Voir le flux RSS

Au Pied Levé - À Main Levée

I-0.2. SOMMAIRE

Noter ce billet
par , 01/04/2020 à 04h55 (252 Affichages)
APL-AML est une monographie qui axiomatise une approche du développement 100% ascendante (bottom-up).

Le développement n’est pas qu’une affaire exclusivement technique, c’est une alchimie mêlant savoir-faire (l’art) et savoir-être (la manière). L’Art se définit par des modalités pratiques d’exécution, des procédures opérationnelles, organisationnelles (règles métier) ; la Manière est gouvernée par une attitude, des obligations morales, (valeurs et principes). Règles et Principes modélisent l’Art et la Manière de développer.

Un billet SYNOPSIS et ce billet SOMMAIRE agrègent tous les billets du blog via des liens hypertextes.
APL-AML
(Au Pied Levé - À Main Levée)

L'Art et la Manière

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


SOMMAIRE

I. L’ART


  1. Les règles de conception

    1. Développer Au Pied Levé
      • Développer in situ
      • Un projet
      • Une aventure
      • Une task force (force opérationnelle)
      • Développer Au Pied Levé
      • Une démarche personnelle, individuelle ?

    2. Développer À Main Levée
      • Concept « ask and use »
      • Structurer l’inconnu
      • Écouter son intuition plutôt que sa logique analytique
      • Modélisation des données
      • Qu’est-ce qu’un modèle ?
      • Modèle entités-relations
      • Gestion de la BDD
      • Règle de la littérature administrative
      • Discussion « Modélisation des tables et des vues »
      • Idéation
      • Programmation mentale
      • Développer chaque fonctionnalité « juste-à-temps »
      • Des gestionnaires chefs de projet et un développeur traducteur
      • Informatiser les processus annexes
      • Implémenter l’existant
      • Assurer la veille technologique

    3. Démarrer
      • Prémices
      • Étude de l’existant
      • Étude préalable
      • Démarrage effectif
      • Création de la BDD
      • Création d’un menu « light »
      • Création du référentiel métier
      • Création de la nomenclature (catalogue)
      • Vues BDD

    4. Arrêter
      • Intégrer la solution adhocratique dans le système bureaucratique
      • Redévelopper classiquement
      • Abandonner la solution adhocratique

  2. Les règles de réalisation

    1. Les bonnes pratiques de développement

      1. Brainwriting
      2. Mémorandum
      3. Liste chronologique des fonctionnalités
      4. Charte graphique
      5. L’espace de travail improvisé du développeur APL-AML

    2. Les bonnes pratiques de programmation

      1. Règles de nommage
        • Noms des tables
          • Initiales de l’application
          • Nommage des tables
        • Noms des données
          • Normalisation sémantique et syntaxique
          • Tables de références
          • Variables
          • Clés primaires et clés étrangères
          • Références croisées TABLES/ATTRIBUTS
          • Discussion « Modélisation des tables et des vues »
        • Noms des programmes
          • Écrans, états, shells, sql, sed, files

      2. Règles de développement
        • Les écrans
          • Structure d’accueil
          • Convivialité
          • Ergonomie
        • Les états
          • Structure d’accueil
          • Formulaires
          • Commandes HP PCL 5 et GPL/2
        • Les shells
          • Adoption d’un standard
          • Exemple de shell invoqué via un item du menu ou depuis le prompt
          • Exemple de shell avec une fonction récursive
        • Le système de menus
        • La beauté du logiciel

      3. Méthodologie de programmation LCP

      4. La programmation mentale
        • Le calcul mental
        • Programmer mentalement
        • Utiliser sa mémoire procédurale plutôt que sa mémoire immédiate
        • Sophrologie et apprentissage procédural
        • Programmation spontanée
        • Flash
        • Apprendre / Comprendre

    3. Documentation et outils développeur

      1. Environnement de Développement Intégré (EDI)
        • Les éditeurs de texte
          • L’éditeur de texte vi (unix)
          • vim et Emacs (unix, linux)
          • Sprint (ms/dos)
          • sed (unix)
        • L'EDI du SGBD Informix
          • Les outils permettant d’intervenir sur la BDD
          • L’accès à la BDD via un système de menus (ISQL)
          • Le langage SQL
          • Le compilateur d’états (saceprep)
          • Le compilateur d’écrans (sformbld)
          • Le système de menus
        • Les autres outils
          • pcl2pdf
          • Mailer Bull mutt (AIX)
          • Shell utilisant pcl2pdf et mutt

      2. AGL minimaliste
        • Les shells d'administration
          • Installation de l’applicatif
          • Sauvegarde de l’application pour exportation
          • Sauvegarde de l’application
          • Restauration de l’application
          • Sauvegarde du system
        • Les écrans d'administration
          • Administration du system catalog
          • Administration des développements
        • Les éditions d'administration
          • Arborescence
          • Dictionnaire des Données
          • Liste des tables
          • Liste des écrans
          • Liste des états
          • Liste chronologique des fonctionnalités
        • Les utilitaires
        • La documentation développeur
          • L’application est un tout
          • Chaque programme est un tout
        • Une documentation à postériori
          • Un outil de formation
          • Un cahier des charges atypique
          • Des diaporamas PowerPoint

    4. Documentation utilisateur

      1. Manuel utilisateur
        • Formation utilisateurs
        • Communication développeur-utilisateur
        • Newsletters
        • Documentation gestionnaires

  3. Annexes

    1. Ex&Co

    2. OSMOSE

II. LA MANIÈRE

  1. Principes méthodologiques

    1. Principes du Manifeste Agile (Management)
      • Le Manifeste Agile structuré en trois niveaux Merise
      • Le Manifeste Agile (original)

    2. Principes du RAD (Management/Développement)
      • Management
      • Développement

    3. Principes de l’adhocratie (Management)
      • Les 4 valeurs
      • Les 13 principes

    4. Principes APL-AML (Management/Développement)
      • Management
      • Développement

    5. Principes communs Adhocratie/RAD/Agile

  2. Principes psychologique

    1. Principes de la Poulpe attitude
    2. Principes de la Positive attitude
    3. Principes de l'Impulse attitude
    4. Principes de la Running attitude

  3. Principes philosophiques

    1. Citations, Proverbes

III. BIBLIOGRAPHIE

  • RAD - Développement Rapide d’Application
    • Avant-propos
    • Introduction au RAD
    • Low cost, high speed, high quality
      • Phase de Cadrage
      • Phase de Design
      • Phase de Construction
    • Récapitulatif des règles d’efficacité d’un projet RAD

  • LA PROGRAMMATION RATIONNELLE
    Avant-propos
    Avertissements
    Introduction
    1. La structure hiérarchisée du programme
    2. Les deux structures types : répétitive et alternative
    3. Les deux formes de hiérarchie : « simple » et « complexe »
    4. Les structures types hiérarchisées
    5. La réalisation d’un programme – liste d’instructions
    6. Initiation à la programmation
    Conclusion

  • LA STRATÉGIE DES ÉQUIPES AD HOC
    Avertissement de l'auteur
    1. Le pouvoir de l’adhocratie
    2. Démarrer
    3. Gérer
    4. Obtenir des résultats
    5. Créer le bon environnement
    Postface

  • LA POULPE ATTITUDE
    Préface 2.0 de Bernard Weber
    1. Observer la poulpe attitude in situ
    2. Disséquer le poulpe qui sommeille en nous
    Postface

  • ÉLOGE DE LA CHANCE ou l’art de de prendre sa vie en main
    • Vivre en mode intuitif
    • Vivre en mode chance
    • Vivre en mode chance
    • Les cinq ingrédients pour une chance durable
    • Les quatre secrets

  • CHANGER D’ALTITUDE - Quelques solutions pour mieux vivre sa vie
    Préface de Matthieu RICARD
    Avant-propos
    • Prisonniers des vents de la vie ?
    • Contrôler… mais quoi ?
    • Mieux fonctionner sans contrôle ?
    • Stress ou fatalisme ?
    • Comment lâcher du lest ?
    • Quelle réalité ?
    • L’hypnose, technique ou philosophie
    • À quoi servent les crises ?
    • Y-a-t-il une pédagogie de l’épreuve ?
    • Religion ou spiritualité
    • Y-a-t-il un autre monde ?
    • Vers une écomanité

  • OBJECTIF SOLEIL - L’aventure SOLAR IMPULSE


IV. WEBOGRAPHIE




Au Pied Levé - À Main Levée

▲ I-0.1. SYNOPSIS
► I-0.2. SOMMAIRE
▼ I-1.1. Développer au pied levé

Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Twitter Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Google Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Facebook Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Digg Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Delicious Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog MySpace Envoyer le billet « I-0.2. SOMMAIRE » dans le blog Yahoo

Mis à jour 02/08/2020 à 18h25 par APL-AML

Catégories
Programmation , ■ APL-AML

Commentaires

  1. Avatar de APL-AML
    • |
    • permalink
    Catégorie globale ou Sans catégorie ? Être ou ne pas être ? Telle est la question.

    Lors de l'affichage des BLOGS ou des Billets récents, les Catégories globales impactent tous les billets de la blogosphère. Leur intérêt est donc de sélectionner une liste exploitable de billets parmi tous les billets publiés (plus de 2.000 au 01/07/2020).

    Encore faut-il que les Catégories globales n’ignorent pas les billets ne pouvant se référencer d’aucune d’entre-elles. Chercher son bonheur parmi plus de 2.000 billets est dissuasif. Certes les blogueurs peuvent créer leurs propres Catégories utilisateur mais elles ne concernent que leurs propres blogs et comment savoir qu’elles existent, comment les rechercher ?

    Le concept de Catégories n’a pas évolué depuis leur création en 2015. La Catégorie globale « Objective C » ne référence qu’un seul petit billet et la Catégorie globale « Perl » aucun. Est-il pertinent de conserver ces deux catégories quand par ailleurs, nombre de billets demeurent invisibles.

    Pour faire exister ce blog a minima via les Catégories globales, seuls les deux premiers billets de ce blog « I-0.1. SYNOPSIS » et « I-0.2. SOMMAIRE » se réfèrent à la Catégorie globale « Programmation », parente en fait de sous-catégories de type « Langages ». Le détournement de cette catégorie est manifeste mais c’est ce qui se passe quand ce qui est proposé ne répond pas au besoin.

    La Catégorie globale « Programmation » qui ne regroupe que certains langages n’a pas vraiment un intitulé approprié mais elle reprend l’item du menu horizontal du site, lequel outre des langages, comprend les items « programmation » et « Débuter - Algorithme » qui justifie sans doute cet intitulé.

    Une petite réflexion sur le sujet, qui synthétise le menu horizontal du site, les forums et les catégories existantes, m’amène à distinguer 5 grands ensembles de catégories titrés en majuscules et mis entre crochets pour les distinguer de leurs sous-catégories :

    [LANGAGES]
    [DÉVELOPPEMENT]
    [SYSTÈMES]
    [LOGICIELS]
    [DIVERS]

    Certaines de ces catégories parentes comprennent des sous-catégories enfants, qui elles-mêmes se décomposent à nouveau en sous-catégories. Ces sous-catégories enfants « 1ère génération » se distinguent comme leurs catégories parentes par des titres en majuscules mais également par une mise entre accolades.

    La catégorie [DIVERS] permet à tout billet de se référer à une Catégorie globale quel que soit son objet, notamment les billets exclus du Récapitulatif Informatique.

    Chaque catégorie enfant des catégories parentes ci-dessus propose éventuellement en commentaires (police maigre), des sous-catégories que les blogueurs peuvent utiliser comme Catégories de l’utilisateur voire comme Tags.

    Les Catégories de l’utilisateur étant propres au blog de l’utilisateur, chacune d’entre-elles permet de sélectionner les billets du blog qui s’y réfèrent.

    Citation Envoyé par Bovino Voir le message
    Quand on se trouve sur le blog d'un utilisateur, les catégories (qu'elles soient globales ou non) renvoient aux billets de cet utilisateur dans la catégorie concernée.

    C'est uniquement lorsqu'on se trouve sur la page principale des blogs que les catégories (ou les tags) renvoient aux billets de tous les utilisateurs.
    Les Catégories utilisateur de ce blog correspondent aux grands chapitres du blog.



    Rappel : Sélectionner une Catégorie globale enfant inclura aussi le billet dans les catégories parentes. La limite d’appartenance à cinq catégories est contournable en ne sélectionnant que les catégories enfants. Les catégories parentes s’ajouteront sans être comptabilisées.



    Proposition : 26 Catégorie globales

    [LANGAGES]
    • C et C++
    • Objective C
    • Perl
    • Python
    • Assembleur
    • COBOL
    • Pascal
    • {DOTNET}
      • .net
      • C#
      • VB.net
      • ASP.net
    • {JAVA}
      • Java
      • Android
      • Eclipse
      • NetBeans
      • Spring
    • {WEB}
      • JavaScript
      • PHP
      • (X)Html - CSS

    [DÉVELOPPEMENT]
    • Algorithme
    • {BDD}
      • DB2
      • Firebird
      • MySQL
      • NoSQL
      • Oracle
      • ProstgreSQL
      • Sybase
    • {EDI}
      • Delphi
      • Eclipse
      • MatLab
      • Windev
      • Visual Studio
      • Visual Basic 6
      • VBA

    [SYSTÈMES]
    • Windows Phone
    • Apple
    • Hardware
    • Linux
    • Réseaux
    • Windows

    [LOGICIELS]
    • {Microsoft Office}
      • Access
      • Excel
      • Outlook
      • PowerPoint
      • Word
    • OpenOffice & Libre Office
    • 2D, 3D, Jeux

    [DIVERS]
    • Hors informatique



    Dans le bloc Catégories de la barre latérale, cela donnerait :

    • [LANGAGES]
    • C et C++
    • Python
    • {DOTNET}
    • .net
    • C#
    • VB.net
    • ASP.net
    • {JAVA}
    • Java
    • Android
    • {WEB}
    • JavaScript
    • PHP
    • (X)Html - CSS
    • [DÉVELOPPEMENT]
    • Algorithme
    • {BDD}
    • {EDI}
    • [SYSTÈMES]
    • Windows Phone
    • [LOGICIELS]
    • {Microsoft Office}
    • 2D, 3D, Jeux
    • [DIVERS]
    • Hors informatique

    Soient 26 catégories au lieu de 18. Les catégories surlignées sont celles que j'ai ajoutées.



    ... Tout ça pour expliquer mon choix de référencer deux de mes billets dans la Catégorie globale « Programmation ».
    Mis à jour 07/08/2020 à 21h02 par APL-AML
  2. Avatar de APL-AML
    • |
    • permalink
    Nuage de tags :

    Ce nuage affiche les tags par ordre décroissant de leur nombre de citations dans le blog tout en réduisant progressivement la taille de la police de caractères - plus le tag est grand, plus le tag est utilisé.

    Un tag (étiquette) est un mot-clé - signifiant pertinent et porteur de sens - qui décrit une caractéristique et permet un regroupement facile des informations (billets) contenant les mêmes mots-clés. Les catégories permettent un regroupement physique d’objets (billets) de type vertical (méthode des puits) tandis que le tag permet un regroupement thématique, de type transversal (méthode des lacs).

    Les tags sont habituellement choisis de façon personnelle par l'auteur/créateur ou l'utilisateur de l'objet et font donc rarement partie d'un schéma de classification prédéfini.

    Un objet informatique (billet de blog, dans notre cas) peut avoir un ou plusieurs tags qui lui sont associés. De façon à limiter la multiplicité des graphies, l'écriture des tags est parfois assistée par une autocomplétion suggérée. Dans cet esprit, le site transforme les éventuelles majuscules en minuscules.

    Habituellement, un serveur présente les tags sous la forme d'une liste sur la page affichée (Nuage de tags, dans notre cas). Chaque tag est présenté sous la forme d'un hyperlien pointant vers une page d'index répertoriant toutes les pages qui l'utilisent. Cela permet à un lecteur de trouver rapidement toutes les pages associées à un tag.

    Si l'auteur d'un billet désire le reclasser, il lui suffit de modifier sa liste de tags. Tous les liens entre les pages seront automatiquement recherchés et mis à jour par le serveur. Il n'y a aucun besoin de replacer la page dans une hiérarchie complexe de catégories.

    Bien que l'utilisation de tags en tant que système de classement possède des avantages, comme la souplesse et la facilité, ce système possède une faille : un même tag peut avoir différent sens. Le choix d’un mot-clé est par ailleurs subjectif. On a alors, en l'absence de thésaurus, le résultat inverse : des informations vont échapper à la recherche. L'autocomplétion pourrait réduire partiellement ces risques.

    Si le tagging (marquage) présente davantage de souplesse qu'une hiérarchie de catégories, puisqu'une information (un billet) peut se rattacher à plusieurs tags, un tag équivalent à une catégorie (globale ou utilisateur) ne présente toutefois aucun intérêt.

    Le tagging n’est fiable qu’en intra-blog car sur l’ensemble de la blogosphère chaque tag supposerait qu’il soit choisi exclusivement parmi une liste d’autocomplétion et que tous les blogueurs jouent le jeu, ce qui ne sera jamais le cas.

    Un test début juillet 2020 avec Javascript sur la page principale des blogs, sélectionne 5 billets via le tag d’un billet et 37 via la Catégorie globale.
    Mis à jour 08/08/2020 à 10h00 par APL-AML