Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Extensions PostgreSQL Discussion :

nettoyage enregistrement Table liées


Sujet :

Extensions PostgreSQL

  1. #1
    Candidat au Club
    nettoyage enregistrement Table liées
    Bonjour,
    je débute sur le trytique Postgresql/ArcSDE/ArcGIS10, donc en fait j’ai pleins de questions au sujet de Postgresql, comme par ex :
    lorsque je supprime une table « ville », je vois qu’il reste les informations concernant cette table « ville » par ex dans les tables public.geometry_columns et sde_geometry_column, est ce qu’il y a moyen pour qu’il n’y est plus de « traces » de création de ma table « Ville » ?

    Sinon je ne comprends pas bien comment se fait l’administration des classes d’entitées dans Postgresql, est ce que le rangement se fait par schéma ?
    Pour le moment, j’ai deux schémas « Public » et « sde » dans ma base « postgis ». Je m’aperçois que chaque classe d’entitée créée à partir d’ArcGIS puis envoyée dans Postgresql va se mettre dans le schéma « sde », donc ya t il un moyen d’envoyer les classes d’entité dans d’autres schémas (que je vais créer) ?
    Et admettons si je crée un nouveau schéma dans ma base « postgis » que j’appelle « urbain » et que j’y range ma classe d’entité « ville », va-t-il falloir, qu’à chaque fois, je déplace cette classe d’entité « ville » du schéma « urbain » vers le schéma « sde » pour pouvoir etre visible (puis utilisé) depuis Arcgis ?
    Enfin j’ai l’impression que toute création de nouvelle classe d’entité doit se faire dans arcgis puis incorporée dans ma base Postgresql ? car sinon si je crée ma classe d’entité depuis ma base Postgresql, je dois l’enregistrer dans ArcSDE avec sdelayer -o register ce qui est contraignant.

    Bref pleins de questions qui peuvent paraître un peu saugrenue, mais en tant que débutant, je galère un peu donc si vous avez ne serait-ce qu’une réponse à une des différentes questions posées, ce serait avec grand plaisirs.

  2. #2
    Rédacteur

    Il n'exiset pas de classe ni d'entités dans les SGBDR, ceci est réservé au modèle conceptuel ou MCD. Dans une base on parle de table qui ont d'autres propriété comme des colonnes et des contraintes.
    Les schémas SQL sont des espaces logique de stockage des objets d'une table. Vous pouvez en créer autant que vous le souhaitez et pour placer un objet dans un schéma précis, il suffit de le spécifier en suffixe lors de la création de l'objet, la syntaxe générale étant :
    Code :Sélectionner tout -Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    CREATE <objet> [ <shéma SQL>.]<nom>;
    Avec <objet> ::
    { TABLE | VIEW | FUNCTION ...}


    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  3. #3
    Candidat au Club
    ok pour les schémas
    sinon ma plus grande question, est pour le passage de Postgresql vers ArcGIS de ma table spatiale grace à la technologie ArcSDE, est ce que ma table doit obligatoirement être dans mon schéma sde et aussi avoir comme Propriétaire "sde". Pour la connexion, dans ArcGIS, j'utilise la connexion directe et non le service ArcSDE.

  4. #4
    Modérateur

    Si tu passes par Arcsde, alors c'est cet outils qui va faire le tout.

    Il te faut simplement créer un schéma et faire pointer sde dessus, ensuite c'est sde qui fera une moulinette avec le tout.

    Tu rentres dans tous ce que DBA ne supporte pas, un logicielle qui va gérer ta base de données sans que tu saches ce qu'il fait, tu es dans une blackBox alors que PostgreSQL ou Oracle ou SqlServer sont capable de gérer correctement les données SIG, ArcGis persiste à gérer ça de façon maison.