IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre chevronné
    Avatar de la.lune
    Homme Profil pro
    Directeur Technique
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    544
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Comores

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur Technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 544
    Points : 2 072
    Points
    2 072
    Par défaut Qu'auriez-vous aimé ou pas voir sur le nouveau traité international pour réguler Internet?
    Qu'auriez-vous aimé ou pas voir sur le nouveau traité international pour réguler Internet?
    Les géants de la Toile s’inquiètent au moment où 193 pays réunis à Dubaï décident sur l'avenir d'Internet

    Ce lundi à Dubaï, Emirates Ababes Unis, des délégations de 193 pays se réunissent à huis clos pour discuter de la régulation et de la gouvernance d'Internet, lors du sommet international organisé par l'Union internationale des télécoms(UIT) -l’organe de l’ONU chargé de superviser les télécommunications internationales.

    Baptisée Conférence mondiale sur les télécommunications internationales (WCIT-12), tous les Etats membres de l'UIT vont débattre pendant 11 jours sur les règles internationales à appliquer à Internet.


    La date du traité fondateur de UIT (1988) montre l'urgence et la nécessité d'avoir un nouveau texte pour mieux aborder la révolution Internet.

    Ce traité, vieux de plusieurs décennies doit nécessairement être mis à jours, en tout cas c'est ce que pensent les membres de UIT. Cette conférence va donc s'atteler à réviser le Règlement des Télécommunications Internationales(RTI).

    Pour mémoire, l'UIT est également l'organisation mondiale la plus vielle, puisqu’elle a été créée en mai 1865 sous l'appellation d'Union Télégraphique Internationale. Elle a joué un rôle important notamment dans le cadre du développement des réseaux de téléphone, des systèmes satellites ou des communications mobiles.

    Depuis plusieurs mois, bon nombre de pays portaient secrètement des propositions pour réviser le RIT.

    Mais grâce au site WCIT Leaks, plusieurs propositions ont fuitées. Il fût découvert dans un document publié le 3 Novembre, que la Russie avait formulé un amendement qui entendait donner aux États membres « le droit souverain de gérer l'Internet au sein de leur territoire national, ainsi que de gérer les noms de domaines nationaux ».

    Pour rappel, depuis le 1er Novembre la Russie se permet de bloquer des sites sans passer par la justice. La liste noire des sites bloqués en Russiese trouve dans un article.

    L'amendement fût retiré depuis, mais ceci n'a pas enterré les soupçons autour de pays comme la Chine, la Russie ou l'Iran de vouloir menotter Internet.

    Leurs propositions continuent d'ailleurs à aller dans ce sens. C'est ce que l'on voit dans le document proposé comme projet finale anticipé du future des RTIs . On y trouve un article très polémique : le 8A.4.

    Celui-ci affirme que "les États ne doivent pas restreindre l’accès à Internet sauf dans les cas où la souveraineté nationale, la sécurité nationale, l’intégrité territoriale peuvent être remises en cause". Cette formulation est du coup très vague, ce que souligne les détracteurs de ce texte.

    Pour eux, cet article autorise "les limitations à la liberté d’expression, le contrôle des activités d’opposants politiques et de la vie privée des citoyens. C'est ce que dénonce par exemple un des vice-présidents de fondation Mozilla, Harvey Anderson, dans un billet publié sur le blog de la fondation le 2 Décembre.

    Google n'est pas non plus resté les bras croisés. Ces derniers mois, Vinton Cerf, son chef du web, chercheur considéré comme un des pères fondateurs du Net, à multiplié les sorites contre la WCIT.

    En mai dernier, il déclarait au New York Times que "les décisions prises à Dubaï pourraient mettre des menottes à Internet". Il a récemment créé un portail dédié pour s'exprimer et faire agir.

    Tout d'abord, il y conteste le cadre de Conférence WCIT2012. "L'UIT n'est pas le cadre adéquat pour prendre des décisions sur l'avenir d'Internet". Il critique ces gouvernements, réunis pour décider du futur de Internet, qui ne sont pas tous - loin s'en faut - pour un internet libre et ouvert.


    Il ajoute que "un Internet libre et ouvert est nécessaire pour un monde libre et ouvert. Les gouvernements ne doivent pas décider seuls de son avenir. Les milliards d'internautes, ainsi que les experts qui le conçoivent, doivent également participer aux discussions.". Il a ensuite appelé dans un billet de blog les internautes à défendre un internet libre et ouvert en signant une pétition anti-WCIT baptisée #freeandopenweb.

    Depuis le nombre de signatures ne cesse d'augmenter. Il est aujourd'hui de 2,500,000.



    D'autres points très intéressants sont à souligner.

    En regardant le programme publié sur le site de l'UIT pour la conférence de Dubaï, on constate que la délégation française est attendue mardi et mercredi matin, de 8h30 à 9h30.

    Pourtant, "la France n’a toujours officiellement exprimé aucune position quant à la révision du RTI. En dépit de nos sollicitations régulières, le cabinet de la ministre déléguée à l’Économie numérique, Fleur Pellerin, n’a pas souhaité nous répondre, y compris ce matin" raportait hier nos confrères de PC Inpact.

    N'oublions pas que fin d'octobre, la ministre avait lancé une consultation publique, qui a pris fin en novembre, pour préparer la proposition officielle de la France. Depuis, silence radio.

    De nombreux experts s’accordent à dire que ces nouvelles propositions ne mèneront de toute façon pas à un internet amélioré, mais donneront à l’UIT la possibilité d'intervenir sur les questions de fiscalité, de cyber-sécurité et de filtrage des contenus Internet.

    A la vue de ce document publié, les propositions vont effectivement bien au-delà des objectifs affichés d’harmonisation du réseau des télécommunications.

    Une analyse profonde du document permet de remarquer des propositions « indécentes » de certains Etats visant à faire fonctionner Internet sur le modèle du réseau téléphonique international, c’est-à-dire en facturant les sites web en fonction de leur trafic et du temps de navigation à des tarifs fixés par l'Etat et leur fiscalité locale.

    Par exemple, l'Algérie pourrait réclamer à Google ou à Facebook des taxes pour avoir proposé un contenu utilisé ou visité par les algériens. La question qui se pose, au cas où une telle proposition serait votée, est de savoir qui d'autres à part les seuls géants du Web, pourraient payer. Les nouveaux entrants seraient déjà morts.

    L’European Telecommunications Network Operators (ETNO) quant à lui a fait des propositions tout aussi contestables autour du principe de "sending party pays".

    Soupçonné d'être dirigé par le lobby des opérateurs Télecoms européens, l'ETNO veut profiter de cette refonte des RTI pour imposer un droit d'entrée sur les réseaux sociaux.

    Selon lui, les fournisseurs de contenus (Youtube, Amazon, et autres) devraient payer une taxe pour pouvoir utiliser les réseaux. Dans un document de travail de recherches, intitulé "A Giant Step Backward or the Way Forward" Dr Rohan Samarajiva, (ancien régulateur des télécommunications au Sri Lanka) souligne que les propositions des membres européens de l'ETNO pourraient même entraîner un ralentissement des progrès économiques mondiaux. Un point de vue décryptées en long et en large dans un article sur le wiki de la Quadrature du net, groupement européen de défense des libertés en ligne qui rejete les idées de l'ETNO.

    En réponse aux propositions de l'ETNO au WCIT, un document a été publié par cette même Quadrature du Net. Pour elle, les positions que doivent entreprendre la France et l'Unions Européenne lors du WCIT à Dubaï sont claires.

    En premier lieu, sur "La gouvernance d'Internet et le rôle de l'UIT"; la Quadrature souligne notamment que le terme "Trafic Internet" n'a pas sa place dans la définition de "service internationaux de communications". Selon elle, seules les couches « physique » et « liaison » relèvent des compétences de l'UIT. Toute couche supérieure à celles-ci doit rester en dehors des discussions. (Et pourtant, au vu du document, on constate que le nouveau traité dépasse de loin ces idées de restreindre les compétences aux couches cités). "Tout amendement qui viserait à ce que le RIT fasse explicitement référence à Internet, au protocole IP (y compris à l’adressage et au routage) doit également être rejeté".

    Même sur les sujets de cybercriminalité, de la cybersécurité, de la fraude, la rétention de données n'aurait pas sa place dans les articles définissant le champ de compétence de l'UIT.

    En second, lieu la Quadrature du Net alarme sur "La neutralité du Net et l'interconnexion".

    "La France et l'UE doivent rejeter les propositions d'ETNO sur la neutralité du Net (article 4.7) car elles sont contraires à la protection de la neutralité de l'Internet".Selon l'association, l'amendement indiqué empêcherait les États membres d'adopter des législations interdisant aux opérateurs de bloquer, ralentir, ou prioriser certains types de contenus, applications ou services, puisque la possibilité de fournir une qualité de service différenciée sur le réseau Internet serait explicitement garantie par l'UIT.

    Enfin, dans son communiqué la Quadrature du net déclare que "la France doit défendre l'Internet libre sur la scène internationale"

    La Tunisie quant à elle a lancé une proposition en faveur de la liberté d'expression et de la défense des droits de l'Homme comme l'indique un article publié sur le site du Ministère Tunisien des Technologies de l'Information et de la Communication.

    Pour les pays en développement, l'UIT reste cependant une alternative à la toute puissance de l’ICANN qui gère les noms de domaines de l'internet. Mais d'autres experts soulignent aussi que les nouvelles propositions des RTI ne sont pas nécessairement toutes en faveur de ces pays en développement. Loin de là.



    Photos prise en pleine WCIT 2012 - voici la délégation d’Andorre


    Vous pouvez suivre les actualités de la conférance sur Twitter avec le hashtag #WCIT12

    Sources :
    Annonce du WCIT sur le site officiel de UIT, Le blog dédié à la conférence, Le document sur le nouveau RIT, WCIT Leaks, L'article de Xavier Berne, Google | Take Action, WCIT-12| Scoop.it , Le document du Dr Rohan Samarajiva , Réponse de la Quadrature du Net, Wiki de la Quadrature du Net, Communiqué de la Quadrature du Net , flux des twitts #WCIT12, Le programme du WCIT12, MINICOM Tunisie

    Et vous ?

    Qu'auriez-vous aimé voir - ou ne pas voir - sur le nouveau règlement?
    Comment jugez-vous les propositions de certains pays sur le fait de vouloir imposer un contrôle d'Internet sur les territoires nationaux?
    Comment concevez-vous un monde où le web fonctionne comme le réseaux téléphonique?
    Pensez-vous que la proposition officielle de la France comprendra la demande de taxer les moteurs de recherche comme Google?

  2. #2
    Expert confirmé
    Avatar de Loceka
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 272
    Points : 4 748
    Points
    4 748
    Par défaut
    Citation Envoyé par la.lune Voir le message
    il ne sont pas tous pour un internet libre et ouvert
    C'est un euphémisme...

  3. #3
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 251
    Points : 6 486
    Points
    6 486
    Par défaut
    De mon coté, j'aurai aimé que soit créé 4 choses :
    - une gestion sous l'autorité de l'ONU des noms de domaine, en particulier ceux gérés aux USA.
    - Que les valeurs soient écrites noir sur blanc : liberté de pensée, accès libre à l'information, etc...
    - Que l'on créé une juridiction spéciale devant laquelle plusieurs états pourraient engager des procès commun contre des acteurs réfugiés au delà de leurs frontières. (le cas de megaupload par exemple qui est très difficile à juger, parce que personne n'est vraiment légitime, ce qui induit un procès biaisé dés le début)
    - Que l'on entame une refonte du système fiscal pour que les taxes soient payées non pas dans le pays ou est le serveur, mais dans celui ou l'objet / service est acheté. Quitte a ce que les états mettent à disposition des services fournissant les taux actualisés de TVA sur une plateforme(type webservice).

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 001
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 001
    Points : 27 332
    Points
    27 332
    Par défaut
    Citation Envoyé par la.lune Voir le message
    Ce traité de plusieurs décennie doit impérativement être mis à jours.
    Ah bon ? Et pourquoi ?

    Pour voir chaque etat se laisser un moyen de surveiller l'internet, de le couper librement, sous pretexte de lutte contre le terrorisme, la securite, ou je ne sais quoi ?
    Ou pour en faire un espace de liberte, comme le souhaitent les utilisateurs ?

    Que dit ce texte ? Qu'est-ce qui oblige les etats a s'y soumettre ? Et a supposer qu'un nouveau texte soit adopte, qu'est-ce qui obligera les etats a s'y soumettre ?
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  5. #5
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 812
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 812
    Points : 7 415
    Points
    7 415
    Par défaut
    Moi aussi je suis pour un internet libre et ouvert, mais la liberté des uns commencent là où celle des autres s'arrêtent.

    Il ne me parait pas mauvais de mettre des règles sur le net. Et je comprends très bien la restriction sur la souveraineté nationale, la sécurité nationale, l’intégrité territoriale, qui me semble une bonne chose.

    Comme interdire les sites prônant la pédophilie, la haine raciale ou le terrorisme.

    De même, si un site bafoue les droits de d'une ou de plusieurs personnes, il me semble normal de le condamner, voire de le fermer.

    Ce que j'attends de ce genre de conférence ? Pas grand-chose, hélas. Un texte imbuvable, des règles inapplicables, bref au final, rien ne change !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  6. #6
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 133
    Points : 4 247
    Points
    4 247
    Par défaut
    Beaucoup confondent libre et sans lois/règles
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  7. #7
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    795
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 795
    Points : 1 170
    Points
    1 170
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    la liberté des uns commencent là où celle des autres s'arrêtent
    Et comme la liberté des lobbys est plus grande et plus influente que celle des simples utilisateurs d'internet, du coup la liberté de ces derniers pourrait se voir rétrécir...

  8. #8
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 001
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 001
    Points : 27 332
    Points
    27 332
    Par défaut
    Prenons un sujet beaucoup plus simple que l'internet, a savoir la liberte de parole.

    Elle n'est garantie que dans tres tres peu de pays a travers le monde (je ne les connais pas tous), dont les Etats-Unis. En angleterre, elle est pleine a Hyde park, mais pas ailleurs. En France, souvent cite comme le pays des droits de l'homme, elle n'est pas pleine et entiere sur certains sujets (attention, ce n'est pas un troll, c'est un fait, voir par exemple la condamnation de certaines personnes pour negationisme ou equivalent).

    Pour l'internet, on ajoute a ces questions sur la liberte de parole des enjeus financiers colossaux, des outils de communications difficilement controlables, et encore pleins de choses.

    C'est en ce sens que je me demande s'il est raisonnable de vouloir obtenir un consensus entre 191 pays.
    Ca me rappelle un dessin sur la conference pour la Terre, ou un truc du genre. Il disait "Nous sommes arrives a un accord : La Terre est ronde -- Le Vatican s'est abstenu."
    Je crains, malheureusement, que ce genre de sommet ne puisse rien donner de bons, entre les pays puissants qui ont peur de leur ombre (Etats-Unis en tete), ceux qui ne revent que de limiter l'internet (Russie, Union europeenne, France, ...), les entreprises geantes qui voudraient avoir les mains encore plus libre, certains pays comme la Tunisie qui font des propositions raisonnables, et le quidam moyen au milieu, a qui on dit que tout ca c'est pour son bien, car lui il n'y comprend rien, mais heureusement, on a des ministres qui sont super-competents dans le domaine.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  9. #9
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 604
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 604
    Points : 13 219
    Points
    13 219
    Par défaut
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Ca me rappelle un dessin sur la conference pour la Terre, ou un truc du genre. Il disait "Nous sommes arrives a un accord : La Terre est ronde -- Le Vatican s'est abstenu."
    L'anedote est amusante, mais il faut préciser que, historiquement, le Vatican n'a jamais nié la rotondité de la terre; c'est l'héliocentrisme qu'il a combattu.

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP ! Le forum est là pour ça...


    Une réponse vous a aidé ? utiliser le bouton

    "L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes". B. Russel

  10. #10
    Membre expert
    Avatar de Golgotha
    Homme Profil pro
    Full-stack Web Developer
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    1 381
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Full-stack Web Developer
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 1 381
    Points : 3 513
    Points
    3 513
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Internet est un monde en train de naître, tel un nouveau continent découvert, je suppose que ce n'est que le tout début de l'affrontement des puissances en présence. L'enjeu est énorme, ce nouveau monde est presque aussi important que le monde réel.

    Je m'imagine déjà dans 40 ans, comptant à mes petits enfants notre époque libertaire, ou nous pouvions, insouciant, surfer sur la vague, libre... Ce monde maintenant disparu sous les coups de la politique et du néo-libéralisme.
    Consultant et développeur full-stack spécialiste du Web
    faq jQuery - règles du forum - faqs web

  11. #11
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 604
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 604
    Points : 13 219
    Points
    13 219
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    De mon coté, j'aurai aimé que soit créé 4 choses :
    - une gestion sous l'autorité de l'ONU des noms de domaine, en particulier ceux gérés aux USA.
    Et peut on savoir quelle légitimité cette organisation composée en grande partie de pays pour lesquels le mot démocratie est à peine une entrée dans le dictionnaire, aurait comme légitimité à controler quelques chose dont elle ne peut pas vraiment se targuer d'être à l'origine ?

    - Que les valeurs soient écrites noir sur blanc : liberté de pensée, accès libre à l'information, etc...
    Demande par essence contradictoire avec la première .....

    - Que l'on créé une juridiction spéciale devant laquelle plusieurs états pourraient engager des procès commun contre des acteurs réfugiés au delà de leurs frontières. (le cas de megaupload par exemple qui est très difficile à juger, parce que personne n'est vraiment légitime, ce qui induit un procès biaisé dés le début)
    Le propre des juridictions spéciales est que ne peuvent être dans son champ de compétence que les états volontaires pour y être.

    - Que l'on entame une refonte du système fiscal pour que les taxes soient payées non pas dans le pays ou est le serveur, mais dans celui ou l'objet / service est acheté. Quitte a ce que les états mettent à disposition des services fournissant les taux actualisés de TVA sur une plateforme(type webservice).
    Pour quelles raisons les pays qui hébergent les serveurs se tireraient une balle dans le pied ? pour quelles raisons les pays consommant les services encaisseraient des taxes sans motifs valable ?

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP ! Le forum est là pour ça...


    Une réponse vous a aidé ? utiliser le bouton

    "L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes". B. Russel

  12. #12
    Expert confirmé Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    2 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 2 529
    Points : 4 607
    Points
    4 607
    Par défaut
    S'il est question de Google, c'est surtout par la voix de Vinton Cerf (autant citer correctement ses sources svp)



    En vrac, une liste des "problèmes" liées à internet :

    1) vecteur important pour pourrir la vie de tout le monde : virus, rootkits, spam, botnet, etc...

    2) la problématique "MegaUpload"

    3) la problématique "WikiLeaks / Julian Assange" (toute vérité est-elle bonne à dire? => pb de philo archi débattu mais toujours pas intégré)

    4) Les gains "Internets" sont tout sauf géré équitablement,(et l'optimisation fiscale est à la hauteur de l'hypocrisie des marchés financiers - tiens eux, ils n'ont pas le droit à leur conférence mondiale ??)

    5) Les opérateurs télécom s'en mettent largement plein les poches;

    6) Quid de la fracture numérique ?

    7) ...


    Si sur le principe je suis d'accord qu'on réfléchisse à mettre un peu d'intégrité dans l'utilisation d'internet, autant cette conférence ne semble pas vraiment se soucier de démocratie.


    Référence Manquante dans l'article : La Quadrature du Net à donné sont avis au gouvernement Français, qui visiblement s'en balance /
    https://www.laquadrature.net/files/L...tionWCITfr.pdf
    http://www.laquadrature.net/fr/uitwc...internationale
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  13. #13
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 251
    Points : 6 486
    Points
    6 486
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Et peut on savoir quelle légitimité cette organisation composée en grande partie de pays pour lesquels le mot démocratie est à peine une entrée dans le dictionnaire, aurait comme légitimité à controler quelques chose dont elle ne peut pas vraiment se targuer d'être à l'origine ?
    J'avoue qu'entre un pays, les USA, qui obtiennet un pouvoir sans équivalent sur internet, on l'a vu avec megaupload, domaine d'une entreprise entrangère saisi... rien ne les empeche de saisir ce qu'ils veulent, et bien malin celui qui ira aux USA se plaindre.
    Plutot qu'une association sous l'égide des USA, je préfère quelque chose du style unesco qui lors de sa création a un cahier des charges, et qui oblige les états a se mettre d'accord pour les domaines génériques. Pour les domaines nationnaux, ils feraient chacun ce qu'ils veulent.
    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Demande par essence contradictoire avec la première .....
    Je ne trouve pas, on peut mettre en place officiellement une certaine netiquette, quelques principes fondateurs sans pour autant vouloir la main mise des USA sur le net.

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Le propre des juridictions spéciales est que ne peuvent être dans son champ de compétence que les états volontaires pour y être.
    Dans l'affaire megaupload, tous les etats auraient été signataires je pense. Et au moins, on aurait eu un procés normal, et pas quelqu'un de peut etre condamné pour des faits sur un pays, lorsque ses crimes potentiels s'étendent a de multiples juridictions.
    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Pour quelles raisons les pays qui hébergent les serveurs se tireraient une balle dans le pied ? pour quelles raisons les pays consommant les services encaisseraient des taxes sans motifs valable ?
    La, on touche au dumping fiscal.
    Qu'amazon vende des livres dématérialisé au luxembourg, alors que ses employés sont en France, etc... c'est toujours des problématiques complexe.
    Sur le net, je pense que la valeur ajoutée est souvent inadaptée comme indicateur, je préfère donc voir des taxes mises en place au pays consommateur, plutot qu'au pays producteurs.
    Et le motif spécial actuel, c'est uniquement le fait de fournir une boite au lettre... quelle plu value...

    Et c'est assez simple, les pays peuvent s'entendrent.
    Prenons l'exemple d'amazon.
    Si la France décidait de taxer les livres chez elle, que pourrait faire le luxembourg. Se plaindre... oh mon dieu, je fais du dumping fiscal, et on m'en empeche... J'aimerai voir ca.
    Et amazon se priverait d'un marché de 70M de personnes, voir plus(l'allemagne, l'angleterre,etc...) juste pour garder son exonération de taxes.
    Et quand bien même ils le decideraient, ils seraient immadiatement remplacés par des acteurs locaux dans ces pays, qui eux payeraient leur taaxes en France.

    Donc oui, les gros pays, souvent victime du dumping fiscal de plus petites entités qui survivent souvent artificiellement(le luxembourg, andorre, monaco...) et qui n'ont que le pouvoir que l'on veut bien leur accorder par copinage.

    Quand on imagine qu'un acteur qui serait baser en France payerait 5-10% de TVA en plus... on comprend mieux pourquoi ils ne s'etablissemnt pas ici.

    Bref, j'aimerais que ca soit mis en place, mais c'est pas demain la veille je pense... les dirigeants aiment bien planquer leur argent, et ces pays ont a mon avis des dossiers sur assez de gens pour bloquer toute initiative trop violente.

  14. #14
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 001
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 001
    Points : 27 332
    Points
    27 332
    Par défaut
    Comme toujours lors d'accord, chacun veut tirer la couverture a soi :
    • Les gouvernements veulent controler l'internet, au nom de tout et n'importe quoi (dangerosite, illegalite, lutte contre le terrorisme, ...)
    • Les grosses entreprises veulent pouvoir continuer a evoluer librement, en declarant les revenus la ou elles ne realisent pas leurs profits
    • Les populations veulent un internet ouvert, libre, ou chacun peut plus ou moins dire ce qu'il pense (plus ou moins selon la personne a qui on demande) --> Ah non, ca on s'en fout, les populations ne sont pas representees.



    On pourrait aussi parler de la neutralite du net, mais la on va me reprocher d'aborder un point technique (alors que c'est faux) et que ce n'est pas le but de cette merveilleuse conference.

    A mon sens, il ne peut pas y avoir d'accord satisfaisant.
    Au pire, les gouvernements et les entreprises vont s'entendre, et le quidam moyen l'aura dans l'os (si ce n'est pire).
    Au mieux, rien n'est fait, et on peut esperer un semblant de liberte pendant encore quelques annees.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  15. #15
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 001
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 001
    Points : 27 332
    Points
    27 332
    Par défaut
    Les premieres decisions fuitent, et ne laissent vraiment rien augurer de bon :
    http://yro.slashdot.org/story/12/12/...ket-inspection

    Pour ceux qui ont la flemme de lire la news : ITU appouve le Deep Packet Inspection, autrement dit le droit d'inspecter tout paquet qui transite sur le net. Autrement dit, plus de vie privee.

    Oui oui, je sais, ceux qui n'ont rien a cacher ne craignent rien et bla bla bla...
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  16. #16
    Expert confirmé
    Avatar de Loceka
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 272
    Points : 4 748
    Points
    4 748
    Par défaut
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    --> Ah non, ca on s'en fout, les populations ne sont pas representees.
    Ben si, certaines sont représentées vu que leur gouvernement est une démocratie or, comme tout le monde le sait, un gouvernement démocratique représente le peuple.
    On m'aurait menti ?

  17. #17
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 001
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 001
    Points : 27 332
    Points
    27 332
    Par défaut
    Citation Envoyé par Loceka Voir le message
    Ben si, certaines sont représentées vu que leur gouvernement est une démocratie or, comme tout le monde le sait, un gouvernement démocratique représente le peuple.
    Comme le montrent les premieres fuites
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    ITU appouve le Deep Packet Inspection, autrement dit le droit d'inspecter tout paquet qui transite sur le net. Autrement dit, plus de vie privee.
    Il est certain que tout citoyen est pour le DPI si on lui explique ce que c'est...

    PS : je sais que ton message est ironique, mais la pillule a vraiment du mal a passer la.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  18. #18
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    342
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 342
    Points : 1 022
    Points
    1 022
    Par défaut
    Citation Envoyé par Loceka Voir le message
    Ben si, certaines sont représentées vu que leur gouvernement est une démocratie or, comme tout le monde le sait, un gouvernement démocratique représente le peuple.
    On m'aurait menti ?
    Pas vraiment en fait... La population s'en tape, et tant qu'on leur garantit leur accès à Facebook et autres neuneuseries réseau social, le problème leur passe au dessus de la tête.

    On est ici une poignée à voir plus loin, de part notre compétence professionnelle et le lien intime entre les métiers informatiques et internet.

    C'est là où le modèle français est merdique, passez moi l'expression, le seul moyen efficace est de faire pression à travers un lobby, la démocratie (et plus encore les ersatz de démocratie qui sont les nôtres) ne peut sauver personne dans ce genre de contexte.

  19. #19
    Expert confirmé
    Avatar de Loceka
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 272
    Points : 4 748
    Points
    4 748
    Par défaut
    Citation Envoyé par GPPro Voir le message
    La population s'en tape
    Oui, parce que "personne" n'en parle.
    Ce serait le rôle des politiques et/ou des médias d'expliquer les tenants et aboutissants de telles mesures, quelles seraient les bénéfices (et pour qui) et les dangers (idem) de leur mise en application.

    Le problème c'est que ce n'est pas dans l'intérêt du gouvernement de communiquer là-dessus (même si c'est son rôle), quant aux médias... "no comment".

    Même si une bonne partie de la population s'en ficherait totalement si on leur expliquait (y'a qu'à voir LOPPSI & Co), je pense pouvoir espérer que ce ne serait pas le cas de la majorité.

  20. #20
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 251
    Points : 6 486
    Points
    6 486
    Par défaut
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    On pourrait aussi parler de la neutralite du net, mais la on va me reprocher d'aborder un point technique (alors que c'est faux)
    La neutralité du net, c'est avant tout une histoire de gros sous... pour discuter avec des gens de l'intérieur chez les fournisseurs, leur plus gros ennemi, c'est youtube et google par exemple.

    Ils mettent leurs serveur a un endroit, et le fournisseurs doit payer un cable pour aller sur ce serveur avec des débits raisonnables. Et forcement, ca ronchonne un peu(même si je pense que c’est le boulot du fournisseur de décider de la qualité de service qu'il offre).

    imaginons 2 sites basés sur une ile, wikipedia et youtube.
    Autant youtube ralenti, ca ne gene pas le provider, autant wikipedia, tout le monde penserait qu'il abuse avec un service merdique. Donc, ce fournisseur est obligé de louer de plus en plus de liaison pour encaisser la charge réseau. Au passage, certains, comme google ont installé des câbles et proposent leurs services, pas cons !!!(non seulement ils te casse ton débit, mais en plus ils te taxent encore en plus pour t'aider...)

    La tentation est grande de dire, ok, youtube, ils nous emmerdent, par contre wikipedia, on veut que nos utilisateurs y accèdent sans problème.

    Et la neutralité du net s'écroule...


    Non pas que j'accepte ca sans rien dire, mais le bras de fer qui existent actuellement, c'est de savoir si il est normal que les fournisseurs de données assument l'intégralité des couts de transit des données, sans pouvoir rien faire pour imposer des localisations de serveurs à certains interlocuteurs. En effet, l'autre solution qui respecterait la neutralité du net serait que google installe des réplications de serveurs youtube de part le monde, ce qui permettrait à l'information de parcourir beaucoup moins de chemin. Mais pour cela, il faudrait une force de coercition, que n'ont pour l'instant pas les fournisseurs.

    Ils ont 3 armes :
    - couper le service, ce qui les emmènerait devant la justice(aussi bien apr youtube que par leurs clients)
    - ralentir le service, ce qui enfreint la neutralité
    - ralentir toutes les connexions, ce qui fait râler les clients.

    Aucune ne leur permet d'agir mieux que la seconde sur le sites qui leur pose problème.

Discussions similaires

  1. Réponses: 24
    Dernier message: 06/11/2012, 12h36
  2. Réponses: 145
    Dernier message: 01/06/2011, 17h38
  3. Réponses: 38
    Dernier message: 29/07/2010, 15h04
  4. Que voulez-vous voir sur une vidéo développeurs
    Par Marc Lussac dans le forum Evolutions du club
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/01/2006, 13h25

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo