Voir le flux RSS

autran

[Actualité] Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ?

Note : 3 votes pour une moyenne de 4,33.
par , 06/05/2015 à 22h43 (1533 Affichages)
La notation UML a été mise en place pour formaliser l'analyse indispensable au développement d'un SI.
Cette notation fut semble-t-il consacrée par l'usage de la méthode de conduite de projet UP (Unified Process) dans les années 2000.

Néanmoins, les méthodes agiles qui immergent depuis 2010 (SCRUM …) semblent s’éloigner de la notation UML.
En effet, ces méthodes agiles sont centrées sur 2 problématiques*: le besoins du client et les délais de livraison.

Pour la spécification du besoin, les ateliers de maquettage semblent pleinement satisfaire le besoin. Cette méthode convient d'autant plus que HTML5 ainsi que les langages et Framework Javascript permettent de présenter rapidement des IHM au client.

Quant à la production d'un code robuste pour livrer au plus vite, il semble que les SSII se soient tournées vers des Framework orientés WEB et aient capitalisées sur les meilleures pratiques.

Alors aujourd'hui bon nombre de développeurs, surtout ceux qui travaillent sur le développement d'interfaces riches coté client, déclarent ne pas voir l’intérêt d'une analyse UML dans leur cœur de métier.

Et vous qu'en pensez vous*?

Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Google Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Digg Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Les développeurs sont ils allergiques à l'analyse ou la conception UML ? » dans le blog Yahoo

Commentaires

  1. Avatar de phpiste
    • |
    • permalink
    Avoir un projet avec un besoin évolutif et chengeable (coup et temps des diagrammes ) et parfois peux d'info au démarage minimise l'adoption d'une tels démarche
  2. Avatar de Docteur BIT
    • |
    • permalink
    Je ne comprends pas bien l'intérêt de cette question...
    1) UML ne sert pas exclusivement aux développeurs
    2) UML ne sert pas exclusivement à communiquer avec le métier
    3) UML est en outre un outil de documentation efficace mais les développeurs sont peut-être aussi allergiques à la documentation? N'est-ce pas là la vraie question à poser?
    4) UML permet de structurer les développements itératifs et incrémentaux
    ...

    Bref, l'UML est donc encore loin d'être "has been", désolé, messieurs (ou mesdames )
  3. Avatar de lecosmotien
    • |
    • permalink
    Ce qui est à la périphérie IHM et qui change souvent à moins besoin de UML que ce qui est au centre (coeur de métier) . UML est peu utilisé, je pense que UML est très en avance sur la maturité moyenne des informaticiens. UML modélise l'entreprise dans son ensemble mais aucune (peu d') entreprise ne se modélise elle-même donc UML n'est pas utilisé.
    La pratique informatique n'est pas mature, on ignore encore les lois générales de l'information. Peut-être lorsqu'on commencera à parler de "physiologie" de l'entreprise les choses changeront. Mais il faudra des outils adaptés. Tant que l'on utilisera plusieurs outils pour travailler l'information sera schizophrène. l'EDI idéal est encore à inventer et il doit intégrer toute l'information modèle, structure, texte (conception,spécification, technique, code, historique, test), ... . A voir le potentiel de l'information, on comprend que l'on n'en est encore qu'au balbutiement. Une preuve heuristique ? : un neurone (bit d'information) est connecté en moyenne à 10000 autres neurones. Le nombre de connexion est plus important quantitativement et aussi important qualitativement que le nombre de neurone. Actuellement on ne maitrise pas encore la puissance du lien hypertexte et donc on l'utilise peu... comme UML.
  4. Avatar de jmdepaepe
    • |
    • permalink
    Je partage le constat d'Autran. UML est de moins en moins utilisé.
    En fait UML présente beaucoup de problème:
    1) ce n'est pas une méthode
    2) c'est abstrait et peu de personne maîtrise bien les différents diagrammes
    3) il y a beaucoup de diagrammes différents et leur périmètre d'application se recouvre parfois
    4) la navigation entre les diagrammes n'est pas implicite et peu documenté
    5) il n'est pas simple de faire un modèle cohérent avec UML
    Idéalement, nous devrions avoir un outil qui nous permet de naviguer des vues métiers, uses cases, activity diagram, sequence diagram, business class diagram jusqu'au code et garantir la cohérence. Les outils que je connais un peu (Enterprise Architect, Visual Paradigm) permettent de réaliser les diagrammes avec aisance mais ensuite, cela se complique.
    En plus, les diagrammes ne remplissent pas toutes leurs promesses en terme de communication. Imaginez un client, vous lui présentez des diagrammes UML. Comment peut-il faire confiance? Ce sont des concepts abstraits, il n'a pas été formé, il n'a pas d'autres expériences. Par contre, si vous lui montrez une IHM, une maquette...