Qµi

L'amour de l'activité artistique est un véritable moment de plaisir. Les choses deviennent sérieuses lorsqu'on commence à réfléchir, avec un crayon entre les doigts, puis ainsi tracer des lignes en développant le fond de la pensée. Quel est le niveau scolaire le plus simple pour définir un ensemble conséquent de connaissances acquises par l'expérience de plusieurs années, il est facile d'imaginer que plusieurs matières entrent en jeu. C'est un long travail, afin de parvenir à un niveau basic de concrétisation. L'école de musique dont j'ai été l'élève en 1984, AMERICAN SCHOOL OF MODERN MUSIC. Grand moment pour moi et de plus non isolé, il y a beaucoup de musiciens. Sauf, que je suis resté bloqué sur les gammes que je venais d'apprendre. Vous savez ! CDEFGAB

1984 Premier. Grand moment d'un bon départ, et dire que devant cette assurance.. Ces premières gammes, premières comètes, premiers feux sur les modulations.
Depuis le premier instant 1984 je n'ai cessé de développer ces belles théories, jusqu'à devenir gammologue.
L'histoire de la musique et ses époques de musicologie sur l'œuvre orchestrale au titre parfois théorique.

__________________________________________________________________________________________________

La musique évolue au rythme de sa fiabilité envers le rapport humain, la culture musicale est autant plus pratique qu'un système de gammes. Elle n'est pas toujours là comme on l'entend, reprise de l'histoire :
En un premier lieu, la musique est bénéfique. Une belle chanson, c'est comme un bon discours. Ne cherchez pas plus...

1974 Prise en main de l'instrument, et jeunes folies musicales.
Le fait de pratiquer la musique impose un suivi régulier des notes à interpréter, puis celles que les gens aiment exigent un suivi régulier des doigts, sinon pas de musique. Toutes les musiques ne sont pas identiques, ainsi les gammes peuvent localiser un type géologique. La difficulté de la gamme réside dans son comportement harmonique, et c'est bien le nombre de gammes transposées qui créent la confusion. Quand on maitrise son art, on s'en tient à l'art premier. Que les doigts volent et fassent danser les jambes, et créer l'effet Woodstock pendant Europa de Carlos Santana, moi à la basse (avant)...
1984 Profitant des allocations chômage pour m'offrir des cours de musique.
La découverte de la gamme naturelle, et le développement méthodique de celle-ci. Lorsqu'on développe une grande structure, il est conseillé d'être précis dans la définition des objets. Pour le cas de la gamme, son développement est fort simple. Comme tout le monde connait le dièse et le bémol, moins connu dans une autre situation terre a terre du subémol et du nordièse. Ces deux signes sont des altérations, ils ont pour effet altérer la valeur de la note. La modulation diatonique réagit comme un jeu de boules alignées, en altérant une boule, on effectue une action de modulation. On peut aussi tout pousser jusqu'à la butée mécanique, il faut alors calculer la signature diatonique clustérienne.) On parle de force altéractive, et de poussée indirecte, et de butée (limite)...
1989Comment jouer les gammes sans échec.
L'utilisation de la signature après la découverte de la gamme, qui est composée de notes différenciées. Elles portent les nominations qui définissent le type de la gamme {... mélodique ... dominante ... harmonique...}. Gamme naturelle et les sept notes. Le côté familial de la gamme fait que chaque cas est une modulation diatonique, dans l'évolution des cas d'une manière chronologique. Tout un programme préconçu à découvrir par le biais du développement, naturellement puisqu'on joue tous avec les mêmes boules du boulier de notes musicales. La gamme a un poids de masse majeur, qui varie selon la fréquence des signatures. Les altérations altéractives sont organisées en équilibre des phases et en cumul de signe, plus il y a des signes plus c'est lourd. Puis, il y a deux phases opposées (b/#), il y a un milieu équilibre. De chaque pôle de l'axe diatonique majeur, il y a des constellations diatoniques qui donnent la définition gammique (oui)...
1995 L'agglomération des fonctionnalités musicales.
Le temps avance et la gamme prend de plus en plus de définitions, et ce n'est certainement pas terminé. L'histoire de la musique nous parle des tétracordes, ces corps élémentaires faisant partie de la structure de la gamme. Les 66 gammes de Do majeures de septième, aux 23 corps tétracordiques intégrés. Chacun des tétracordes comporte son propre développement diatonique, avec le même procédé qu'avec la gamme. La diatonie du tétracorde a quatre degrés, qui révèlent le temps tétracordique. Le développement diatonique nous indique quelles sont les formes modales appartenantes, en les situant dans un ordre séquentiel. Contrairement aux diatonies gammiques, les diatonies tétracordiques opèrent sur la forme du tétracorde et non pas sur la valeur des notes de la gamme... (sûr)
1997 L'intervalle relationnel et sa définition chromatique.
Même la ceinture jaune est initiée à l'art matinal chromatique, qui donnant l'occasion à des sujets de personnifier l'intervalle inter-notes. Ce n'est pas dans la zizanie que se projettent les signatures, mais dans un ordre concis qui a un début et une continuité. La gamme naturelle nous donne deux définitions chromatiques magiques, elles servent de règles de développement chromatique. Ce n'est juste qu'une présentation, histoire de se familiariser avec les arguments d'une future application.
En terme, chaque gamme a son propre jeu chromatique... (hug)
1998 Les embuscades harmoniques & Co
Si tout commence avec les gammes chromatiques, celles de l'enveloppement gammique. Il y a bien une technique pour développer les gammes commatiques. Le comma est une division des tonalités physiques des instruments de musique, ce qui bien évidemment ne se réalise pas n'importe comment. Quelque soit leurs méthodes de développement, elles offriront aux développeurs un voyage très intéressant. Un voyage parmi les notes de musiques tellement communes à nos yeux. Mais qui expriment tout un univers de tempéraments, et dans tempérament il y a le temps. Il est sûr, que si le système développé n'est pas solide... (nul)
1999 Le tétracorde est une visibilité clustérienne parallèle.
Le temps harmonique est relatif aux tempéraments des univers logiques dessinés par les gammes, les tétracordes,,, . Il est évident que chaque ensemble a son modèle de développement, où chacun nous fait la démonstration de son expression. C'est certain - la gamme exprime la tonalité "G" - le tétracorde exprime la démodulation "T" - le cluster exprime l'origine "C". Ce qui veut dire : Que la gamme possède ces trois nuances, et que la musique est un mélange "G" nuancé, "T" variable et "C" harmonique. Quand on parle de mécanisme gammique, on comprend que le sujet est fort compliqué et de forte logique... (bis)
2000 Naissance de l'internet qui a mes yeux m'a donné les moyens relationnels extraordinaires.
@+