Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

PaaS Discussion :

« 2011 sera l'année du PaaS », Gartner


Sujet :

PaaS

  1. #1
    Expert éminent sénior
    « 2011 sera l'année du PaaS », Gartner
    « 2011 sera l'année du PaaS »
    Selon Gartner, de nouvelles offres devraient concurrencer Microsoft, Google, Amazon et Salesforce

    En collaboration avec Hinault Romaric


    Pour Gartner, 2011 sera « l'année du PaaS ». Une année au cours de laquelle les acteurs du Plateform as a Service vont proposer de nouveaux produits et fortement élargir leurs offres.

    Le cabinet d'études prévoit également que nouveaux acteurs, intéressés par un secteur en pleine croissance, feront leur apparition. Il faudrait donc s'attendre cette année à une vague d'innovations et une bataille pour le leadership du secteur.

    Gartner définit le PaaS comme la couche intermédiaire entre l'Infrastructure as a Service (IaaS) et les applications hébergées (SaaS). « Ce que dans un autre contexte on appelerait le Middleware », explique le cabinet.

    « L'ère du Cloud ne fait que commencer, et les modèles en vigueur, les normes et les meilleures pratiques du génie logiciel orienté Cloud n'ont pas encore été établie » écrit Yefim Natis, Vice président de Gartner, « ceci représente une opportunité pour les éditeurs pour s'imposer sur ce marché et également un défi technique majeur ».

    Si le nombre d'acteurs et le champs du PaaS augmentent, les offres elles, devraient se consolider, notamment dans des suites complètes de plus en plus utilisables clefs en main.

    « D'ici 2015, des suites complètes de PaaS seront conçues pour fournir une combinaison de solutions spécialisées dans une offre intégrée ».

    Gartner estime cependant que sur les cinq prochaines années, l'adoption grandissante du PaaS dans les entreprises ne conduira pas à une transition massive vers le 100% Cloud. Les applications PaaS vont coexister avec l'existant. La plupart des entreprises verront une partie de leurs applications s'exécuter sur le Cloud - elles utiliseront donc directement ou indirectement des technologies PaaS - mais dans des environnements hybrides dans lequel les services internes et externes seront combinés.

    Les leaders actuels dans ce segment sont entre autres Salesforce.com (avec Force.com ou le rachat de Heroku), Microsoft (Windows Azure), Google (avec Google App Engine) et Amazon.

    En échos à ce rapport, d'autres offres comme OpenStack (épaulée par Cisco, Canonical, la Nasa, etc.) ou celle de RedHat devraient prochainement arriver à maturité.

    Source : Gartner

  2. #2
    Membre confirmé
    quel concept marketing novateur ...

    résumons :
    - on a un nouveau "marché" (créé par le marketing)
    - ce nouveau marché devrait voir apparaitre de nouveaux produits ... et de nouveaux fournisseurs (ah bon ? il existe de nouveaux marchés sans de nouveaux produits ni de nouveaux fournisseurs ?)
    - on définit ce nouveau mot "PaaS" (entre l'IaaS et le SaaS)
    - les offres devraient s'étoffer et murir (ah, d'habitude, on les laisse pourrir les offres ?)
    - d'ici 5 ans, les entreprises migreront mais pas à 100% (ah ? ils ont appris de leurs études sur le SaaS qui devait tout dézinguer/remplacer en 5 ans ?)


    Alors, résumons :
    - ils ont eu l'idée du logiciel distant (SaaS) mais on a rappelé les pbs de connexion/sécurité.
    - ils ont eu l'idée de l'infrastructure externalisée (IaaS) mais on a rappelé les pbs de connexion/sécurité

    vous croyez qu'on va bientôt avoir une nouvelle étude qui mettra en valeur les soucis "de connexion et sécurité" autours de ces offres ?

    Vous croyez qu'il serait bon de rappeler qu'il existe déjà des offres de serveur externalisé (ovh, 1&1, ...) intégrant du middleware (exchange, erp, crm, svn, jira, ...)
    Ca s'appelle même du "hosting solution".
    C'est marrant d'ailleurs car "nom d'un soft" + hosting renvoit plein de résultats sur google. Y aurait-il déjà plein de fournisseurs de PaaS ?

    (quel cycle de m*** franchement) :
    1/ les marketeux inventent un nouveau terme qui ne veut rien dire (PaaS = l'ancien location de plateforme en VM ...) pour faire vendre

    2/ les cabinets de conseil prennent ce nouveau terme et diffusent plein d'articles/études/... qui ne reposent sur rien de concret (c'est vide de blabla, ça ne repose sur rien)

    3/ les grosses multi en profitent pour refourguer leurs nouveaux produits via masse publicité "àlakon"

    4/ goto 1

    Alors, ok, c'est pas dit par Gartner mais wikipédia parle PaaS = plateforme de dev d'application du genre SaaS.
    Mais je cherche encore l'intérêt ...

  3. #3
    Membre expert
    Le mot "cloud" (ciel) devait paraître trop rêveur pour ce monde professionnelle et qui n'est pas encore rentré complètement dedans. Et puis ça permettra aux managers et autres caïds de la machine à café d'avoir quelque chose à raconter, pour PaaSer le temps.

    Sinon, j'espère que la PaaS ne reviendra pas trop chère à tous ceux qui se feront ba***r par ce coût pûrement marketing.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  4. #4
    Membre éprouvé
    Je rejoint complètement Gagaches. Ce qui est navrant c'est que c'est repris partout par des newseurs qui ont besoin de booster leur "newscount" ...

    Il faudrait faire quelque chose contre ce pollu-marketing, on va bientôt se croire sur le 01 ici !

    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    Le mot "cloud" (ciel)
    nuage
    The greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function. Albert A. Bartlett

    La plus grande lacune de la race humaine c'est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Droit de réponse
    Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
    Ce qui est navrant c'est que c'est repris partout par des newseurs qui ont besoin de booster leur "newscount" ...

    Bonjour,

    Avec tout mon respect, un tel commentaire est à la fois injuste et insultant. Gartner sort une étude sur le PaaS. Nous nous en faisons l'écho. Cette information intéressera certains, pas d'autres.

    Vous faites partie de la deuxième catégorie. Quoi de plus normal ?

    Libre à vous de critiquer le concept, d'expliquer en quoi Microsoft, Google, Amazon, la Nasa, etc. font - d'après vos mots - du marketing, et que du marketing. Là encore quoi de plus normal que de donner une opinion construite (comme gagaches) ?

    Mais merci de ne pas attaquer de la sorte l'équipe rédactionnelle qui ne fait, avec ce sujet, que son travail en toute indépendance (contrairement à ce que vous semblez croire) et avec le plus de sérieux possible.

    Il y a bien d'autres sujets sur Développez que nous traitons pour que chaque décideur, développeur ou simple amateur trouve ce qui l'y intéresse. Ne croyez-vous pas ?

    En vous priant d'agréer, cher jmnicolas, l'expression de mes salutations sincères et respectueuses,

  6. #6
    Membre du Club
    Je n'arrive pas à comprendre le phénomène de cloud, c'est un hébéregeur payant??

  7. #7
    Candidat au Club
    Dommage pour le marketing
    Bizarre cette mécanique injuste de s'en prendre systématiquement au marketing, la définition du marketing peut se traduire de cette manière : se mettre à la place du Client ... ce post sur le Paas moi je l'ai apprécié
    @+

  8. #8
    Membre expert
    Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    Le mot "cloud" (ciel)
    nuage
    Autant pour moi. Mais ça fait toujours aussi rêveur .

    Citation Envoyé par Monty Python Voir le message
    Bizarre cette mécanique injuste de s'en prendre systématiquement au marketing, la définition du marketing peut se traduire de cette manière : se mettre à la place du Client ... ce post sur le Paas moi je l'ai apprécié
    @+
    Et c'est qui qui fait du repackaging de concepts déjà existants (ici le cloud computing en PaaS) pour leur permettre d'être à nouveau rentables ? Les développeurs peut-être ?
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  9. #9
    Candidat au Club
    Parce que la rentabilité pose un problème ?! Sans rentabilité ... pas de développements !!

    Ok avec toi sur le repackaging, admets au moins que le PaaS c'est plus smart que le cloud Computing

    L'objectif de ces repackaging est d'amener ces solutions techniques, vers l'ensemble des entreprises et des petites entreprises, pour qu'elles exploitent le cloud, donc effectivement il faut un peu de com', mais au bout du compte, tout le monde s'y retrouve car au final il y aura de la demande pour les développeurs.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    [...]

    Mais merci de ne pas attaquer de la sorte l'équipe rédactionnelle qui ne fait, avec ce sujet, que son travail en toute indépendance (contrairement à ce que vous semblez croire) et avec le plus de sérieux possible.

    [...]
    Ce qui me gène profondément c'est que vous vous faites le relais de ce techno-brainwashing.

    Il n'y a pas d'analyse, vous reprenez les communiqués tels quels, et finalement autant pointer à la source plutôt que de paraphraser.

    Ce que j'apprécierais c'est que développez se fasse une sorte de bouclier / filtre face à ces messages qui sont une forme moderne de propagande ultra sophistiquée.

    Je n'ai rien contre le PAAS, mais contre la phraséologie de ces marchands de vent qui nous assènent des stats bidonnées et nous tirent des plans sur la comète.

    Je serais preneur d'une news article qui nous explique concrètement ce qu'est le PAAS, et après qui nous indique que selon Gartner c'est supposé devenir la panacée dans les années à venir.

    Ça serait une valeur ajoutée énorme par rapport à une news brute qui n'apporte rien si ce n'est de la confusion et de la pollution intellectuelle.

    Je peste contre développez parce qu'après avoir viré ma télé, et configuré Adblock pire que le firewall de la NSA ( ) les news de développez (pas toutes) m'apparaissent comme ma dernière source de pollution publicitaire.

    Bien sûr si ça ne me plait pas je suis pas obligé de subir, mais avant de supprimer les news de développez de mon RSS j'aurais bien aimé suggérer une amélioration.

    Mes 0.2€

    PS faut pas se formaliser de ma réaction épidermique, la novlangue marketo-informatique (comme la novlangue enarque de nos politiques) a le don de me faire sortir de mes gonds.
    The greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function. Albert A. Bartlett

    La plus grande lacune de la race humaine c'est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

###raw>template_hook.ano_emploi###