Voir le flux RSS

music univers

Cycle Tomawak

Noter ce billet
par , 03/01/2017 à 12h40 (229 Affichages)
La gamme naturelle a 7 notes musicales, elle a son propre chromatisme diatonique. Cette représentation de la gamme musicale concrétise une sonorité parfaite, une constante complexe et immuablement en mémoire sûre. Le fait que cette gamme soit modifiée démontre la modulation tonale, et le changement de la gamme naturellement altérée serait aussi le passage vers une autre sonorité à relation diatonique. On imagine facilement le grand nombre de tonalités, moins imaginatif que cette organisation heptatonique.
On sait que parfois pour mieux regarder, il faut bien déformer. La modulation diatonique en est la preuve avec toutes ses contorsions, qui je le rappelle : Constante complexe immuable. Le système de la gamme est une harmonie qui répond aux besoins mécaniques des notes musicales, ainsi qu'un élément clé algorithmique opérationnel. Si l'histoire de la musique était contée, j'apprendrais les belles harmonies de la gamme naturelle jusqu'aujourd'hui. Les côtés du passé encore présents comme message initial, celui de notre univers cognitif envers la connaissance ancienne. L'effet constructeur du système gammique est émotionnel, surtout lorsqu'on le construit avec toutes sortes d'opérations !
Parole cyclique de Tomawak : Le jeu en vaut la chandelle

Voir les choses autrement par une transformation relative à un dispositif de déformation...

Moralité = On A La Poule Et L'Oeuf Dans Ce Poulailler.

Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Google Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Digg Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Cycle Tomawak » dans le blog Yahoo

Catégories
Sans catégorie

Commentaires