Voir le flux RSS

Blog d'un passionné du web

YouTube et sa position dominante

Noter ce billet
par , 07/03/2016 à 16h29 (402 Affichages)
Un petit coup de gueule contre un fils de Google


Concernant Google, c'est déjà fait. Voir un certain nombre d'articles sur mon blog principal. Cette fois, je vais vous expliquer ce qui me gêne avec les algorithmes (automatiques) développés par YouTube.

Des algos qui ne font pas intervenir l'humain. Et ça concerne le sempiternel problème des droits d'auteur.

La plateforme YouTube est spécialisé en hébergement vidéos que tout à chacun utilise. Et j'ai seulement compris l'avantage il y a peu. Et oui, j'avais pris l'habitude de m'en passer car je n'aime pas faire comme les autres. Si j'avais une vidéo à mettre sur un de mes sites, je l'hébergeais ailleurs. Et surtout pas sur son serveur mutualisé car ça prend de la bande passante. Où tout du moins, une ou deux, pas plus.

Après un certain temps, je me suis dis qu'après tout, je pouvais utiliser YouTube comme hébergeur de vidéos.


Mon coup de gueule vient du fait, que systématiquement, un fichier musical utilisé tombe sous le coup du droit d'auteur et ça ne traîne pas. A peine en ligne et dix minutes après avoir reçu les félicitations automatiques de YouTube, on reçoit (une désapprobation).

Je m'en doutais un peu.

Oh, je n'avais pas mis le dernier tube à la mode, j'avais cherché dans mes fichiers stockés, un bout de musique nul. Mais même pour une musique nulle (les goûts et les couleurs, je sais),il y un auteur reconnu parla satané algorithme.

Qu'à cela ne tienne, pour une vidéo suivante, je n'ai mis que des fichiers de bruitages. (30 secondes du moteur d'un avion, ou d'un son de cloche, ou du bruit du vent...)

Et bien, même là YouTube y trouve à redire!
En recherchant sur le web, pour tenter de me mettre un peu mieux à la page, j'ai lu que je n'étais pas le seul.

Un YouTubeur avait mis une vidéo en boucle avec le ronronnement de son chat. C'est bien lui qui l'avait enregistré. Et bien, il a eu des ennuis. Un ayant droit avait déjà enregistré un ronronnement de chat...


Personnellement, je ne fais pas la loi, je ne fais pas ma loi mais j'aime le bon sens.

Dernièrement, j'ai mis en ligne des tutoriels sur concrete5 sans musique, juste avec ma voix au micro. Ok, pour l'instant, je n'ai pas été inquiété. Mais pour combien de temps ?

Imaginons une vidéo tournée par moi-même, (j'en ai mise quelques-unes sur YouTube). C'était un anniversaire d'amis dans lequel, nous avons fait des parodies, donc, des sketchs,déguisés, et tout et tout. Une parodie était sur le thème de " j'ai encore rêvé d'elle" et une autre, sur une chanson de Dalida.

Ces vidéos sont toujours en ligne, mais, elles ont été détectées par ce fichu algorithme de YouTube.

Je ne peux rien y faire, mais mon bon sens m'indique que ces vidéos parodiques ont certainement un pourcentage plus élevé sur le plan image, que le son. Si, j'ai droit à (je donne un exemple), 65% pour les images filmées, et que les ayants droits de la chanson de Dalida ont droit à 35%, alors pourquoi n'y aurait-il pas une une division au prorata des droits d'auteur ?
Une sorte de partage mutuelle ?

Pour mieux me faire comprendre.

Si l'ensemble d'une vidéo est bien ma propriété, à part 45 secondes de musique dont je n'ai pas les droits, pourquoi est-ce suffisant pour que je n'ai aucun droit sur l'ensemble ?


Je vous entend déjà me répondre : " -La loi, c'est la loi et puis c'est tout".
Si j'ai des commentaires, soyez, disons, plus poétiques, ayez une hauteur d'esprit si possible.


Pour conclure, et ça n'engage que moi.

Je vois Google, YouTube et autres grands réseaux sociaux, s'effondrer comme un château de carte dans un avenir dont je n'aurai quand même pas l'outrecuidance de dire une date précise. A force de vouloir tout dévorer sur son passage, on fini par s'éteindre sans s'en être rendu compte.

Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Twitter Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Google Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Facebook Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Digg Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Delicious Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog MySpace Envoyer le billet « YouTube et sa position dominante » dans le blog Yahoo

Catégories
Sans catégorie

Commentaires