Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Responsable .NET

    Quels sont vos trucs et astuces pour passer outre les limitations des EDI ?
    Quels sont vos trucs et astuces pour passer outre les limitations des EDI ?
    Comme marquer des arrêts dans un code volumineux sans points d’arrêt

    Les applications contenant des fichiers de source avec des lignes de code volumineux sont très souvent sujet à des dysfonctionnements. Les développeurs souhaitent alors retrouver rapidement le bloc ou la ligne qui ne s'exécute pas correctement.

    Plusieurs techniques et outils permettent d'effectuer le débogage d'un programme et d'observer son fonctionnement pour apporter des corrections de bugs ou faire des optimisations.

    Parmi eux, les points d'arrêt (breakpoints) sont très utilisés. Un point d'arrêt peut être vu comme un signal qui indique au débogueur de suspendre temporairement l'exécution d'un programme à un certain point (tout en gardant les variables, objets et autres en mémoire). Les points d'arrêt sont donc indispensables pour examiner les états à la recherche de violations ou de bugs. Ils sont surtout très pratiques pour l'analyse des codes volumineux.

    Cependant, il arrive que certains EDI aient des limitations. Visual Studio par exemple, ne prend plus en compte les points d'arrêt sur les lignes après la 64.000ième ligne de code.

    Une limitation assez contraignante pour les développeurs .NET, en particulier les développeurs C++, et également pour du code généré qui s'avère le plus souvent assez volumineux, et dont l'on souhaiterait comprendre le fonctionnement.

    Pour la contourner, on peut cependant se tourner vers des astuces comme l'utilisation de l'instruction goto en C++ ou encore l'instruction « Stop » en Visual Basic.

    D'autres techniques peuvent encore être utilisées pour réduire et optimiser le code contenu dans un fichier source.

    A vous de nous dire celles que vous utilisez.

    La notification de Microsoft sur la limitation du debogueur Visual Studio

    Et vous ?

    Quelles sont vos astuces pour réduire/optimiser le nombre de lignes de code contenu dans un fichier source, ou pour marquer des temps morts et analyser votre code sans passer par des points d'arrêt ?

    Que conseillez-vous dans ce cas ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Inactif  
    64000 lignes de code dans 1 fichiers ??? Utiliser des goto en C++ ???
    C'est une limitation des EDI ou un bug chez le développeur ?
    C'est compatible avec les bonnes pratiques de codage ?

  3. #3
    Membre confirmé
    bun déjà ça dépend de l'edi et même du langage.

    pour un langage web, qqsoit l'edi il y a toujours le bon vieux alert(ma variable)

    pour les langag dur (winform, delphi,exe..), bun.....les msgbox

    et pour les deux, dans le pire des cas, des sleep(secondes) peuvent aller...

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Pour moi, un nombre trop élevé de lignes de code indique un problème de conception.

  5. #5
    Membre éprouvé


    J'approuve totalement la remarque de gbdivers.
    64,000 lignes de codes dans un seul fichier, il faut etre completement stupide (disons inconscient). Et meme si par un hasard fou, il y avait une seule classe dans ce fichier qui requiert effectivement plus de 64,000 lignes, c'est quand meme pas si compliqué d'utiliser 2 fichiers (ou plus).

    Et en .NET c'est de l'abrutissement complet
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    Une limitation assez contraignante pour les développeurs .NET
    Me faites pas rire, les 'partial class' rendent l'utilisation de multiples fichiers pour une seule classe parfaitement transparente pour le développeur... Donc le coup du Stop en VB ...

    En C++ c'est moins "évident", mais en jouant 2 secondes avec des includes on fait très bien 2 fichiers aussi

    Bon je veux bien croire que c'est une limite étrange, mais si en plus les gens qui font des fichiers de 64,000 lignes de code utilisent des goto et des Stop, non mais franchement

    The magic of Opera, La magie de l'Opera
    The mysteries of Space Opera, Les mystères de l'Opera Spatial
    Mr. Know-it-all, M. Je-Sais-Tout
    Prelude in C sharp minor, the most beautiful piano song and the best C sharp prelude ever, Prélude en do dièse mineur, le plus beau morceau de piano et le meilleur prélude au C#
    The Mesmerizing Saphir Division for Nerds, L'Hypnotisante Division Saphire pour les Nerds (HDSN)

  6. #6
    Membre confirmé
    la dernière fois que j'ai codé ou plus tôt entré 64000l de code c'était en recopiant des pages et des pages de lignes de code d'un journal (amstrad cpc) pour avoir un jeu !

    ah ces lignes de binômes hexadécilames....yen avait des colonnes, des pages...

    plus sérieusement 640000 lignes de codes consécutives dans un langage évolué....ça peut arriver ?
    genre le code d'instanciation d'un objet à bcp de propriétés à nom de propriété longues, avec beaucoup de sous-prop.
    Qq chose comme ça

    mon objet (
    att1,x,y,z) et on remplace atti1 , x, x,z par des nom hyper long et en plus grand qqtié

    pourquoi pas ?

    sinon, ya aussi la création d'une matrice non itérative à plusieurs dimensions....(genre un échantillon aléatoire)

    sinon pourquoi ausi une requête sql énorme dans une table à bcp de champs à nom à rallonge

    et sinon (je crois que j'ai trouvé le tbon exemple) : un report !

    bun oui, (sous erreur ou inculture) quand on code un report dans ireport (ou crystal report), on peut pas découper le fichier centrale (le jrxml) en plusieurs sous parties non ?
    donc suffit de composer un report ou chaque page est unique (sans itératio,, ni grouping, ni pied...) genre un cahier de synthèse et hop ! on a les 60000 lignes !

  7. #7
    Membre averti
    La dernière fois que j'ai approché les 60000 lignes de code c'était en GFA Basic sur un Atari 1040 ST pour un logiciel calculant les mutations génétiques d'oiseaux.

    Merci la programmation orientée objet et VB.NET qui nous évite ce genre de sac de noeuds.

    Je trouve ce sujet sans fondement ou alors je veux voir un exemple concret où il n'y a pas d'autres possibilités de que mettre 60000 lignes de codes dans une classe.

  8. #8
    Membre actif
    hmmm au lieu de contourner les limites debuggeur pourquoi pas simplement apprendre à developper ?

    quelqu`un peut m`expliquer dans quel contexte on peut avoir 64,000 lignes de code dans un meme fichier ?

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Nanocom Voir le message
    Pour moi, un nombre trop élevé de lignes de code indique un problème de conception.
    Ce genre de problème arrive malheureusement souvent quand on a recours a des générateurs de code automatique qui s’embarrassent rarement de ce genre de concept

    Certes c'est moche, mais tu n'as malheureusement pas toujours la maitrise de tout ça. Souvent tu es obligé de faire avec ce qu'on te donne.

  10. #10
    Membre confirmé
    Hinault Romaric, le jour où vous verrez en .NET une classe comportant plus de 64 000 lignes de code (), ça vaudra le coups d'en faire une news, car ça ne sera pas demain la veille...

    Parce qu'atteindre ça pour une classe, c'est vraiment un problème de conception, mais bon, admettons, comme dit plus haut, le mot clé "partial" résoud ce problème très simplement, et du coup, ce n'est pas une contrainte pour les développeurs .NET.

    Référence: http://msdn.microsoft.com/fr-fr/libr...v=VS.100).aspx

  11. #11
    Membre averti
    Un moyen de s'arrêter dans l'application? (C,C++)

    Et voila, c'est arrêté

  12. #12
    Membre averti
    Lorsque j'ai fait mon fichier de 64.000 lignes, j'ai une méthode pour débugger (non, c'est pas une corde).

    Je fais tout simplement un fonction de log et je trace les infos dont j'ai besoin et qui me permettrait de trouver mon problème.
    Dans le cas de .Net, je fais souvent une méthode ToString() dans mes classes pour récupérer toutes les infos.


    Mais bon, déjà quand le fichier frôle les 500 lignes, je me dis qu'il y a un problème de conception
    ρs¥

  13. #13
    Membre chevronné
    • >64000 lignes de codes dans un seul fichier
    • Balancer un GOTO ou un STOP pour faire caler l'appli


    No comment
    Le titre du topic aurait pu être "Quels sont vos bidouilles pour faire tomber en marche votre trash-code ?"

    Personnellement, si un de mes dévs en arrive là, je l'abats pour éviter qu'il souffre
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  14. #14
    Je fais tout simplement un fonction de log et je trace les infos dont j'ai besoin et qui me permettrait de trouver mon problème.
    Dans le cas de .Net, je fais souvent une méthode ToString() dans mes classes pour récupérer toutes les infos.
    beurk. Il faut utiliser des debug/trace et les activer/desactiver on-demand par fichier de config.


    Mais bon, déjà quand le fichier frôle les 500 lignes, je me dis qu'il y a un problème de conception
    500 lignes?! utilise des patterns genre MVVM et tu verras que rien qu'une classe modèle avec 20 propriétés fait déjà la moitié de ta "limite".
    De la meme façon, lorsque l'on créé une interface pour un service, qui gère par exemple un seul objet métier, ca sert à rien d'en faire plusieurs classes et encore moins de le découper en classe partielle si c'est pour passer plus de temps à chercher dans quel fichier se trouve ta méthode. Les gros fichiers ont parfois une raison d'être. Mais s'ils sont bien organisés, tu retrouves ce dont tu as besoin en deux secondes, qu'il fasse 10 ou 100000 lignes.
    moi c'est Louis-Guillaume, ni Louis, ni Guillaume mais Louis-Guillaume et je n'aide pas ceux qui écorchent mon nom

  15. #15
    Expert confirmé
    La news parle d'EDI pas de POO.
    J'ai déjà vu des fichiers en C de qq milliers de lignes.

    Il y a certains algos qui sont difficilement troncables en plusieurs fonctions/fichiers, donc ça peut donner des fichiers de 6000 lignes. Ok, on est encore loin des 64000.

  16. #16
    Responsable .NET

    Citation Envoyé par Reward Voir le message
    Hinault Romaric, le jour où vous verrez en .NET une classe comportant plus de 64 000 lignes de code (), ça vaudra le coups d'en faire une news, car ça ne sera pas demain la veille...

    Pour les utilisateurs de Visual Studio pour concevoir leur application C/C++ et les utilisateurs des solutions de génération de code, je dois dire que cela arrive. Bon j'ai poussé un peu le bouchon en généralisant aux développeurs .NET
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  17. #17
    Expert éminent
    j'avoue que je savait pas que visual studio avait ce genre de limitation
    "L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent."
    - Benjamin Franklin

    De l'aide en Javascript , consultez la FAQ JS.

    De l'aide sur le FrameWork JS DHTMLX : posez vos questions sur le forum des Bibliothèques & Frameworks JS.

  18. #18
    Membre averti
    Citation Envoyé par Louis-Guillaume Morand Voir le message
    500 lignes?! utilise des patterns genre MVVM et tu verras que rien qu'une classe modèle avec 20 propriétés fait déjà la moitié de ta "limite".
    Ouais, en effet, les 500 lignes c'est un peu juste. Je crois que j'ai été traumatisé par le code javascript qu'on m'a donné à reprendre récemment.
    ρs¥

  19. #19
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ce genre de problème arrive malheureusement souvent quand on a recours a des systèmes des générateurs de code automatique qui s’embarrassent rarement de ce genre de concept

    Certes c'est moche, mais tu n'as malheureusement pas toujours la maitrise de tout ça. Souvent tu es obligé de faire avec ce qu'on te donne.
    Exact !
    "Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero

  20. #20
    Membre éprouvé
    Ma problématique et différente, mais sur Android, il m'est souvent arrivé d'utiliser d'autre bidouilles en plus de LogCat (Fonction standard de l'api pour logguer des messages d'information avec plusieurs niveau)

    J'utilise soit des pop-up informative (Toast) ou carrément des petites pop-up demandant confirmation pour continuer, c'est tout bête mais parfois bien utile.
    Et en plus je peux y faire passer plein d'info
    C'est le signe d'un fou, qu'avoir honte d'apprendre
    Ubuntu 10.04 Lucid Lynx @home
    LE guide libre Linux & Ubuntu pour tous : Simple comme Ubuntu

###raw>template_hook.ano_emploi###