1. #141
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 448
    Points : 1 199
    Points
    1 199

    Par défaut

    Il manque des "macros preprocessors".

    Du genre:
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
     
    CREATE PROCEDURE PerfPourries.spViveLeSniffing (
     @pMaCle INT = NULL
    )
    AS
    BEGIN
     SELECT *
     FROM TableIndexeeSurMaCle AS T
     WHERE #PERTINENT_IF(@pMaCle IS NOT NULL, T.MaCle = @pMaCle)
    END
     
    EXEC PerfPourries.spViveLeSniffing -- Full Scan
    EXEC PerfPourries.spViveLeSniffing @pMaCle = 1000 -- Pas de Sniffing, pas de full scan
    En effet, ce n'est plus la norme SQL, c'est meiux.
    Most Valued Pas mvp

  2. #142
    Membre confirmé Avatar de Monstros Velu
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 571
    Points : 547
    Points
    547

    Par défaut

    Pour le cas cité, je ne vois pas l’intérêt de macro preprocessor :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
     
    CREATE PROCEDURE PerfPourries.spViveLeSniffing (
     @pMaCle INT = NULL
    )
    AS
    BEGIN
     SELECT *
     FROM TableIndexeeSurMaCle AS T
     WHERE @pMaCle IS NULL or T.MaCle = @pMaCle
    END
    D'autant que dans ce cas, la procédure n'a pas besoin d'être recompilé, alors qu'avec des macro-preprocessor, il faut la recompiler à chaque passage...

    Ou alors, j'ai raté quelque chose ?

  3. #143
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 448
    Points : 1 199
    Points
    1 199

    Par défaut

    Il faudrait un mécanisme pour éviter les problèmes de parameters sniffing pour les simples cas où des paramètres sont optionnels (NULL).

    L'idée d'une macro preprocessor est que SQL Server génère lui même un query adapté (et s'il y a déjà un plan pour le query ainsi adapté, tant mieux).

    Ajd, on peut faire des query dynamiques pour éviter le sniffing mais c'est pas top.
    Most Valued Pas mvp

  4. #144
    Expert éminent sénior
    Avatar de mikedavem
    Homme Profil pro
    Architecte de base de données
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de base de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 984
    Points : 11 475
    Points
    11 475

    Par défaut

    Ajd, on peut faire des query dynamiques pour éviter le sniffing mais c'est pas top.
    Je pensais plus à des options de requête comme OPTIMIZE FOR UNKNOW ou utiliser des variable locales pour éviter le parameter sniffing

    L'idée d'une macro preprocessor est que SQL Server génère lui même un query adapté (et s'il y a déjà un plan pour le query ainsi adapté, tant mieux).
    Hmm ca ressemble presque aux adaptatives plans d'Oracle cela dans l'idée

  5. #145
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 448
    Points : 1 199
    Points
    1 199

    Par défaut

    Citation Envoyé par mikedavem Voir le message
    utiliser des variable locales pour éviter le parameter sniffing
    J'ai entendu parler de cette technique, elle est vraiment efficace ? (j'espère que ce petit HS sera toléré, je ne m'étendrai pas outrancièrement dessus)
    Most Valued Pas mvp

  6. #146
    Expert éminent sénior
    Avatar de mikedavem
    Homme Profil pro
    Architecte de base de données
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de base de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 984
    Points : 11 475
    Points
    11 475

    Par défaut

    J'ai entendu parler de cette technique, elle est vraiment efficace ? (j'espère que ce petit HS sera toléré, je ne m'étendrai pas outrancièrement dessus)
    Pas de souci Sergejack , on est sur un forum d'échange après tout ..

    Efficace oui et non je dirais. Tout dépend le cas (encore une réponse de normand je sais). Le fait d'utiliser les variables locales désactive le phénomène de parameter sniffing mais empêche aussi SQL Server d'utiliser l'histogramme des statistiques pour trouver un plan optimal. A la place, il va se servir des informations de densité qui sont plus "globales". Dans certains cas on aura un plan d'exécution plus "générique" et cela conviendra pour la plupart des scénarios dans d'autres le plan généré ne sera pas suffisamment efficace ... cela se vérifie bien entendu par des tests.

    De part mon expérience chez des clients, j'ai vu des cas où cela résolvait le problème et dans d'autres pas forcément ...

    ++

  7. #147
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2003
    Messages
    593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2003
    Messages : 593
    Points : 1 275
    Points
    1 275
    Billets dans le blog
    5

    Par défaut

    I - PROLEGOMENES

    Actuellement, L'objet séquence ne permet pas de générer des clés uniques en fonction d'un paramètre variable. Exemple :
    Comment générer des numéros uniques de factures, par année civile. C.à.d, numérotation des factures 1, 2, 3 pour l'année 2014, puis en recommence la numérotation 1, 2, 3, .. pour 2015 et ainsi de suite ?
    Sachant que dans la pratique, un comptable travaille sur plusieurs années simultanées. Il doit traiter en même temps les factures de fin 2014 et les factures début 2015.
    Dans ce contexte si on veut utiliser les séquences, il faudra une séquence par année civile, en plus, il faudra recourir systématiquement au SQL Dynamique pour utiliser la bonne séquence en fonction de l'année cible (2014, 2015 etc..). En effet, le nom d'une séquence dans les instructions comme NEXT VALUE FOR <Nom_de_la_sequence> ne peut pas être remplacée par une variable.

    II - CE QUI MANQUE A SQL SERVER

    D'après moi, il manque la notion de groupe ou collection d'objet séquences.
    Il manque la possibilité d'avoir un groupe d'objets séquences (SEQUENCE) où chaque élément du groupe (ie chaque séquence sera identifiée par une clé unique de type sysname par exemple ).
    Cela permettra de générer des clés uniques en fonction d'une paramètre (ou cle) variable (exemple des numéros uniques par année civile). comme expliqué ci-haut, l'objet séquence ne permet pas de le faire sans une gymnastique complexe (SQL Dynamaique etc..)
    Ci-dessous quelques exemple pour expliquer et étayer mon idée (suggestion d'évolution) :

    Exemple 1 : Groupe de séquence : GRP_SEQENCe_NUMERO_FACTURE_ANNEE représenté ci-dessous comme collection (key, {objet SEQUENCE}) :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
        Key 	 Objet Séquence 
    	'2014' 	 {objet SEQUENCE} 
    	'2015'   {objet SEQUENCE} 
    	'2016'   {objet SEQUENCE}
    Dans la synoptique ci-dessus, j'ai utilisé des années au format chaîne de caractères pour illustrer mon exemple, mais le concept reste générale, j'aurais pu choisir 'Compteur1', 'Compteur2', etc. comme le montre l'exemple n° 2 :
    Exemple 2 : Groupe de séquence : GRP_SEQENCE_COMPTEUR Exemple :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    	Key 	      Objet Séquence 
    	'Compteut_1'  {objet SEQUENCE} 
    	'Compteut_2'  {objet SEQUENCE} 
    	'Compteut_3'  {objet SEQUENCE}
    Chaque Objet séquence ({objet SEQUENCE}) représentera une séquence (SEQUENCE) telle existe déjà actuellement sous SQL Server depuis la version SQL Server 2012.

    Il faudra ensuite enrichir le langage T-SQL pour permettre la manipulation des groupes de séquences :

    Création d'un groupe de séquence
    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    CREATE GROUP SEQUENCE dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE;

    Ajouter une Clé/Séquence au groupe de séquences GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE.
    GROUP SEQUENCE étant un nouveau mot clé réservé du langage T-SQL

    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    ALTER GROUP SEQUENCE dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE dbo.GRP_SEQUENCE ADD KEY '2014' START WITH 1 INCREMENT BY 1 MINVALUE 1  MAXVALUE 999999999 NO CYCLE  
    ALTER GROUP SEQUENCE dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE dbo.GRP_SEQUENCE ADD KEY '2015' START WITH 1 INCREMENT BY 1 MINVALUE 1  MAXVALUE 999999999 NO CYCLE

    Supprimer une Clé/séquence d'un groupe de séquence
    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    ALTER GROUP SEQUENCE dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE dbo.GRP_SEQUENCE DROP KEY '2014';

    Obtenir les informations détaillées pour chacune des clés du groupe de séquences
    Remarque :
    . sys.GroupSequences serait une nouvelle table système
    . on obtiendrais un peu près l'équivalent de la vue système sys.Sequences, mais une ligne par clé (key) du groupe de séquence
    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    SELECT * FROM sys.GroupSequences 
    WHERE  SCHEMA_NAME(Schema_id) = 'dbo' 
    AND name 'GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE' ;

    Utilisation de l'objet groupe de séquences.
    L'exemple ci-dessous permettra d'obtenir le numéro suivant de l'objet séquence ayant pour clé '2014', appartenant au groupe de séquences dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE
    Tout l'intérêt de l'exposé est là :
    . Il faut que la syntaxe soit "souple" sans que l'on soit obligé de recourir au SQL Dynamique.
    . Il faut que l'on puisse utiliser les variables pour la clé (Key) de la séquence

    Exemple 1.1 :
    Il faut que l'instruction ci-dessous ne génère pas d'erreur si la clé '2014' n'existe pas dans le groupe de séquences. Si la clé n'existe pas l'instruction ci-dessous retournera NULL,

    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    SELECT NEXT VALUE FOR dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE WITH( KEY('2014')  )

    Exemple 1.2
    . Il faut que l'on puisse utiliser les variables pour la clé (Key) de la séquence
    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    DECLARE @Cle sysname; 
    SET @Cle = '2015' 
    SELECT NEXT VALUE FOR dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE WITH( KEY(@Cle))
    On pourrait prévoir une option RAISERROR, afin de générer le cas échéant une erreur de sévérité 16 si la clé (dans notre exemple '2014') n'existe pas.
    Code SQL : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    SELECT NEXT VALUE FOR dbo.GRP_SEQENCE_NUMERO_FACTURE_ANNEE WITH( KEY('2014'), RAISERROR )

    III - CONCLUSION

    En fait l'objectif et mon souhait c'est l'implémentation native dans SQL Server, au travers les objets séquences (et le nouvel objet groupe de séquences) de la solution proposée par SQLPRo dans son excellent article http://sqlpro.developpez.com/cours/clefs/ paragraphe "3.2. La solution : une table des clefs". SQLPro propose une solution éprouvée fiable et sûre pour une gestion des clés (un distributeur de clé unique).
    solution que personnellement, j'ai déjà, mis en œuvre, dans plusieurs applications et je pense que cette solution mérite d'être généralisée et intégrée nativement dans SQL Server au travers les objets séquence et le nouvel objet groupe de séquences). Cela permet notamment :
    - d'Eviter de créer une table exprès pour les séquences applicatives (Cf table LesClefs dans l'article de SQLPro), ce point est moins important
    - Le plus important étant de masquer au développeur lambda (non expérimenté), la complexité de jongler avec les niveaux d'isolation pour générer des clés uniques en fonction d'un paramètre variable (exemple des clés unique par année civile).

    Qu'en pensez-vous ?

    A+
    "Une idée mal écrite est une idée fausse !"
    http://hamid-mira.blogspot.com

  8. #148
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 383
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 383
    Points : 5 450
    Points
    5 450

    Par défaut

    Citation Envoyé par Oishiiii Voir le message
    Je commencerais par l'ajout:
    • de l'opérateur de jointure naturelle (NATURAL JOIN)
    • d'un vrai type Booléen
    • des Assertions
    Je déterre le sujet mais pourquoi dis-tu que c'est pas un vrai boolean ?
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  9. #149
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Consultant B.I. / .net
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant B.I. / .net

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 215
    Points : 436
    Points
    436

    Par défaut

    Bonjour,

    A mon avis un vrai booléen vaut vrai ou faux et non 1 ou 0 ce qui permet d'écrire :

    if(@monbooléen)
    begin
    un traitement...
    end

    au lieu de
    if(@monbit = 1)
    begin
    un traitement
    end

    ce qui éviterait de se poser la question sur quelle est la représentation de vrai en bit pour celui qui l'a retourné.

  10. #150
    Expert éminent sénior
    Avatar de mikedavem
    Homme Profil pro
    Architecte de base de données
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de base de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 984
    Points : 11 475
    Points
    11 475

    Par défaut

    J'en reviens à ce qu'avait dit Joe Celko sur le fameux type BIT (faux booléen) et qui me paraît très pertinent:

    Le langage SQL est un language basé sur les prédicats et non un language orienté flag. Nous utilisons les prédicats et le code déclaratif pour découvrir l'état courant d'une base de données et assurer l'intégrité de nos données.
    Admettons que @monboolen concerne les clients d'une société qui au bout de 3 ans de fidélité sont considérés comme des clients VIP, ce qui donne droit à certains avantages, rabais ou autre ...

    Pour chercher mes clients VIP je devrais faire quelque chose dans le genre:

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    SELECT ... FROM Customer WHERE is_vip = 1
    Mais entre temps la règle change et pour être client VIP dorénavant, un client devrait avoir une ancienneté supérieure à 5 ans. Cela voudrait dire qu'il faudrait mettre à jour tous les "flags" clients en fonction de la nouvelle règle alors qu'avec le prédicat suivant il serait possible de changer la règle plus facilement.

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
     
    DECLARE @year_vip = 5;
     
    SELECT ... FROM Customer WHERE date_creation <= DATEADD(YEAR, -1 * @year_vip , CURRENT_TIMESTAMP)
    Au final la question serait: est-ce que nous serions vraiment gagnant à utiliser ces flags?

    ++

  11. #151
    Débutant
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    1 022
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Mayenne (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 1 022
    Points : 329
    Points
    329

    Par défaut une limitation non documenté dans SQLEXRESS

    il semble que le nombre de champs identity soit imité dans SQLExress. Dans mon cas ça ne marchait plus avec 18 identity et ça marchait normalement après sue il y ait 16 identity

  12. #152
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    17 257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL, spécialiste Microsoft SQL Server
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 17 257
    Points : 39 959
    Points
    39 959
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par mikedavem Voir le message
    J'en reviens à ce qu'avait dit Joe Celko sur le fameux type BIT (faux booléen) et qui me paraît très pertinent : ...
    La norme SQL est d'ailleurs très précise à ce sujet : un booléen peut prendre la valeur 0 ou 1 !

    La plupart des fonctions standard de la norme SQL qui renvoie des booléens, renvoient d'ailleurs 0 ou 1, notamment les fameuses fonction spatiale (OGC comme SQL) telle que ST_Within, ST_Intersect...

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  13. #153
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 31
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    Moi j'aime bien déterrer les vieux sujets !

    Si il me manque une chose, c'est les :old et :new qu'on a dans Oracle... Ca nous réduit tellement le nombre de ligne de code dans les triggers... Après niveau interface je trouve celle d'Oracle jdevelopper plus fournie
    Par exemple une tache automatisée sur Oracle ce fait de manière graphique ( a part le pl/sql bien sur). Ca fait un peu assisté mais j'assume

  14. #154
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 448
    Points : 1 199
    Points
    1 199

    Par défaut

    J'ai récemment remarqué que SQL Server 2014 n'avait toujours pas solutionné le problème de performance/jointure avec des sous query incluant une fonction de ranking.

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    SELECT
    *
    FROM A
    INNER JOIN (
        SELECT B.*, ROW_NUMBER() OVER (PARTITION BY B.INDEXEDCOLUMN ORDER BY B.ORD) AS NB
        FROM B
    ) AS SUB ON (
        SUB.INDEXEDCOLUMN  = A.XXX
        AND
        SUB.NB = 1
    )
    WHERE A.NAME LIKE 'Blah%'
    Le sous query causera un full scan range à prioris... et c'est naze.
    Most Valued Pas mvp

  15. #155
    Expert confirmé
    Avatar de StringBuilder
    Homme Profil pro
    Chef de projets
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    3 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 3 033
    Points : 4 981
    Points
    4 981
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Peut-être avec une CTE ?
    Code sql : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
     
    with cte as
    (
       SELECT B.*, ROW_NUMBER() OVER (PARTITION BY B.INDEXEDCOLUMN ORDER BY B.ORD) AS NB
        FROM B
    )
    SELECT
    *
    FROM A
    INNER JOIN CTE ON (
        CTE.INDEXEDCOLUMN  = A.XXX
        AND
        CTE.NB = 1
    )
    WHERE A.NAME LIKE 'Blah%'
    On ne jouit bien que de ce qu’on partage.

  16. #156
    Expert confirmé
    Avatar de StringBuilder
    Homme Profil pro
    Chef de projets
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    3 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 3 033
    Points : 4 981
    Points
    4 981
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
    Moi j'aime bien déterrer les vieux sujets !

    Si il me manque une chose, c'est les :old et :new qu'on a dans Oracle... Ca nous réduit tellement le nombre de ligne de code dans les triggers... Après niveau interface je trouve celle d'Oracle jdevelopper plus fournie
    Par exemple une tache automatisée sur Oracle ce fait de manière graphique ( a part le pl/sql bien sur). Ca fait un peu assisté mais j'assume
    Qu'est-ce que tu entends par là ?

    Il y a bien les pseudo tables "inserted" et "deleted", qui correspondent bien à ces pseudo variables oracle (au détail près que SQL Server ne travaille pas comme un porc au niveau FOREACH mais au niveau du lot entier).

    Il suffit alors de faire une jointure entre les deux tables sur la clé primaire pour pouvoir identifier les différences entre les données avant et après la mise à jour.
    On ne jouit bien que de ce qu’on partage.

  17. #157
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 31
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    Beh avec Oracle de suite dans la requete tu peux faire quelque chose genre
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    where :new.Maviariable = 2
    tandis que quand tu le fais dans ms sql tu dois déclarer la variable, pis la set genre
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    set @MaVariable = (select MaVariable from inserted)
    et je dois avouer ne pas être très fan de cela

  18. #158
    Modérateur

    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études en décisionnel
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    7 432
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en décisionnel
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 7 432
    Points : 15 715
    Points
    15 715

    Par défaut

    Non, vous pouvez directement utiliser la table inserted dans un select, une jointure ou quoi que ce soit dont vous ayez besoin.

  19. #159
    Expert confirmé
    Avatar de StringBuilder
    Homme Profil pro
    Chef de projets
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    3 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 3 033
    Points : 4 981
    Points
    4 981
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Oui, parce que tu bosses au niveau ligne (et c'est mal).
    D'ailleurs, ton code plante si tu mets à jours plusieurs lignes d'un coup.

    Code sql : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
     
    update CRM_04
    set crm_04.[Text] = tmp.Artikelbez
    from (
       select deleted.id_04, inserted.Artikelbez
       from deleted
       inner join inserted on inserted.ID = deleted.ID
       where deleted.Artikelbez <> inserted.Artikelbez
    ) tmp
    where tmp.id_04 = crm_04.id;

    Je vois pas avec Oracle comment tu fais plus rapide et plus simple avec :old et :new
    On ne jouit bien que de ce qu’on partage.

  20. #160
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 31
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    Ah... J'avais jamais vu cette syntaxe là c'est pour ça *Va se pendre*
    Beh merci, ca va m'être utile dans le futur je pense

Discussions similaires

  1. Qu'est ce que cela veux dire un "code propre" selon-vous ?
    Par kagura dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 45
    Dernier message: 09/02/2016, 14h22
  2. Quel est selon-vous le système idéal à la maison ?
    Par Community Management dans le forum Linux
    Réponses: 77
    Dernier message: 19/11/2015, 09h24
  3. Réponses: 51
    Dernier message: 15/03/2011, 15h51
  4. Quel est le meilleur générateur d'états selon vous ?
    Par Marc Lussac dans le forum Outils de restitution et d'analyse
    Réponses: 80
    Dernier message: 18/05/2010, 16h43
  5. Quel est selon vous le meilleur AV du marché ?
    Par lavazavio dans le forum Sécurité
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2005, 08h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo