Voir le flux RSS

Un bon développeur est un développeur flemmard !

Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur

Noter ce billet
par , 14/01/2015 à 23h19 (1541 Affichages)
Pour avoir vue quelques présentations de Benjamin Bayart, "porte-parole de la FDN entre autres." Ce qui m'a le plus marqué dans son discours, c'est le cycle de croissance de l'internaute.

Je trouve la notion très intéressante ! Non seulement pour décrypter internet et ses enjeux, mais aussi pour la mise en parallèle avec mon métier le développement de logiciel informatique.

Le cycle de croissance de l'internaute :
Note : C'est le seul truc dont je suis sûr que c'est intéressant. c'est pas de moi pour le plus gros.
Voici les phases que présente le cycle de croissance de l'internaute :
  • L'acheteur
  • Le kikoulol
  • Le lecteur
  • Le râleur
  • Le commentateur
  • L'auteur
  • L'animateur.

L'acheteur :
Il a acheté "son" internet au supermarché du coin. En résumé, celui-ci dit que "son internet est en panne". Ou il va sur internet pour faire ses achats.

Le kikoulol :
Il publie 150 postes sur facebook, envoie des PowerPoint par mail.

Le lecteur :
Il lit des articles sur internet et, éventuellement, il commente très rapidement l'article.


Le râleur :
Il râle sur les articles dans le commentaires. "L'article dit de la m*rde !!!"

Note : Le moment du premier poste est très important, car il accède à la parole publique à ce moment là.

Le commentateur :
Il est une forme évoluée du râleur. Il suppose qu'on va le lire et il lit les autres commentateurs et râleurs. En général, il a évolué à cause des réponses qu'il a eu "Si c'est pour dire de la m*rde tais-toi.
Il a pris plusieurs habitudes :
- Quand il dit une connerie, on le reprends.
- Quand il dit quelque chose, c'est publique et il ne peut plus l'effacer.

Note: En général, celui-ci va lire plusieurs sources d'informations pour un même sujet.

L'auteur :
Il a constaté que ses commentaires sont trop long. Qu'il est devenu "expert" sur son sujet. (comme la recette de la tarte au pomme)
Et donc, il va l'écrire chez lui.

L'animateur :
Il anime une communauté. Par exemple, c'est un auteur qui a des lecteurs et qu'il reprends et met en valeurs l'avis de ses commentateurs.

Perso : L'exemple, pour moi, c'est Korben. Beaucoup ses billets sont issus de personnes qui lui ont donnée une information.

Normalement, l'évolution est linéaire. Bien qu'on commence potentiellement soit acheteur, soit kikoulol.

Voilà pour ce qui est de l'évolution de l'internaute. Personnellement, avec le nombre de nouvelle personne que j'ai vue arriver sur Developpez, je trouve le cycle assez représentatif de leur évolution (et de la mienne). Il y a beaucoup à dire sur ce cycle de croissance, mais je vais faire ici, un parallèle avec mon cycle de croissance du développeur, tel que je là conçois actuellement.

Le cycle de croissance du développeur:

  • Le consommateur
  • Le consommateur avertis
  • Le membre actif.
  • L'amateur


  • Le professionnel
  • Le barbu


Le consommateur :
Il a acheté son logiciel et s’attend à ce que ça marche.

Le consommateur avertis :
Il est consommateur qui suit l'évolution du logiciel. Il fait les mises à jours et lis les patch-notes.

Le membre actif :
Il rapport un bug à l'équipe de développement et qui volontairement donne toutes les informations qui lui semble pertinente.

L'amateur :(/passionné)
Il écrit son plug-in, son petit script, ou son petit programme maison, ou il "bidouille" ses logiciels. Mais il s'arrête à de l'assemblage de brique logiciel simple.

Note : Quand il passe ce cap, il devient un "développeur".
Le professionnel :
Il écrit des applications en se basant sur des connaissances qu'il partage avec d'autres développeurs. Il s’attend à ce que son application soit utilisée. (Il communique avec d'autres développeurs.)

Le barbu :
Il a été longtemps professionnel et il est devenu par la force des choses un expert. Il dirige ou conseil d'autres développeurs.

Pourquoi il y a deux listes ?
Selon moi, il est important de faire une petite distinction entre la vie professionnel et l’évolution en dehors.
En effet, certaines personnes sont amenées à tenir le rôle de professionnel sans jamais avoir été amateur ou membre actif. Ce que je trouve dommageable pour eux. Car, ils n'ont peut-être pas la passion qui peut aller avec ce métier.
Ayant été amateur avant d'être professionnel, j'ai l'incroyable égo de croire qu'un "bon" développeur est souvent une personne qui était amateur/passionné.

Bien-sûr, on ne peut pas être membre actif pour tous les logiciels qu'on utilise dans notre vie de tout les jours. Mais, c'est souvent une expérience enrichissante qui pousse beaucoup à faire de l'informatique en amateur.

Pourquoi seulement professionnel et barbu ?
Car, cela n'apporte rien au cycle de croissance. Certes, il y a le développeur passif qui fait "juste" son travail. Mais, il me semble que cela se justifie souvent par le fait qu'il n'a jamais été amateur. Et que que cela ne change en rien ses compétences.

Conclusion :

Ma vision n'est pas encore posée sur le sujet. Je pense que je fais potentiellement de grosses erreurs dans mes catégories. Mais, je pense que cela mérite d'être partagé et discuté. En particulier, quand certains sujets de débat se font autour de l'apprentissage de l'informatique et de ce que cette apprentissage englobe. Il me semble naturel de considérer un développeur comme l'évolution d'un utilisateur. Et qu'on ne devient pas développeur en prenant un livre de programmation et un compilateur. Tout comme on ne devient pas un internaute en achetant un ordinateur, une bidule box et on lance le premier navigateur installé.

Que pensez vous du cycle de croissance de l'internaute ?
Que pensez vous de ce pseudo-cycle de croissance du développeur ? Quel serait le vôtre ?
Quelle est votre vision du développeur et de son évolution ?

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.

Source :
entre 30:00 et 45:00
http://blog.codinghorror.com/because...fundamental-2/

Licence : Creative Commons BY:SA
https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/fr/

Edit : Correction orthographe, merci goomazio.
Edit² : Ajout source sur la banane !

Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Google Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Digg Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Le cycle de croissance de l'internaute et le cycle de croissance du développeur » dans le blog Yahoo

Mis à jour 24/03/2015 à 14h48 par kolodz

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de goomazio
    • |
    • permalink
    Je trouve aussi que c'est intéressant. Et ça mériterait de contenir un peu plus de citations de Benjamin Bayart :

    - l'acheteur transpose ses habitudes du monde physique dans le monde numérique
    - le kikoulol envoie des chats ou des photos pronographiques dans ses powerpoints, ou des virus
    - plus de détails qui font le lien entre chaque phase (un exemple pour le lecteur qui n'a pas accès à son quotidien habituel en version papier et qui décide d'aller le lire sur le net)


    Que pensez vous du cycle de croissance de l'internaute ?
    Il doit être le même pour toutes les activités, comme conduire une voiture, se soigner et donc aussi développer. Je me demande pourquoi il y a tant d'internautes débutants. Internet reflète la réalité ou incite les gens à ne pas réfléchir avant de s'exprimer ?

    Ou plutôt, pourquoi être débutant en communication me semble si grave alors que je suis d'accord qu'on peut très bien être un simple conducteur de voiture ne sachant pas la reconstruire sans plan ?
    Mis à jour 28/03/2015 à 21h09 par goomazio
  2. Avatar de kolodz
    • |
    • permalink
    En premier lieu, un grand merci pour cette réponse. Quand j'ai écris ce billet, je me suis dit "Je lance encore pavé dans la marre". C'est très motivant d'avoir un retour même négatif.

    Citation Envoyé par goomazio
    Je trouve aussi que c'est intéressant. Et ça mériterait de contenir un peu plus de citations de Benjamin Bayart :
    Quand j'ai commencé le billet, je voulais me limité au stricte minimum. Et quand je l'ai fait, je n'ai pas pu me retenir d'ajouter des notes/citations. Il est probable que j'édite celui-ci un peu plus tard pour les y ajouter. Après, il y a une problématique de mise en forme, cela étale le propos. Je ne me sens pas encore assez sûr de moi pour faire de très long billet "non technique".

    Citation Envoyé par goomazio
    Il doit être le même pour toutes les activités, comme conduire une voiture, se soigner et donc aussi développer. Je me demande pourquoi il y a tant d'internautes débutants. Internet reflète la réalité ou incite les gens à ne pas réfléchir avant de s'exprimer ?

    Ou plutôt, pourquoi être débutant en communication me semble si grave alors que je suis d'accord qu'on peut très bien être un simple conducteur de voiture ne sachant pas la reconstruire sans plan ?
    Ton point de vue est très intéressant. Cela me fait penser au clivage Windowsien/Linuxien, où le font du sujet été principalement que les windowsiens n'avait pas la volonté de contrôler leur OS. Aujourd'hui, il y a le même clivage entre IOS et Android.

    C'est aussi peut-être pour cela que le gouvernement veux ajouter la programmation à l'école. Car le développeur est l’équivalent technique de l'internant ? Même si dans le propos d'origine de Benjamin Bayart, il serai plus important qu'on se focalise sur l'internaute/citoyen.

    Je n'aime pas le terme "d'internaute débutant".

    Citation Envoyé par goomazio
    Pour l'orthographe, voici une liste de choses que j'ai repéré (je ne suis pas certains pour tout...)
    J'ai pris note est corrigé. Je aurai peut-être dû mettre ce billet en attends et le relire un peu plus part avant de le posté. Je pense que je ferai cela à l'avenir.
    En tout cas, merci. Et désolé, pour les fautes.