Voir le flux RSS

NVCfrm

Windows 10 une m...

Noter ce billet
par , 21/11/2016 à 01h19 (626 Affichages)
Mon coup de gueule contre Windows 10

J'avais pourtant eu une bonne estime de la chose qu'est W 10, en l'ayant installé pour quelques personnes, avant la mise à niveau de deux de mes portables.

Mon expérience perso a été une Horreur!
Premier constat après mise à niveau, je ne pouvais naviguer sur le web qu'avec Edge. Firefox et Chrome n'arrivaient à ouvrir aucune page.
Dans un premier j'ai perdu beaucoup de temps à trouver ce qui ne va pas. J'ai même au final réinstallé les navigateurs avant de songer bêtement aux pare-feux.

J'avais un pare feu tiers qui tourne là dessus, je l'examinais pour voir si la mise à niveau l'avait affecté. Mais non. Ce sont les mêmes règles qui sont actives.

Petit tour dans le pare feu intégré de Windows qui était désactivé avant la mise à niveau.
God!!! Il est actif.

Mais ce n'est pas le problème, le problème c'est le malin plaisir du "à tout seigneur tout honneur" que windows a mis en place.
Je connais très bien les règles que j'avais là. Elles ont foutu le camp, je constatais avec effroi comment toutes mes règles de pare-feu Windows avaient été ignorés, comment Windows 10 l'a transformé en passoire pour ses service, applications, ses petites nouveautés de façon surprenante.

Des règles entrantes et sortantes autorisées pour des saloperies que je n'utilises pas, que je n'utiliserais pas. L'absence d'autorisations même sortantes pour toutes autres applications tierces existantes déjà tels que les navigateurs. Puis je me demandes comment mon pare feu tiers n'a pas généré d'alerte sur Edge, Drive, Store, Courier, ... un tas de machins farfelus, alors que mes règles personnelles sur Windows 7 m'alertaient sur toute connexion sortante d'un programme non explicitement autorisé
J'aimerais bien expliquer, la profondeur de cette malhonnêteté, bah...


En tant qu'utilisateur plus ou moins averti, je n'ai rien accepté des conneries proposées durant la mise à niveau.
J'ai après ouvert les paramètres pour désactiver toutes autres conneries qui n'ont pas été demandés dans le dialogue de la mise à niveau, je suis même allé dans les services désactiver tout ce qui me semble suspect. Désactiver les applications dans le démarrage automatique.
Enfin dans les premières minutes, j'ai bossé pour constater beaucoup de désagréments. Le coup du pare feu m'a vraiment laissé dubitatif. Je me suis dit quand même qu'ils sont pas fous à ce point de mettre autant de programmes, qu'une fois un de ses programmes lancés, il lance une requête et se met en attente de connexions externes. Mais c'est plus ou moins le cas avec une liste de règles que j'ai à mon tour pris un malin plaisir à désactiver.

Un clic anodin peut réactiver un service sans vous poser de questions.
Ça été toujours comme ça avec les versions précédentes.
Il faut parfois aller bidouiller dans le registre pour trouver des services non annoncés dans la mmc.

A la fin, je me disais quid de l'utilisateur ordinaire.
Ils se font entuber (passer moi l'expression) tout bonnement par W10.

Ce qui va m'amener à décider que je n'utiliserais plus personnellement ce Système comme les autres, c'est la réapparition d'un bug après un update, qui va être lourd de conséquences pour ma machine n° 1.

Le bug qu'on rencontre souvent dans les versions précédentes, beaucoup plus accentués sur 8, que Windows 10, manifestement semble trouver un plaisir à le laisser continuer.

Je l'associes à la fonctionnalité de démarrage rapide peut-être.
Il s'agit de l'arrêt du système qui plante lamentablement, vous obligeant à un PowerDown brutal de dernier recours avec les risques que cela comporte. Mais si vous ne le faites pas, c'est la machine qui tourne, tourne, ... sans fin.
Un piège malicieux destiné à épuiser votre disque dur ou votre carte mère.

Pour me punir de l'ingratitude manifeste par mon refus de laisser opérer tous les joujoux expérimentaux qu'ils ont gentiment imposés via la mise à niveau gratos, MS W 10 m'a envoyé ce bug via une mise à jour.
Ahaaaahaaaaa.
(n'allez surtout pas citer ce paragraphe au risque de me vous faire passer pour un complotiste).

Vous êtes devant votre machine, vous décidez de tout arrêter avant de bouger.
Puis vous vous en allez croyant que Windows va s'arrêter. Eh bien non. Il va pas y arriver, ou il va prendre une plombe avant de s'arrêter effectivement, parfois il n'y arrive pas.
En revenant une heure de temps après devant votre machine, face à l'écran noir vous croyez qu'elle est éteinte. Avec un peu de chance et d'attention, vous remarquerez par un voyant du portable qu'il est en marche, sinon vous actionnez le bouton d'allumage croyant que vous lancez un démarrage, mais c'est un écran d'arrêt en cours qui apparaît. Et sans avoir rien fait de plus parfois il s'arrête aussitôt. Vous laissant perplexe.
Vous rallumez, en vous posant des questions.
Si c'est un portable, que dans l(empressement, vous avez rangé dans son sac, un peu de chances pour fondre des choses à l'intérieur.
L'utilisateur prend le chemin, du dépannage en disant, la veille, ou ce matin "je l'ai arrêté il n'avait aucun problème". Mais non, il avait un problème. Malheureusement pour cet utilisateur, Microsoft assure ses arrières dans les clauses du contrat que vous êtes obligés d'accepter.
Le particulier n'a pas son mot à dire dans cette clause.
Encore qu'il faudrait prouver de la malveillance dans la négligence d'un bug logiciel.

Pour moi, Windows restera pour longtemps dans un tiroir, tant qu'ils ne m'auront pas dédommagés.

Maintenant que je l'ai publié, je peux me calmer, les pleurniches ne me ramèneront pas le défunt.

Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Google Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Digg Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Windows 10 une m... » dans le blog Yahoo

Catégories
Sans catégorie

Commentaires