Voir le flux RSS

JML19

Si on parlait des onduleurs.

Noter ce billet
par , 28/02/2015 à 21h04 (3172 Affichages)
Bonsoir

Nous avons trois raisons pour acheter un onduleur :

- Pour sauvegarder une alimentation, dans le cas de coupure du courant EDF fréquemment.

- Pour protéger une alimentation, contre les orages ou le démarrage de moteur électrique sur la ligne EDF provoquant des courants induits importants.

- Lorsque l'alimentation électrique fourni par EDF est de mauvaise qualité, avec des variations de tensions fréquentes.

Il y a donc quatre fonctions dans un onduleurs :

- Une fonction secours fournie par une batterie qui dépend de sa capacité et sa performance (le secours par onduleur est prévu pour une durée de 10 minutes environ).

- Son pouvoir de commutation pour commuter le secteur à la batterie et inversement (ceci dépend du temps de coupure souhaité lors du basculement).

- Son pouvoir filtrant pour absorber les extras courants de rupture et les variations de tension.

- Une protection galvanique et par éclateur pour canaliser vers la terre les piques de courant créés par les orages.

Pour acheter un onduleur on a trois choix:

- Le OFF-line

- Le ON-line

- Le Line-Interactive

Le OFF-line fonctionne sur le secteur avec une régulation, puis lors d'une coupure de courant il bascule sur la batterie. Le moins cher de tous. Pas de protection performante du secteur juste un secours sur batterie avec micro coupure lors de la coupure secteur.



Le ON-line fonctionne en permanence sur la batterie avec un onduleur. La batterie est tenue en charge permanente. le plus cher, car il faut une bonne batterie qui supporte une charge permanente. Il a l'avantage de fabriquer en permanence une alimentation stable, sans coupure de courant lors du basculement en absence de secteur.



Le Line-Interactive est un compromis entre les deux. L'alimentation est faite par un onduleur branché sur le secteur, cette alimentation est pilotée et régulée. Lors d'une coupure secteur l'alimentation de l'onduleur ou du régulateur bascule sur la batterie avec une très faible micro coupure. Le prix est plus cher que le OFF-line mais moins cher que le ON-line.





Il faut faire attention à la puissance consommée (Puissance Apparente en VA) par rapport à la puissance qui sera utilisée réellement (Puissance active en watt), cela détermine son rendement et la performance des circuits électriques qui le composent.

Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Google Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Digg Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Si on parlait des onduleurs. » dans le blog Yahoo

Mis à jour 02/03/2015 à 11h59 par JML19

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de TiranusKBX
    • |
    • permalink
    pour la duré de 10 minutes je ne suis pas trop d'accord
    j'ai un onduleur de type In-line et la batterie peut durer jusqu'à 45 minutes si je ne laisse que la tour de mon serveur de branchée(450W)
    Les batterie on bien évoluées ces dernières années il faut se mettre à la page ^^
    si on me demande le pris de cette merveille ? le Eaton Protection Station 800 à environ 100€
    à sa sortie je l'ai payé 180€ il y a 3 ans
  2. Avatar de JML19
    • |
    • permalink
    Citation Envoyé par TiranusKBX
    pour la duré de 10 minutes je ne suis pas trop d'accord
    j'ai un onduleur de type In-line et la batterie peut durer jusqu'à 45 minutes si je ne laisse que la tour de mon serveur de branchée(450W)
    Les batterie on bien évoluées ces dernières années il faut se mettre à la page ^^
    si on me demande le pris de cette merveille ? le Eaton Protection Station 800 à environ 100€
    à sa sortie je l'ai payé 180€ il y a 3 ans

    Le secours est prévu pour une durée de 10 minutes, c'est une norme minimum.

    Mais personne n'empêche quelqu'un de prendre un onduleur de 750 VA pour alimenter un portable en secours qui fait 50 watts et qui tient 4 heures sur sa batterie interne.

    Lorsque l'on calcule la puissance d'un onduleur, c'est la durée minimum à prendre en compte, il n'y a pas de maximum.
  3. Avatar de sevyc64
    • |
    • permalink
    Pour rappel, on ne branche sur un onduleur (tout au moins sur les prises sauvegardées par batterie) que le strict nécessaire, c'est à dire une unité centrale et un écran. On n'y branche surtout pas l'imprimante, la lampe de bureau, ni la machine à café et encore moins la bouilloire ou le ventilateur. Un petit switch peut ne pas avoir forcément besoin d'être sauvegardé, suivant les configuration et l'utilisation, une coupure réseau de quelques minutes est souvent supportable. Un chargeur de smartphone n'a pas du tout besoin d'être sauvegardé, un chargeur de portable non plus. Une alim de disque dur, par contre appréciera (le DD plutôt) de l'être, ....

    Pour du matériel informatique, on fera en sorte de ne prendre que du Online. Le Offline est à proscrire, il est fort probable que l'unité centrale voit passée la coupure inévitable en Offline et reboote, donc onduleur inutile dans ce cas là. Pour le Inline, certaines UC sont sensibles et peuvent aussi voir la coupure, d'autres sont moins sensibles. On prend pas de risque, on prend du Online.

    Pour le dimensionnement, d'habitude on considère 500VA pour une UC avec écran, pour une autonomie minimum 15min avec des batteries chargées au max et en bon état, même si les batteries actuelles dureront probablement plus longtemps suivant la puissance de la machine.
    Pour 2UC avec écrans, on considère 750VA minimum voire 1000VA, etc ...