Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Les entreprises ne sont pas la priorité de Mozilla, mais pas question de les délaisser
    Mozilla crée “Mozilla Enterprise User Working Group”
    Pour répondre aux besoins des entreprises déçues par le cycle de livraison de Firefox

    Mise à jour du 21/07/11, par Hinault Romaric

    Avec la publication de la version 5 du navigateur Firefox, la fondation Mozilla avait dévoilé son objectif de mettre rapidement à la retraite les versions précédentes du navigateur afin de respecter son nouveau cycle de développement beaucoup plus court.

    Cette accélération des versions axée sur une périodicité d’environ six semaines avait été critiquée vertement par les entreprises qui n’étaient pas capables de suivre un rythme aussi effréné de livraison des nouvelles versions du navigateur (lire ci-avant).

    Pire, la fondation par la voie d’Asa Dotzler avait déclaré que le monde professionnel ne faisait pas partie de ses priorités et qu’elle devait plus se préoccuper «des milliards d'utilisateurs qui n'ont pas d'administrateur pour s'occuper d'eux ».

    Pour répondre aux préoccupations des équipes IT, Mozilla annonce la création des Mozilla Enterprise User Working Group, un espace de travail pour les développeurs en entreprises, les équipes IT et les développeurs Firefox.

    Ce groupe de travail permettra à ceux-ci de discuter des défis, des idées et des meilleures pratiques pour le déploiement de Firefox en entreprise. Ce sera également l’endroit pour poser des questions et obtenir des informations sur les plans de Mozilla.

    Le groupe va avoir des conversations sur une liste de diffusion. Des réunions mensuelles téléphoniques et physiques seront également programmées.

    « La prochaine réunion qui aura lieu, permettra de discuter du cycle de diffusion et comment les entreprises peuvent utiliser Firefox d’une façon qui s’inscrit dans leurs propres tests et les cycles de libération » écrit Mozilla « les résumés des débats seront rendus publics afin que chacun puisse en bénéficier ».

    Une initiative qui a pour objectif donc de concilier le cycle "Rapid Release Process" de Mozilla et les défis que doivent faire face les entreprises.


    Source : Blog Mozilla


    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative de Mozilla ?


    Mozilla ne veut pas délaisser le monde professionnel
    Un de ses vice-présidents assure que Firefox peut répondre aux besoins des entreprises

    Mise à jour du 29/06/11


    Les récentes affirmation de Asa Dotzler sur les relations entre Mozilla et les entreprises ont fait des remous.

    En écrivant noir sur blanc (cf. ci-avant) que les professionnels n'étaient pas - et ne devraient pas être - une priorité pour le développement de Firefox, plusieurs entreprises ont fait connaître leurs inquiétudes.

    Parmi elle, IBM, qui a récemment fait le choix de Firefox comme navigateur pour ses centaines de milliers d'employés.

    Le cœur du problème vient de l'accélération des sorties des versions de Firefox et des migrations forcées à chacune d'elles (Mozilla arrêtant le support des précédentes versions). Ainsi, Firefox 4 aura eu une durée de vie d'à peine quelques semaines. Un casse-tête pour IBM. Et un excès inverse à celui de IE 6 pour beaucoup d'observateurs.

    Face à cette situation, Tristan Nitot, Président Fondateur de Mozilla Europe, expliquait hier que ces nouveaux cycles très courts allaient obliger les entreprises à s'adapter. En clair, à ne plus tester leurs applications métiers à chaque sortie de Firefox. Et surtout à franchir le pas du respect des standards Webs qui, par définition, fonctionnent avec toutes les versions du navigateur.

    Un point de vue très (trop ?) volontariste grandement modéré aujourd'hui par un billet officiel de Jay Sullivan, un des vice-président de la Fondation.

    Dans ce billet baptisé « Firefox dans l'entreprise », le dirigeant reconnaît que Firefox a pénétré le monde professionnel grâce à ses utilisateurs privés. Et que les entreprises ont des besoins de sécurité et de tests très différentes.

    « Nous étudions des solutions pour équilibrer ces besoins, avec une discussion active au sein de notre communauté. Les logiciels open-sources sont parfaitement adaptés pour répondre à tous ces défis », y écrit-il.

    Bref, si les utilisateurs privés restent la priorité, Mozilla n'entend pas pour autant délaisser le monde professionnel et laisser le marché des navigateurs « corporate » à Microsoft.

    Qui de son côté se frotte encore les mains des précédentes déclarations, comme le montre ce billet de Dean Hachamovitch, Vice-Président en charge d'Internet Explorer.

    Source : « Firefox in the Enterprise »

    MAJ de Gordon Fowler


    Les entreprises ne sont pas la priorité de Mozilla
    Microsoft saisit l'occasion pour promouvoir IE 9, annonce attendue de la fin de Firefox 3.6

    Co-écrit avec Hinault Romarick

    Le nouveau cycle de développement de Firefox, axé sur la publication des nouvelles versions avec des périodicités d'environ six semaines, s'accompagne également chez la fondation Mozilla de mises à la retraite plus rapide des versions précédentes.

    La fondation a ainsi déjà mis un terme aux mises à jour de sécurité de Firefox 4, publié il y a tout juste 3 mois avec l'arrivée la semaine dernière de la version 5 du navigateur.

    La dernière mise à jour de sécurité de Firefox 3.5 avait eu lieu en Avril. Mozilla avait débuté en Mai une initiative visant à faire passer les 12 millions d'utilisateurs de cette version du navigateur à la version 3.6 ou à une version encore plus récente.

    Ce mois-ci, c'est cette version 3.6 que la fondation envisage de ne plus supporter après la publication d'une dernière mise de sécurité qui sera publiée en même temps que l'arrivée la version 6 de Firefox en août prochain.

    Mozilla aurait convoqué les développeurs de Firefox à une réunion, demain, pour discuter de cette fin de de Firefox 3.6.

    Cependant, la décision risque de ne pas être aussi facile à prendre. Les entreprises et de nombreux utilisateurs commencent à critiquer cette accélération des versions.

    Une société comme IBM a par exemple choisi Firefox 3.6 comme navigateur de bureau par défaut pour ses employés l'été dernier. Big Blue se trouve désormais « dans une situation terrible, entre choisir de déployer Firefox 4 avec des vulnérabilités non patchées, réinitialiser le cycle d'essai pour des milliers d'applications internes pour valider Firefox 5 ou rester sur une version patchée de Firefox 3.6 ».

    Du côté des utilisateurs privés c'est la compatibilité des extensions qui pose problème. Les développeurs des add-ons ne peuvent en effet pas tous publié une nouvelle version de leur code à chaque update de Mozilla.

    Mozilla qui est d'habitude si ouvert aux commentaires et aux retours de ses utilisateurs semblent cette fois-ci légèrement crispé face au problème.

    Un problème qui n'en est pas un pour Asa Dotzler, techno-évangéliste, coordinateur et développeur chez Mozilla.

    « Il faut que vous réalisiez que Firefox est téléchargé avons environ deux millions de fois par jour par des utilisateurs réguliers, ok ? Vos ''gros chiffres'' (NDR : concernant le problème posé aux utilisateurs professionnels) sont une goutte d'eau dans l'océan », écrit-il en réponse à un billet de blog d'un consultant qui soulève le problème, avant de poursuivre « Les entreprises n'ont jamais été, (et à mon avis ne devraient pas être), une de nos priorités […] Une minute passée à rendre un utilisateur corporate heureux peut être mieux utilisée à rendre beaucoup d'utilisateurs réguliers heureux. Je préfère que Mozilla consacre ses ressources limitées à des milliards d'utilisateurs qui n'ont pas d'administrateur pour s'occuper d'eux ».

    Ce à quoi, un administrateur qui officie dans une école, avec un parc sous Linux, répond, visiblement déçu par Mozilla : « Désolé, mais votre attitude est […] juste un “petit peu” arrogante ».

    Après cette déclaration écrite et publique, Microsoft, par la voix de Ari Bixhorn de l'équipe web, ne s'est pas fait prier pour souligner sur le champs sa politique de support professionnel d'Internet Explorer.

    Et pour adresser un message clair aux entreprises passées sous Firefox : « Nous, nous avons de supers solutions pour nos clients corporates avec IE 8 et IE 9 ».

    Sources : Premier billet de Mike Kaply, deuxième billet.


    Et vous ?

    Que pensez-vous de l'abandon rapide du support des versions précédentes de Firofox par Mozilla ?
    Et de cette déclaration de Asa Dotzler sur Firefox et les entreprises ?

  2. #2
    Expert éminent
    Ils n'ont jamais vraiment été impliqués dans le développement pour les entreprises, ça change pas grand chose. D'un autre côté, ça va nous simplifier la vie pour le choix du navigateur

    Sinon c'est clairement du foutage de gu*ule pour ceux qui utilisent firefox. Ca donne envie d'utiliser leur navigateur, non vraiment

  3. #3
    Membre à l'essai
    Dans le billet original, il y a une réponse de John Walicki d'IBM. Prenez le temps de la lire pour constater l'ampleur de la tâche qu'il a sur les bras. Ce n'est pas évident.

    Peut-être qu'une solution comme Ubuntu avec ses versions LTS devrait être considérée par la fondation Mozilla.

  4. #4
    Membre éclairé
    Il me semble cependant que le code source de Firefox est sous licence libre. Je ne vois pas en quoi le fait que la fondation Mozilla dise ne pas vouloir se consacrer au développement de Firefox en entreprise empêcherait une boite d'intégrateurs de logiciel libre s'en charge et d'en assumer le support. C'est peut être un business intéressant d'ailleurs.

    Et puis le leitmotiv de la Fondation c'est de faire progresser la façon dont nous utilisons le web. A mon sens assurer le support d'un bouzin dépassé pour quelques entreprises c'est un peu en contradiction avec cette vision là; on voit ce que ça a donné avec MSIE 6.

    La seule différence entre MSIE et Firefox c'est que la boite qui intégrera Firefox ne l'aura pas développé.

    [TROLL]ça et le fait que Firefox est supérieur en tout point à MSIE[/TROLL]
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  5. #5
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Floréal Voir le message
    Et puis le leitmotiv de la Fondation c'est de faire progresser la façon dont nous utilisons le web. A mon sens assurer le support d'un bouzin dépassé pour quelques entreprises c'est un peu en contradiction avec cette vision là; on voit ce que ça a donné avec MSIE 6.
    sauf qu'une entreprise a largement d'autres choses à faire que de s'amuser avec les versions de firefox. Entre une (presque) décennie de support (ie6) et firefox (quelques semaines), il y a sans doute un juste milieu

  6. #6
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Michaël Voir le message
    sauf qu'une entreprise a largement d'autres choses à faire que de s'amuser avec les versions de firefox. Entre une (presque) décennie de support (ie6) et firefox (quelques semaines), il y a sans doute un juste milieu
    La fin du support d'IE6, c'est pas 2014, comme pour WinXP ?

  7. #7
    Membre éclairé
    Sauf erreur de ma part il me semble que ça fait déjà un moment qu'IE6 n'est plus supporté par Microsoft (moi je ne le supporte déjà plus depuis bien longtemps déjà ).
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  8. #8
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Floréal Voir le message
    Sauf erreur de ma part il me semble que ça fait déjà un moment qu'IE6 n'est plus supporté par Microsoft (moi je ne le supporte déjà plus depuis bien longtemps déjà ).
    Non, c'est bien 2014, comme je disais au dessus.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Mozilla ne veut pas délaisser le monde professionnel
    Un de ses vice-présidents assure que Firefox peut répondre aux besoins des entreprises

    Mise à jour du 29/06/11


    Les récentes affirmation de Asa Dotzler sur les relations entre Mozilla et les entreprises ont fait des remous.

    En écrivant noir sur blanc (cf. ci-avant) que les professionnels n'étaient pas - et ne devraient pas être - une priorité pour le développement de Firefox, plusieurs entreprises ont fait connaître leurs inquiétudes.

    Parmi elle, IBM, qui a récemment fait le choix de Firefox comme navigateur pour ses centaines de milliers d'employés.

    Le cœur du problème vient de l'accélération des sorties des versions de Firefox et des migrations forcées à chacune d'elles (Mozilla arrêtant le support des précédentes versions). Ainsi, Firefox 4 aura eu une durée de vie d'à peine quelques semaines. Un casse-tête pour IBM. Et un excès inverse à celui de IE 6 pour beaucoup d'observateurs.

    Face à cette situation, Tristan Nitot, Président Fondateur de Mozilla Europe, expliquait hier que ces nouveaux cycles très courts allaient obliger les entreprises à s'adapter. En clair, à ne plus tester leurs applications métiers à chaque sortie de Firefox. Et surtout à franchir le pas du respect des standards Webs qui, par définition, fonctionnent avec toutes les versions du navigateur.

    Un point de vue très (trop ?) volontariste grandement modéré aujourd'hui par un billet officiel de Jay Sullivan, un des vice-président de la Fondation.

    Dans ce billet baptisé « Firefox dans l'entreprise », le dirigeant reconnaît que Firefox a pénétré le monde professionnel grâce à ses utilisateurs privés. Et que les entreprises ont des besoins de sécurité et de tests très différentes.

    « Nous étudions des solutions pour équilibrer ces besoins, avec une discussion active au sein de notre communauté. Les logiciels open-sources sont parfaitement adaptés pour répondre à tous ces défis », y écrit-il.

    Bref, si les utilisateurs privés restent la priorité, Mozilla n'entend pas pour autant délaisser le monde professionnel et laisser le marché des navigateurs « corporate » à Microsoft.

    Qui de son côté se frotte encore les mains des précédentes déclarations, comme le montre ce billet de Dean Hachamovitch, Vice-Président en charge d'Internet Explorer.

    Source : « Firefox in the Enterprise »

  10. #10
    Membre habitué
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    En écrivant noir sur blanc (cf. ci-avant) que les professionnels n'étaient pas - et ne devraient pas être - une priorité pour le développement de Firefox, plusieurs entreprises ont fait connaître leurs inquiétudes.
    A ce que je comprend, Mozilla est hypocrite et ne souhaite pas faciliter la vie des particuliers :
    Quand les professionnels font tout leur possible pour que leurs applications tournent sous Firefox pour justement faciliter la vie aux particuliers, Firefox désire "en secret" leur mettre des bâtons dans les roues.

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

    Bref, si les utilisateurs privés restent la priorité, Mozilla n'entend pas pour autant délaisser le monde professionnel et laisser le marché des navigateurs « corporate » à Microsoft.
    Ils ont tous simplement intérêt à ne pas délaisser le monde professionel. Car là ou mozilla va se planter si ça arrive, c'est que les entreprises risquent tout bonnement d'arrêter de faire des applications fonctionnant sur leur navigateur (j'exagère, mais c'est pour bien faire comprendre mon point de vue). Car une application fonctionnant sur une version de Firefox ne fonctionne pas forcément correctement sur une autre version de ce même navigateur... et je parle en connaissance de cause. Déjà les outils d'automatisation de cas de tests sont à genoux face aux navigateurs récents, alors tester à la main Bonne Chance...
    Par ailleurs, ce sont les professionnels qui permettent majoritairement aux particuliers d'avoir accès aux applications web sur Firefox, donc penser un peu à eux permet indirectement de faciliter la vie des particulier.
    A force de trop vouloir avancer on en oublie d'être idiot

    Ne m'en veuillez pas pour les fautes d'accentuation, mais Qwerty oblige et j'aime Qwerty


    La douleur de la colere ne se situe pas dans la peur, mais plutot dans ce qu'on ne peut accepter.

  11. #11
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    En écrivant noir sur blanc (cf. ci-avant) que les professionnels n'étaient pas - et ne devraient pas être - une priorité pour le développement de Firefox, plusieurs entreprises ont fait connaître leurs inquiétudes.

    Parmi elle, IBM, qui a récemment fait le choix de Firefox comme navigateur pour ses centaines de milliers d'employés.
    D'ailleurs je crois qu'IBM utilise XPCOM de Mozilla. Dans quel but ? Je ne sais pas.
    Quand je cherchais de l'aide sur certaines fonctions (ns.....), je me retrouvais chez IBM.

    Faudrait quand même pas mettre des bâtons dans les roues d'une des plus grosses sociétés au monde (voire la plus grosse en R&D).
    Je trouve ça bizarre.

  12. #12
    Membre actif
    Et surtout à franchir le pas du respect des standards Webs qui, par définition, fonctionnent avec toutes les versions du navigateur.
    ça j'aime!
    On va être honnête! IE a son propre "standard" en général.
    Le standard avec un grand "S" fonctionnera sous FF, Chrome, Opera, Safari etc...
    La plupart du temps IE donne des résultats désappointant...

    Ce n'est pas le cas partout bien sûr mais c'est encore courant...
    Keep enjoy'n the ride and let's rock...
    Pensez au bouton et à voter sur les messages utiles pour les autres!
    --------
    Lician - https://chat.developpez.com/ - http://87.98.168.209/

  13. #13
    Responsable .NET

    Mozilla crée “Mozilla Enterprise User Working Group”
    Pour répondre aux besoins des entreprises déçues par le cycle de livraison de Firefox

    Mise à jour du 21/07/11, par Hinault Romaric

    Avec la publication de la version 5 du navigateur Firefox, la fondation Mozilla avait dévoilé son objectif de mettre rapidement à la retraite les versions précédentes du navigateur afin de respecter son nouveau cycle de développement beaucoup plus court.

    Cette accélération des versions axée sur une périodicité d’environ six semaines avait été critiquée vertement par les entreprises qui n’étaient pas capables de suivre un rythme aussi effréné de livraison des nouvelles versions du navigateur (lire ci-avant).

    Pire, la fondation par la voie d’Asa Dotzler avait déclaré que le monde professionnel ne faisait pas partie de ses priorités et qu’elle devait plus se préoccuper «des milliards d'utilisateurs qui n'ont pas d'administrateur pour s'occuper d'eux ».

    Pour répondre aux préoccupations des équipes IT, Mozilla annonce la création des Mozilla Enterprise User Working Group, un espace de travail pour les développeurs en entreprises, les équipes IT et les développeurs Firefox.

    Ce groupe de travail permettra à ceux-ci de discuter des défis, des idées et des meilleures pratiques pour le déploiement de Firefox en entreprise. Ce sera également l’endroit pour poser des questions et obtenir des informations sur les plans de Mozilla.

    Le groupe va avoir des conversations sur une liste de diffusion. Des réunions mensuelles téléphoniques et physiques seront également programmées.

    « La prochaine réunion qui aura lieu, permettra de discuter du cycle de diffusion et comment les entreprises peuvent utiliser Firefox d’une façon qui s’inscrit dans leurs propres tests et les cycles de libération » écrit Mozilla « les résumés des débats seront rendus publics afin que chacun puisse en bénéficier ».

    Une initiative qui a pour objectif donc de concilier le cycle "Rapid Release Process" de Mozilla et les défis auxquels doivent faire face les entreprises.


    Source : Blog Mozilla


    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative de Mozilla ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  14. #14
    Expert éminent
    si Mozilla écoute maintenant les entreprises c'est une bonne chose! par ailleurs ça permettra de ne plus avoir de nouvelle version tout les mois !
    et ça garantit de la qualité et du sérieux des prochaines release de FF!
    "L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent."
    - Benjamin Franklin

    De l'aide en Javascript , consultez la FAQ JS.

    De l'aide sur le FrameWork JS DHTMLX : posez vos questions sur le forum des Bibliothèques & Frameworks JS.

  15. #15
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par kdmbella Voir le message
    si Mozilla écoute maintenant les entreprises c'est une bonne chose! par ailleurs ça permettra de ne plus avoir de nouvelle version tout les mois !
    Ce n'est pas vraiment comme cela que je l'ai compris...

    J'ai plus l'impression qu'ils se sont rendus compte qu'ils avaient dit une grosse connerie, qui était en train de leur nuire (en termes d'images), et là, ils tentent tant bien que mal de réparer cette boulette.

    Mais concrètement, je ne suis pas sûr qu'il y aura des résultats significatifs (sinon, on aurait "2 firefox" ? un grand public qui change toutes les 6 semaines, et un entreprise avec un cycle de mise à jour plus long ?).

    Mako.

  16. #16
    Modérateur

    Citation Envoyé par Mako 5013 Voir le message
    ...
    Mais concrètement, je ne suis pas sûr qu'il y aura des résultats significatifs (sinon, on aurait "2 firefox" ? un grand public qui change toutes les 6 semaines, et un entreprise avec un cycle de mise à jour plus long ?).
    ...
    Il est aussi possible d'avoir des mises à jours rapide de 6 semaines (correctif de bug/sécurité par exemple) et une modification des fonctionnalités regroupé sur des cycle plus long adapter aux entreprises.

    Mozilla joue le jeu et propose de dialoguer, alors c'est aux entreprises de montrer ce qu'elles veulent. Tant qu'elles ne se seront pas exprimer Mozilla pourra faire que de la divination... Ce qui est une science pas super exacte.(Madame Soleil)

    Patrick Kolodziejczyk.
    Si une réponse vous a été utile pensez à
    Si vous avez eu la réponse à votre question, marquez votre discussion
    Pensez aux FAQs et aux tutoriels et cours.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par fregolo52 Voir le message
    D'ailleurs je crois qu'IBM utilise XPCOM de Mozilla. Dans quel but ? Je ne sais pas.
    Quand je cherchais de l'aide sur certaines fonctions (ns.....), je me retrouvais chez IBM.

    Faudrait quand même pas mettre des bâtons dans les roues d'une des plus grosses sociétés au monde (voire la plus grosse en R&D).
    Je trouve ça bizarre.
    En fait tu as pris le problème a l'envers : XPCOM est une technologie crée par IBM que Mozilla utilise dans Firefox et non l'inverse.

    Citation Envoyé par kdmbella Voir le message
    si Mozilla écoute maintenant les entreprises c'est une bonne chose! par ailleurs ça permettra de ne plus avoir de nouvelle version tout les mois !
    et ça garantit de la qualité et du sérieux des prochaines release de FF!
    Ils ont juste annoncé qu'ils allaient mettre en place un groupe de travail pour coller d'avantage au besoin des entreprise, rien de plus. Il faut attendre de voir ce qu'il en sortira. Au pire, il y aurait une version parallèle "longue durée" mais le nouveau cycle de sortie de Firefox n'est pas remis en cause bien au contraire.

    Le cycle de vie rapide, n'est pas pas non plus un gage de mauvaise qualité. Les système des contrôle et de test restent absolument les mêmes.

    Si six semaines te paraissent peu sache que une version entière n'est pas réalisée en 6 semaines, loin de là :
    - chaque nouveautés est ajoutée dans la branche "Nightly" ou elle peut rester indéfiniment.
    - ensuite elle passe 6 semaine dans la branche "Aurora", si elle n'est pas assez stable pour finir en version finale dans les délais, elle retourne dans "Nighty" et retentera sa chance à la prochaine version.
    - elle passe ensuite 6 autre semaines en "Beta"
    Au final un cycle complet n'est pas le fruit de 6 mais au minimum de 18(3*6) semaines.

###raw>template_hook.ano_emploi###