+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 6 12345 ... DernièreDernière
  1. #1
    Expert éminent sénior

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 407
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 407
    Points : 148 031
    Points
    148 031

    Par défaut Une extension met à mal les mesures de blocage demandées par les ayants droits

    Une simple extension met à mal les mesures de blocage demandées par les ayants droit
    La solution au piratage pourra-t-elle être technique ?

    Alors que l’Electronic Frontier Foundation vient d’adresser une lettre ouvertes aux élus américains et que les projets de filtrage des réseaux et de lutte conte le piratage des oeuvres artistiques se multiplient un peu partout dans le monde (Stop Online Piracy Act aux Etats-Unis, Hadopi en France), une petite extension pour Firefox et Chrome rappelle que toute mesure technologique peut être contournée.

    Baptisée Mafiaa Fire, cette extension entend montrer que le blocage DNS et IP est parfaitement illusoire.

    Récemment, les douanes américaines ont en effet saisi plusieurs noms de domaines rendant quelques sites "pirates" inaccessibles. Choqué par la méthode, un groupe de développeurs très militants (et très remontés contre les pare-feux nationaux français et chinois) a donc décidé de réaliser cette extension.

    Son principe est de rediriger automatiquement l’internaute qui souhaite visiter le site inaccessible vers un site miroir, le tout via des proxies qui changent en permanence (d’où le nom de "Pirate Bay Dancing" donné par ses créateurs à cette méthode). Par exemple, Torrent-Finder.com redirigera de manière transparente l’utilisateur vers torrent-finder.info.



    L’extension ne prend en charge que 17 sites et reste donc très limitée. Mais le but était visiblement plus de réaliser une preuve de faisabilité (PoC) pour questionner les autorités que de proposer une extension pleinement fonctionnelle.

    Au dela du contexte idéologique très marqué et des attaques en dessous de la ceinture (contre Silvio Berlusconi, Carla Bruni-Sarkozy, etc.), ce PoC reste intéressant par la question qu'il pose. Le principe simplissime sur lequel il s’appuie ressemble en effet à un pied de nez très ironique aux moyens radicaux (et souvent très lourds) mis en place par les ayants droit.

    "Les entreprises qui travaillent avec la MAFIAA (NDR : pour Music And Film Industry Association of America) attaquent en justice les FAIs pour qu’ils bloquent tel ou tel site (habituellement ThePirateBay). Les FAIs les avertissent que passer outre ce blocage sera chose facile ; ce à quoi la MAFIAA répond que ce n’est pas si trivial que cela et que les utilisateurs devront beaucoup chercher pour y arriver", raconte le groupe pour expliquer ses motivations. "Et bien, ce n’est plus le cas. Tout ce que l’utilisateur a à faire c’est d’installer une extension, ce qui prend moins de 55 secondes".

    L'add-on pour Chrome et Firefox est bien évidemment open-source. Sur sa FAQ le groupe invite d’ailleurs les développeurs à examiner son code : "téléchargez l’extension, renommez le fichier .xpi en zip, décompressez-le et regardez le code source. C’est du JavaScript, c’est facile à comprendre et à adapter dans d’autres langages".

    Précisons-le, cette extension, qui fait de plus en plus parler d'elle, n’est pas considérée comme illégale.

    Source : MAFIAA Fire

    Et vous ?

    En temps que développeur, que pensez-vous de cette extension : inétressante par les questions qu’elle pose ou simple coup d’esbrouffe sans intérêt ?

    Plus généralement, que pensez-vous des mesures techniques proposées pour défendre les ayants droit : inutiles et illusoires ou au contraire, légitimes et efficaces sur le long terme ?

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur
    Avatar de Logan Mauzaize
    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    2 861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 2 861
    Points : 6 896
    Points
    6 896

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    En temps que développeur, que pensez-vous de cette extension : inétressante par les questions qu’elle pose ou simple coup d’esbrouffe sans intérêt ?
    le fait qu'on en parle, répond déjà à la question
    Cela montrera aux ayants droits que les informaticiens ne sont pas que des petits nerdz dans leur coin mais bien une population particulière de consommateur qu'il va bien falloir finir par satisfaire un jour ou l'autre.

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Plus généralement, que pensez-vous des mesures techniques proposées pour défendre les ayants droit : inutile, illusoire ou au contraire, légitime et efficace sur le long terme ?
    Purement illusoire pour la bonne et simple raison que si quelque chose (ex : une musique) arrive jusqu'à mon oreille, c'est que techniquement elle arrivera jusqu'à tout système d'enregistrement.

    Et cela ne montre clairement pas un signe d'intelligence, d'accompagnement ou de rapprochement. Je pense que les vraies réponses d'aujourd'hui sont dans des idées comme la licence globale. On ne vit plus comme il y a un siècle alors pourquoi continuer à consommer comme à cette époque ?
    Java : Cours et tutoriels - FAQ - Java SE 8 API - Programmation concurrente
    Ceylon : Installation - Concepts de base - Typage - Appels et arguments

    ECM = Exemple(reproduit le problème) Complet (code compilable) Minimal (ne postez pas votre application !)
    Une solution vous convient ? N'oubliez pas le tag
    Signature par pitipoisson

  3. #3
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Plus généralement, que pensez-vous des mesures techniques proposées pour défendre les ayants droit : inutiles et illusoires ou au contraire, légitimes et efficaces sur le long terme ?
    Et encore plus généralement, le partage de la culture doit-il être encouragé ou au contraire réprimé ?

  4. #4
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 216
    Points
    1 216

    Par défaut

    Et encore plus généralement, le partage de la culture doit-il être encouragé ou au contraire réprimé ?
    tout travail mérite salaire non ?
    produire ça coûte de l'argent , qui paie pour la production d'une oeuvre , d'un soft , etc...
    maintenant ,on est d'accord , ce n'est pas en bloquant les sites pirates qu'on les fera disparaître , ni en tapant sur le télé chargeur , il faut trouver de nouveau moyen pour diffuser la "culture" et rémunérer justement les ayants droits.

  5. #5
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    tout travail mérite salaire non ?
    produire ça coûte de l'argent , qui paie pour la production d'une oeuvre , d'un soft , etc...
    maintenant ,on est d'accord , ce n'est pas en bloquant les sites pirates qu'on les fera disparaître , ni en tapant sur le télé chargeur , il faut trouver de nouveau moyen pour diffuser la "culture" et rémunérer justement les ayants droits.
    Comme tu le fais remarquer, la justification de l'interdiction du partage est le problème "économique" pour les auteurs.

    Mais il faut prendre du recul : pourquoi y a-t-il un problème ?
    Il y a un problème à cause du conflit entre l'abondance et l'économie : une offre illimitée et un coût marginal nul impliquent un prix nul.

    En clair, la vraie question est la suivante : faut-il lutter contre l'abondance pour restaurer une rareté artificielle propice à une demande solvable ?

    Pour y répondre : quel est le but de l'économie ? C'est de résoudre les problèmes de rareté auxquels la société doit faire face.
    Avec l'abondance (dans certains domaines), par définition les problèmes de rareté sont résolus.

    Mais alors, pour résoudre un problème économique, faudrait-il restaurer une certaine rareté alors même que l'économie a pour but de résoudre les problèmes de rareté ?

    Ce serait lutter contre l'objectif afin de conserver ce contre quoi on lutte.

    Je développe ici : L'abondance contre l'économie.

  6. #6
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 177
    Points : 343
    Points
    343

    Par défaut

    C'est très bien, et ça prouve une fois de plus les ridicule des majors a essayé d'avoir le beurre et l'argent du beurre, je repense surtout aux nombreux membres qui réagissaient l'autre fois sur le post "Megaupload declare la guerre aux majors..." en décriant les pirates etc. mais messieurs j'ai envie de dire vivez à votre époque ou continuez de payez toujours plus pour ses majors qui s'empiffrent à tous bout de champ sur le dos des artistes et des consommateurs !

    Une très bonne PoC qui j'espères fera reculer un peu plus tous ces pantins qui s'inscrivent clairement ds un autre ère que l'ère numérique et qui ne sont dénués que d'idées archaïques et aussi dépréciées que Java 1.4 !


  7. #7
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    541
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 541
    Points : 1 845
    Points
    1 845

    Par défaut

    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    Comme tu le fais remarquer, la justification de l'interdiction du partage est le problème "économique" pour les auteurs.

    Mais il faut prendre du recul : pourquoi y a-t-il un problème ?
    Il y a un problème à cause du conflit entre l'abondance et l'économie : une offre illimitée et un coût marginal nul impliquent un prix nul.
    quasi-nul, pas nul

    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    En clair, la vraie question est la suivante : faut-il lutter contre l'abondance pour restaurer une rareté artificielle propice à une demande solvable ?

    Pour y répondre : quel est le but de l'économie ? C'est de résoudre les problèmes de rareté auxquels la société doit faire face.
    Avec l'abondance (dans certains domaines), par définition les problèmes de rareté sont résolus.

    Mais alors, pour résoudre un problème économique, faudrait-il restaurer une certaine rareté alors même que l'économie a pour but de résoudre les problèmes de rareté ?

    Ce serait lutter contre l'objectif afin de conserver ce contre quoi on lutte.

    Je développe ici : L'abondance contre l'économie.
    C'est bien de poser des bonnes questions, mais c'est encore mieux d'y répondre. Ok, on a une abondance sur le contenu virtuel, ça change rien au fait qu'il faut un système de rémunération. Les gens veulent pas de pub (ils la bloquent); ils ne veulent pas payer à l'unité c'est trop cher; ils veulent bien d'un abonnement, mais attention il faut qu'on puisse tout télécharger en illimité et garder ( ben ouais, comme ça on a un mois pour faire le ripp du site et on arrête l'abonnement ), ils veulent pas d'une licence globale parce-que c'est obligatoire et pas bien etc ( me souvient plus des arguments donnés ).

    Une idée pour satisfaire ces bonnes gens ?
    If it's free, you are not the customer, you are the product.

  8. #8
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    quasi-nul, pas nul
    ???

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    C'est bien de poser des bonnes questions, mais c'est encore mieux d'y répondre.
    D'une part, même si je n'y répondais pas, il est intéressant de voir où se situe le problème pour envisager des solutions pour résoudre (plutôt que de répondre totalement à côté en prônant, comme le fait Hadopi ou autre, l'interdiction du partage).

    Mais je donne des pistes dans le billet. Un point fondamental est qu'il faut séparer le travail et le revenu. Et pour cela, il est primordial de comprendre l'iniquité du système monétaire actuel, où l'argent est créé par le crédit.

  9. #9
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 88
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    tout travail mérite salaire non ?
    produire ça coûte de l'argent , qui paie pour la production d'une oeuvre , d'un soft , etc...
    maintenant ,on est d'accord , ce n'est pas en bloquant les sites pirates qu'on les fera disparaître , ni en tapant sur le télé chargeur , il faut trouver de nouveau moyen pour diffuser la "culture" et rémunérer justement les ayants droits.
    Comme une personne qui écoute une musique ne fait pas travailler l'auteur pendant ce temps, alors il n'y a pas de problème.
    Personnellement je préfère rémunérer les auteurs plutôt que les ayants droits, et je préfère le faire librement, en donnant mon argent aux artistes que je veux soutenir pour qu'ils continuent à créer.

  10. #10
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    176
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 176
    Points : 452
    Points
    452

    Par défaut

    @Neko

    Le problème c'est qu'on voit beaucoup de major attaquer le téléchargement en disant "ça nuit aux artistes", mais on entend pas beaucoup les artistes s'en plaindre.

    Pour être honnête, je ne suis même pas sur que le système actuel ou n'importe qui peut facilement télécharger n'importe quoi sans être vraiment inquiété mettent vraiment en danger la vie professionelle de qui que ce soit.

    Universal gagne toujours de l'argent, les gens vont toujours au ciné, les artistes boivent toujours plein de bières.

    Je peu me tromper, mais je trouve qu'on manque d'info et de chiffres sur qui gagne combien, et qu'on pourrait peut-être laisser tout ça intact.

  11. #11
    Membre éclairé
    Avatar de Floréal
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 456
    Points : 802
    Points
    802

    Par défaut

    @Neko
    Oui, ils pourraient être rémunérés en travaillant. Certains artistes donnent des représetation et il prrait que c'est comme celà qu'ils gagnent leur croute.

    La licence globale consiste à prélever une taxe pour universal. Et donc admettre la légitimité d'un revenu sans travail. Ce n'est pas une bonne solution, elle reste toute fois meilleure qu'HADOPI et compagnie. Disons moins néfaste.
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  12. #12
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 418
    Points : 1 456
    Points
    1 456

    Par défaut

    Citation Envoyé par kaljerhom Voir le message
    Comme une personne qui écoute une musique ne fait pas travailler l'auteur pendant ce temps, alors il n'y a pas de problème.
    Personnellement je préfère rémunérer les auteurs plutôt que les ayants droits, et je préfère le faire librement, en donnant mon argent aux artistes que je veux soutenir pour qu'ils continuent à créer.
    C'est clair que le problème n'est de "comment rémunérer le travail des artiste", mais bien celle du droit d'auteur.

    Mon père est électricien, mais personne ne lui a jamais rien versé par ce qu'il a appuyé sur un des interrupteur qu'il a posé.
    La comparaison est un peu cavalière "tout travail e je vous l'accorde, mais ça démontre quand même que le simple "tout travail mérite salaire" ne suffit pas à répondre au problème dans sa globalité.

  13. #13
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 216
    Points
    1 216

    Par défaut

    Comme une personne qui écoute une musique ne fait pas travailler l'auteur pendant ce temps, alors il n'y a pas de problème.
    tu profites de la création d'autrui sans pour autant t'acquitter des droits d'exploiter la création.
    Si l'auteur impose une license d'exploitation de son oeuvre contre rémuneration , tu ne peux pas juste dire je m'en fous je fais ce que je veux. Soit tu acceptes cette license , soit tu n'écoutes pas sa musique , ça me parait simple non ?
    si demain tu crée un soft commercial , si quelqu'un le télécharge et l'utilise sans te reverser des droits , alors il ne respecte pas la license d'utilisation de ce soft.

    Pour la musique c'est pareil.

    Les gens téléchargent non pas parce qu'ils n'ont pas les moyens de payer , mais parce que c'est facile et ils ne risquent pratiquement rien.
    Si demain tu peux aller dans un super marché et resortir sans payer , même si c'est illégal , la plupart des gens le feront. Cela ne va pas plus loin que ça.

    Il ne faut pas non plus se voiler la face , les sites de streaming et de download illégal gagnent de l'argent , maintenir un serveur cela coute du fric , la bande passante ça coûte aussi de l'argent.

    megaupload et compagnie , gagnent de l'argent en exploitant des oeuvres sans reverser un centime aux ayants droits. Idem pour piratebay avec de la pub par exemple.

    Personnellement je préfère rémunérer les auteurs plutôt que les ayants droits, et je préfère le faire librement, en donnant mon argent aux artistes que je veux soutenir pour qu'ils continuent à créer.
    Est ce que le boulanger du coin de dit ,mange mon gateau et si tu l'aimes , paie moi quelque chose ? non. A un moment ou à un autre quelqu'un a travaillé pour produire ce gateau , la musique c'est pareil.
    C'est un fait de télécharger illégalement , ce qui est encore plus grave est d'essayer de se déculpabiliser avec des arguments qui n'en sont pas.

  14. #14
    Membre confirmé
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    210
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 210
    Points : 450
    Points
    450

    Par défaut

    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    Mais je donne des pistes dans le billet. Un point fondamental est qu'il faut séparer le travail et le revenu. Et pour cela, il est primordial de comprendre l'iniquité du système monétaire actuel, où l'argent est créé par le crédit.
    Dans tes billets, tu sembles redécouvrir la crise de surproduction capitaliste telle que décrit par K. Marx il y a 150 ans déjà.

    Sans vouloir t'offenser, le travail est déjà séparé des revenus, par le mécanisme du salariat.

    EDIT: dans le téléchargement etc... ce qui ne coute rien, c'est la distribution de l'oeuvre, pas sa création. Le jour ou on pourra dupliquer une ferrari, il restera encore le cout de la conception. Et ce qui est intéressant avec ce phénomène, c'est qu'il est très proche de la production d'un logiciel : 100% de cout de conception pour 0% de cout de construction (compilation).

  15. #15
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 216
    Points
    1 216

    Par défaut

    ®om
    j'ai lu ton blog et je suis d'accords sur beaucoup de points , sauf que je ne tire pas les mêmes conclusions de tes arguments.

    Le fond du problème est qu'on est en face de plusieurs industries qui ont des modèles économiques en opposition. Encore une fois , tout les sites de downloads se font de l'argent au dépend des ayants droits , et certains engrangent les millions sans payer des droits sur le contenu qu'ils distribuent , car ce sont bien des distributeurs.

    le rôle du législateur est donc d'équilibrer tout ça ( ce qu'il ne fait pas bien sur , il roule pour l'un ou pour l'autre ). L'industrie "culturelle" est aussi fautive puisqu'elle a refuser pendant longtemps d'évoluer et essaie aujourd'hui de mettre un gros cadenas sur le web et croyant pourvoir tout contrôler.

    Mais encore une fois , télécharger via un mode de distribution qui ne reverse pas un seul centime aux ayants droits, cela n'a rien de "moral". Sauf qu'aujourd'hui la plupart d'entre nous sont déculpabilisés de ce fait. Une oeuvre appartient à son créateur, et a ses ayants droits , qu'ils soient artistes , major ou autre. point. Si on est pas d'accord avec cela , on n'écoute pas ou l'on ne regarde pas tout simplement. Ce n'est pas compliqué. Sauf que personne ne veut écouter ou voir quelque chose qui est "gratuit" ( je parle des creative common , etc ... ), les gens veulent quelque chose qui a de la valeur gratuitement.

  16. #16
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par bugsan Voir le message
    Dans tes billets, tu sembles redécouvrir la crise de surproduction capitaliste telle que décrit par K. Marx il y a 150 ans déjà.
    Je ne prétends pas être le seul à dire ce que je dis.

    Inculte que je suis, je n'ai pas encore lu Marx (à part quelques extraits par-ci par-là), c'est dans ma TODO.

    Citation Envoyé par bugsan Voir le message
    EDIT: dans le téléchargement etc... ce qui ne coute rien, c'est la distribution de l'oeuvre, pas sa création. Le jour ou on pourra dupliquer une ferrari, il restera encore le cout de la conception. Et ce qui est intéressant avec ce phénomène, c'est qu'il est très proche de la production d'un logiciel : 100% de cout de conception pour 0% de cout de construction (compilation).
    Exactement. Et le jour où on pourra dupliquer une ferrari, une baguette de pain, etc. faudra-t-il profiter de cet énorme avancée technologique pour fournir tout à tout le monde, ou faudrait-il, par la loi, interdire la duplication des baguettes de pain et des oranges ?
    C'est quasiment les mêmes exemples que j'utilisais dans Piratage ou usage commun ?

  17. #17
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Encore une fois , tout les sites de downloads se font de l'argent au dépend des ayants droits , et certains engrangent les millions sans payer des droits sur le contenu qu'ils distribuent , car ce sont bien des distributeurs.
    Les ayant-droits ne luttent pas d'abord contre les sites comme MegaUpload, ils ont d'abord fait en sorte d'interdire le partage entre individus, à but non lucratif. Ce contre quoi ils luttent actuellement n'est qu'une conséquence du transfert des utilisateurs du P2P au DDL (et comme le disait Laurent Chemla, ils veulent juste faire la même chose à leur place).

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Mais encore une fois , télécharger via un mode de distribution qui ne reverse pas un seul centime aux ayants droits, cela n'a rien de "moral".
    Pour reprendre l'exemple du poste du dessus, si tout les objets matériels étaient duplicables, serait-ce immoral de dupliquer les objets ? Ou faudrait-il partir du principe que l'abondance est bénéfique à la société et ne plus fonctionner sur ce modèle de rareté, où chaque instance d'un objet ou d'une œuvre doit être payée ?

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Sauf qu'aujourd'hui la plupart d'entre nous sont déculpabilisés de ce fait.
    Par cette phrase, tu réponds NON à la question "faut-il tolérer le partage de fichiers ?".
    Moi je dis que la question ne devrait même pas être de savoir si oui ou non il faut le tolérer, mais au contraire comment faire pour l'encourager.

    Avant, je considérais que c'était pas bien, mais pas très grave. Maintenant, j'ai compris que c'est bien de partager, que ce n'est que l'usage commun de l'utilisation des œuvres dans une société qui n'a pas encore pris en compte la révolution numérique.

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Une oeuvre appartient à son créateur
    Citation Envoyé par Victor Hugo
    Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient – le mot n’est pas trop vaste – au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous.
    Un "créateur" ne peut pas avoir tous les droits sur son œuvre. En particulier, pourquoi devrait-il pouvoir contrôler l'usage non commercial qui en est faite ?

    D'autant plus qu'il ne s'agit pas, comme pour les données personnelles, de données qu'il veut garder pour lui. Un auteur VEUT que son œuvre soit diffusée. Il est juste partagé (si j'ose dire) entre partager au maximum ou restreindre la diffusion (restaurer une rareté) pour faire de l'argent, et uniquement pour cela. Si le partage est hors-marché et que les artistes peuvent subvenir à leurs besoins (comme tout le reste de la population), grâce au revenu de base, où est le problème ?

  18. #18
    Membre éprouvé Avatar de 10_GOTO_10
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 815
    Points : 1 220
    Points
    1 220

    Par défaut

    Citation Envoyé par bugsan Voir le message
    Le jour ou on pourra dupliquer une ferrari, il restera encore le cout de la conception. Et ce qui est intéressant avec ce phénomène, c'est qu'il est très proche de la production d'un logiciel : 100% de cout de conception pour 0% de cout de construction (compilation).
    Lire ou relire "Le gizmo" (1974)

    Damon Knight dresse, d'une façon peut-être trop saisissante pour être pleinement convaincante, la fresque d'un effondrement de l'économie puis de la civilisation, dû au pouvoir reproducteur presque infini d'une petite machine, le Gizmo. La machine est bien ici, littéralement, ce qui ôte toute valeur à tout objet. (...) En fait, il est deux domaines où l'invention du Gizmo aurait bien les effets annoncés : celui des signes monétaires, mais une parade serait vite trouvée par exemple sous la forme d'une monnaie électronique, et surtout celui du livre.
    Sondages gratuits : Le troc d'opinions

  19. #19
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    541
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 541
    Points : 1 845
    Points
    1 845

    Par défaut

    Citation Envoyé par niarkyzator Voir le message
    @Neko
    Le problème c'est qu'on voit beaucoup de major attaquer le téléchargement en disant "ça nuit aux artistes", mais on entend pas beaucoup les artistes s'en plaindre.
    Déjà si certains s'en plaignent, mais en plus faut voir comment les gens réagissent quand ils s'en plaingnent!
    http://www.pcinpact.com/news/44327-a...op_commentaire

    Citation Envoyé par niarkyzator Voir le message
    Pour être honnête, je ne suis même pas sur que le système actuel ou n'importe qui peut facilement télécharger n'importe quoi sans être
    vraiment inquiété mettent vraiment en danger la vie professionelle de qui que ce soit.
    Effectivement, difficile d'être sûr, on a d'un cotès des chiffres faussés des maisons de disques avec des "manque à gagner" mirobolants et de l'autre des internautres qui pensent que le "manque à gagner" est de 0. Pour moi les deux sont aussi fantaisistes l'un que l'autre.

    Citation Envoyé par niarkyzator Voir le message
    Universal gagne toujours de l'argent, les gens vont toujours au ciné, les artistes boivent toujours plein de bières.
    Je peu me tromper, mais je trouve qu'on manque d'info et de chiffres sur qui gagne combien, et qu'on pourrait peut-être laisser tout ça intact.
    Qui gagne combien est-il vraiment important? Est-ce que le fait d'être riche voudrait dire que tu n'as plus le droit de gagner de l'argent et que ce que tu fais ne vau rien?
    Il vaudrait mieu avoir des infos sur comment les gens réagiraient si le partage gratuit était légal ( acheteraient-t'ils toujours alors qu'il n'y aurait aucune raison? )



    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    Les ayant-droits ne luttent pas d'abord contre les sites comme MegaUpload, ils ont d'abord fait en sorte d'interdire le partage entre individus, à but non lucratif. Ce contre quoi ils luttent actuellement n'est qu'une conséquence du transfert des utilisateurs du P2P au DDL (et comme le disait Laurent Chemla, ils veulent juste faire la même chose à leur place).

    Pour reprendre l'exemple du poste du dessus, si tout les objets matériels étaient duplicables, serait-ce immoral de dupliquer les objets ? Ou faudrait-il partir du principe que l'abondance est bénéfique à la société et ne plus fonctionner sur ce modèle de rareté, où chaque instance d'un objet ou d'une œuvre doit être payée ?
    Ca dépend si tu trouves un moyen de rétribuer les créateurs ou non.
    Reprenons encore l'example. Tu passe 10 ans à concevoir une nouvelle voiture révolutionnaire, t'en chie et t'es pas payé. Quand t'as fini on te fait un jolie sourir en disant "merci, on s'occupe de copier et redistribuer ça gratos, vous pouvez vous remettre au travail... quoi? vous payer? Ben non on peut la copier gratuitement maintenant" tu trouverais ça normal?

    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    Par cette phrase, tu réponds NON à la question "faut-il tolérer le partage de fichiers ?".
    Moi je dis que la question ne devrait même pas être de savoir si oui ou non il faut le tolérer, mais au contraire comment faire pour l'encourager.

    Avant, je considérais que c'était pas bien, mais pas très grave. Maintenant, j'ai compris que c'est bien de partager, que ce n'est que l'usage commun de l'utilisation des œuvres dans une société qui n'a pas encore pris en compte la révolution numérique.

    Un "créateur" ne peut pas avoir tous les droits sur son œuvre. En particulier, pourquoi devrait-il pouvoir contrôler l'usage non commercial qui en est faite ?
    Le créateur a infiniement plus de légitimité pour dire quoi faire de son oeuvre qu'une personne lambda.
    Si tu sors un soft en GPL, quelqu'un le télécharge, modifie, redistribue gratuitement sans vouloir donner les sources en te disant qu'il est simplement pas d'accord avec la GPL et qu'il cherche même à encourager ce genre de pratique de non respect de la license. Tu sera toujours aussi sûr qu'entant que créateur, tu ne devrais pas avoir ton mot à dire?


    Citation Envoyé par ®om Voir le message
    D'autant plus qu'il ne s'agit pas, comme pour les données personnelles, de données qu'il veut garder pour lui. Un auteur VEUT que son œuvre soit diffusée. Il est juste partagé (si j'ose dire) entre partager au maximum ou restreindre la diffusion (restaurer une rareté) pour faire de l'argent, et uniquement pour cela. Si le partage est hors-marché et que les artistes peuvent subvenir à leurs besoins (comme tout le reste de la population), grâce au revenu de base, où est le problème ?
    Oui, "si les artistes peuvent subvenir à leurs besoins" sauf que pour l'instant, personne ne semble trouver de solution qui satisfasse les deux parties pour ça.
    If it's free, you are not the customer, you are the product.

  20. #20
    Membre expert
    Avatar de ®om
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    2 815
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 2 815
    Points : 3 167
    Points
    3 167

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    Citation Envoyé par ®om
    Pour reprendre l'exemple du poste du dessus, si tout les objets matériels étaient duplicables, serait-ce immoral de dupliquer les objets ? Ou faudrait-il partir du principe que l'abondance est bénéfique à la société et ne plus fonctionner sur ce modèle de rareté, où chaque instance d'un objet ou d'une œuvre doit être payée ?
    Ca dépend si tu trouves un moyen de rétribuer les créateurs ou non.
    Reprenons encore l'example. Tu passe 10 ans à concevoir une nouvelle voiture révolutionnaire, t'en chie et t'es pas payé. Quand t'as fini on te fait un jolie sourir en disant "merci, on s'occupe de copier et redistribuer ça gratos, vous pouvez vous remettre au travail... quoi? vous payer? Ben non on peut la copier gratuitement maintenant" tu trouverais ça normal?
    Dans ce monde imaginaire, d'abondance absolue dans tous les domaines (puisque tous les objets matériels sont duplicables), tout le monde aurait accès à tout, "gratuitement". À quoi servirait d'être "rétribué", c'est-à-dire avoir de l'argent pour "acheter" quelque chose d'autre, alors même que tu as déjà accès à tout en illimité ?

    Comparons les deux situations.

    Dans la première, la copie des objets est autorisée, tout le monde a accès à tout sans rien demander à personne (pouvoir d'achat illimité). À quoi servirait l'argent ?

    Dans la seconde, la copie est interdite sans autorisation préalable de l'auteur, chacun est "rétribué" pour ses créations, ce qui lui permet d'accéder aux création des autres. Sans argent, il n'a pas le droit d'accéder aux créations des autres (pouvoir d'achat limité par ce qu'il est capable de "vendre" aux autres).

    Bilan :
    Pour TOUS les individus (que ce soient ceux qui créent ou ceux qui ne créent pas), la seconde situation est moins avantageuse que la première : au lieu d'avoir accès à tout en illimité, une limite artificielle a été instaurée limitant leurs possibilités…

    Et c'est normal, l'économie gère les problème de rareté, dans ce monde d'abondance absolu, personne n'aurait inventé l'argent, car il ne répondrait à aucun besoin, et au contraire il entraverait les échanges (un comble pour quelque chose censé les faciliter).


    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    Le créateur a infiniement plus de légitimité pour dire quoi faire de son oeuvre qu'une personne lambda.
    A-t-il de la légitimité pour empêcher à la population de la critiquer ? A-t-il la légitimité pour imposer des heures à laquelle la population a le droit d'y accéder (vous n'avez le droit de lire ce livre que de 20h à 22h) ?
    C'est le choix de chacun.

    Il est toujours "propriétaire" de son œuvre dans le sens où chacun sait que c'est lui qui l'a créé, personne ne lui "vole" en se faisant passer pour l'auteur. Mais pourquoi aurait-il l'immense pouvoir de définir comment chacun aurait le droit de l'utiliser dans un but non commercial ?

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    Si tu sors un soft en GPL, quelqu'un le télécharge, modifie, redistribue gratuitement sans vouloir donner les sources en te disant qu'il est simplement pas d'accord avec la GPL et qu'il cherche même à encourager ce genre de pratique de non respect de la license. Tu sera toujours aussi sûr qu'entant que créateur, tu ne devrais pas avoir ton mot à dire?
    Comme je dis dans ma conclusion :
    Je souhaite que le libre partage de la culture, de la connaissance, et plus généralement de tous les biens non-rivaux soit légalisé. […] En particulier, l'utilisation non-commerciale d'une œuvre devrait être un droit du public non contestable par l'auteur.
    En clair, il serait interdit pour l'auteur d'empêcher l'utilisation non-commerciale.

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    Oui, "si les artistes peuvent subvenir à leurs besoins" sauf que pour l'instant, personne ne semble trouver de solution qui satisfasse les deux parties pour ça.
    Euh, si justement : le "revenu de base suffisant".

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2010, 12h32
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 17/07/2009, 13h59
  3. Quels sont les formats graphiques supportés nativement par les navigateurs
    Par Plopcool dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/03/2009, 19h17
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2007, 11h44
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 24/01/2007, 16h05

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo