IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Futur Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 5
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut Les pertes liées aux erreurs de programmation s'élève à plus que 150 milliards d'euros par an en Europe
    Les pertes liées aux erreurs de programmation s'élève à plus que 150 milliards d'euros par an en Europe.
    La vérification et le test de logiciels gagnent donc constamment en importance.
    Pour cette raison le specialiste des outils de test, Verifysoft Technology, a decidé de sponsoriser la prochaine Journée Française des Tests Logiciels organisée par le Comité Français des Tests Logiciels (CFTL).
    Verifysoft était déjà sponsor des deux premières éditions de cette journée dédiée à la qualité logiciel, en 2008 et 2010. La dernière édition avait rassemblé plus de 300 participants représentant 140 sociétés.

    La Journée Française des Tests Logiciels aura lieu le mardi 5 Avril 2011 à l'espace CAP15, 1-13 quai Grenelle à 75015 Paris. Les participants peuvent échanger avec de nombreux experts, écouter les présentations de Retours d'Expérience et les avantages décrits dans le cadre du Management des Tests.

    L'inscription est obligatoire auprès du CFTL www.cftl.net

    À propos de Verifysoft Technology GmbH:

    Verifysoft Technology est une entreprise spécialisée dans le domaine des tests logiciels qui propose des outils de test tels que le générateur automatique de test Conformiq Tool Suite, l'outil de couverture de test Testwell CTC++ et des outils d'analyse de complexité de code Testwell CMT++/CMTJava ainsi que des séminaires.
    Verifysoft Technology se situe à Offenburg (20 km de Strasbourg).

    De nombreuses enseignes de renommées telles que Areva, Alcatel-Lucent,Thalès, Sagem, Eurocopter ou encore Siemens et Volkswagen ainsi que de nombreuses PME font déjà confiance aux technologies de Verifysoft.

    À propos du CFTL:

    Association Loi 1901 créée en 2004, le CFTL a pour vocation de représenter en France l'ISTQB (International Software Testing Qualifications Board), qui revendique plus de 155 000 testeurs certifiés dans 47 pays au 1er janvier 2011. A ce titre, le CFTL développe et fait administrer les examens, accrédite
    en toute indépendance les formateurs et organismes de formation et participe aux activités de l'ISTQB. Le comité a pour mission d'améliorer le professionnalisme et la compétence des testeurs, par des examens
    de certification objectifs et conçus indépendamment. Au 1er janvier 2011, le CFTL a certifié plus de 1150 testeurs (plus de 1600 examens) sur les trois niveaux de certification (Fondation, Avancé et Expert), ce qui en fait le Premier schéma de certification de testeurs en France . Pour plus d'informations : www.cftl.net

    Contact presse Verifysoft:

    Klaus LAMBERTZ, Tel. (+33) 03 68 33 58 84, lambertz@verifysoft.com

  2. #2
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 683
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 683
    Points : 2 699
    Points
    2 699
    Par défaut
    Et est-ce qu'ils disent à combien ça revient de mettre en place des tests?

    Sinon je trouve ça un peu vague "des erreurs de programmations", est-ce que c'est lié aux spécifications, est-ce que c'est lié au niveau du développeur, etc.
    dam's

  3. #3
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 1 448
    Points : 2 199
    Points
    2 199
    Par défaut
    C'est exactement la réponse à la question que je me posais hier soir !!!!!!!
    Le coût de la TMA induite par les bugs détectable.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 897
    Points
    30 897
    Par défaut
    Et qui chiffrera les couts potentiels de l'absence de programmation?
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  5. #5
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 1 448
    Points : 2 199
    Points
    2 199
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Et qui chiffrera les couts potentiels de l'absence de programmation?
    ???? c a d ? Je ne vois pas bien ou tu veux en venir

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 897
    Points
    30 897
    Par défaut
    Citation Envoyé par kaymak Voir le message
    ???? c a d ? Je ne vois pas bien ou tu veux en venir
    Remplace tous ces programmes par du traitement papier, et tu verras que ça coutera encore bien plus cher. Non, parceque certains ont tendance à nous voir comme une source de couts, mais jamais comme une source d'économies. D'ou ma réaction, un poil cryptique je dois bien l'admettre.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #7
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 1 448
    Points : 2 199
    Points
    2 199
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Remplace tous ces programmes par du traitement papier, et tu verras que ça coutera encore bien plus cher. Non, parceque certains ont tendance à nous voir comme une source de couts, mais jamais comme une source d'économies. D'ou ma réaction, un poil cryptique je dois bien l'admettre.
    Ahhh ok =) Oui je comprend, j'avais bien compris que le sujet t'avais hérissé le poil.

    Mais, en ce qui me concerne, l'idée n'est pas de dire qu'il faut virer l'informatique parce que les erreurs coûtent de l'argent, mais améliorons les méthodes de développement, pour en perdre moins.
    L'erreur est nécessaire, ne serait ce qu'au titre de l'expérience acquise, mais pour autant il n'y à pas de raisons de la répéter inlassablement.

    Fin voilà.

    a+

  8. #8
    Membre chevronné
    Profil pro
    Développeur Java Indépendant
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    1 333
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java Indépendant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 1 333
    Points : 2 052
    Points
    2 052
    Par défaut
    Citation Envoyé par kaymak Voir le message
    Ahhh ok =) Oui je comprend, j'avais bien compris que le sujet t'avais hérissé le poil.

    Mais, en ce qui me concerne, l'idée n'est pas de dire qu'il faut virer l'informatique parce que les erreurs coûtent de l'argent, mais améliorons les méthodes de développement, pour en perdre moins.
    Pour en économiser plus ( + ) tu veux dire ?
    Yoshi

    PS : tous les propos tenus dans le message ci-dessus sont à préfixer avec "A mon humble avis", "Je pense que". Il serait inutilement fastidieux de le rappeler à chaque phrase.

  9. #9
    En attente de confirmation mail
    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    501
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 501
    Points : 1 060
    Points
    1 060
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Et qui chiffrera les couts potentiels de l'absence de programmation?
    A mon avis, le débat n'est pas porté sur le besoin de programmation.
    Mais plutôt sur le besoin de qualité logiciel.

    De combien la qualité logiciel peut-elle réduire cette facture de 150 Milliards ?
    Et pour quel coût ?

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 897
    Points
    30 897
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nudger Voir le message
    A mon avis, le débat n'est pas porté sur le besoin de programmation.
    Mais plutôt sur le besoin de qualité logiciel.

    De combien la qualité logiciel peut-elle réduire cette facture de 150 Milliards ?
    Et pour quel coût ?
    la formulation était quand même particulièrement éloquente.

    Celà étant, je ne crois pas qu'il y aie de réponse à cette question : si on arrive à réduire les couts, alors les besoins repoussés pour cause de cout excessifs seront soudain pris en compte, et on aura quand même des surcouts faramineux, même si, en pourcentage, on s'est amélioré.

    Les clients ont toujours des besoins de traitements, et c'est là que l'améliration peut se faire : fournir plus de service pour un cout analogue. Mais réduire les couts, je n'y crois pas - on ne fera que les reporter.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  11. #11
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 1 448
    Points : 2 199
    Points
    2 199
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Les clients ont toujours des besoins de traitements, et c'est là que l'améliration peut se faire : fournir plus de service pour un cout analogue. Mais réduire les couts, je n'y crois pas - on ne fera que les reporter.
    Comme par exemple, utiliser un langage tiers, manipulable par les utilisateurs, comme l'idée est évoquée ici ?
    http://www.developpez.net/forums/d10...-dentreprises/
    Ou autre chose ?


    Citation Envoyé par GanYoshi
    Pour en économiser plus ( + ) tu veux dire ?
    Euuf, oui c’est bien probable

    Citation Envoyé par Nudger
    A mon avis, le débat n'est pas porté sur le besoin de programmation.
    Mais plutôt sur le besoin de qualité logiciel.

    De combien la qualité logiciel peut-elle réduire cette facture de 150 Milliards ?
    Et pour quel coût ?
    muep :l

    a+

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 897
    Points
    30 897
    Par défaut
    Citation Envoyé par kaymak Voir le message
    Comme par exemple, utiliser un langage tiers, manipulable par les utilisateurs, comme l'idée est évoquée ici ?(.../...)
    Non.

    Des langages manipulables par l'utilisateur, si il n'est pas programmeur dans l'âme, il se cognera assez vite à des limites fortes. J'ai vu ça avec RdJ, "langage"(ou plutôt outil de mapping, d'ailleurs pas mal) conçu pour des comptables, mais confié à des informaticiens pour les traitements les plus complexes.

    Simplement, si on fantasme sur le fait que les utilisateurs eux-mêmes pourraient régler leurs propres besoins en termes de traitement de l'information, c'est que ceux-ci sont immenses. Améliorer la qualité logiciel est une démarche essentielle, mais les possibles économies ne seront pas réinvesties ailleurs : elles seront réutilisées dans d'autres traitements de l'information.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #13
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    1 448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 1 448
    Points : 2 199
    Points
    2 199
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Non.

    Des langages manipulables par l'utilisateur, si il n'est pas programmeur dans l'âme, il se cognera assez vite à des limites fortes. J'ai vu ça avec RdJ, "langage"(ou plutôt outil de mapping, d'ailleurs pas mal) conçu pour des comptables, mais confié à des informaticiens pour les traitements les plus complexes.

    Simplement, si on fantasme sur le fait que les utilisateurs eux-mêmes pourraient régler leurs propres besoins en termes de traitement de l'information, c'est que ceux-ci sont immenses. Améliorer la qualité logiciel est une démarche essentielle, mais les possibles économies ne seront pas réinvesties ailleurs : elles seront réutilisées dans d'autres traitements de l'information.
    J'avoue que sa me dépasse un peu, et je manque de notions et d'expérience... Par contre j'en garde ce RDJ sous la main pour y jeter un oeil ; )

    a+

  14. #14
    Membre averti
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    222
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 222
    Points : 409
    Points
    409
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Remplace tous ces programmes par du traitement papier, et tu verras que ça coutera encore bien plus cher. Non, parceque certains ont tendance à nous voir comme une source de couts, mais jamais comme une source d'économies. D'ou ma réaction, un poil cryptique je dois bien l'admettre.
    Peut être, mais si on remplaçait les traitements automatiques par des traitements manuels, la réduction du chômage serait telle que tout le monde y trouverait son compte, sauf les parasites actionnaires
    La sécurité de l'emploi
    "Ce n’est pas une pratique médicale sensée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace afin d’éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais."
    Docteur Kris Gaublomme, médecin belge ("Vaccins et maladies auto-immunes")

  15. #15
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 295
    Points
    17 295
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par Verifysoft1 Voir le message
    Les pertes liées aux erreurs de programmation s'élève à plus que 150 milliards d'euros par an en Europe.
    soit à peu près 1000 milliards de francs...

    Et on nous bassine les oreilles (et les yeux) que "les langages de maintenant, les méthodologies de maintenant, les outils comme XML ou UML, les normes style CMM", ont amélioré la situation !!!!!


    Désolé, mais ce n'était pas "aussi pire", si j'ose dire, dans les années 80 et début 90...


    J'oserais donc dire qu'on ne va pas (forcément) dans le bon sens, et qu'en fait tout le monde s'en tamponne, de la qualité réelle..

    ça fait vendre du matériel, des logiciels, des cours, des formations, des certifications, de l'après-vente, et surtout ça donne du boulot à une floppée de gens qui sans ça ne sauraient pas quoi faire...

    Welcome to the Société de Consommation !!!!


    Il n'y a qu'à voir, entre toutes les annonces, les versions , etc etc...

    Le domaine informatique est pratiquement celui le plus soumis à la loi du marché, et on a formé des générations qu'on a formatté pour consommer...




    Bref... ça ne fait simplement que confrmer ce que je pense et proclame haut et fort depuis un certain temps...



    PS: et je suis d'accord avec OWickermann...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 897
    Points
    30 897
    Par défaut
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    (.../...)

    PS: et je suis d'accord avec OWickermann...
    Moi pas, même si je suis d'accord avec tout le reste.

    Historiquement, le progrès a commencé quand l'agriculture a été suffisement productive pour que certains puissent manger sans la pratiquer : ils sont devenus des spécialistes. Mineurs, forgerons, tisserands, maçons(les services sont arrivés plus tard)..... Ceux-ci ont permis l'accroissement de la production, agricole et non-agricole, ce qui a à la fois permis l'augmentation des richesses(produites par les spécialistes) et du nombre de spécialistes.

    En d'autres termes, si une amélioration de productivité qui limite les besoins en main-d'oeuvre peut être ponctuellement désastreuse, à terme, elle finit toujours par être bénéfique - le temps de trouver une nouvelle spécialité à la main d'oeuvre libérée. Ceux qui ne l'ont pas fait - comme les Chinois qui ont refusé le chemin de fer à la fin du 19ème siècle pour ne pas priver de travail leurs porteurs - l'ont payé pendant des décénnies.

    Occuper des gens à faire une tâche répétitive qu'une machine peut faire, c'est aliéner l'esprit humain. Quand il n'y avait pas de machines, c'était tolérable - parcequ'indispensable. Maintenant qu'il y en a.....
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #17
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 295
    Points
    17 295
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Maintenant qu'il y en a.....
    personne ne veut faire un travail "aliénant", résultat on se plaint de la mondialisation (il y a des pays dans lesquels les gens acceptent de faire un travail "ailénant", ce qui nous est drôlement utile, sinon on n'aurait rien pour se vêtiir, se chausser, ou utiliser Internet...) , et on se retrouve avec un chômage extraordinaire, et dans une voie sans issue (voir la Tunisie, et on suit d'assez près)...


    Elle est super, la société où "plus un humain ne ferait des tâches aliénantes"...

    On y vit misérablement, et on en crève : plus de construction (ben oui, les métiers du batiment c'est aliénant), plus de vêtements (ben oui, la couture c'est aliénant), plus de bouffe (ben oui, le travail de la terre c'est aliénant, et l'élevage ça l'est encore plus), plus de loirisrs le soir ou le dimanche (ben oui, travailler le soir ou le dimanche c'est aliénant) , plus de confort (ben oui, être plombier et passer sa journée à souder accroupi sous un évier c'est aliénant), et plus de produits manufacturés (ben oui, le travail dans les mines et les usines de transformation des minerais c'est aliénant)... donc plus de frigos, d'ordis, de voitures, de vélos, de planches de surfs, de trotinnettes, etc etc...



    Ou alors on préfère laisser ces "métiers-là" aux autres, eux on s'en fout, de toute façons c'est mieux que ce qu'ils avaient avant.. Et alors d'une part on ne se plaint pas, mais de plus ils vont arriver finalement à notre niveau, et vouloir la même chose... Et donc tout s'arrête....



    Mais pour que "tout" soit automatisé et robotisé, il faut fabriquer des robots, et donc avoir du charbon et du minerai de fer pour faire de l'acier, des usines de transformation du minerai, des usines de fabrication de pièces, des usines d'assemblage, des cableurs pour faire les circuits électroniques, des emballeurs pour mettre les robots dans des boîtes, des écrivains pour rédiger les notices d'utilisation, avec des imprimeries pour les imprimer, des convoyeurs pour amener ces robots là où on en a besoin, des gens pour le décharger, les déballer, les installer, des gens pour les réparer....et il aura auparavant fallu construire les usines...


    Alors arrêtons la "grande illusion" et soyons un peu sérieux.. Et surtout arrêtons l'hypocrisiie à ce sujet...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  18. #18
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    /
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    433
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : /

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 433
    Points : 1 536
    Points
    1 536
    Par défaut
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    soit à peu près 1000 milliards de francs...
    Pour être pertinent, il faut mettre les choses en rapport: combien cela ont rapporté ces informatisation imparfaites? Quels sont les coûts pour l'élimination de ces pertes? Je suis certain que le titre pourrait également s'écrire "Il serait possible de gagner 100 milliards d'euros supplémentaire par an en Europe en diminuant les erreurs de programmation"

  19. #19
    Membre averti
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    222
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 222
    Points : 409
    Points
    409
    Par défaut
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    des écrivains pour rédiger les notices d'utilisation
    Moi non plus j'aime pas Houellebecq
    La sécurité de l'emploi
    "Ce n’est pas une pratique médicale sensée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace afin d’éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais."
    Docteur Kris Gaublomme, médecin belge ("Vaccins et maladies auto-immunes")

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 09/10/2014, 16h14
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 05/12/2008, 00h01
  3. obtention de multiples erreurs liées aux sessions
    Par moiameme dans le forum Langage
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2008, 19h10
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 28/10/2007, 13h07
  5. Erreur liée aux accents
    Par Mickael49 dans le forum Requêtes
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/12/2006, 09h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo