Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Flash/Flex Discussion :

Flash 11 : Adobe lance un programme d'incubation


Sujet :

Flash/Flex

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Flash 11 : Adobe lance un programme d'incubation
    Flash Player 11 et AIR 3 en versions finales défient les consoles de jeux
    Grâce au moteur graphique Stage3D, Adobe présente un nouveau framework 3D

    Mise à jour du 5 Octobre 2011


    Flash Player 11 et AIR 3 sont enfin là, les versions finales du lecteur populaire et de la plateforme d'applications média riche ont été lancées à l'occasion de la conférence Adobe MAX 2011.

    L'accélération 3D a été au cœur de la présentation d'Adobe, grâce à l'introduction de Stage 3D (ex. Molehill) qui « redéfinit ce qui est possible sur le Web », insiste Adobe.
    Ce moteur graphique 2D et 3D est disponible sur Windows, Mac OS et les SmartTV. On regrette la décision de ne pas le porter sous Linux, une plateforme sur laquelle AIR ne verra d'ailleurs plus le jour.

    Tom Nguyen, chef de produit d'Adobe Flash et AIR, vante des performances jusqu'à 1000 (mille) fois plus rapides sur le rendu graphique sur les deux produits : « les développeurs peuvent animer des millions d'objets à 60 images fluides par seconde et produire des jeux de qualité console à la fois sur navigateur et dans les applications. »

    Adobe présente aussi un premier aperçu de Proscenium, un framework 3D qui fait son apparition sur Adobe Labs. Ce framework ActionScript 3 « permettra aux développeurs utilisant Flash Builder de créer rapidement des prototypes d'expériences centrés sur l'interaction simple des contenus et leur affichage, que ce soit pour les jeux, la visualisation ou le rendu de haute qualité de petites collections d'objets ».

    Le tout sera accéléré par le GPU, évidemment.

    Pour plus de détails sur les nouveautés de Flash 11, lire notre dossier ci-avant.


    Télécharger Adobe Flash Player 11
    Télécharger AIR 3

    Source : blogs d'adobe

    Et vous ?

    Avez-vous essayé Flash 11 et AIR 3 ?
    Qu'en pensez-vous ?



    Flash Player 11 et AIR 3 annoncés pour début octobre
    La nouvelle génération de technologies pour le Web d’Adobe en cours de finalisation

    Mise à jour du 21/09/11, par Hinault Romaric

    Les versions finales de Flash Player 11 et AIR 3 (Adobe Integrated Runtime) seront officiellement disponibles en début du mois prochain, d’après l’annonce de l’éditeur Adobe Systems.

    Disponible actuellement en version Realese Candidate, la prochaine génération des technologies qui selon la firme va « repousser les limites de ce qui est possible sur le web » a atteint la dernière ligne droite de son développement et serait en cours de finalisation.

    Adobe met une fois de plus en avant la fonctionnalité « Stage 3D » qui est un nouveau modèle de rendu de graphique 2D et 3D qui sera proposé aux développeurs en tant qu’une API de bas niveau pour la production d’expériences 3D avancées.

    Cette fonction permettra aux développeurs de jeux de mettre sur pied des jeux 2D et 3D sur Internet pouvant s’exécuter sur diverses plateformes (Android, iOS, BlackBerry, etc).



    Les développeurs seront également en mesure d’utiliser les outils disponibles pour mieux intégrer les logiciels d’entreprise comme Excel ou Outlook dans leurs applications avec un accès aux ressources des dispositifs mobiles comme la technologie Near-Field Communication.

    Pour mémoire, les prochaines versions de Flash et AIR offriront entre autres comme nouveautés, le support du format d'image JPEG-XR, la communication sans couche intermédiaire avec les réseaux de téléphonie mobile, l’encodage pour le format vidéo H.264, sans oublier le support natif du 64 bits des différents systèmes et navigateurs sous Windows, Linux et Mac OS X.

    Source : Adobe


    Dernière ligne droite pour Flash 11
    Disponible en RC : Stage 3D, support du 64 bits, compression JPEG-XR et encodage G.711 et H.264

    Mise à jour du 7 septembre 2011


    Adobe vient de sortir la Release Candidate du lecteur Flash 11 qui s'apprête à investir les navigateurs dans un contexte marqué par la montée d'une concurrence de plus en plus féroce.

    Les nouveautés de cette version ne sont plus tellement inattendues dans la mesure où elles ont été successivement rendues disponibles via le nouveau programme d'incubation d'Adobe Labs (lire ci-devant)

    La plus notable nouveauté est certainement l'interface « Stage 3D », qui portait jusque-là le seul nom de code Molehill.
    Il s'agit d'un modèle de rendu graphique en 2D et 3D, proposé aux développeurs en tant qu'API bas niveau pour la production de véritables expériences 3D avancées, accélérées par le processeur graphique au sein du moteur d'exécution d'Adobe Flash.

    Les concepteurs du moteur de rendu Unity, qui intéresse grandement les développeurs de jeux mobiles notamment, ont annoncé en ce début septembre que les projets Unity 3D pourront être compilés en Flash 11 / Stage 3D.
    Les détails de ce coup de pouce, qui devrait permettre le portage rapide de véritables jeux 3D en flash, seront dévoilés le 27 septembre prochain à la conférence « Unite ».

    Les utilisateurs de navigateurs 64 bits se réjouiront de l'introduction du support natif du 64 bits des différents systèmes et navigateurs sous Windows, Linux et Mac OS X. Cette intégration permettra au plug-in populaire d'utiliser plus de mémoire vive et de tirer profit de quelques fonctionnalités processeur améliorées.

    Adobe introduit à son Player le support du format d'image JPEG-XR créé puis standardisé par Microsoft. En plus d'offrir une compression avec perte plus optimisée que les JPEG traditionnels, les images encodées en JPEG-XR peuvent disposer d’une transparence Alpha et être compressées sans affecter leur qualité (compression looseless).

    Ce format serait par ailleurs « plus léger à traiter » et améliorerait la qualité des couleurs selon Adobe

    Flash 11 s'enrichit encore en codecs. Le format vidéo H.264 dont le décodage a largement contribué au succès du Player peut y être directement encodé.
    L'usage le plus évident qui en découle est la possibilité d'encoder à la volée des vidéos capturées par une Webcam en vue de leur diffusion en streaming, ou encore pour participer à des visioconférences.

    Mais toujours aucune trace de la prise en charge du format WebM promise par Adobe.

    Flash Player pourra désormais communiquer sans couche intermédiaire avec les réseaux de téléphonie mobile avec la prise en charge de la compression audio G.711, qui ouvre la voie à de nombreuses applications VoIO métiers.

    Enfin, Socket Progress Events améliore la gestion du transfert des données, le suivi de sa progression et serait plus réactif sur les applications qui envoient de grandes quantités de données.

    En améliorant ces fonctionnalités de communication en temps réel, Adobe veut contrer la montée en puissance de l'API HTML5 Websocket, que la prise en charge unanime en natif par les éditeurs de navigateurs risque de reléguer au rang de simple « fall-back ».



    Cette RC est disponible en téléchargement sur cette page

    Source : Adobe, Unity3D

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouveautés ?





    Flash 11 : Adobe lance un programme d'incubation
    Pour les développeurs, la « vraie 3D » arrive dans Flash Player



    La devise : « sortir tôt et sortir vite », si chère à Google, séduit de plus en plus.

    Après Mozilla, c'est au tour d'Adobe de s'essayer aux cycles de développement plus courts centrés sur les fonctionnalités, avec son nouveau programme d'incubation pour Flash Player et Air.

    Ce programme devrait permettre aux développeurs de tester et de donner leurs feed-backs sur les nouvelles fonctionnalités des technologies Adobe très tôt dans leurs cycles de développement (avant la bêta habituelle, donc).

    Première nouveauté annoncée de Flash 11 : Molehill 3D, un ensemble d'APIs bas niveaux pour la production de véritables expériences 3D avancées et accélérées par le processeur graphique avec le moteur d'exécution d'Adobe Flash.

    Molehill 3D devrait s'adapter aux périphériques sur lesquelles Flash s'exécute, et utiliser ainsi les ressources matérielles graphiques de Direct X (sous Windows), de OpenGL 1.3 (sous MacOS et Linux) et de OpenGL ES (sur les périphériques mobiles).

    En cas de non prise en charge de l'accélération matérielle, l'alternative SwiftShader prendra le relais pour produire les graphiques 3D avec le CPU.

    L'API permettra également aux développeurs de déterminer si leurs applications tournent dans ce mode alternatif pour qu'ils puissent les adapter en conséquence et annuler le rendu 3D si nécessaire.

    Autre nouveauté introduite dans le programme d'incubation : l'API de dessin « cubicCurveTo », qui permet de produire des courbes de Bézier cubiques sans devoir les coder en détail avec ActionScript. Cette implémentation native est, d'après Adobe, plus économe en ressources CPU.


    Source

    Et vous ?

    Allez-vous utiliser le build Incubator ?
    Que pensez-vous vous des nouveautés annoncées de Flash 11, Molehill 3D et de cubicCurveTo ?

  2. #2
    Membre éclairé
    Hum, ils sont encore en retard là où on trouve déjà des applications 3D pour le web. Sans parler de WebGL, je pense immédiatement à Unity (à ne pas confondre avec Unity de d'ubuntu).
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  3. #3
    Membre du Club
    Enfin pas si en retard que ça je pense quand on voit l'annonce de Unity sur leur blog: http://blogs.unity3d.com/2011/02/27/...3d-on-the-web/

  4. #4
    Membre à l'essai
    L’accélération GPU servira aussi la cause de la 2D
    http://www.bytearray.org/?p=2810

  5. #5
    Membre chevronné
    Hum, ils sont encore en retard là où on trouve déjà des applications 3D pour le web. Sans parler de WebGL, je pense immédiatement à Unity
    Absolument incomparable ! Unity réclame un plug in que tout le monde n'a pas... et n'est pas orentié "toutes" applications webs (du site en passant par l'animation et l'application).

    Le vrai concurrent est Silverlight... Et pour le coup Flash prendra une vraie avance avec ces nouveautés !
    .o0o__St@iLeR__oOo.

    Lead Developer

    ASP.NET MVC - MCP/MCSD ASP.NET
    PHP Zend Framework / PhalconPHP
    Cordova/Xamarin IOS/Android
    Kendo UI - ExtJS - JQwidgets
    SQL Server / MySQL

  6. #6
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Floréal Voir le message
    Hum, ils sont encore en retard là où on trouve déjà des applications 3D pour le web. Sans parler de WebGL, je pense immédiatement à Unity (à ne pas confondre avec Unity de d'ubuntu).
    c'est pas comme si il n'y avait aucune appli flash en 3D hein , yen a déja des milliers sur le web , sauf que maintenant le player intègre un vrai moteur 3d avec une api ,c'est tout.
    Quand au WebGL, tant mieux , mais à chaque projet sa techno.
    la guéguerre Flash/javascript c'est un peu hasbeen...

  7. #7
    Membre régulier
    Unity réclame un plug-in que tout le monde n'a pas...
    En lisant la news sur le site d'Unity, on voit qu'il seras possible de compiler pour le "web player" d'Unity OU de compiler en directement en Flash.

    En fait c'est une très bonne nouvelle pour Unity je trouve.

  8. #8
    Membre confirmé
    Je viens de tester FlashPlayer 11, J’ai également réussi a me constituer un environnement de développement gratuit pour tester Molehill en suivant cet article

    Comme je m’y attendais, FlashPlayer 11 ne permet pas l’accélération GPU pour les shaders écrit avec Pixel Bender et exporté en PBJ …. Il faut donc réécrire les shaders en assembleur en utilisant un mini compilateur écrit en Actionscript, et pour le moment ca manque cruellement de documentation.

    Sinon il est possible de d’utiliser API 2D (Sprite et MovieClip) par-dessus une Scene3D , ou d’utiliser L’API 2D pour générer une texture3D.
    ShaderElement : Bénéficier de l’accélération graphique simplement par une nouvelle balise HTML <shader>
    ODE.js : portage JavaScript du célèbre moteur physique 3D Open Dynamics Engine

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Dernière ligne droite pour Flash 11
    Disponible en RC : Stage 3D, support du 64 bits, compression JPEG-XR et encodage G.711 et H.264

    Mise à jour du 7 septembre 2011


    Adobe vient de sortir la Release Candidate du lecteur Flash 11 qui s'apprête à investir les navigateurs dans un contexte marqué par la montée d'une concurrence de plus en plus féroce.

    Les nouveautés de cette version ne sont plus tellement inattendues dans la mesure où elles ont été successivement rendues disponibles via le nouveau programme d'incubation d'Adobe Labs (lire ci-devant)

    La plus notable nouveauté est certainement l'interface « Stage 3D », qui portait jusque-là le seul nom de code Molehill.
    Il s'agit d'un modèle de rendu graphique en 2D et 3D, proposé aux développeurs en tant qu'API bas niveau pour la production de véritables expériences 3D avancées, accélérées par le processeur graphique au sein du moteur d'exécution d'Adobe Flash.

    Les concepteurs du moteur de rendu Unity, qui intéresse grandement les développeurs de jeux mobiles notamment, ont annoncé en ce début septembre que les projets Unity 3D pourront être compilées en Flash 11 / Stage 3D.
    Les détails de ce coup de pouce, qui devrait permettre le portage rapide de véritables jeux 3D en flash, seront dévoilés le 27 septembre prochain à la conférence « Unite ».

    Les utilisateurs de navigateurs 64 bits se réjouiront de l'introduction du support natif du 64 bits des différents systèmes et navigateurs sous Windows, Linux et Mac OS X. Cette intégration permettra au plug-in populaire d'utiliser plus de mémoire vive et de tirer profit de quelques fonctionnalités processeur améliorées.

    Adobe introduit à son Player le support du format d'image JPEG-XR créé puis standardisé par Microsoft. En plus d'offrir une compression avec perte plus optimisée que les JPEG traditionnels, les images encodées en JPEG-XR peuvent disposer d’une transparence Alpha et être compressées sans affecter leur qualité (compression looseless).

    Ce format serait par ailleurs « plus léger à traiter » et améliorerait la qualité des couleurs selon Adobe

    Flash 11 s'enrichit encore en codecs. Le format vidéo H.264 dont le décodage a largement contribué au succès du Player peut y être directement encodé.
    L'usage le plus évident qui en découle est la possibilité d'encoder à la volée des vidéos capturées par une Webcam en vue de leur diffusion en streaming, ou encore pour participer à des visioconférences.

    Mais toujours aucune trace de la prise en charge du format WebM promise par Adobe.

    Flash Player pourra désormais communiquer sans couche intermédiaire avec les réseaux de téléphonie mobile avec la prise en charge de la compression audio G.711, qui ouvre la voie à de nombreuses applications VoIO métiers.

    Enfin, Socket Progress Events améliore la gestion du transfert des données, le suivi de sa progression et serait plus réactif sur les applications qui envoient de grandes quantités de données.

    En améliorant ces fonctionnalités de communication en temps réel, Adobe veut contrer la montée en puissance de l'API HTML5 Websocket, que la prise en charge unanime en natif par les éditeurs de navigateurs risque de déléguer au rang de simple « fall-back ».



    Cette RC est disponible en téléchargement sur cette page

    Sources : Adobe, Unity3D

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouveautés ?

  10. #10
    Membre à l'essai
    Adobe fait à nouveau le pari du tout propriétaire.
    Cela marchera, un certain temps...

  11. #11
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par mondaying Voir le message
    Adobe fait à nouveau le pari du tout propriétaire.
    Cela marchera, un certain temps...
    Oui, enfin avec leur base installée, ce n'est pas vraiment un pari, hein. En plus, Flash a depuis longtemps un système de mise à jour automatique qui permettra de pusher la version 11 sur plus de 95% des postes. Il suffira, comme d'habitude dans ce genre de cas, de "découvrir" un problème de sécurité sur la version 10 et de recommander très fortement la version 11. Les éditeurs, d'Oracle à Microsoft en passant par Adobe, savent tous faire ça...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  12. #12
    Invité
    Invité(e)
    dommage pour le webM mais c'est bien dans logique du tout propriétaire

  13. #13
    Responsable .NET

    Flash Player 11 et AIR 3 annoncés pour début octobre
    La nouvelle génération de technologies pour le Web d’Adobe en cours de finalisation

    Mise à jour du 21/09/11, par Hinault Romaric

    Les versions finales de Flash Player 11 et AIR 3 (Adobe Integrated Runtime) seront officiellement disponibles en début du mois prochain, d’après l’annonce de l’éditeur Adobe Systems.

    Disponible actuellement en version Realese Candidate, la prochaine génération des technologies qui selon la firme va « repousser les limites de ce qui est possible sur le web » a atteint la dernière ligne droite de son développement et serait en cours de finalisation.

    Adobe met une fois de plus en avant la fonctionnalité « Stage 3D » qui est un nouveau modèle de rendu de graphique 2D et 3D qui sera proposé aux développeurs en tant qu’une API de bas niveau pour la production d’expériences 3D avancées.

    Cette fonction permettra aux développeurs de jeux de mettre sur pied des jeux 2D et 3D sur Internet pouvant s’exécuter sur diverses plateformes (Android, iOS, BlackBerry, etc).

    [ame="http://www.youtube.com/watch?v=uYgOxzQ6bNU&feature=player_embedded"]AlternativaPlatform's Adobe Flash "Molehill" Tanki Online 2.0 demo[/ame]

    Les développeurs seront également en mesure d’utiliser les outils disponibles pour mieux intégrer les logiciels d’entreprise comme Excel ou Outlook dans leurs applications avec un accès aux ressources des dispositifs mobiles comme la technologie Near-Field Communication.

    Pour mémoire, les prochaines versions de Flash et AIR offriront entre autres comme nouveautés, le support du format d'image JPEG-XR, la communication sans couche intermédiaire avec les réseaux de téléphonie mobile, l’encodage pour le format vidéo H.264, sans oublier le support natif du 64 bits des différents systèmes et navigateurs sous Windows, Linux et Mac OS X.

    Source : Adobe
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  14. #14
    Membre chevronné
    Il me semblait que le support de AIR sur Linux (non mobile) avait été abandonné par Adobe à partir de la version 2.6 ?

  15. #15
    Membre chevronné
    Ou peut-on trouver des infos concernant les prochaines versions de Flash et surtout Flash Builder (Flex) qui utiliseront ces nouvelles API ?
    .o0o__St@iLeR__oOo.

    Lead Developer

    ASP.NET MVC - MCP/MCSD ASP.NET
    PHP Zend Framework / PhalconPHP
    Cordova/Xamarin IOS/Android
    Kendo UI - ExtJS - JQwidgets
    SQL Server / MySQL

  16. #16
    Membre régulier
    Vraiment interessant ! y a plus qu'a patienter jusque octobre !
    +--------------------------------------------------+
    Avec le TGV Marseille est devenue la banlieue de paris,
    Et avec Internet le monde est de plus en plus petit,
    Mais ce n'est pas une raison pour aller polluer
    L'espace
    +--------------------------------------------------+

  17. #17
    Membre actif
    Un hiver bien au chaud
    Déconseillé aux pc portables

  18. #18
    Membre émérite
    C'est super qu'ils sortent de nouvelles choses, avec du support linux.
    Mais moi, ce que j'aimerai, c'est qu'ils sortent un truc stable pour linux.
    Parce que le flash player est quand même l'un des rares trucs à bugguer sur mon netbook...

    (combien d'opera, midori ou iceweasel fermés pour cause de visionnage de vidéo... Je saurais pas le dire, mais beaucoup, rien que sur mes machines. M'enfin, c'est pour ça que j'aime bien opera qui permet de n'activer le flash que de manière volontaire et au cas par cas)

    Pour windows, je sais pas s'il est stable, le plug, mais il me semble aussi avoir entendu des rumeurs sur des plantages réguliers lorsque du contenu flash était utilisé.

  19. #19
    Modérateur

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Cette fonction permettra aux développeurs de jeux de mettre sur pied des jeux 2D et 3D sur Internet pouvant s’exécuter sur diverses plateformes (Android, iOS, BlackBerry, etc).
    iOS accepte le flash maintenant ?
    "Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé. Autant s’y faire." Laurent Chemla

    Je soutiens Diaspora*, le réseau social libre.

    Veillez à porter une attention toute particulière à l'orthographe...

    Blog collaboratif avec des amis : http://geexxx.fr

    Mon avatar a été fait par chiqitos, merci à lui !

  20. #20
    Membre chevronné
    iOS accepte le flash maintenant ?
    iOS accepte surtout AIR.

    AIR tourne sur toutes les plateformes : Windows/Mac/(linux à vérifier)/Android/IOS/Blackberry.

    Flex te permets de cibler n'importe laquelle de ces plateformes desktop.

    Flex Mobile te permets de cibler n'importe laquelle de ces plateformes mobile.

    C'est pour ça qu'Adobe essaye d'être rassurant (sans garantie) et voudrait que AIR soit également dans Windows 8 Metro... On peut toujours rêver.
    .o0o__St@iLeR__oOo.

    Lead Developer

    ASP.NET MVC - MCP/MCSD ASP.NET
    PHP Zend Framework / PhalconPHP
    Cordova/Xamarin IOS/Android
    Kendo UI - ExtJS - JQwidgets
    SQL Server / MySQL

###raw>template_hook.ano_emploi###