Voir le flux RSS

claudebueno

Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer

Noter ce billet
par , 29/09/2019 à 16h27 (133 Affichages)

Nom : atelier-entrepreneur-se-etre-humble_1.jpg
Affichages : 377
Taille : 35,5 Ko

Dans le monde des développeurs d’applications, la question la plus fréquente qui est posée est :

Comment enseigner aux nouveaux codeurs à bien coder ?
Dans ce billet, je vous propose de nous pencher sur la collaboration entre pairs.

Apprendre à collaborer
La compétence la plus importante que nous devrions enseigner aux nouveaux développeurs est de savoir comment bien travailler avec les autres sur une base de code partagée.

La collaboration n’est pas une compétence facile à acquérir mais elle a un impact énorme sur l’efficacité globale. C’est donc par ce levier que je propose de commencer la réflexion en m’adressant aux développeurs qui se préparent à rejoindre le monde du travail. Sur presque tous les projets sur lesquels nous travaillons, notre succès dépend aussi des échanges et collaboration avec les autres.

Voici 4 techniques qui fonctionne bien :


  • Pair programming : une bonne programmation par paires nécessite un entraînement, mais il existe des moyens pour s’entrainer, tels que les dojos de codage et les startups week-end. Certains des meilleurs enseignants en programmation au monde utilisent activement la programmation par paires dans le cadre de leur formation.
  • Revue de code – parcourir le code d’un collègue avec un œil neuf permet de soulever des améliorations possibles : indentation, nom des fonctions, optimisation de code, factorisation, … Globalement peu utilisé, cette pratique n’est pas très répandue mais elle est utilisée dans un cadre d’opération coup de poing ou curative. Cependant, de nombreuses équipes y trouvent de grands avantages à l’utiliser dans leur cycle de travail.
  • Patience – lorsque vous travaillez avec la programmation par paires, il est facile de rester coincé dans les arguments. La formation académique ne dit presque rien sur les compétences interpersonnelles, mais nous en dépendons tout le temps.
    Essayez ceci : lorsque vous jumelez la programmation et que vous voyez votre paire faire une erreur, attendez de voir si elle / il la voit elle-même avant d’intervenir.
  • Humilité – « comment convaincre les autres d’écrire du code propre ? » Bien sûr, la question suppose que vous avez raison et qu’ils ont tort. La plupart d’entre nous a du mal à changer d’avis. Lorsque vous jumelez la programmation par pairs, si votre partenaire veut faire quelque chose qui vous semble erroné, attendez et laissez-le faire à son idée. La pire chose qui puisse arriver est que vous ayez la chance de leur apprendre quelque chose. Au mieux, vous apprenez quelque chose vous-même !


Sauf si vous écrivez tout le code vous-même, les compétences de collaboration sont primordiales. Ce n’est pas grave si vous « savez » à quoi le code devrait ressembler si vous ne pouvez pas être d’accord avec votre équipe.

Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Google Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Digg Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Développeur, comment écrire un meilleur code : collaborer » dans le blog Yahoo

Mis à jour 29/09/2019 à 17h26 par claudebueno

Catégories
Vie de développeur

Commentaires