Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Débats sur le développement - Le Best Of Discussion :

Quelles idées avez-vous de l'utilisateur final lors du développement d'une application


Sujet :

Débats sur le développement - Le Best Of

  1. #41
    Expert éminent
    Je suis développeur mais je suis aussi utilisateur de logiciel.
    Et franchement quand j'en vois certain c'est à se demander si leur but n'est pas tout simplement de faire tourner en bourrique l'utilisateur.

    L'informatique doit être un outil et non une contrainte.
    Selon moi, les utilisateurs sont autant idiots que les développeurs et ce à part égale. Car il y a autant de développeur qui pensent que ce sont des développeurs ou informaticiens confirmés qui vont utiliser leur application que d'utilisateurs qui ne sont pas très à l'aise avec l'informatique.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  2. #42
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par ProgVal Voir le message
    Quels utilisateurs ont remarqué qu'il y a une différence entre les deux ?
    La plupart des utilisateurs ont l'habitude de certains logiciels (typiquement la suite Office dans le monde professionnel, pas forcément les dernières versions d'ailleurs), et réagissent assez naturellement à des interfaces similaires.

    Malheureusement, les outils et les interfaces qu'utilisent et aiment les développeurs (et dont ils s'inspirent) sont souvent assez différent des standards que connaissent les utilisateurs.


    A mon avis, une bonne interface est toujours désespérément simple et intuitive. S'il faut un manuel de prise en main, une formation, un apprentissage, c'est parce que l'interface est mal faite. (Le manuel, la formation, ça sert pour tout ce qui est avancé, mais la prise en main et l'utilisation normale doivent être intuitives).

    Donc, pour revenir au sujet, je dirais qu'il faut développer "comme si" les utilisateurs étaient idiots.

    Maintenant, il ne faut bien sur pas prendre ses utilisateurs (qui généralement sont aussi ses clients) pour des idiots, ce que font beaucoup de développeurs (mais les utilisateurs le leur rendent bien...).

    Quand le logiciel commence à être installé, les suggestions d'amélioration, les critiques constructives, et les rapports de bug, viennent presque toujours des utilisateurs. Les rejeter d'emblée parce que "l'utilisateur est idiot", ce n'est pas une bonne idée.

    Francois

  3. #43
    Membre émérite
    le manuel à lire ? là on touche au one man show comique. autant l'écrire en japonais ou directement en binaire. Lorsque l'utilisateur à fini de lire les dix pages du manuel concernant l'erreur décrite( avec traduction des termes employés quand ce n'est pas le jeu de piste du siècle executer la manip decrite en page 40 la quel renvoi à l'annexe XIII) il a oublié le contenu des 5 première pages. Un peu comme les fenêtres d'alertes au message sibyllin
    tiens faites un test avec un pare-feu (référence) :
    le protocole fghsvv.dll tentes d'accéder à internet autoriser / refuser après cette alerte un petit message "vous faites comme vous voulez mais faudra assumer" Lambda: bon on refuse click! comment y marche pô mon programme ! là à la limite on redémarre ou on réinstalle.
    après avoir eu gjhu.dll;jgh.dll;cvshocht.dll...letruc.dll..laflopée.dll...tuladandos.dll enfin le programme s'exécute .. tu m'étonnes après ça d'avoir des cliqueurs fou ( quand le pare feu ne passe pas direct à la trappe.
    Cordialement
    Daranc

  4. #44
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par nah666 Voir le message
    Sur la question "différence entre appli web et client lourd", le client s'en tape totalement, et il a bien raison.

    C'est au SI de prendre en compte les contraintes clients pour choisir la solution la plus adaptée.
    tu as un SI à la maison ? Tu es riche alors !!!!
    L'utilisateur final n'est pas obligatoirement un salarié, c'est aussi Mme Michu !!

    J'ai déjà travaillé dans les sociétés pour du développement dédié aux professionnels et grand public.
    Bah, tu ne réfléchis pas de la même façon !!
    L'appli profressionnelle : tu as tendance à faire quelque chose de robuste et fonctionnel.
    L'appli grand public : c'est surtout le "user friendly" le plus important.

    Mais dans les 2 cas il faut considérer que l'utilisateur final va bosser sur l'appli sans avoir lu la doc.

    Je confirme ce qui a été dit ici, je suis à la maintenance, les utilisateurs ne regardent pas les messages des boites de dialogue.


    Donc, l'utilisateur final n'est pas un idiot mais une personne qui va utiliser l'application intuitivement avec éventuellement une formation (mais sans avoir lu la doc).

  5. #45
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par eka808 Voir le message
    Pas d'accord ! Mais alors pas du tout.

    Je pense qu'avant de de tomber dans ses formulations cavalières, il serait bon de se demander si au fond c'est n'est pas le développeur qui est l'idiot dans l'histoire.

    La plupart des utilisateurs connaissent leur business, ils savent, la plupart du temps, ce qu'ils veulent mais ne savent pas l'exprimer.
    S'ils ne savent pas exactement ce qu'ils veulent, ce n'est pas le problème des développeurs.

    Et pour la question posée (client lourd ou web), au lieu de traiter les gens d'idiots j'aurais plutot posé ce genre de questions :
    - y'aura t'il des clients nomades ?
    - l'application nécessitera t'elle de fréquentes updates ?
    - doit-elle être utilisable offline ?
    - quelles sont les volumes de données traitées ?
    Je comprend pas pourquoi tu as eu des avis négatifs. Je suis entièrement d'accord avec toi.
    L'un des défauts des développeurs c'est de demander aux utilisateurs d'avoir la même vision des choses que lui sur le domaine informatique. De ce faite, on les traites d'idiot lorsqu'ils comprennent pas ce qu'on lui explique.
    Il faut faire très attention à ce mode de pensé car nous sommes aussi de l'autre coté dans un autre domaine. Allez dans le centre des impôts pour faire expliquer la feuille de déclaration. Le conseiller va surement vous traiter d'idiot parce que vous comprenez pas facilement les choses.
    Vous allez acheter un produit un peut complexe, le vendeur va vous expliquer mais va surement vous traiter d'idiot parce que vous posez une question non pertinente. Nous même nous lisons pas le mode d'emplois, seulement en diagonal. Lorsqu'il y a un problème nous regardons pas de suite dans ce document. On va sur internet gueuler sur un forum. Vous croyez que l'utilisateur va être différent de vous, il va le lire ?
    L'utilisateur est dans son domaine à lui qui en rapport avec son métier. L'informatique n'est qu'un outil et non pas son univers même si l'utilisateur l'utilise au quotidien.
    Donc un peut d'humilité quand vous êtes face à une personne qui semble ne pas comprendre certaines chose.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  6. #46
    Membre habitué
    Je dirai que peu importe qu'on considère que 90% ou 10% des utilisateurs sont des idiots, du moment qu'on considère qu'il faut que ces 90% ou 10% puissent utiliser l'appli qu'on développe. Qui peut le plus peut le moins...

  7. #47
    Membre éprouvé
    Ce mépris pour les utilisateurs m'énerve au plus haut point !

    Nous sommes des 'experts', eux des utilisateurs, à nous de nous mettre à leur niveau et de leur masquer la complexité de l'informatique, c'est même d'ailleurs pour ça qu'on nous paye.

    Ces utilisateurs informatiques sont des 'experts' dans leur domaines, ils ne peuvent pas non plus acquérir une expertise dans le notre.

    Quand je vais voir la comptable ou le mécano dans ma boite ils me traitent pas comme un noob parce que je suis un utilisateur de leur domaine d'expertise.
    Ça serait bien que nous, informaticiens, fassions pareil.

    D'ailleurs je suis toujours attristé quand je vais étudier les besoins d'un utilisateur et qu'il se sente obligé de s'excuser qu'il n'y connaît rien en informatique.
    Moi quand je vais au garage, je ne m'excuse pas de pas être capable de réparer ma voiture.
    The greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function. Albert A. Bartlett

    La plus grande lacune de la race humaine c'est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

  8. #48
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par berceker united Voir le message
    Je comprend pas pourquoi tu as eu des avis négatifs. Je suis entièrement d'accord avec toi.
    L'un des défauts des développeurs c'est de demander aux utilisateurs d'avoir la même vision des choses que lui sur le domaine informatique. De ce faite, on les traites d'idiot lorsqu'ils comprennent pas ce qu'on lui explique.
    Il faut faire très attention à ce mode de pensé car nous sommes aussi de l'autre coté dans un autre domaine. Allez dans le centre des impôts pour faire expliquer la feuille de déclaration. Le conseiller va surement vous traiter d'idiot parce que vous comprenez pas facilement les choses.
    Vous allez acheter un produit un peut complexe, le vendeur va vous expliquer mais va surement vous traiter d'idiot parce que vous posez une question non pertinente. Nous même nous lisons pas le mode d'emplois, seulement en diagonal. Lorsqu'il y a un problème nous regardons pas de suite dans ce document. On va sur internet gueuler sur un forum. Vous croyez que l'utilisateur va être différent de vous, il va le lire ?
    L'utilisateur est dans son domaine à lui qui en rapport avec son métier. L'informatique n'est qu'un outil et non pas son univers même si l'utilisateur l'utilise au quotidien.
    Donc un peut d'humilité quand vous êtes face à une personne qui semble ne pas comprendre certaines chose.
    Comme vous je pense qu'on ne doit pas (encore) tomber dans la caricature.

    Les problèmes d'utilisation peuvent venir de différentes causes imputables aux deux parties
    Comme souvent la nature adore les gaussiennes et par conséquent on a

    • des utilisateurs très bons dont on entend jamais parler vu qu'ils n'ont jamais de problème
    • Une majorité d'utilisateurs qui vont compenser leurs manques de connaissances par une approche empirique et qui finissent par être super rapides sur une appli métier sans avoir conscience des rouages internes (et sans avoir besoin d'en avoir conscience). Ceux là sont ceux qui vont être paumés dès qu'on sort de leurs habitudes
    • des utilisateurs boulets qui de toute façon trouveront toujours l'IHM m**dique car ils confondent informatique et magie et s'attendent que l'application fasse leur boulot alors que ce n'est qu'un outil


    De même il existe
    • des développeurs très bons en IHM qui vont être capable de fabriquer une IHM intuitive pour le plus grand nombre et qui colle aux habitudes des utilisateurs
    • Une majorité de développeurs qui vont avoir besoin de conseil pour fabriquer les IHM parce qu'ils ont conscience qu'ils n'ont pas forcément les éléments métiers pour pondre une IHM adaptée
    • des développeurs qui vont pondre une IHM peut être super sexy pour s'éclater mais absolument inadaptée aux besoins ou aux compétences du client
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  9. #49
    Membre confirmé
    Bonjour à tous

    Et si on essayait d'aller plus loin que la simple phrase "90% des utilisateurs sont des idiots" ? Pour ma part je pense qu'elle cache un autre sens : "Amis développeurs cessez de faire tout et n'importe quoi. Construisez des applications robustes et fiables sans vous préoccuper des détails insignifiants. Faite comme si 90% des utilisateurs étaient des idiots et qu'ils puissent, malgré cela, utiliser au mieux vos applications."

    +++
    Christophe B.

  10. #50
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Tom487 Voir le message
    Par contre il est vrai que pour l'utilisateur qui ne sait rien s'est compliqué, mais je me souviens quand même avoir appris à utiliser winzip en anglais à onze ans sans aucune notion d'anglais, donc pour moi, quand on veut on peut.
    Mais tu es né avec l'outil informatique dans les mains ! Pas forcément la caissière de 50 ans qui a toujours fait sans ordinateur ( et plutôt bien puisqu'elle est toujours là) et qui n'a pas envie de se compliquer la vie avec un nouveau truc !

    Pour te donner un exemple, ma grand-mère (bonne paysanne sarthoise) était très surprise d'apprendre que le film qu'elle avait vu la veille sur sa télé, on l'avait vu aussi en Vendée "Ha bon ? Ils ont passé le même film chez vous ?"
    Mon père n'est pas très loquace au téléphone, et est nul quand il s'agit de laisser un message sur répondeur.
    Tout ça pour dire, qu'il y a conflit de génération, d'une part, et conflit d'intérêt d'autres part. Pour 90% des gens, un ordinateur est au même niveau qu'une machine à laver (la vaisselle ou le linge). C'est un outils, plus ou moins utile selon les gens, et même pour encore beaucoup de monde, c'est surtout un mal nécessaire !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  11. #51
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Un développeur choisi comme leitmotiv « 90 % des utilisateurs sont des idiots »
    Et 90% des développeurs ne savent pas se mettre à la place des utilisateurs.

    Donc au final tout le monde est idiot. Ceci dit c'est vraiment fatiguant de devoir mettre tous les tests de sécurité à la noix que ce soit au niveau de l'interface ou du code métier, des fois que l'utilisateur ferait telle ou telle bêtise.

    Je discutais l'autre jour avec quelqu'un, en vulgarisant beaucoup, en n'utilisant que des mots simples. Je lui parle de son navigateur internet. Lui: "C'est quoi un navigateur internet?". Preuve que certains concepts sont tellement évidents pour nous qu'on en vient à oublier qu'il y a des gens qui les ignorent. Mais c'est vrai que c'est souvent assez frustrant pour le développeur bridé dans sa créativité..
    Mes cours sur l'écosystème Java EE - N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  12. #52
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Aldian Voir le message
    Et 90% des développeurs ne savent pas se mettre à la place des utilisateurs.
    La phrase n'était bien évidemment pas à prendre au premier degré. Le but de l'auteur n'est pas de faire penser qu'il y a deux races : les utilisateurs, et les développeurs qui leur sont supérieurs. (Non, je n'ai pas encore atteint le point Godwin)

    Citation Envoyé par Aldian Voir le message
    Donc au final tout le monde est idiot. Ceci dit c'est vraiment fatiguant de devoir mettre tous les tests de sécurité à la noix que ce soit au niveau de l'interface ou du code métier, des fois que l'utilisateur ferait telle ou telle bêtise.
    Petit avantage tout de même de ces tests stupides : ça évite que quelqu'un de réellement malintentionné s'en serve.

    Citation Envoyé par Aldian Voir le message
    Je discutais l'autre jour avec quelqu'un, en vulgarisant beaucoup, en n'utilisant que des mots simples. Je lui parle de son navigateur internet. Lui: "C'est quoi un navigateur internet?". Preuve que certains concepts sont tellement évidents pour nous qu'on en vient à oublier qu'il y a des gens qui les ignorent. Mais c'est vrai que c'est souvent assez frustrant pour le développeur bridé dans sa créativité..
    Pourquoi est-il acceptable de ne pas savoir un navigateur Internet, alors qu'il l'est de ne pas savoir quelle est la différence entre un torchon et une serviette, concept que j'ai encore du mal à assimiler, et que ma mère me rappelle à chaque fois qu'elle le peut ?
    Donc, comme je l'ai dit plus haut, je suis d'accord qu'il est normal qu'un connaisseur accepte qu'un utilisateur ne sache pas quelque chose dans le domaine de l'informatique, mais il faut aussi appliquer ceci à d'autres domaines que l'informatique.

  13. #53
    Membre averti
    tu as un SI à la maison ? Tu es riche alors !!!!
    L'utilisateur final n'est pas obligatoirement un salarié, c'est aussi Mme Michu !!
    Je me suis mal exprimé.

    J'ai travaillé pour des softs interne, mais aussi pour des clients professionnels ou encore du grand public.

    Ce que je voulais dire par 'SI' c'est l'ensemble du pôle (ou boîte d'informatique), pour ne pas réduire le champ au dev pur (les fonctionnels, MOA etc... entrent en ligne de compte.

    Lorsque j'étais chef de projet, j'ai connu un commercial qui, à la demande du client "il faut rajouter un champ de date" (truc tout simple), te balancait des demandes de fou avec des tableaux, des stats etc...

    Enfin, un exemple tout con, ma femme utilisait voilaMail, elle galérait pas possible pour envoyer une pauvre pièce jointe etc...

    Je lui ai recommandé de passer sous GMail, j'ai plus jamais aucune questions, j'ai même constaté l'autre jour qu'elle avait appliqué des régles, mis en place des tags etc...

    Les 2 sont des clients mails en mode web, simplement avec Gmail elle ne se bat plus, elle peut se concentrer sur son boulot car le bouton se trouve à l'endroit ou elle s'attend à le trouver.

  14. #54
    Futur Membre du Club
    "Tous logiciel est parfait jusqu'à que quelqu'un l'utilise."
    Syllogisme établi après 15 années de fréquentation d'utilisateur.

    Et après tout ce temps je dois confesser que l'idiot est dans les deux camps.

  15. #55
    Membre habitué
    Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
    Ce mépris pour les utilisateurs m'énerve au plus haut point !
    Bien d'accord : ok, ils ont leur défaut - mais de base si on les méprise, comment bien faire notre travail ? Et même, POURQUOI le faire ? Autant aller uniquement faire du dev réservé à d'autres développeurs...


    Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
    Quand je vais voir la comptable ou le mécano dans ma boite ils me traitent pas comme un noob parce que je suis un utilisateur de leur domaine d'expertise.
    Ça serait bien que nous, informaticiens, fassions pareil.

    D'ailleurs je suis toujours attristé quand je vais étudier les besoins d'un utilisateur et qu'il se sente obligé de s'excuser qu'il n'y connaît rien en informatique.
    Moi quand je vais au garage, je ne m'excuse pas de pas être capable de réparer ma voiture.
    moui... mais si tu pètes le moteur de ta bagnole parceque t'a roulé à fond de première pendant des heures, bah tu mérites pas de conduire...

    y'a des limites à tout, ne pas maitriser un sujet, certes, être totalement ignorant, c'est relativement impardonable !

    C'est un petit peu comme les gens qui entrent dans le bus en demandant ou il va : c'est écrit en gros au dessus du bus, et t'as tout le parcours détaillé sur l'arrêt... y'a des idiots même si ils ne représentent certainement pas 90% des gens à mon avis ! (Mais c'est eux qui nous emmerdent le plus ! )

  16. #56
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message

    C'est un petit peu comme les gens qui entre dans le bus en demandant ou il va : c'est écrit en gros au dessus du bus, et t'as tout le parcours détaillé sur l'arrêt... y'a des idiots même si ils ne représentent certainement pas 90% des gens à mon avis ! (Mais c'est eux qui nous emmerdent le plus ! )
    +1, c'est exactement le même type de boulet que ceux dont je parlais plus haut.
    Ce genre de bonhomme ne lit jamais la doc ni les messages de l'application, clique "à l'instinct" et ne comprenne pas que leur ordinateur n'est qu'un tas de plastique/metal/silicium sans intelligence propre et qu'il ne va pas "comprendre que c'est évident"

    Moi en tout cas, je suis pour la naissance d'un logo "IdiotProof Application"
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  17. #57
    Rédacteur/Modérateur

    Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
    Ce mépris pour les utilisateurs m'énerve au plus haut point !
    Ce n'est pas une question de mépris : le coup des "90% des utilisateurs qui sont idiots", il faut pas le prendre au premier degré... C'est juste une façon imagée de dire que la plupart des utilisateurs (qui sont peut-être très brillants dans leur propre domaine) ne sont pas forcément très à l'aise avec l'outil informatique, et qu'il faut donc tenir compte de ce "handicap" quand on conçoit une application. Je ne pense pas qu'il faut voir du mépris dans cette "philosophie", c'est simplement un principe de travail : faire "comme si 90% des utilisateurs étaient idiots", de façon à ce que l'application soit utilisable par tout le monde

  18. #58
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par ProgVal Voir le message
    Oh zut, y'a tout qui s'est supprimé quand j'ai appuyé sur le bouton "formatter", ça doit être un bug
    Dans ce cas, je dirais que le développeur est un gros c** !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  19. #59
    Membre habitué
    zeyr2mejetrem, on est d'accord, mais je vois pas le rapport entre les boulets dont on parle et les "90% d'utilisateurs idiots"

    quand on les prend bien par la main, qu'on leur fait des démo et tout, ben... le message passe dans la plupart des cas !

    Après, on peut également parler des utilisateurs qui nous remontent des faux bugs en recette ou qui ne comprenennt pas que s'ils ne détaillent pas la cinématique du bug on rosue pas de pouvoir le corriger mais là encore, si on explique bien ce qu'on attend d'eux, on réduit le nombre de boulets !

    (et puis, s'ils existaient pas on rigolerait moins ^^)

  20. #60
    Membre régulier
    Je trouve que "90% d'utilisateurs idiots" exprime les mêmes idées que l'expression "Keep it simple, Stupid!" http://en.wikipedia.org/wiki/KISS_principle

###raw>template_hook.ano_emploi###