IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Voir le flux RSS

Open source et architecture logicielle

Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail

Note : 2 votes pour une moyenne de 5,00.
par , 17/04/2020 à 12h17 (236 Affichages)
En ces temps de confinement, le télétravail semble s’imposer dans le monde de l’IT. Mais le consultant lui le pratique depuis plus de 10 ans.

Tout d’abord entendons nous sur ce qu’est un consultant. Car bien souvent on assimile tous ceux qui sont travailleurs indépendants ou salariés en SSII comme des consultants au service d’un client final.
Un consultant est un intervenant externe à une entreprise (voire parfois interne) qui délivre du conseil ou réalise des actions ponctuelles très limitées au profit de l’entreprise afin de l’aider à piloter son activité. Par exemple, si une entreprise possède un département de production logicielle pour ces besoins propres ou pour l’édition, elle pourra avoir recours à un consultant pour évaluer sa performance et l’améliorer. Elle pourrait également consommer un consultant pour mettre en place une trajectoire de sécurisation de ses développements. En revanche, si elle recourt à des développeurs supplémentaires d’une SSII pour absorber un pic d’activité, il ne s’agit en aucun cas de consultants mais de sous-traitance pure.

Un consultant est un intervenant qui prend une mission ou répond à une problématique qui lui est soumise par un acteur de haut niveau chez le client. Il dispose d’une grande autonomie pour réaliser sa mission. Le client ne dispose que de peu de moyens à lui attribuer pour travailler (pas de bureau ordinateur badge de cantine…) dans la mesure ou il devra être présent pour un temps très court.
En général le consultant devra réaliser les ateliers/interviews chez le client (in-situ) mais le reste de son travail sera réalisé ex-situ. Alors oui le consultant est un animal habitué à télétravailler.
Pour être un bon consultant il faut pouvoir supporter la solitude du télétravail.

Pour les consultants salariés d’une SSII, ils peuvent réaliser l’activité ex-situ dans les locaux de la SSII. Mais même dans la SSII, le consultant ne possède pas de bureau ni de plateau dédié, en raison de sa présence épisodique à l’agence. Donc il reste un animal isolé, jamais vraiment intégré aux équipes des plateaux. D’ailleurs, le consultant participe peu aux activités de cohésion d’agence. En effet, les activités de cohésion sont en général intégrées dans les rythmes des plateaux et donc peu compatible avec le tempo que le consultant se fait imposer par son client.

Et vous qu’en pensez-vous ?
Peut-on être développeur et consultant ?

Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Google Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Digg Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Le consultant : Un animal solitaire fait pour le télétravail » dans le blog Yahoo

Catégories
Sans catégorie

Commentaires