Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Débats sur le développement - Le Best Of Discussion :

Quelles idées avez-vous de l'utilisateur final lors du développement d'une application


Sujet :

Débats sur le développement - Le Best Of

  1. #61
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message
    zeyr2mejetrem, on est d'accord, mais je vois pas le rapport entre les boulets dont on parle et les "90% d'utilisateurs idiots"

    quand on les prend bien par la main, qu'on leur fait des démo et tout, ben... le message passe dans la plupart des cas !

    Après, on peut également parler des utilisateurs qui nous remontent des faux bugs en recette ou qui ne comprenennt pas que s'ils ne détaillent pas la cinématique du bug on rosue pas de pouvoir le corriger mais là encore, si on explique bien ce qu'on attend d'eux, on réduit le nombre de boulets !

    (et puis, s'ils existaient pas on rigolerait moins ^^)
    C'est vrai.
    Sauf que c'est un peu la règle des 80-20.
    20% d'utilisateurs boulets représentent 80% du travail excédentaire sur l'IHM ...
    C'est comme pour les trains. On ne parle que de ceux qui sont en retard.
    Et puis dans ce genre de discussion on a toujours tendance à exagérer :-D
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  2. #62
    Membre averti
    90 % des utilisateurs sont des idiots. Voire 99.99%

    et nous ? On n'est pas idiot devant un processus métier dont on ignore tout ?
    Que ce soit de la compta, de la finance, du médical ou autre on doit certainement passer pour ...

    "des parfaits c*** d'informaticiens qui se la pête,
    mais qui ne sont pas foutu de comprendre un truc aussi simple et nous pondent une usine à gaz qui ne sert à rien sauf à produire des erreurs."


    Et encore, c'est du censuré pour Développez, certaines doléances des clients sont parfois plus ... imagées

    Je part du principe qu'un développement doit aider un utilisateur dans son travail et non pas être une contrainte supplémentaire.
    On crée des outils pour améliorer le travail des autres et non pas pour le rendre plus pénible.
    Enfin, c'est mon avis

  3. #63
    Membre habitué
    zeyr2mejetrem, la fameuse règle des 80/20 s'applique en effet bien souvent...

    mais pour en avoir pratiqué pas mal des utilisateurs boulets, je trouve que ça dépend pas mal du client... je dirais 20% des 20% d'utilisateurs boulets ajoutent 160% à ta charge de travail -_-

  4. #64
    Modérateur

    perception que l'utilisateur a de son application
    Bah, 90% des utilisateurs sont des idiots qui ne seront même pas en mesure de faire la différence
    Cette remarque (méprisante) porte sur la perception que l'utilisateur a de son application :

    Il y a 25 ans, sur PC - MSDOS, beaucoup utilisateurs n'avaient que 2 ou 3 applications à sa disposition :
    - un traitement de texte
    - un tableur
    - un logiciel métier (compta, devis, ou autre)

    Les mises à jour étaient très espacées (nécessité d'utiliser des disquettes, c'était coûteux, etc.)
    Après quelques mois de pratique, l'utilisateur avait donc une sorte de "maîtrise parfaite" de ces outils
    dans le périmètre, bien sûr, de ce qu'il avait à faire.

    Aujourd’hui, uniquement en desktop, l'utilisateur a des suites entières de logiciels à sa disposition
    (MsOffice, OpenOffice, ...), messagerie et souvent plusieurs applications métiers (polyvalence oblige).
    Par ailleurs, quand il va sur internet, il va utiliser régulièrement une dizaine de sites différents.

    L'utilisateur d'aujourd'hui se retrouve donc avec une grande quantité d'IHM différentes
    dont le nombre de fonctionnalités va croissant.

    Je trouve assez normal qu'il ne cherche pas à consacrer plus que nécessaire,
    du temps à la "maîtrise parfaite" ou à la compréhension de l'outil.

    Les logiciels se font concurrence entre eux et doivent donc être astucieux
    pour se "tailler une place" dans l'intérêt que l'utilisateur voudra bien lui accorder.

    Ceci est vrai quelque soit le "niveau" intellectuel ou le milieu socioprofessionnel
    de l'utilisateur qui n'a pas mérité, à mon sens, la remarque désobligeante citée plus haut.
    Labor improbus omnia vincit un travail acharné vient à bout de tout - Ambroise Paré (1510-1590)

    Consulter sans modération la FAQ ainsi que les bons ouvrages : http://jmdoudoux.developpez.com/cour...eloppons/java/

  5. #65
    Invité
    Invité(e)
    Le début est très discutable, mais la fin et je pense très juste :
    And, in good conscience, don't you want to be an idiot when you're on the other side of the screen? I do! I want to be an idiot!

    Please let me be an idiot. I want things to "just work". Don't make me figure my way through all the setup procedures. "Don't make me think" (c) Steve Krug.

    I've been a computer nerd since I'm 11. I mean, I love the command line and stuff... But when I urgently need a port-scanner to test my server vulnerabilities after it's been hacked, I don't want the nmap tool, with a dozen of command-line options and a bunch of drivers it requires me to install. I just want a big red "scan" button. I'm an idiot, OK?
    Le problème est que on propose des logiciel avec des tas de fonction trou du cul qui bug, compliqués,qui servent à rien alors que l'utilisateur, dans 90 % est plus ou moins néophyte et cherche juste un truc simple et efficace.

    Je pense que le problème vient surtout des développeurs : par exemple pour ce qui de la justice, les développeurs ont fait un logiciel en ne connaissant rien au droit, alors c'est évidamment un peu bancale

    Alors effectivement, l'utilisateur passe pour un idiot car il ne comprend rien à son logiciel qui de toutes façon est mal foutu !

  6. #66
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message
    C'est un petit peu comme les gens qui entrent dans le bus en demandant ou il va : c'est écrit en gros au dessus du bus, et t'as tout le parcours détaillé sur l'arrêt... y'a des idiots même si ils ne représentent certainement pas 90% des gens à mon avis ! (Mais c'est eux qui nous emmerdent le plus ! )
    Je suis censé me sentir concerné ?

    Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
    +1, c'est exactement le même type de boulet que ceux dont je parlais plus haut.
    Ce genre de bonhomme ne lit jamais la doc ni les messages de l'application, clique "à l'instinct" et ne comprenne pas que leur ordinateur n'est qu'un tas de plastique/metal/silicium sans intelligence propre et qu'il ne va pas "comprendre que c'est évident"
    Ah non, c'est pas de moi que vous parlez, en fait.

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Dans ce cas, je dirais que le développeur est un gros c** !
    J'avais corrigé mon exemple un peu plus bas.

  7. #67
    Membre éprouvé
    Bien sur que l'utilisateur est une bille par définition, sinon ce ne serait pas un utilisateur

    Le développeur doit donc penser que l'utilisateur est un quidam qui va tenter différents trucs tordus comme:
    - Utiliser les boutons précédents et suivants de son navigateur malgré que l'application ne le gère pas.
    - Taper des caractères spéciaux dans un champ qui ne doit pas en contenir
    - Taper un numéro de téléphone mal formé...

    Mais arrétons de taper sur le dev, car dans la plupart des gros projets (en milieu pro) il y a une analyse fonctionnelle de faite, donnant lieux à des specs fonctionnelles, qui sont le document de référence suivi par les développeurs.

    Il faut donc, avant de développer, analyser correctement le projet afin de savoir exactement quoi présenter à l'utilisateur.

    Je pense que le poste initiale considère le cas d'un développeur indépendant, qui est différent. Je n'appelle plus vraiment ça un développeur, car c'est plus vaste.
    Si vous moinsez, merci de répondre pour argumenter!
    Ma présentation

  8. #68
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message
    zeyr2mejetrem, la fameuse règle des 80/20 s'applique en effet bien souvent...

    mais pour en avoir pratiqué pas mal des utilisateurs boulets, je trouve que ça dépend pas mal du client... je dirais 20% des 20% d'utilisateurs boulets ajoutent 160% à ta charge de travail -_-
    Après 2ans de service support j'ai presque de quoi écrire un bouquin sur les utilisateurs boulets

    Le pire que j'ai eu c'était un utilisateur qui m'a tenu vingt minutes au téléphone car il n'arrivait pas à télécharger notre soft ... depuis son minitel !!!!
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  9. #69
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par YannPeniguel Voir le message
    Bien sur que l'utilisateur est une bille par définition, sinon ce ne serait pas un utilisateur
    Je suppose que, toi-même, tu utilises des logiciels, donc tu te considères comme une bille, c'est ça ?
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  10. #70
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Je suppose que, toi-même, tu utilises des logiciels, donc tu te considères comme une bille, c'est ça ?
    Pourquoi pas ?
    Et ceux qui pensent savoir utiliser tous leurs logiciels sont des idiots.

  11. #71
    Membre averti
    Clairement.

    La plupart ne font aucun effort pour comprendre, ou apprendre quoi que ce soit de lié à l'informatique, alors que c'est vital aujourd'hui.

    Le plus amusant, c'est lorsque vous tentez de jongler entre leurs processus métier que vous devez comprendre pour créer leurs outils, et les contraintes informatiques qu'ils ne veulent ou ne peuvent pas comprendre.

    Bref, aucun effort d'adaptation = des idiots.

  12. #72
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Excellion Voir le message
    c'est vital aujourd'hui.
    Non. Il faut sortir de ta bulle, et lire les commentaires qui ont précédé le tiens.

    Citation Envoyé par Excellion Voir le message
    Le plus amusant, c'est lorsque vous tentez de jongler entre leurs processus métier que vous devez comprendre pour créer leurs outils, et les contraintes informatiques qu'ils ne veulent ou ne peuvent pas comprendre.
    Mais peut-être que ça a également été ton cas, dans d'autres domaines (à ne pas prendre comme une insulte ; je pense que c'est déjà arrivé à tout le monde). Sauf que ton interlocuteur a été assez poli pour ne pas te le faire remarquer.

    Citation Envoyé par Excellion Voir le message
    Bref, aucun effort d'adaptation = des idiots.
    Encore une fois, tu devrais lire les autres commentaires.
    Je pense qu'il y a également une quantité non négligeable de développeurs qui ne font aucun effort d'adaptation à leurs utilisateurs.

  13. #73
    Membre chevronné
    Vu aujourd'hui même sur une IHM dans une boîte de dialogue OUI/NON

    Attention ! Si vous cliquez sur non vous ne procéderez pas à la validation de l'annulation de la procédure de compensation de l'effacement du compte.

    Ce qui signifie après quelques minutes de reflexion
    Attention ! Si vous cliquez sur Non, le compte sera effacé

    Le développeur qui a pondu ce message n'a pas pensé que l'utilisateur ne savait pas ce qu'est une procédure de compensation de process, ni que 3 ou 4 négations combinées ça devient dur à comprendre ...
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  14. #74
    Rédacteur/Modérateur

    Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
    Attention ! Si vous cliquez sur non vous ne procéderez pas à la validation de l'annulation de la procédure de compensation de l'effacement du compte.
    Superbe, du grand art !

  15. #75
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
    Vu aujourd'hui même sur une IHM dans une boîte de dialogue OUI/NON

    Attention ! Si vous cliquez sur non vous ne procéderez pas à la validation de l'annulation de la procédure de compensation de l'effacement du compte.

    Ce qui signifie après quelques minutes de reflexion
    Attention ! Si vous cliquez sur Non, le compte sera effacé

    Le développeur qui a pondu ce message n'a pas pensé que l'utilisateur ne savait pas ce qu'est une procédure de compensation de process, ni que 3 ou 4 négations combinées ça devient dur à comprendre ...
    Dans le même genre, j'avais vu une boite de dialogue avec une question du genre "Une erreur est survenue dans l'écriture de la base de données. Voulez-vous continuer ?" avec les boutons OK, NON, IGNORER
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  16. #76
    Membre chevronné
    Concernant les popup, même si on sait que l'utilisateur ne les lit jamais, notre équipe de développement a pris l'habitude d'en mettre à la validation des process critiques (confirmation d'embauche, d'avenants et cie.). Mine de rien c'est un moyen simple et efficace de se "disculper" en cas de mauvaise manipulation de la part de l'utilisateur, qui pourrait s'avérer dangereuse (notamment quand le résultat impacte tout le système paie, donc plein de sous).

    Et puis c'est toujours rigolo de pouvoir répondre "Ah ben on vous avais pourtant prévenu ma p'tite dame !"

  17. #77
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Hellwing Voir le message
    Concernant les popup, même si on sait que l'utilisateur ne les lit jamais, notre équipe de développement a pris l'habitude d'en mettre à la validation des process critiques (confirmation d'embauche, d'avenants et cie.). Mine de rien c'est un moyen simple et efficace de se "disculper" en cas de mauvaise manipulation de la part de l'utilisateur, qui pourrait s'avérer dangereuse (notamment quand le résultat impacte tout le système paie, donc plein de sous).

    Et puis c'est toujours rigolo de pouvoir répondre "Ah ben on vous avais pourtant prévenu ma p'tite dame !"
    Avoue, c'est toi le salopard qui a rajouté les popups partout dans Vista avec l'UAC "Autorisez vous ce programme à se lancer avec les droits administrateurs ?"

    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  18. #78
    Expert confirmé
    Penser et Développer une IHM (Interface Homme-Machine) c'est deux choses différentes, mais c'est souvent la même personne qui le fait, et dans le mauvais ordre...

    Une IHM doit être pensée avec un utilisateur final, c'est lui qui défini ses besoins. L'informaticien doit être là pour lui dire, ça on peu, ça non. Pensez-vous que cela pourrait vous être utile ?
    Aimeriez vous avoir cette fonctionnalité ?

    Pas pour imposer son travail !
    Ensuite seulement il devra définir le type de plateforme et le type de language adapté.

    L'informaticien aime avoir le contrôle de tout ce qu'il touche (je plaide coupable) mais c'est loin d'être le cas de l'utilisateur final... Enfin dans 99,99% des cas...
    Aide les autres...
    Et les autres t'aideront....
    Mon site DVP
    N'oubliez pas de consulter les FAQ SharePoint et les cours et tutoriels SharePoint

    N'oubliez pas de voter pour les messages dont la réponse est pertinente

  19. #79
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par ludojojo Voir le message
    Penser et Développer une IHM (Interface Homme-Machine) c'est deux choses différentes, mais c'est souvent la même personne qui le fait, et dans le mauvais ordre...

    Une IHM doit être pensée avec un utilisateur final, c'est lui qui défini ses besoins. L'informaticien doit être là pour lui dire, ça on peu, ça non. Pensez-vous que cela pourrait vous être utile ?
    Aimeriez vous avoir cette fonctionnalité ?

    Pas pour imposer son travail !
    Ensuite seulement il devra définir le type de plateforme et le type de language adapté.

    L'informaticien aime avoir le contrôle de tout ce qu'il touche (je plaide coupable) mais c'est loin d'être le cas de l'utilisateur final... Enfin dans 99,99% des cas...
    C'est beau la théorie mais dans la pratique ...

    Dans les boîtes où j'ai travaillé (PME) cela se passait ainsi

    Un commercial allait voir un client en lui demandant ses besoins et en lui proposant des fonctionnalités que le client n'aurait pas demandé sinon.

    Or le commercial en question ne connait pas la technique ni les produits vendus par ta boîte car "un bon commercial peut vendre n'importe quoi" et il vend des fonctionnalités qui sont le plus souvent des galères à câbler.

    Quand on lui dit que le dév va coûter 2 fois le prix qu'il a vendu il sort une phrase de commercial (cf. topic Les 10 phrases qui rendent fou un informaticien : les avez-vous déjà entendues ?) et te laisse dans la merde ... SA merde !!!

    Et le pire dans tout ça c'est que tu n'as pas vu le client, tu penses connaître ses besoins mais ils sont déformés (car le commercial n'a pas tout écouté, tout entendu ou tout compris) et que tu vas être à côté de la plaque du départ.
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  20. #80
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par Excellion Voir le message
    [...]La plupart ne font aucun effort pour comprendre, ou apprendre quoi que ce soit de lié à l'informatique, alors que c'est vital aujourd'hui.[...]
    L'informatique n'a rien de vital...
    On ne peut pas en vouloir à des gens de préférer utiliser un client mail comme Outlook/Thunderbird, plutôt que de les gérer à coup de "fetchmail" et autres "mail -s" etc...
    Les gens veulent lire/envoyer leurs mails. Ça leur ferait une belle jambe de connaitre un protocole comme SMTP