Voir le flux RSS

music univers

Empreinte de la semelle du pas comma

Noter ce billet
par , 20/03/2016 à 08h01 (203 Affichages)
Au résultat rien est possible, la possibilité de ne rien obtenir n'est pas vraiment envisageable. On s'arrange toujours pour trouver le moyen d'exprimer la semelle commatique, bien évidemment elle est là et elle n'a pas de nom comme un bébé. Et, elle a le style de l'union paternellement maternelle. On reconnaît les signes avant coureurs d'un monde commatique possible, on parle de mécanismes liés à la gamme naturelle originale. Au grand pas du n'importe quoi, mais celui d'un système infini qui s'auto-génère à cause un moteur de développement basique. Le plus difficile est de classer toutes ces nouvelles informations, tout en restant dans le style original donné par les gammes précédentes qui sont aussi toutes relatives ou harmoniques. C'est également ce qui fait que le sujet puisse danser aussi bien, et que toutes ses empreintes réunies expriment une chose agréable à regarder
Nom : HM25.png
Affichages : 20
Taille : 239,7 KoNom : HM26.png
Affichages : 18
Taille : 687,8 KoNom : HM27.png
Affichages : 17
Taille : 545,3 KoNom : HM28.png
Affichages : 17
Taille : 360,4 Ko

Bon déploiement, car il est nécessaire à la création du code qui permettra de faire la même chose avec python. Bien sûr avant de commencer à programmer, il faut connaître le déroulement réel du sujet. C'est la raison pour laquelle se développent des images explicatives, qui initient les personnes intéressées. Les sujets extraordinaires ne font pas bon ménage avec les modérateurs, ou plutôt les défenseurs de l'univers " Pas de Code = Pas de Visibilité ". On ne lutte pas contre une majorité, et bien que je sois un peu gêné par ce genre de mise à jour. Il est beaucoup plus motivant de poursuivre le fil des découvertes commatiques

Nom : formodcom1.PNG
Affichages : 10
Taille : 3,2 Ko Au tout début de cet article suivi de trop près, on découvrait que les inversions des tonalités nous donnaient de nouveaux modes étranges. Et qu'il n'y a pas vraiment de qualité diatonique entre ces modulations, on sait seulement que chaque tonalité est à développer diatoniquement. C'est donc une succession de développements, à l'image des nombres ou comment obtenir la unième gamme commatique sans être obligé de tout recalculer. Mais c'est également le moyen de comprendre les rouages harmoniques, et il y en a. Cher lecteur, ne croyez vous pas que tout ceci puisse avoir un sens. Qu'ainsi les gammes doivent rester un moyen de plaisir, qu'au grand jamais elles n'aient un seul soupçon de gravité fondamentale. Pour moi c'est facile puisque je suis un des développeurs qui perpétuent les expressions relatives aux gammes.

La dernière image insérée vient démontrer les faits des tonalités harmoniques entre elles, mais surtout que les développements de ces tonalités commatiques peuvent aboutir elles aussi à des heptatonies inclues aux gammes.

Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Google Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Digg Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Empreinte de la semelle du pas comma » dans le blog Yahoo

Mis à jour 27/03/2016 à 11h59 par toumic

Catégories
Cabine chrome

Commentaires