IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Avatar de Katleen Erna
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 547
    Points : 75 938
    Points
    75 938
    Par défaut Oracle accusé de pratiques anticoncurrentielles sur la maintenance des produits Sun Microsystems
    Oracle accusé de pratiques anticoncurrentielles sur la maintenance des produits Sun Microsystems, l'affaire sera portée devant la Justice

    La Service Industry Association (groupement de 125 entreprises locales spécialisée dans la maintenance informatique après-vente) vient de déposer plainte auprès du ministère américain de la Justice. Elle accuse Oracle de se la jouer chasse gardée lorsqu'il s'agit de maintenance, car la firme aurait modifié sa politique dans ce domaine concernant les produits Sun Microsystems.

    Les nouvelles conditions ne favoriseraient pas le recours à des compagnies tierces pour la maintenance matérielle, d'après la SIA.
    Les utilisateurs de technologies Sun seraient fortement incités à faire appel aux services internes d'Oracle, et ceux ayant eu l'audace de se lier avec un prestataire extérieur devraient s'acquitter de droits de requalification.

    Une situation problématique, que la SIA avait déjà fait remarquer à Oracle en mai 2010 dans un courrier salé, où les termes "pratiques anti-concurrentielles et déloyales" étaient lâchés (et qu'Oracle a violemment réfuté).


    Pour en revenir à la maintenance des produits Sun, elle représente 2.4 milliards de dollars par an. Une jolie somme. Mais dont la moitié est générée par des entreprises indépendantes, dont les tarifs sont en moyenne inférieurs de 35% à ceux pratiqués par Oracle, à services équivalents.

    Oracle semble bien décidé à récupérer tous ses clients. Y parviendra-t-il ?

    Source : SIA

    La plainte de la SIA vous semble-t-elle justifiée ?

  2. #2
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 14
    Points : 16
    Points
    16
    Par défaut
    Vraiment pauvre Java, pauvre NetBeans et pauvre MySql.
    Franchement leur créateur doivent être dégouté de ce qu'oracle fait de leurs créations

  3. #3
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Ca me parait relativement normal.
    Un société a des clients et des employés, des gens proposent des services en concurrence directe de la société en cassant les prix, la société essaye en retour de récupérer son chiffre manquant.

    C'est un peu une fois de plus de l'anti-oracle primaire. Je trouve même plutôt ça rassurant dans le sens où Oracle sait identifier malgrè la taille de son groupe ses failles de chiffre, et clairement, la faute est plutôt dans le laxisme de Sun.

  4. #4
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    1 040
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 1 040
    Points : 1 005
    Points
    1 005
    Par défaut
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    Vraiment pauvre Java, pauvre NetBeans et pauvre MySql.
    Franchement leur créateur doivent être dégouté de ce qu'oracle fait de leurs créations
    leur créateur ont vendu donc pour eux pas de problèmes

  5. #5
    Membre averti Avatar de exodev
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 201
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Ca me parait relativement normal.
    Un société a des clients et des employés, des gens proposent des services en concurrence directe de la société en cassant les prix, la société essaye en retour de récupérer son chiffre manquant.

    C'est un peu une fois de plus de l'anti-oracle primaire. Je trouve même plutôt ça rassurant dans le sens où Oracle sait identifier malgrè la taille de son groupe ses failles de chiffre, et clairement, la faute est plutôt dans le laxisme de Sun.
    Avec Oracle qui tourne allègrement à plus de 40% de marges, c'est sûr appliquer une marge moindre fait un peu "cassage de prix"...

    Et généralement pour récupérer son chiffre manquant, on baisse sa marge ou on adapte son offre au lieu d'appliquer une taxe au client qui à l'outrecuidance de préférer le support d'une société tierce.

    Pour Oracle, le client est ro... riche

  6. #6
    Membre averti

    Inscrit en
    novembre 2007
    Messages
    197
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2007
    Messages : 197
    Points : 362
    Points
    362
    Par défaut
    Vraiment pauvre Java, pauvre NetBeans et pauvre MySql.
    La communauté Java n'est pas heureuse de la fusion en effet.

    Cependant Netbeans est totalement indépendant d'Oracle (Oracle n'étant qu'un sponsor), et MySQL, de ce que j'en comprends, n'ont rien à reprocher de la politique de leur nouveau patron.

    OpenOffice et OpenSolaris aurait été de meilleur exemple.

    Pour ce qui est de la poursuite, nous verront bien ce qu'il en adviendra. Peut-être existe-t-il une solution entre les deux "groupes".
    ______________
    Never underestimated the browser
    Ne jamais sous-estimé le navigateur
    Vic Gundotra, Google IO 2009

  7. #7
    Responsable Qt & Livres


    Avatar de dourouc05
    Homme Profil pro
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    26 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 26 035
    Points : 181 985
    Points
    181 985
    Par défaut
    Citation Envoyé par exodev Voir le message
    Pour Oracle, le client est ro... riche
    Certains commerçants ont d'ailleurs pour devise :

    Le client est roi ; moi, je suis l'empereur.
    Je crains que nous ne soyons dans le même problème... Et c'est le client qui va trinquer...
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt (tutoriels, FAQ, traductions) ou HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  8. #8
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    137
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 137
    Points : 250
    Points
    250
    Par défaut
    Pour open solaris, ya eu un fork : open indiana.

    Sinon quand on sait que la citation prefere de larry ellison c'est

    "It's not enough that I succeed, everyone else must fail" ca en dit long sur les decision prises par Oracle.

  9. #9
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Citation Envoyé par exodev Voir le message
    Avec Oracle qui tourne allègrement à plus de 40% de marges, c'est sûr appliquer une marge moindre fait un peu "cassage de prix"...

    Et généralement pour récupérer son chiffre manquant, on baisse sa marge ou on adapte son offre au lieu d'appliquer une taxe au client qui à l'outrecuidance de préférer le support d'une société tierce.

    Pour Oracle, le client est ro... riche
    C'est justement je trouvez des avis très négatifs. Je veux dire que personne ne parle que la plupart des voitures aujourd'hui ne soit plus réparables par un garagiste sauf si celui -ci achéte cher une valise de maintenance pour chaque modéle et que cela entraine la fermeture des petits garagistes, personne ne parle non plus des grands groupes qui n'acceptent plus de travailler avec des PME ou des startups, personne ne parle de la politique de prix exhorbitante de Google sur la publicité...Et depuis 3 mois, dès qu'Oracle fait ou dit quelque chose, c'est la cabale et c'est quasiment à la mode.
    Pourtant à l'époque, JBoss faisait des procés aux gens qui voulaient écrire un ouvrage sur JBoss alorq que finalement c'est identique : Une société a un produit et des gens fondent une activité sur le service autour du produit.

    Monter une activité qui est une expertise sur un produit externe, de toute façon c'est accepter qu'un jour le propriétaire veuille récupérer son du. C'est un risque constant.

    Oracle a toujours été cher. Faire 40% de marge, et pourquoi pas ? Il y a des produits, une innovation, une industrie. Cependant, il serait juste utile aussi d'utiliser des chiffres réels et surtout VRAIS : Résultats Oracle.
    On est dans les 20%. Ce qui est un standard de l'industrie logicielle; rien de plus rien de moins. Et on voit effectivement qu'il y a une baisse de l'activité service. Donc c'est une décision qui a du sens économiquement.

    Ellison reste un des grands capitaine d'entreprise de ce siécle je ne le vénére pas mais je me sens bien incapable de faire ce qu'il a réalisé), que j'ai rencontré professionnellement des collaborateurs d'Oracle et que le service est cher, mais il est aussi bon, et que je trouve que juger pour démolir, c'est toujours beaucoup plus simple.

    Il suffit aussi de faire un comparatif rapide entre les chiffre d'Oracle, les chiffres de Sun pour comprendre que la part des revenus issus de l'activité de Sun reste marginale et qu'il faut laisser du temps au temps pour mesurer comment Oracle va évoluer et exploiter la technologie Sun.

  10. #10
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 568
    Points
    4 568
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Oracle a toujours était cher. Faire 40% de marge, et pourquoi pas ? Il y a des produits, une innovation, une industrie. Cependant, il serait juste utile aussi d'utiliser des chiffres réels et surtout VRAIS : Résultats Oracle.
    On est dans les 20%.
    Non, 20% c'est le résultat dans le tableau (1,189 de résultat pour 6,404 de revenue).
    La marge est plus dure à calculer avec ce tableau, mais l'OP étant déjà à 29%, ça m'étonnerait pas qu'on arrive à 40%. J'ai juste la flemme de faire le retraitement un samedi soir
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  11. #11
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Non, 20% c'est le résultat dans le tableau (1,189 de résultat pour 6,404 de revenue).
    La marge est plus dure à calculer avec ce tableau, mais l'OPEX étant déjà à 29%, ça m'étonnerait pas qu'on arrive à 40%. J'ai juste la flemme de faire le retraitement un samedi soir
    Je ne vois quel indicateur de rentabilité est plus vrai que le net income ?
    Ca veut dire que quand Oracle fait 100 elle réalise 20. Pas 40; 20.
    On peut jouer sur le mots, je dis juste que d'agresser une société sous prétexte qu'elle fait 40% de marge (sur quoi, sur quelle activité, comment, à quelle condition) ex nihilo ça n'a pas de sens.

    Mécaniquement, et c'est aussi valable pour n'importe quelle société, pour faire 20% de résultat il faut ajouter les taxes et les amortissements, et en fonction des pays / gaap certains postes; mais ça ne change rien : 20% de résultat, c'est la norme de l'industrie logicielle.

    Dans les critéres standards des investisseurs il y a une profitabilité affichée, un investissement R&D et la récurrence des revenues. Oracle joue bien le jeu je trouve.

    En France, il existe des sociétés qui font du logiciel et qui affiche des taux de marge supérieurs à 40% : faut-il obligatoirement en conclure qu'un bon gestionnaire d'entreprise et un voleur ou un voyou qui prend ses clients pour des idiots ? C'est une présomption qui est soit immature, soit biaisée.

  12. #12
    Membre averti Avatar de exodev
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 201
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    C'est justement je trouvez des avis très négatifs. Je veux dire que personne ne parle que la plupart des voitures aujourd'hui ne soit plus réparables par un garagiste sauf si celui -ci achéte cher une valise de maintenance pour chaque modéle et que cela entraine la fermeture des petits garagistes, personne ne parle non plus des grands groupes qui n'acceptent plus de travailler avec des PME ou des startups, personne ne parle de la politique de prix exhorbitante de Google sur la publicité...Et depuis 3 mois, dès qu'Oracle fait ou dit quelque chose, c'est la cabale et c'est quasiment à la mode.
    Pourtant à l'époque, JBoss faisait des procés aux gens qui voulaient écrire un ouvrage sur JBoss alorq que finalement c'est identique : Une société a un produit et des gens fondent une activité sur le service autour du produit.

    Monter une activité qui est une expertise sur un produit externe, de toute façon c'est accepter qu'un jour le propriétaire veuille récupérer son du. C'est un risque constant.

    Oracle a toujours était cher. Faire 40% de marge, et pourquoi pas ? Il y a des produits, une innovation, une industrie. Cependant, il serait juste utile aussi d'utiliser des chiffres réels et surtout VRAIS : Résultats Oracle.
    On est dans les 20%. Ce qui est un standard de l'industrie logicielle; rien de plus rien de moins. Et on voit effectivement qu'il y a une baisse de l'activité service. Donc c'est une décision qui a du sens économiquement.

    Ellison reste un des grands capitaine d'entreprise de ce siécle je ne le vénére pas mais je me sens bien incapable de faire ce qu'il a réalisé), que j'ai rencontré professionnellement des collaborateurs d'Oracle et que le service est cher, mais il est aussi bon, et que je trouve que juger pour démolir, c'est toujours beaucoup plus simple.

    Il suffit aussi de faire un comparatif rapide entre les chiffre d'Oracle, les chiffres de Sun pour comprendre que la part des revenus issus de l'activité de Sun reste marginale et qu'il faut laisser du temps au temps pour mesurer comment Oracle va évoluer et exploiter la technologie Sun.
    Ah effectivement j'ai abusé, c'est seulement 29% en 2010, sachant que cette marge comprend aussi les frais de restructuration. Et avant fusion ... 36%.

    Prendre la marge net c'est prendre en compte l'application des taxes sur les bénéfices dans le calcul. Dans notre cas pour savoir la marge qui est faite sur le produit on prend la marge opérationnelle.

    Dire que seul Oracle s'en prend plein la tronche c'est ridicule. Google, Microsoft, Apple, Intel, etc... suffit de traîner sur les news consacrés à ces derniers pour voir des belles critiques aussi. Oracle s'en prend plus en ce moment car ces derniers mois on a pu voir Oracle casser un joli socle de communautés: Solaris et OpenOffice pour ne citer que les gros poissons.

    Oracle a toujours était cher
    Cher pourquoi pas... s'il y a de la qualité derrière et que le client a besoin d'un tel support c'est tout à fait compréhensible (d'ailleurs personne n'a remis en cause la qualité ici). Par contre toutes les entreprises n'ont pas besoin d'un tel support ni les sous pour en bénéficier et ont tout à fait le droit d'aller voir ailleurs pour un service moins cher et peut-être de moins bonne qualité mais c'est la décision du client encore une fois.

    Monter une activité qui est une expertise sur un produit externe, de toute façon c'est accepter qu'un jour le propriétaire veuille récupérer son du. C'est un risque constant.
    Dommage que récupérer son du signifie taxer le client.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 811
    Points
    48 811
    Par défaut
    Citation Envoyé par Toshy62 Voir le message
    Vraiment pauvre Java, pauvre NetBeans et pauvre MySql.
    Franchement leur créateur doivent être dégouté de ce qu'oracle fait de leurs créations
    As-tu lu la news?
    Les nouvelles conditions ne favoriseraient pas le recours à des compagnies tierces pour la maintenance matérielle
    Aux dernière nouvelles, Java, Netbeans et mysql ne sont pas des produits matériel Oracle, au final, ne fait qu'appliquer une politique similaire à ce que l'on trouve dans d'autres marques. La méthodes est peut-être attaquable (faire payer un supplément si on prend pas la maintenance), mais le principe en lui même ne l'est pas et peut être rendu légal (Augmenter le prix et donner une réduc si on prend le pack matériel + maintenance)

  14. #14
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 568
    Points
    4 568
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Je ne vois quel indicateur de rentabilité est plus vrai que le net income ?
    Aucun, mais quand on parle de marge en comptabilité, c'est pas le résultat net

    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    On peut jouer sur le mots, je dis juste que d'agresser une société sous prétexte qu'elle fait 40% de marge ex nihilo ça n'a pas de sens.
    On est d'accord. Mais la marge d'un projet ou d'un contrat, c'est son prix de vente moins tous les coûts de matériel et de main d'œuvre qui y sont directement affectés. Ce n'est pas le résultat net.

    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    20% de résultat, c'est la norme de l'industrie logicielle.
    Tu aurais des liens sous la main? Parce que 20% de rentabilité c'est gigantesque, je ne connais personnellement aucune boite européenne avec ce niveau de rentabilité, et même les boites américaines ne se bousculent pas au portillon.

    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    En France, il existe des sociétés qui font du logiciel et qui affiche des taux de marge supérieurs à 40% : faut-il obligatoirement en conclure qu'un bon gestionnaire d'entreprise et un voleur ou un voyou qui prend ses clients pour des idiots ? C'est une présomption qui est soit immature, soit biaisée.
    On est d'accord, ce que je voulais juste dire c'est de ne pas mélanger le résultat net, la marge commerciale et l'OP.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  15. #15
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    588
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 588
    Points : 1 227
    Points
    1 227
    Par défaut
    Citation Envoyé par CIFQ_Drew Voir le message
    La communauté Java n'est pas heureuse de la fusion en effet.
    C'est clair... la position d’Oracle vis-à-vis des logiciels libres n'est pas nouvelle!
    D'un autre cîté, la libération du code par SUN (Java et StarOffice) n'a pas été une franche réussite pour cette société... et, au final non plus pour la communauté !

    Oracle souhaite rentabiliser sont achat: dans cette affaire et celle qui l'oppose à Google, la justice dira si Oracle outre-passe les règles du marché. Mais franchement dans l'un et l'autre cas, ces évènements sont bien loin de la communauté Java. N'est-ce pas ni plus ni moins qu'une lutte commerciale ?

    Citation Envoyé par CIFQ_Drew Voir le message
    Cependant Netbeans est totalement indépendant d'Oracle (Oracle n'étant qu'un sponsor), et MySQL, de ce que j'en comprends, n'ont rien à reprocher de la politique de leur nouveau patron.
    Pour Mysql... pas si sûr ! Voir les forks...

    Citation Envoyé par CIFQ_Drew Voir le message
    OpenOffice et OpenSolaris aurait été de meilleur exemple.
    OpenOffice : le fork LibreOffice n'est qu'une émancipation du projet ! Il y a divorce c'est clair mais il m'est difficile de donner tous les tords à Oracle quand on regarde les autres contributeurs d'OOo: Google, IBM, Redhat, Novell... Ces sociétés n'avaient-elles pas quelques intérets à pousser au divorce quand on sait qu'Oracle détient le nom OpenOffice...

    OpenSolaris: quel était l'intéret d'Oracle dans ce projet ? Qui utilise cet distrib ? Le coup donner à l'open source n'est, IMHO, qu'anecdotique dans les faits.

    De manière générale, on voit avec la crise que de nombreuses sociétés retirent leurs contributions des projets Open Source... Oracle n'est qu'un exemple ! Au fond si Oracle fait de la marge... tant mieux pour Java et sa communauté !

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 811
    Points
    48 811
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Tu aurais des liens sous la main? Parce que 20% de rentabilité c'est gigantesque, je ne connais personnellement aucune boite européenne avec ce niveau de rentabilité, et même les boites américaines ne se bousculent pas au portillon.
    Pourtant en consultance, c'est courant, mon père était facturé prêt de ~200€/heure la journées auprès des clients, son coût mensuel pour l'employeur tournant dans les 50€ brut/heure à tout casser, administration, véhicule et matériel compris. Et la boite ne faisait que de la maintenance. Ca nous donne bien 300% de marge. Et pour info dans l'industrie textile, la marge de vente en général au client final (rapport prix de vente hors taxe / cout d'achat) tourne dans les 1000%

    J'ai bossé dans une boite qui avait un marché de niche. Ils facturaient la licence 25.000€ / utilisateur pour un produit qui ne coutait en maintenance que 2 développeurs payés au lance pierre (étonnament, tous les autres avaient quitté la boite). Ils facturaient aussi la maintenance du produit (et impossible de l'utiliser sans maintenance, il interagissait avec des serveurs tiers qui changeaient régulièrement). Mais rassurez vous, ce n'est pas ce genre de boite qu'on vois entrer en bourse, elles n'en ont pas besoin

  17. #17
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message

    Tu aurais des liens sous la main? Parce que 20% de rentabilité c'est gigantesque, je ne connais personnellement aucune boite européenne avec ce niveau de rentabilité, et même les boites américaines ne se bousculent pas au portillon.

    --> Factset. Ca risque de perturber tes connaissances...

  18. #18
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 248
    Points
    2 248
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Ca me parait relativement normal.
    Un société a des clients et des employés, des gens proposent des services en concurrence directe de la société en cassant les prix, la société essaye en retour de récupérer son chiffre manquant.

    C'est un peu une fois de plus de l'anti-oracle primaire. Je trouve même plutôt ça rassurant dans le sens où Oracle sait identifier malgrè la taille de son groupe ses failles de chiffre, et clairement, la faute est plutôt dans le laxisme de Sun.
    Moi, là, tout de suite, j'aimerais 10 millions d'euros, et je trouve anormal de ne pas les avoir !

    Soyons sérieux... Le fait qu'une entreprise veuille se faire un maximum de pognon avec les produits qu'elle vend est une évidence qu'il est inutile de rappeler. Ca ne veut toujours pas dire qu'elle a le droit de faire ce qu'elle veut. Je ne vois donc pas en quoi c'est une excuse pour des pratiques anticoncurrentielles, par exemple.

    Le fait que des entreprises tierces arrivent à survivre en pratiquant des tarifs inférieurs à Oracle sur des services autour de produits sur lesquels Oracle garde la mainmise démontre très clairement qu'ils ne cassent en aucun cas les prix : Oracle ayant une bien meilleure maitrise de ces technologies n'a aucune excuse pour ne pas être moins cher à prestation égale !

    Si on te suit, ce qui est normal, c'est ce que le fournisseur décrete. Et là, ça me démange, parce que moi, je suis le client, dans le cas d'Oracle. Et moi, je trouve normal de payer mes logiciels et mes prestations le moins cher possible. Je trouve aussi normal de ne pas subir de vente forcée de prestation si j'achète un produit Oracle. Je trouve normal d'avoir le choix de mon prestataire.

    Concernant les prix, la normalité ne devrait pas être un concept aussi fluctuant. Je trouverais plutôt normal qu'on prenne en compte certains éléments plus objectifs, comme le prix de revient de la prestation, l'évolution de ce prix dans le temps ou les tarifs couramment pratiqués par la concurrence.

  19. #19
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Moi, là, tout de suite, j'aimerais 10 millions d'euros, et je trouve anormal de ne pas les avoir !

    Soyons sérieux... Le fait qu'une entreprise veuille se faire un maximum de pognon avec les produits qu'elle vend est une évidence qu'il est inutile de rappeler. Ca ne veut toujours pas dire qu'elle a le droit de faire ce qu'elle veut. Je ne vois donc pas en quoi c'est une excuse pour des pratiques anticoncurrentielles, par exemple.

    Le fait que des entreprises tierces arrivent à survivre en pratiquant des tarifs inférieurs à Oracle sur des services autour de produits sur lesquels Oracle garde la mainmise démontre très clairement qu'ils ne cassent en aucun cas les prix : Oracle ayant une bien meilleure maitrise de ces technologies n'a aucune excuse pour ne pas être moins cher à prestation égale !

    Si on te suit, ce qui est normal, c'est ce que le fournisseur décrete. Et là, ça me démange, parce que moi, je suis le client, dans le cas d'Oracle. Et moi, je trouve normal de payer mes logiciels et mes prestations le moins cher possible. Je trouve aussi normal de ne pas subir de vente forcée de prestation si j'achète un produit Oracle. Je trouve normal d'avoir le choix de mon prestataire.

    Concernant les prix, la normalité ne devrait pas être un concept aussi fluctuant. Je trouverais plutôt normal qu'on prenne en compte certains éléments plus objectifs, comme le prix de revient de la prestation, l'évolution de ce prix dans le temps ou les tarifs couramment pratiqués par la concurrence.
    Si tu ne les as pas, c'est que tu n'es pas donné les moyens de les avoirs.

    C'est quand même très révélateur des paradoxes de l'informatique :
    Toute la journée, je suis assailli de SSII qui se plaignent que les clients font la pluie et le beau temps sur les prix, et donc in fine sur les salaires, et pour UN exemple d'un fournisseur qui arrive à ne pas subir cette loi tendancieuse et stupide économiquement qui implique que plus le temps passe moins un client doit payer, c'est un voyou.

    Résumons : Quand un client ne paye pas assez, c'est un voleur, quand un fournisseur facture trop c'est un voleur. Moralité; soyons honnête faisons du bénévolat ?

    Si les prix ne devaient pas fluctuer, les salaires ne devraient pas être différents, les formations devraient être équivalente, bref, ce serait le communisme.

  20. #20
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 248
    Points
    2 248
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Si tu ne les as pas, c'est que tu n'es pas donné les moyens de les avoirs.

    C'est quand même très révélateur des paradoxes de l'informatique :
    Toute la journée, je suis assailli de SSII qui se plaignent que les clients font la pluie et le beau temps sur les prix, et donc in fine sur les salaires, et pour UN exemple d'un fournisseur qui arrive à ne pas subir cette loi tendancieuse et stupide économiquement qui implique que plus le temps passe moins un client doit payer, c'est un voyou.

    Résumons : Quand un client ne paye pas assez, c'est un voleur, quand un fournisseur facture trop c'est un voleur. Moralité; soyons honnête faisons du bénévolat ?

    Si les prix ne devaient pas fluctuer, les salaires ne devraient pas être différents, les formations devraient être équivalente, bref, ce serait le communisme.
    Bravo, tu viens de découvrir que le prix, dans une économie libérale, était issu du rapport de force entre client et fournisseur...

Discussions similaires

  1. [PrestaShop] Problème sur l'image des produits
    Par Lolotte7601 dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/11/2012, 23h43
  2. Réponses: 337
    Dernier message: 27/09/2011, 12h52
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2010, 16h35
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 01/10/2009, 18h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo