Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre habitué
    FB 1.5 (32 bits) et FB 2.5 (64 bits) simultanément sur un Debian 6.0.5 (64 bits)
    Bonjour

    Je tente de faire cohabiter firebird 1.5 et 2.5, les 2 en Classic, sur mon Debian.

    La 1.5 tourne bien dans le dossier /opt/firebird, grâce à xinetd sur le service gds_db (3050).
    J'ai installé manuellement la 2.5 dans le dossier /opt/firebird25/ :
    - je déploie les liens symboliques nécessaires
    - nouveau service gds_db25 sur le port 3051 avec un fichier xinetd spécifique
    - je modifie /opt/firebird25/firebird.conf pour définir le RootDirectory adéquat (/opt/firebird25)
    - je n'ai pas de variable FIREBIRD (echo $FIREBIRD est vide)

    Malheureusement, mon 2.5 utilise toujours le dossier /opt/firebird ...
    A la connexion, j'obtiens un "cannot attach password database" et le message d'erreur est bien stocké dans /opt/firebird/firebird.log.
    Heureusement, le fichier se sécurité a changé de nom : security.fdb à security2.fdb... du coup, en copiant security2.fdb dans /opt/firebird, ca fonctionne ... sauf pour le fichier de message, ou pour les UDF, fichier log...

    Comment indiquer à FB25 son dossier propre ?

    merci
    JP

    N'ayez pas peur de la perfection, vous ne l'atteindrez jamais !
    Salvador Dali

  2. #2
    Membre expert
    voici un lien qui va aider :

    http://www.gefoo.org/generalfoo/2011...ers-on-ubuntu/

    en particulier l'utilisation de env dans les fichiers de conf xinetd
    Philippe Makowski
    IBPhoenix - Firebird
    Membre de l'April

  3. #3
    Membre habitué
    Merci la solution est là !

    Mais ça me pose quand même la question de la recherche par FB du dossier racine ... et donc du fichier firebird.conf, qui est censé indiquer le fichier racine

    Sinon c'est parfait !
    merci
    Rapide et efficace
    JP

    N'ayez pas peur de la perfection, vous ne l'atteindrez jamais !
    Salvador Dali