Voir le flux RSS

L'Age du Libre

[Actualité] Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ?

Noter ce billet
par , 24/01/2017 à 20h27 (1049 Affichages)
Nom : les_navigateurs_alternatifs_Peha_arpinux_CC_BY_SA_4.0.png
Affichages : 752
Taille : 477,9 Ko
Pour aller sur Internet, vous utilisez un « navigateur » en ouvrant une page à partir de laquelle vous allez taper directement une adresse, ou utiliser un moteur de recherche. C’est un outil crucial en terme de protection des données personnelles car il constitue la porte qui relie votre ordinateur (ou téléphone, ou tablette…) à l’extérieur. Or, les navigateurs propriétaires (Internet Explorer pour Microsoft, Safari pour Apple…) se financent grâce à la collecte de vos informations personnelles qu’ils revendent au meilleur prix.

Pour mieux vous « connaître », les entreprises recueillent :

  • L’heure de mise en service et de fermeture du navigateur.
  • Tout ce qui est « tapé » dans le navigateur, même si vous ne validez pas.
  • Les types de modules installés, et les infos qui vont avec.
  • La taille de votre écran ! Et oui, quand vous utilisez le navigateur avec une fenêtre maximisée, vous transmettez la résolution de votre écran. Cela donne une indication sur votre matériel et donc, la possibilité d’identifier le modèle de l’ordinateur et de se servir d’une faille.
  • Si vous naviguez dans vos données personnelles avec le navigateur, alors là c’est la fête : vous faites visiter votre disque dur !

Portes dérobées
Comme ce sont des logiciels propriétaires, on ne sait pas exactement comment ils fonctionnent. Cependant, nous ne voyons pas pourquoi ils ne se serviraient pas des données qui sont saisies dans le navigateur (renseignement d’un formulaire, mot de passe…) pour les utiliser à leur compte. De plus, ces logiciels ont, comme tous les logiciels, des failles, des portes dérobées. Sont-elles réparées quand elles sont trouvées, ou sont-elles communiquées à des tiers, comme les agences fédérales pour les programmes de surveillance de masse (1) ? Le navigateur permet de pister votre itinéraire sur Internet, mais il peut être aussi utilisé pour pénétrer dans votre ordinateur.

Firefox et Chromium, les géants
Le mieux est donc d’utiliser des navigateurs libres : Firefox (de la fondation Mozilla) et Chromium (version libre de Google Chrome) sont les plus performants. Ils permettent aussi d’installer des greffons qui vous donnent accès à plusieurs moteurs de recherche en un clic, au blocage des publicités, à l’anti-pistage, au contrôle parental, et à bien d’autres fonctions facilitant et sécurisant votre navigation.
Voilà pour les bons côtés… car ces poids lourds du libre entretiennent des relations ambiguës avec les poids lourds « propriétaires » du net. Pour Firefox, Mozilla aurait des accords avec Google pour être son moteur de recherche par défaut dans la barre URL en haut à droite. C’est ainsi que Mozilla se financerait. Ainsi, en 2014, Mozilla aurait touché de Google de l’ordre de 300 millions de dollars. Aujourd’hui, Mozilla a remplacé dans certains pays Google par d’autres, comme Yahoo : la fondation a diversifié ses financeurs (2).
Pour Chromium, libre mais qui sert de base à Chrome, celui-ci a été mis en place par Google pour fédérer des développeurs libres et l’aider à mettre sur pied un navigateur concurrent à Firefox, en situation de quasi-monopole. Avec plus de 60 % de parts de marchés, Mozilla était en position de force pour imposer à Google un « partenariat » pour que le moteur de recherche apparaisse par défaut.
Si l’on regarde qui est propriétaire du nom de domaine de la plate-forme de chromium.org, c’est Google (3). Mieux : Google a acheté ce nom de domaine en 2002, soit l’année de naissance officielle de Firefox !

Pale Moon et QupZilla, plus radicaux
Si vous ne voulez utiliser ni Firefox, ni Chromium, il existe d’autres navigateurs libres et sans compromis : Pale Moon, par exemple, ou QupZilla, qui intègre un bloqueur de publicité par défaut.
Autre habitude à prendre pour protéger votre vie privée : utiliser un navigateur différent selon l’usage, en séparant par exemple la gestion de vos données administratives sur l’un et l’accès aux réseaux pas très sociaux et aux sites de commerce en ligne sur l’autre.


Collectif EmmabuntüsarpinuxGPL V3 – PéhäCC-BY-SA 4.0


(1) Wikipédia : Révélations d’Edward Snowden
(2) Next Inpact : Mozilla coupe les ponts financiers avec Google
(3) Whois : Chromium.org


Article publié le 24/11/2016 pour le Journal L'âge de faire : Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ?

Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Google Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Digg Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Pourquoi installer un navigateur Internet alternatif ? » dans le blog Yahoo

Mis à jour 24/01/2017 à 23h25 par L'Age du Libre (Corrections)

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de Lana.Bauer
    • |
    • permalink
    Cet article est vraiment intéressant.
    Les collectes de données sont une vraie catastrophe. On sent qu'on a plus aucune protection pour nos données personnelles.