Voir le flux RSS

JML19

Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau

Noter ce billet
par , 01/11/2016 à 22h09 (625 Affichages)
Citation Envoyé par JML19 Voir le message
Bonsoir

Pour acheminer les données dans un réseau, il existe deux politiques majeures.
Etablir au préalable à la transmission, une connexion avec le correspondant, ou émettre les données sans se soucier de savoir si le correspondant est présent.

Il existe principalement deux types de connexions :

- Les connexions permanentes :
Elles correspondent à la notion de brassage ou commutation lente.
Les connexions dans le réseau sont crées à la mise en œuvre du réseau et restent figées.
L'utilisateur n'a pas à gérer l'établissement d'une connexion, elle est déjà établie.

- Les connexions commutées :
L'utilisateur doit dans un premier temps généré une demande de connexion en spécifiant le destinataire (adressage).
Le protocole crée une route dans le réseau et vérifie l'accessibilité et la disponibilité du destinataire.
Si la connexion est positive le réseau réserve les ressources qui seront figées jusqu'à la fin de la communication.

Le mode connecté :

Il établit un canal (physique ou virtuel).
Les informations sont émises sur ce canal de manière séquentielle, l'ordre de réception étant forcément le même qu'en émission.
La perte d'une information se traduit par une remise à zéro du circuit, voir une déconnexion.
Ce mode suppose une procédure de gestion de la communication assez lourde qui en diminue le rendement.
Par contre le service réseau rendu aux couches supérieures est suffisamment fiable pour nécessiter un minimum de contrôle au niveau de la couche transport.
Le mode connecté était le mode privilégié de fonctionnement des réseaux longues distances avant l'intronisation d'IP.

Le mode non connecté :

Il n'établit pas de circuit.
Il livre, au réseau, un datagramme (paquet comportant toutes les informations nécessaires à son routage (@source, @destination)), il s'occupe alors de l'acheminer par le chemin qui lui semble le meilleur (notion de gestion dynamique du routage).
Ainsi deux datagrammes, émis à peu de temps d'intervalles, pour le même correspondant n'emprunteront pas forcément le même chemin.
Ils n'auront donc pas forcément le même délai de transit, à l'inverse des réseaux à commutation de circuits.
Il se peut aussi, qu'un datagramme 2 arrive avant le 1 car il aura été acheminé sur une route plus rapide !
Le séquencement de l'émission n'est donc pas forcément respecté en réception, le rôle de la couche transport sera de palier à ce problème.

Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Google Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Digg Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Routage et Ccommutation mode d'acheminement des données sur un réseau » dans le blog Yahoo

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de Abbbb
    • |
    • permalink
    Salut peut on discuter a propos des destructions de données numérique,merci