IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Voir le flux RSS

Glutinus

[Actualité] [SSII] Négociation après un premier poste

Note : 8 votes pour une moyenne de 2,88.
par , 26/11/2015 à 22h20 (6345 Affichages)
Arthur a 26 ans. Cela fait deux ans et demi qu'il est en SSII. Pas vraiment par choix, mais ça peut aller. Ses 18 premiers mois étaient super : il a fait deux missions très intéressantes et motivantes, rencontré beaucoup de personnes. Il a beaucoup de joie à aller travailler. Mais depuis un an, la mission le turlupine : il a l'impression de stagner, d'être mal considéré, il a changé deux fois de chef de projet et le dernier le traite comme un larbin... en plus, c'est loin.

Arthur a pris un rendez-vous avec son commercial, qui après deux reports, lui dit qu'il verra avec le client au prochain trimestre. Arthur prend ensuite rendez-vous avec le directeur de la Business Unit (BU) qui lui explique que c'est la crise, mais que s'il reste sur la mission, il aura gracieusement une prime de 500 € « d'ancienneté ». Arthur s'est déjà battu pour avoir une prime de cooptation, il pense qu'il faut se séparer de sa SSII, qui en plus utilise l'argument de la crise pour ne pas l'augmenter, ou alors vraiment très peu.

Il met donc son CV anonymement sur un site web de recrutement bien connu et est contacté rapidement par d'autres SSII. Il passe donc des entretiens parmi des sociétés choisies parmi ses soins.

Arthur est actuellement payé à 33 K. Il sait qu'il a mal négocié son embauche et le peu d'augmentation le limite. D'après ses proches, il pourrait facilement décrocher 40 K dans une autre société. Lorsqu'il passe un entretien, il répond donc 33 K à la question « quelle est votre rémunération actuelle » et « entre 36 K et 42 K » à la question « quelle est la fourchette de rémunération souhaitée ».

Sans aucune surprise, les SSII lui font des retours aux environs de 36 K. Arthur fait remarquer que pour lui les 3000 euros supplémentaires à l'année ne sont pas suffisants pour prendre le risque de se remettre en période d'essai. Il tente de revenir à 39 K, mais les SSII lui font remarquer que ce sera un trop grand bond et que ce ne sera pas facile. Elles font un effort à 36,5 K, mais Arthur refuse. Il reste encore six mois dans sa mission, en espérant que cela ira mieux, avant de se décider de se remettre sur le marché.

1. Quelle est votre rémunération actuelle ?

L'erreur d'Arthur est d'avoir été franc sur ce point.
Alors oui, il ne faut pas mentir, etc., mais mon point de vue est que n'importe quelle SSII n'hésitera pas à mentir pour assouvir ses propres envies et besoins. Même s'il se sait en dessous du marché, Arthur ne devrait pas mentionner ce salaire pour les raisons suivantes :
a) pour éviter d'avoir trop à négocier sur l'argumentation bidon que le bond serait trop élevé. Je dirai que psychologiquement, un bond de 20 %, c'est compliqué pour une négociation ;
b) un salaire trop bas peut être synonyme que le candidat est un pigeon ;
c) à défaut d'être un pigeon, il peut être synonyme de quelqu'un de trop prudent. La SSII pourra alors jouer sur la carte du risque et lui assurer quelque chose... avec une rémunération moindre.

Il faut donc prendre sur soi et se remettre « à hauteur du marché ».

2. Quelle est votre fourchette de salaire ?

C'est une question qui revient également souvent et Arthur est tombé dans le panneau.
À la question épineuse de la fourchette de salaire, j'ai un exemple à fournir. Supposez que vous allez acheter une barre chocolatée, et que le caissier vous dit « ça coûte entre 1 et 5 euros ». Bien sûr, le caissier aimerait avoir 5 euros, et puis il faut dire, il fait du bon boulot, il est sympathique, il a le sens du service... mais vous, vous allez payer combien ?

C'est intimement pareil.

Alors si vous êtes dans cette situation, choisissez le salaire que vous désirez réellement comme borne inférieure de votre fourchette. Ce sera celui-là que l'on vous offrira... si l'on vous fait une proposition.
Et mieux encore : dites que c'est franc, et que vous ne voulez pas d'une proposition plus basse.

3. Le silence est d'or

Une des stratégies les plus simples est également peut-être la plus saine. Laisser la SSII choisir la rémunération.
« Je ne mentionnerai pas mon salaire actuel, il est personnel. Je vous laisse faire une proposition que j'écouterai et je reviendrai vers vous. »

Et vlan ! Voilà que l'on met soi-même sa pression. C'est un coup de poker, car les SSII aiment bien les bons petits soldats, pas les mercenaires ou les déserteurs - quoique si vous êtes à négocier maintenant, c'est que vous êtes prêt à déserter la vôtre...
Elle pourra tenter un ultime coup de poker, mais si c'est trop bas, c'est bye bye...

Le mieux est de vous fixer une limite, et ne rien accepter de strictement en dessous, même à 500 euros près. Et si c'est au-dessus, c'est du bonus... encore faut-il que vous soyez toujours dans le marché !

Finalement, Arthur a suivi ces conseils. Six mois après, il a même songé que sa valeur sur le marché était de 41 K euros.
Quand on lui a demandé son salaire actuel, il n'a pas hésité à mentir et dire qu'il était à 37 K. C'est un peu bas, mais il n'avait pas l'air d'un pigeon. Ça ne lui a pris que quelques secondes, il a bien transpiré, mais c'est passé comme une lettre à la poste, car le salaire n'avait pas non plus l'air mirobolant.

Quand on lui a demandé sa prétention, il a dit « entre 41 et 45 000 euros ». Le recruteur a un peu fait les gros yeux pour les 45 000 euros, mais il a pris note. C'était un peu élevé, mais ça fait partie du jeu de la négociation, et au moins il a été vraiment focalisé sur ce 41 K. Finalement, Arthur a signé pour 41 K, a posé sa démission. Son directeur de BU lui a promis de lui donner plutôt 1000 euros de prime, sans pour autant l'augmenter. Aujourd'hui, Arthur en rit encore...


Et vous ?

Que retenez-vous du jeu de négociation avec les SSII ? Quelles stratégies suggérez-vous pour décrocher un bon salaire ?

Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Twitter Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Google Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Facebook Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Digg Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Delicious Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog MySpace Envoyer le billet « [SSII] Négociation après un premier poste » dans le blog Yahoo

Mis à jour 27/11/2015 à 09h42 par ClaudeLELOUP

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
  1. Avatar de rattlehead
    • |
    • permalink
    tu peux aussi dire que le salaire ne te convient pas :-)
    les grilles sont implicites. aujourd'hui un dev ne sera jamais payé plus de 60. sauf si bien sur c'est un cador sur sa techno et qu'il est reconnu. mais on va dire que pour le commun de mortel dev au délà il faudra passer archi ou expert ou Chef de projet :-)
    le 60 c'est à paris. en province je ne sais pas.
    Qui saurait? :-)
  2. Avatar de mactwist69
    • |
    • permalink
    Les SSII sont des blagues et ne sont plus ce qu'elles étaient.

    Aujourd'hui, elles t'embauchent, en aveugle, à condition que le client te prenne, te fixe un salaire entre 33K et 36K, et si tu n'es pas un élément stratégique (bon client, futur projet), tu peux courir pour être augmenté.

    C'est des boites d’intérim, qui essaie de placer le plus de gens possibles, même si tu n'es pas adapté au poste.

    Le client lui s'en fout, il a une quinzaine de cartes de visite de commerciaux, quand il a besoin, ils les appellent tous, et prends celui qui à l'air le mieux. Quand il a plus besoin de toi, Ciao !

    Et si la SSII n'a plus besoin de toi, Ciao aussi, ils ont fait des provisions sur licenciement, les 3 premiers mois. Et basta !

    Fuyez ces SSII qui captent 80% de ce que les clients paient, contre ... presque rien.

    Et n'hésitez surtout pas à jouer la concurrence ! Mettez vos CV en ligne : Apec, Viadeo, Linked In avec un statut "Veille active".
    (Bah oui, le client, lui est souple, la SSII aussi, pas de raison, que nous non comme des pigeons).
    Ca peut changer les rapports de force lors des entretiens
  3. Avatar de eclesia
    • |
    • permalink
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel
    Si j'étais un "lobby, un actionnaire, ou un spéculateur", je jubilerais de lire cela, en pensant "cool, je suis arrivé à lui faire penser ce que je voulais qu'il pense : dévaluer son propre travail, dénigrer sa propre valeur, culpabiliser de demander de l'argent". Mais je suis informaticien, et je suis attristé de lire un tel mépris de son propre métier (et donc de soi-même). Vivre mieux comme tu dis, ça commence par s'épanouir dans son travail. Et je ne vois pas comment on peut y arriver en le (/se) dévaluant de cette manière!
    Marrant comment quelqu'un peut autant se méprendre. Je t'invite a regarder ce sujet et a juger qui aime vraiment son travail et surtout qui en fait usage. Les mots s'envolent, les faits restent

    J'arrete la on est hors sujet.
  4. Avatar de rattlehead
    • |
    • permalink
    [QUOTE=eclesia;bt1537]Marrant comment quelqu'un peut autant se méprendre. Je t'invite a regarder [URL="http://www.developpez.net/forums/d1278538/applications/developpement-2d-3d-jeux/projets/projet-2d-3d-public-domain-bibliotheque-base-connaissances/"][B]ce sujet[/B][/URL] et a juger qui aime vraiment son travail et surtout qui en fait usage. Les mots s'envolent, les faits restent :mrgreen:

    J'arrete la on est hors sujet.[/QUOTE]
    alors tu n'as pas bien exprimé ta pensée. ou relis ce que tu as écris mais moi je comprends aussi comme celui que tu contredis.
  5. Avatar de Kearz
    • |
    • permalink
    - 2015, 30ans : ~36K - 8 ans d'experience
    Mon impression sur le salaire ? c'est suffisant pour bien vivre quand on est seul, mais insuffisant si on veut s'installer (maison,...etc..)
    Tu veux une villa ou vivre en centre ville?
    Avec 29K€ (+ ~26 de ma copine), j'ai pu emprunter 250K€. Ton salaire étant plus élevé + tu dois avoir plus d'apport que j'en avais, tu dois pouvoir taper sur du 130/150K€. Pour l'achat d'un appart, une petite maison en proche campagne ou une maison en campagne "éloigné", ça doit être suffisant.

    Tu sous estime peut-être tes capacités d'emprunts, comme tu as l'air de sous estimé ce que l'on mérite ou pas:

    D'un autre coté j'ai toujours trouvé les salaires et surtout les prétentions de salaires des informaticiens particulierement arrogantes. + de 50K ... vous(et je) ne les meriterez pas.
    Pour dire ca je compare la réalité du travail que l'on fait comparé à des maraicher ou les geomaticiens(qui sont eux aussi bac+3/bac+5) et pourtant leurs salaire sont plus bas (http://www.forumsig.org/showthread.p...-sigistes-2011)
    Et qui mérite 50K€ alors?
    Un médecin du travail mérite t-il 130K€? (annonce vu l'Apec, il y a un mois)
    Un ingénieur débutant dans le BTP mérite t-il 40K€? (quand les mêmes offres pointe a 30K€ en informatique. Pour ma région et idem vu sur l'Apec, il y a moins d'un mois)
    Tous les ministres méritent t-ils 120K€?(qu'il soit ministre de l’intérieur ou ministre des chaussettes.)
    etc..

    A l'inverse:
    Une infirmière mérite t-elle de gagner seulement 24-26K€? (ça fait un sacré gap avec le salaire de médecin alors qu'ils sont dans le même domaine)
    Un bac+2 commerce mérite t-il de gagner seulement le SMIC?
    etc..


    Bref,
    Pourquoi mon master en informatique vaut moins qu'un bac+5 en école de commerce? Et pourquoi vaut-il plus qu'un bac+5 en chimie?
    Parce qu'il y a plusieurs paramètres à prendre en compte: offre et la demande, niveau attendu, plus valus, etc..
    Le mérite n'est pas vraiment pris en compte ou très peu.
  6. Avatar de rattlehead
    • |
    • permalink
    attends avec 29K t'as pu emprunter 250K t'as copine gagne la meme chose?
    ou alors t'as un apport de la mort :-)
    mais à 36k, ca ne me parait pas déconnant qu'il ne puisse pas prétendre à une maison. ca depend sur combien d'années tu veux t'endetter apport etc.
    Sinon pour le mérite t'as tout à fait raison.
    ne dit on pas que le salaire est inversement proportionnel à l'utilité sociale :-)
  7. Avatar de eclesia
    • |
    • permalink
    Citation Envoyé par rattlehead
    attends avec 29K t'as pu emprunter 250K t'as copine gagne la meme chose?
    ou alors t'as un apport de la mort :-)
    mais à 36k, ca ne me parait pas déconnant qu'il ne puisse pas prétendre à une maison. ca depend sur combien d'années tu veux t'endetter apport etc.
    Tu oublis beaucoup d'élément dans le calcul.
    - Etre seul dans le foyer fiscal
    - la 30ene
    - Aucune réduction,avantage,personne a charge etc...
    Ce qui fait que chaque année un tout petit peu plus de 2400€ d'impot. Et oui plus d'un mois de salaire, ca fait mal.

    Quand a un emprunt, j'ai deja demandé, sur 10ans je peux avoir maximum 70K€. en admettant qu'en grattant la poussiere des tirroirs j'en ai autant, ca fait 140K€ en considerant que j'aurais quasiment pas de travaux a faire. (Tout le monde n'a pas une famille aisé).

    Si on regarde le marché a titre d'exemple : http://www.pap.fr/annonce/vente-appa...2-tri-prix-asc ... ca fait une page pour montpellier, et pas forcement dans des zones enviables, mais je cherche une maison de toute facon.

    Au sud de montpellier c'est considéré comme la bordure de méditerranée, au nord c'est l'arriere pays vigneron. bref toujours un pretexte ou un autre dans les agences pour expliquer le tarif exorbitant.

    En bref, non c'est trop juste, trop risqué ou trop loin + de 40km faut pas pousser...
  8. Avatar de rattlehead
    • |
    • permalink
    En gros c'est ce que je disais :-) . à 36K c'est compliqué pour une maison et apparemment sur Montpellier
  9. Avatar de Kearz
    • |
    • permalink
    attends avec 29K t'as pu emprunter 250K t'as copine gagne la meme chose?
    ou alors t'as un apport de la mort :-)
    Quand a un emprunt, j'ai deja demandé, sur 10ans je peux avoir maximum 70K€
    12.5K€ d'apport. Taux de novembre 2014. Par contre sur 25 ans et ma copine gagne moins que moi. (une partie à taux 0 car achat dans le neuf & condition de ressource basé sur mes ressources des années précédentes donc quand j'étais étudiant mais même sans ça le crédit passé)

    Un achat sur 10ans, c'est tendu. (Ok sur 25 c'est énorme mais j'ai souscris le prêt à 22 ans, j'avais pas l'apport pour descendre au 15/20 ans.)
    Si tu table sur 20ans, tu pourrais avoir -en fonction de l'apport- 150K€/200K€, ça fait un appartement correct d'après ce que je vois sur le lien PAP. (Après la maison ça semble mort. enfin moi j'ai du partir à plus de 20Km pour trouvé une maison dans mon budget, faut choisir à un moment.)

    Endettement un peu supérieur à 33% parce que j'étais jeune diplômé et que la banque a considérée que dans les années à venir mon salaire devrait augmenté. (pour justement être entre 32K€ et 36K€ au bout de 2/3ans d'XP, je verrais d'ici peu si ça se vérifie)

    'fin bref.
    C'est toi qui disait que certains métier "plus compliqué" gagné moins que nous. T'imagine si tu leur disais qu'avec 36K€, tu ne pouvais pas acheté? Dans ce cas, il y aurait pas beaucoup d'acheteur en France.

    36K€, c'est un salaire confortable et qui permet de s'installer sur n'importe quel zone géographique hors île de France.


    Mais on s'écarte du sujet.

    Ps: les impôts, en couple ou célibataire, c'est le même prix calcul. A moins d'avoir des enfants, t'es sur le même calcul. Donc bon, ça rentre pas dans la "balance".
  10. Avatar de Glutinus
    • |
    • permalink
    Bonjour,

    J'ai balayé vite fait les commentaires de ce billet.

    juste après ma remarque, même délire :
    * 50K c'est délirant, on vit correctement avec 36
    * Combien je peux gagner avec 8 ans d'XP sur Paris ?

    Je vais répéter ce que j'ai dit dans mon commentaire précédent :
    Les fourchettes de salaires sont très très larges en France (ou francophonie) dans l'informatique, ça peut aller de 18 à 150K ! N'oubliez pas qu'il y a ENORMEMENT des facteurs qui peuvent changer. Un technicien qui redonne un nouveau mot de passe à un utilisateur au fin fond de la Corrèze ne gagnera pas autant qu'un chef de projet expert technico-fonctionnel SAP FI/CO à Paris ou La Défense.

    Donc conseil : postez, dans les forums developpez.net => Emploi => Salaires (vous aurez plus de réponse qu'en commentaire de ce billet de blog) vos demandes sur votre rémunération actuelle ou future en précisant un maximum d'information comme :

    * Votre diplôme (master2/ingénieur, bts, licence...)
    * Votre zone géographique et à défaut la grande ville la plus grande
    * Votre environnement technique : COBOL, Java J2EE, .NET, développement web, front, back, business intelligence
    * Eventuellement une techno si vous êtes spécialisés : Ruby, Talend, Qlikview, Sybase IQ...
    * Votre meilleur poste : chef de projet, développeur, technique, recetteur...
    * Si vous êtes spécialisés sur un type de client : industrie, transports, médical, e-commerce, banque, assurances...
  11. Avatar de Glutinus
    • |
    • permalink
    En vrac pour les réponses :

    @Elay : voir mon commentaire ci-dessus. Pour 8 ans d'XP .NET Finances je pense qeu tu peux monter les prix à 50-55K cas facile, si t'as de bonnes connaissances en finances en plus, mais je suppose que tu as un bac+5 et que tu es développeur.

    @Mogwaii : je pense qu'il y a des grilles de salaire effectivement pour permettre aux RH d'estimer si le salaire de la personne en face est mirobolante ou non. Et c'est un premier argument, qui n'est pas valable. Tout est négociable, s'ils vous apprécient, pour raison ou autre, y a toujours possibilité de négocier. Et négocier veut dire aussi refuser si on estime que l'offre ne va pas...

    @Eclesia : si les salaires sont de 30, 40, 50K, dis-toi bien que c'est parce que ça les vaut, au minimum. Si quelqu'un est près à dépenser charge comprises 500€ / jr quelqu'un, c'est qu'a priori sa valeur ajoutée rapporte plus de 500€/ jour.
    Quand j'ai fait un stage non-informatique dans une banque, je traitais mes dossiers à la main. Il me fallait à peu près 10 minutes pour créer une demande : imprimer un formulaire, remplir, chercher les références dans les dossiers physiques comme sur un vieux dossier excel où il manquait la moitié des informations... une AMOA a présenté fin du mois l'application qui ferait la même chose. Temps de création de la demande : 30 secondes. Donc rendement à 2000%.
    Ce n'est pas du mépris du métier, je suis bien placé pour le dire, j'ai largement le temps pour mes activités, ma famille, mes amis, et je sais que c'est bien payé pour ce que c'est ; mais c'est également bien payé vis-à-vis de ce que je fournis à mon client.
    Quant à la question de vivre mieux / gagner plus, c'est à tout un chacun de décider. Il y en a qui se sentent mieux que s'ils gagnent plus

    @Aurelien Regat.barrel : j'ai eu quasiment la même. On m'a demandé un salaire, j'ai dit 31-33K, on m'a dit "chez nous c'est 34K". C'était fin 2006, il y avait une demande très forte côté SSII. C'est une exception, les SSII savaient que si t'allais pas chez elle avec le prix moyen du marché, la SSII d'à côté proposerait ce prix dès le lendemain. Et c'est aussi parce que j'étais pas loin. Aujourd'hui maintenant que la vapeur s'est renversée, il y a beaucoup d'entubage. J'ai déjà vu des gens demander des fourchettes à 37-40 alors que leur profil méritait 42 et des fois 45, on leur a donné 37, parce qu'ils connaissaient mal leur profil.

    @Mactwist69 : tiens, tu as gagné un bon point SSII.
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12