IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La Fondation Linux publie SPDX

  1. #1
    Responsable .NET

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    4 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 4 570
    Points : 252 332
    Points
    252 332
    Billets dans le blog
    118
    Par défaut La Fondation Linux publie SPDX
    La Fondation Linux publie SPDX
    Un standard d’échange d’informations sur les licences des projets open-sources


    La Fondation Linux et le groupe communautaire FOSSBasaar viennent de publier la première version de la spécification SPDX (Software Package Data Exchange), un nouveau standard d’échange d'informations sur les licences liées aux composants utilisés dans la conception d’un logiciel.

    Actuellement, plus de 2.000 licences sont utilisées par des projets open-sources. La plupart des logiciels disponibles sur le marché incluent des projets open-sources ayant chacun des licences différentes.

    Les entreprises lors du choix de l’utilisation ou de la modifications des logiciels libres n’ont parfois pas connaissances des dispositions et des restrictions qu’imposent les licences attachées au code. L'étude de celles-ci peut également être vue comme une perte de temps et de ressources importantes.

    Les travaux de la fondation Linux et du groupe FOSSBasaar visent donc à offrir aux entreprises un outil qui permet de simplifier la tâche dans le choix d’un logiciel open-source en rendant les licences plus claires.

    La norme SPDX, créée par ce groupe de travail, facilite donc la conformité entre les licences open-sources en normalisant les informations de licence partagées par la chaîne d'outil de gestion des applications. SPDX offre un format commun pour les entreprises et les communautés pour partager des données sur les licences et droits d’auteurs, et permettre ainsi une rationalisation et l’augmentation de la conformité.

    Concrètement, un fichier SPDX résume les données précises sur chaque projet, y compris le numéro de version de licence qui sera désormais inclus dans chaque logiciel.

    Le projet bénéficie déjà de la participation et du soutien de plusieurs grandes entreprises comme Canonical (éditeur de Ubuntu), HP, Red Hat, Alcarel-Lucent, Mororola Mobility (Google) ou encore Texas Instruments.



    Plus d'informations sur SPDX sur son site officiel

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette nouvelle spécification ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 611
    Points
    7 611
    Par défaut
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

    Que pensez-vous de cette nouvelle spécification ?
    Que tout ce qui peut contribuer à réduire l'ambiguïté d'une licence open source est pour moi une bonne chose. Cependant, le problème n'est parfois pas tant de savoir quelle licence le code et ses middlewares utilisent mais quel use case est considéré comme une violation?
    Les exemples de projets qui me viennent en tête où c'était vraiment pas clair sont par exemple mySQL (même si je pense que ça a changé), dont je pense que beaucoup ont violé en toute bonne foi la licence "gratuite".

    enfin on verra ce que ça donne.

  3. #3
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 388
    Points
    2 388
    Par défaut
    Excellente initiative !

    Il va falloir attendre que les acteurs importants du libre et de l'open-source y adhèrent : Les entreprises (IBM, Google, Oracle, Adobe, Apple), mais aussi les fondations et consortiums (FSF, ASF, OW2, Xiph, Document Foundation...), voire les organisations de standardisation (W3C, OMG...).

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 27/02/2015, 16h16
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 16/06/2010, 10h34
  3. Réponses: 62
    Dernier message: 28/04/2010, 10h33
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 06/07/2009, 14h33
  5. JBuilder Fondation Linux
    Par psikharpax dans le forum JBuilder
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/08/2007, 12h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo