Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Modélisation Discussion :

question sur nommage des champs


Sujet :

Modélisation

  1. #1
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    378
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 378
    Points : 94
    Points
    94
    Par défaut question sur nommage des champs
    Bonjour,

    Au sein des entités est-il préférable d'avoir le même nom d'un champ ou faut-il différencier.


    Ex
    Table1
    idTable1
    Table1id

    Table2
    idTable2
    Table2id


    car quand je vais vouloir insérer un lien vers l'autre table je dois mettre Table2_lienidtable1 ??

  2. #2
    ego
    ego est déconnecté
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    1 883
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 1 883
    Points : 3 500
    Points
    3 500
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Rien ne t'empêche de mettre id dans Table1 et Table2 et ensuite d'avoir une clé étrangère fk_table1 dans Table2

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 993
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 993
    Points : 26 226
    Points
    26 226
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonjour,

    Je confirme. Si on examine la contrainte NOMENCLATURE_PARENT_FK ci-dessous : la colonne PieceParenteId de la table NOMENCLATURE fait référence à la colonne PieceId de la table PIECE :

    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    CREATE TABLE PIECE (
           PieceId            INT                  NOT NULL
         , pieceLibelle       VARCHAR(64)          NOT NULL
       , CONSTRAINT PIECE_PK PRIMARY KEY  (PieceId)
    ) ;
     
    CREATE TABLE NOMENCLATURE (
           PieceId           INT       NOT NULL     
         , PieceParenteId    INT       NOT NULL     
       , CONSTRAINT NOMENCLATURE_PK PRIMARY KEY (PieceId)  
       , CONSTRAINT NOMENCLATURE_IS_PIECE_ENFANT_FK FOREIGN KEY (PieceId)
                    REFERENCES PIECE (PieceId) ON DELETE CASCADE
       , CONSTRAINT NOMENCLATURE_PARENT_FK FOREIGN KEY (PieceParenteId)
                    REFERENCES PIECE (PieceId) ON DELETE NO ACTION  
    ) ;

    Bref, si on veut faire participer des colonnes à une opération de jointure, il n’y a aucune contrainte de nommage.
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

  4. #4
    Modérateur

    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    16 270
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 16 270
    Points : 32 548
    Points
    32 548
    Billets dans le blog
    12
    Par défaut
    D'abord, les champs sont à la campagne ou dans les formulaires, pas des entités d'un MCD ni dans les tables SQL !

    Ensuite, il y a deux écoles :
    1) Ceux qui considèrent qu'une chose doit avoir un nom unique et que donc une colonne porteuse d'une clé étrangère doit avoir le même nom que la colonne référencée.

    2) Ceux qui considèrent que deux objets e la BDD ne peuvent avoir le même nom.

    Avant de décider, juste une remarque aux partisans du premier groupe :
    Si une table B référence deux fois la table A, on se retrouverait avec deux colonnes ayant le même nom, ce qui est impossible !

    Vous l'aurez compris, je fais partie du second groupe !
    En fait, je ne me pose même pas la question car j'ai une norme de nommage qui est inspirée de celle de SQLPro (lequel ferait plutôt partie du premier groupe si j'ai bien lu certains de ses écrits) et qui interdit naturellement d'avoir deux objets portant le même nom.

    Exemple de MCD :
    personne -0,n----diriger----1,1- projet
    |---------------0,n----travailler----0,n---|

    Tables qui en découlent :
    te_personne_prs (prs_id, prs_nom, prs_prenom...)
    te_projet_prj (prj_id, prj_id_chef, prj_nom, prj_date_debut...)
    tj_prs_travailler_prj_ptp (ptp_id_personne, ptp_id_projet)
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 993
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 993
    Points : 26 226
    Points
    26 226
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    il y a deux écoles :
    1) Ceux qui considèrent qu'une chose doit avoir un nom unique et que donc une colonne porteuse d'une clé étrangère doit avoir le même nom que la colonne référencée.
    2) Ceux qui considèrent que deux objets e la BDD ne peuvent avoir le même nom.
    Euh... Il y a au moins une 3e école, dont je fais partie et selon laquelle il n’y a pas ... d’école en ce qui concerne le nom des attributs (colonnes, propriétés, ...) Ainsi, dans le Relationland où je vis, chacun est libre de faire comme il l’entend s'il estime que des règles de nommage des attributs méritent d'être érigées. La seule contrainte y est que dans les opérations relationnelles telles que la jointure et l’union, les opérandes aient même nom, d’où l’existence de l’opérateur RENAME inconnu dans le SQLland, le Meriseland, etc.
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

  6. #6
    Modérateur

    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    16 270
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 16 270
    Points : 32 548
    Points
    32 548
    Billets dans le blog
    12
    Par défaut
    Si je comprends bien la relationlang, en ajoutant à mon MCD l'association "vendre" suivante :
    personne -0,n----diriger----1,1- projet
    |---------------0,n----travailler----0,n---|
    |---------------0,n----vendre----1,1------|

    Il deviendrait obligatoire de faire un RENAME pour produire une relation joignant personne et projet selon les associations diriger et vendre ?

    En SQL, ma table des projets deviendrait :
    te_projet_prj (prj_id, prj_id_chef, prj_id_vendeur, prj_nom, prj_date_debut...)

    J'ai renommé prs_id en prj_id_chef et en prj_id_vendeur

    Et pour donner la liste des projets avec le nom du vendeur et le nom du chef de projet, j'aurais cette requête :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    SELECT j.prj_nom AS nom_projet,
    	p1.prs_nom AS nom_chef_de_projet,
    	p1.prs_prenom AS prenom_chef_de_projet,
    	p2.prs_nom AS nom_vendeur,
    	p2.prs_prenom AS prenom_vendeur
    FROM te_projet_prj j
    INNER JOIN te_personne_prs p1 ON p1.prs_id = j.prj_id_chef
    INNER JOIN te_personne_prs p2 ON p2.prs_id = j.prj_id_vendeur
    Et j'ai encore fait du rename pour distinguer les différents noms.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 993
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 993
    Points : 26 226
    Points
    26 226
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut Comme on cause dans le Relationland
    Bonsoir,

    En détaillant les opérations, la requête SQL proposée s’écrit ainsi en relationlang (j’ajoute ce terme à mon dictionnaire de slang ) :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    WITH te_personne_prs RENAME (prs_id AS prj_id_chef, 
                                 prs_nom AS nom_chef_projet, 
                                 prs_prenom AS prenom_chef_projet) AS CHEF, 
         te_personne_prs RENAME (prs_id AS prj_id_vendeur, 
                                 prs_nom AS nom_vendeur,
                                 prs_prenom AS prenom_vendeur) AS VENDEUR,
         JOIN {te_projet_prj, CHEF, VENDEUR} AS J, 
         J RENAME (prj_nom AS nom_projet) AS R :
         R { nom_projet, nom_chef_projet, prenom_chef_projet, nom_vendeur, prenom_vendeur } ;
    « WITH » permet d’aérer les instructions : il s’agit d’une construction syntaxique permettant de donner un nom aux sous-expressions : CHEF, VENDEUR, J, R.

    Lignes 1-3 : on nomme la variable te_personne_prs en CHEF (tout en renommant certains attributs) ;

    Lignes 4-6 : on nomme la variable te_personne_prs en VENDEUR (tout en renommant certains attributs) ;

    Ligne 7 : double jointure (le Modèle Relationnel de Données permet de mettre entre les accolades autant d’expressions que l’on veut, c’est la jointure n-adique) ;

    Ligne 8 : on finit de renommer les attributs.

    Ligne 9 : opération de projection finale : liste entre accolades des noms d’attributs.


    J'ai détaillé, mais on peut s'amuser à remboîter les expressions. Par exemple, à la ligne 9, à la place de R on peut utiliser une expression. Ainsi les lignes 8 et 9 peuvent être remplacées par :

    J RENAME (prj_nom AS nom_projet) { nom_projet, nom_chef_projet, prenom_chef_projet, nom_vendeur, prenom_vendeur }

    En y intégrant la jointure à la place de J :

    JOIN {te_projet_prj, CHEF, VENDEUR} RENAME (prj_nom AS nom_projet) { nom_projet, nom_chef_projet, prenom_chef_projet, nom_vendeur, prenom_vendeur }

    Etc., mais ça devient vite illisible, comme une requête SQL en une ligne.
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

  8. #8
    Expert confirmé Avatar de Richard_35
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    3 116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 3 116
    Points : 4 589
    Points
    4 589
    Par défaut
    Bonjour Altair8080, Ego, Fsmrel et CinePhil,

    Très intéressante discussion, c'est pourquoi je me permets de m'immiscer ...

    Citation Envoyé par CinePhil légèrement modifié Richard_35
    Ensuite, effectivement, dans les faits, il y a deux écoles :
    1) Ceux qui considèrent qu'une chose doit avoir un nom unique et que donc une colonne porteuse d'une clé étrangère doit avoir le même nom que la colonne référencée , sauf quand c'est impossible ;

    2) Ceux qui considèrent que deux objets de la BDD ne peuvent avoir le même nom.
    ==> précision "dans les faits" car, les adeptes de la 3ème école se rangent, plus ou moins, dans l'une des deux écoles.

    La 1ère école modifiée ne paraît pas si mauvaise. En effet, le cas
    Citation Envoyé par CinePhil
    Si une table B référence deux fois la table A .../...
    arrive, bien entendu, mais n'est pas si fréquent. Du moins, pas au point de se priver du confort d'utilisation des mêmes noms.

    Si cela arrive, le suffixe du nom de la colonne par "_" puis la fonctionnalité correspondante assure l'unicité. Exemple :
    produit(id_produit, nom, ...) ;
    nomenclature(id_produit_composé, id_produit_composant, quantité, ...).
    Dis-nous et à bientôt,
    Richard.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------
    En cas de résolution, et afin de faciliter la tâche des bénévoles, merci de cliquer sur .
    et permettent aux forumeurs de cibler leur recherche dans une discussion : n'hésitez pas à voter !

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 993
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 993
    Points : 26 226
    Points
    26 226
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Citation Envoyé par Richard_35 Voir le message
    les adeptes de la 3ème école se rangent, plus ou moins, dans l'une des deux écoles.
    Je répète sur tous les tons et tous les modes que la 3e école n’est pas concernée par la façon de nommer les colonnes : seul l'intéresse le respect du Modèle Relationnel de Données (structure, algèbre, intégrité), le reste est littérature. Le débat est orthogonal à la modélisation des bases de données. Pour plus d’information, je vous renvoie à Databases, Types and The Relational Model: The Third Manifesto : dans sa BNF, le Modèle Relationnel de Données est totalement muet sur le sujet. Si de son côté le chef de projet se revendique d’une école, on fera comme il le veut (c'est lui qui paye), point barre. S’il s’est planté, il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même. Que dire d’autre ?
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

  10. #10
    Expert confirmé Avatar de Richard_35
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    3 116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 3 116
    Points : 4 589
    Points
    4 589
    Par défaut
    Bonjour Fsmrel,

    Citation Envoyé par Fsmrel
    Si de son côté le chef de projet se revendique d’une école, on fera comme il le veut (c'est lui qui paye), point barre. S’il s’est planté, il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même. Que dire d’autre ?
    ==> c'est vrai.

    Je voulais simplement dire que, en final (donc quand, réellement, il faut affecter un nom aux champs), ce nommage est plus ou moins effectué selon une des deux écoles évoquées. Mais c'est un détail, c'est vrai. Il n'empêche que, si l'on admet cela, bien qu'il n'existe pas de norme, un usage se met en place (que le chef de projet s'appropriera, comme le fait CinePhil qui préfixe/suffixe le nom de ses tables et de ses champs).
    Dis-nous et à bientôt,
    Richard.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------
    En cas de résolution, et afin de faciliter la tâche des bénévoles, merci de cliquer sur .
    et permettent aux forumeurs de cibler leur recherche dans une discussion : n'hésitez pas à voter !

Discussions similaires

  1. [EJB2.1 Entity] Question sur le nommage des champs.
    Par rteuteu55 dans le forum Java EE
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/06/2008, 19h05
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 27/06/2007, 14h48
  3. [vba-access] Test sur valeur des champs puis publipostage
    Par realthunderbolt dans le forum Access
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/08/2006, 17h38
  4. [Sql Server 2005] Question a propos des champs unicode
    Par siaoly dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2006, 16h00
  5. [AWstat] questions sur interpretation des résultats
    Par norac dans le forum Statistiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2006, 15h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo