IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Wikileaks hébergé par une multitude d'ordinateurs personnels, possible ?

  1. #1
    Candidat au Club
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 2
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut Wikileaks hébergé par une multitude d'ordinateurs personnels, possible ?
    Bonjour à tous,

    je n'y connais pas grand-chose en informatique, mais je me posais la question suivante : Etant donné les pressions politiques que subissent les hébergeurs de Wikileaks et la popularité croissante du site, n'est il pas possible d'utiliser des ordinateurs privés pour l'hébergement ?

    Comme je vous le disais, mes connaissances en informatique sont sommaires, je sais qu'un programme utilise les ressources informatiques de milliers de bénévoles dans la recherche extraterrestre. Ne pourrait-on pas en faire autant pour wikileaks et ainsi embarrasser les gouvernements, que j'imagine mal poursuivre un à un, les différents participants.

    Qu'en pensez vous ? Peut-on parler de "Cloud-computing" ? Cela existe-t-il déjà ?

    Bien à Vous,

    LM

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    c'est déjà ce qu'il font, sauf qu'au lieu d'utiliser des ordianteur personnels, il utilisent des serveur "prêtés" par des site web, serveur sur lequels ils font régulièrement des copies mirroir. Quand aux informations mêmes, ils se basent sur du torrent pour les transférés à qui le veux, ce qui est déjà un système décentralisé

  3. #3
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 251
    Points : 6 486
    Points
    6 486
    Par défaut
    En dehors du seul theme de wikileaks existe t'il un protocole de peer to peer destine a l'hebergement de site web ?

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    je sais qu'il existe un moyen d'héberger des sites via TOR, avec, théoriquement, impossibilité de le localiser. Après, comment ca marche à l'arrière, jamais été voir.

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    En dehors du seul theme de wikileaks existe t'il un protocole de peer to peer destine a l'hebergement de site web ?
    Yena plein mais ils ne sont pas répandus et ne fonctionnent généralement pas avec DNS.

    Là ce que font les gens qui aident Wikileaks c'est de créer des miroirs complet et de permettre aux gens de Wikileaks de mettre à jour tous les miroirs de manière automatisée.

    Techniquement le site n'est pas chez un seul hébergeur mais chez des centaines. Il s'agit de centaines de copies complètes à des endroits différents, pas seulement une redirection DNS. Ensuite ils ont mis au point un système à coup de scripts pour mettre à jour toutes les copies lorsque l'équipe de Wikileaks fait une mise à jour.

    Bref, pas besoin de P2P ici. Les outils standards suffisent.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  6. #6
    Membre chevronné Avatar de LooserBoy
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 085
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 085
    Points : 1 938
    Points
    1 938
    Par défaut
    Citation Envoyé par tchize_ Voir le message
    je sais qu'il existe un moyen d'héberger des sites via TOR, avec, théoriquement, impossibilité de le localiser. Après, comment ca marche à l'arrière, jamais été voir.
    Il s'agit d'un système de "tunneling" qui consiste à établir un tunnel crypté par lequel passe le traffic réseau sans pouvoir lire le contenu des trames et donc les informations échangées, la localisation de la personne l'utilisant ou le protocole sous-jacent. On peut donc, par exemple, faire passer du torrent même si un proxy est configuré pour le bloquer car il est dans l'incapacité de détecter le protocole utilisé.

    C'est une sorte de VPN crypté.

    Source: Site officiel du projet Les schémas de la page fournie en lien expliquent bien le principe pour les anglophobes.
    Vu sur un paquet de cigarettes: "Fumer peut entrainer une mort lente et douloureuse"
    - Vivre aussi... Ce n'est pas forcément moins douloureux et c'est même beaucoup plus lent...

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    oui je sais, mais ils ne font pas que du tunneling. Ils voulaient (je pense que c'est toujours d'actualité) avoir des pages sur TOR dont tu n'a pas besoin de connaitre un nomb de serveur ou sa localisation pour les requérir. Donc en "gros" des serveur web accessible uniquement par TOR

  8. #8
    Responsable Qt & Livres


    Avatar de dourouc05
    Homme Profil pro
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    26 115
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 26 115
    Points : 185 846
    Points
    185 846
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Bref, pas besoin de P2P ici. Les outils standards suffisent.
    Oui mais non. Quid des moyens de pression des états (sans viser d'aucune manière ni les USA ni la France...) ? Qui a fait notamment supprimer l'entrée concernant wikileaks.org (ou .com, l'ancien) ?

    Justement, il semblerait que les outils de P2P puissent aider à éviter que l'Internet et le Web deviennent trop contrôlés, censurés par les États qui commencent à venir se mettre un peu n'importe où, très précisément là où ce n'est pas leur rôle (le seul méfait de Wikileaks étant de rassembler autant de documents que la politique aimerait que le public ne voie pas, très étonnamment... que la politique aimerait cacher à tout prix : ils sont élus en démocratie, ils interdisent ceux qui les ont élus de savoir ce qu'ils font ?! de toute façon, ces dernières missives auraient été transmises via d'autres méthodes, d'autres sites si l'on voulait réellement les voir publiées).

    Que faire ? On peut déjà compter sur des sociétés comme OVH, prenant leur rôle très au sérieux (seule la Justice avec une majuscule peut faire fermer un site, pas une pression gouvernementale d'un quelconque quidam mis au pouvoir par un quelconque jeu politique dont la patte a été généreusement graissée) pour héberger n'importe quel site. On peut aussi tout héberger chez soi, sur des serveurs privés. Mais il reste le problème du nom de domaine.

    Or, la solution pour un DNS basé sur le P2P, donc grosso modo incontrôlable, est en cours de développement, à en croire ce lien. Tous les liens en .p2p seraient donc hors de contrôle (direct) des ISP, de l'ICANN et d'autres organismes, soit le paradis des sites indésirables (Wikileaks mais aussi, possiblement, des sites pédopornographiques ou de téléchargements illégaux).

    Quels problèmes cela pourrait-il résoudre ? Quelles dérives ? L'avenir nous le dira. La législation, elle, encore une fois, sera en retard. Quel dommage.
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt (tutoriels, FAQ, traductions) ou HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    la doc pour fournir un "service caché" avec tor

    http://www.torproject.org/docs/tor-h...ervice.html.en

    Les extension de ce genre de service sont en .onion

    Pour ceux qui ont installé tor, il y a même un site wikileaks http://gaddbiwdftapglkq.onion/

  10. #10
    Acropole
    Invité(e)
    Par défaut
    Ça ne serait pas plus intéressant de faire un système de type seti@home pour trouver le code du fichier crypté ?

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Ya 2 choses à dire à ce niveau :

    Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
    Oui mais non. Quid des moyens de pression des états (sans viser d'aucune manière ni les USA ni la France...) ? Qui a fait notamment supprimer l'entrée concernant wikileaks.org (ou .com, l'ancien) ?
    La solution immédiate qui a été mise en oeuvre a été de faire pointer plein de DNS vers les IP des serveurs Wikileaks. On a vu fleurir ce genre de chose.
    L'ICANN peut à la limite se permettre de bannir wikileaks.org ou .com mais c'est vraiment la limite. Après il y a un sérieux risque d'éclatement du système DNS.

    En prenant la décision d'essayer de censurer wikileaks sur le web les états ont commis une erreur énorme. Ils obtiennent exactement l'effet inverse. Il y a désormais des centaines de sites miroirs, et des centaines de DNS renvoyant vers wikileaks ou un miroir. Dans ces conditions la censure de wikileaks est désormais totalement impossible techniquement. Les débats avec Eric Besson voulant empêcher l'hébergement en France sont totalement hors de propos et sont fait pour amuser le peuple qui ne connait pas comment on fait la tambouille. Ça n'a ni queue ni tête.

    Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
    Justement, il semblerait que les outils de P2P puissent aider à éviter que l'Internet et le Web deviennent trop contrôlés, censurés par les États qui commencent à venir se mettre un peu n'importe où, très précisément là où ce n'est pas leur rôle (le seul méfait de Wikileaks étant de rassembler autant de documents que la politique aimerait que le public ne voie pas, très étonnamment... que la politique aimerait cacher à tout prix : ils sont élus en démocratie, ils interdisent ceux qui les ont élus de savoir ce qu'ils font ?! de toute façon, ces dernières missives auraient été transmises via d'autres méthodes, d'autres sites si l'on voulait réellement les voir publiées).

    Que faire ? On peut déjà compter sur des sociétés comme OVH, prenant leur rôle très au sérieux (seule la Justice avec une majuscule peut faire fermer un site, pas une pression gouvernementale d'un quelconque quidam mis au pouvoir par un quelconque jeu politique dont la patte a été généreusement graissée) pour héberger n'importe quel site. On peut aussi tout héberger chez soi, sur des serveurs privés. Mais il reste le problème du nom de domaine.

    Or, la solution pour un DNS basé sur le P2P, donc grosso modo incontrôlable, est en cours de développement, à en croire ce lien. Tous les liens en .p2p seraient donc hors de contrôle (direct) des ISP, de l'ICANN et d'autres organismes, soit le paradis des sites indésirables (Wikileaks mais aussi, possiblement, des sites pédopornographiques ou de téléchargements illégaux).

    Quels problèmes cela pourrait-il résoudre ? Quelles dérives ? L'avenir nous le dira. La législation, elle, encore une fois, sera en retard. Quel dommage.
    A l'heure actuelle, il n'existe pas de solution de P2PDNS viable principalement à cause du problème d'enregistrement des noms de domaine et de la gestion de leur unicité. Comme gérer qu'un nom enregistré dans le système soit unique dans un contexte P2P ? Cette problématique n'est pas résolue.

    Un excellent papier à lire sur le sujet par un expert du sujet.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

Discussions similaires

  1. Réponses: 439
    Dernier message: 04/01/2011, 20h18
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2007, 16h56
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 18/05/2003, 01h16
  4. Traitement d'un char* renvoyé par une DLL en C++
    Par LuluTchab dans le forum Langage
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/03/2003, 22h48
  5. Envoyer un TPoint par une connection Socket ????
    Par jeldorak dans le forum C++Builder
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2002, 20h41

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo