Voir le flux RSS

matthius

Pourquoi le DRA est-il important ?

Noter ce billet
par , 31/05/2015 à 12h31 (866 Affichages)
Je viens d'enlever ce troll de mon livre pour le remplacer par un paragraphe plus simple et explicite de 5 lignes.

Vous êtes peut-être l'un de ceux qui achètent un livre sur le Développement Rapide d'Applications afin de ne créer avec cet outil DRA que des maquettes. Vous allez alors recréer votre maquette sur un outil complexe, choisi parce que complexe. En effet, les collectivités donnent beaucoup d'argent pour créer des logiciels en 2013. Ainsi, les entreprises de création logicielle ont revendu des outils demandés par la collectivité au même prix de fabrication à d'autres collectivités. Alors, dans la même démarche, il s'agira de créer des logiciels lourds, qui ne seront alors utilisés qu'à 10*% de leurs capacités. Alors, on s'orientera vers des outils complexes, dans une course effrénée au chiffre d'affaires. En 2016, les robots sociaux nécessiteront d'admettre le droit au génie, afin que chacun puisse devenir chercheur.

Sachez qu'un outil simple est à la fois rapide et réutilisé. Un outil simple et utile aura une grande valeur, parce qu'il permettra d'arriver à ses fins avec le minimum de temps. Le DRA permet par ailleurs de créer des logiciels ergonomiques plus facilement. En effet, la création par composants DRA est ergonomique. Il s'agit de concevoir avec la souris de façon automatisée.

En 2014 le DRA a été enlevé de beaucoup de cours d'informatique. Des professeurs enseignent ainsi la programmation logicielle sans avoir aucune notion économique du logiciel. Malgré l'augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs, les logiciels coûteux deviennent de plus en plus lents. Vous constaterez que la transition numérique de 2015 consiste à remplacer les machines-outils des industries par des imprimantes 3D.

Ainsi les Labfabs ont été créés. Vous me direz "Non ce sont des Fablabs*!". Le Labfab est en fait un brevet français de Laboratoire de Fabrication. Le Fablab est un brevet américain du même laboratoire, créé ensuite. Les dirigeants français sont en fait jaloux de la créativité des techniciens français. Ils ont donc refusé d'utiliser le brevet français, mais ont tout de même permis l'innovation avec le brevet américain. Ainsi les Fablabs servent à trouver des idées pour produire en Asie, peut-être en Europe.

Les techniciens français ont fait la gloire des Révolutions Industrielles, avec Denis Papin, Colbert, Mendès France, Charles De Gaulle. Seul De Gaulle est appris en 2014, par ailleurs pour son côté dirigeant. Nos écoles servent, depuis Jules Ferry, à créer des dirigeants qui appliqueront les directives. Il s'agit donc d'éluder les bases françaises qui montreraient, comme dans beaucoup de pays, que c'est l'un de ceux qui vient de la base qui a le plus de capacité à créer, voyant cet possibilité comme une démarche de vie.

Le technicien français sait qu'il peut diriger sans être chef. Ainsi la France est un pays où il y a beaucoup de brevets, où les dirigeants exécutent pour piquer les idées des techniciens. Le technicien lui n'aura pas aimé les cours en copiés-collés permettant de devenir chef exécutant. Le copié-collé est à éviter au maximum en DRA.

Ainsi, je vous initie à un outil de DRA nommé LAZARUS. Cet outil est l'outil rêvé du technicien génial. Il permet l'économie de travail, base de notre économie, raison d'exister des outils de DRA. LAZARUS est le meilleur outil DRA libre, parce que multiplate-forme. Les logiciels libres nécessitent votre participation citoyenne, afin de favoriser l'économie de travail, raison d'être des logiciels libres et du DRA. L'économie de travail est expliquée dans la partie libre de ce livre, dans l'article Le Libre et l'économie, diffusé librement sur le site web [url]www.developpez.com[/url].

La version papier de la nouvelle édition est ici :
[URL="http://www.lulu.com/content/e-book/lazarus-free-pascal---d%c3%a9veloppement-rapide---%c3%89dition-sp%c3%a9ciale/17326550"]http://www.lulu.com/content/e-book/lazarus-free-pascal---d%c3%a9veloppement-rapide---%c3%89dition-sp%c3%a9ciale/17326550[/URL]

Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Google Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Digg Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Pourquoi le DRA est-il important ? » dans le blog Yahoo

Mis à jour 16/10/2015 à 23h27 par matthius

Tags: dra, edi, esn, pascal, troll
Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de lunatix
    • |
    • permalink
    c'est quoi un DRA ?
  2. Avatar de lunatix
    • |
    • permalink
    ah ok, la version fr d'un RAD
  3. Avatar de kolodz
    • |
    • permalink
    Pour information, je me suis poser exactement la même question !

    Et avec le commentaire, je me suis demandé :
    C'est quoi le RAD ?

    Du coup, je place les définitions pour tout le monde :
    Citation Envoyé par Wikipédia
    La méthode de Développement Rapide d'Applications, dite méthode RAD1 (acronyme de l'anglais Rapid Application Development),
    Sur le "fond" du billet, je ne suis pas d'accord sur un certains nombre de points.

    Le premier point sous-levé est la "sur-complexification des logiciels métiers". C'est une vraie problématique en soit, mais il faut en connaitre l'origine. Tout ne peux pas s'expliquer par une volonté de faire de l'application pour faire de l'application (et donc du chiffre). Il n'y a pas si longtemps, les DSI de beaucoup d'entreprise n'était pas ou peu structuré. Et il existaient une véritable jungle de logiciel couvrant un ou deux besoins. Énormément de DSI, on travaillé à la simplifié la vie de tout le monde en regroupant un grand nombre de ces applications en une application métier cohérent (de même pour les bases de données).
    Certains, ces applications ne sont pas utilisé à 100% tout les jours, mais cela évite d'avoir 30/40 applications à installer sur un poste.
    D'ailleurs, ces applications étaient souvent réalisé en interne dans chaque service par le "stagiaire" ou le "doué en informatique".
    Note : Je parle au passé, car cela évolue, mais cela existent encore.

    Donc, ce qui est présenté comme un problème, n'est pour beaucoup de DSI qu'une rationalisation de leur écosystème informatique.

    En 2014 le DRA a été enlevé de beaucoup de cours d'informatique. Des professeurs enseignent ainsi la programmation logicielle sans avoir aucune notion économique du logiciel.
    J'aimerai bien une source sur cette information. Car cela me parlait bizarre... Pratiquement tout mes projets/TP étudient en informatique pourrai être considéré comme de DRA.
    D'ailleurs, aujourd'hui de RAD est monnaie courant en entreprise. Principalement dans le cadre de POC où il n'est pas nécessaire de prendre en compte l'industrialisation de l'application.

    Pour ce qui est de la partie sur les fablab, je pense qu'il est plus simple d'adopter un mot commun anglais/français, que de faire un faux amis supplémentaire pour les générations futures. Qui utilise le mot courriel de manière courante ?
    Donc Fablab !
    HS: D'ailleurs, cela me fait toujours rire quand un politicien français nous parle de "la Révolution Digital" ( La révolution du doigt ?)

    Enfin, je suppose que je bût principale du billet était de donnée le nom du logiciel et ce qu'il fait...

    Cordialement,
    Patrick Kolodziejczyk.
  4. Avatar de matthius
    • |
    • permalink
    Les plus âgés connaissent le RAD, pas les plus jeunes à ce que je constate régulièrement.