IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Commentaires

  1. Avatar de Hominidé
    • |
    • permalink
    Bonjour,
    C'est gentil de nous partager du code...
    Cependant, il ne peut pas avoir la valeur d'un tutoriel ou d'un exemple à suivre car il y a beaucoup trop à y redire.
    Tu ne respectes pas du tout le PEP8. De plus tu fais usage de mauvaises pratiques et j’y vois quelques maladresses...

    Pour la forme, tu devrais utiliser des linters comme pylint et pycodestyle.
  2. Avatar de Town Ground
    • |
    • permalink
    Citation Envoyé par ericb2
    Bonjour,

    Moi aussi j'utilise un RPi4 (8Go de mémoire), avec un boîtier Argon m2 (boot sur SSD interne) et je l'utilise de plus en plus. Overclocké à 2GHz (CPU) et 650 MHz (GPU) il est maintenant thermiquement stable), et je vais très prochainement poster comment j'ai fait pour utiliser OpenGL (3.0), mais aussi Vulkan ou encore OpenGL ES 3.1 ou 3.2 dessus, car je pense que certains seront très intéressés.
    Oui, j'ai justement une clef USB avec Ubuntu et je me demandais si ça pouvait fonctionner avec RPi... Je suppose que oui: c'est une clef de 16 Go et cet OS installé dessus prend à peine 5 Go. Bref les mêmes spécifications que la carte Micro-SD Raspbian...
  3. Avatar de ericb2
    • |
    • permalink
    Bonjour,

    Moi aussi j'utilise un RPi4 (8Go de mémoire), avec un boîtier Argon m2 (boot sur SSD interne) et je l'utilise de plus en plus. Overclocké à 2GHz (CPU) et 650 MHz (GPU) il est maintenant thermiquement stable), et je vais très prochainement poster comment j'ai fait pour utiliser OpenGL (3.0), mais aussi Vulkan ou encore OpenGL ES 3.1 ou 3.2 dessus, car je pense que certains seront très intéressés. Récemment, j'ai aussi réussi à ajouter plein de codec pour l'accélération matérielle (mais pas tous, je ne suis pas magicien). Disons qu'une vidéo en 1920x1080 à 30 fps passe correctement, son compris.

    Pour la sécurité, un bon début consiste à chiffrer ses données personnelles (en particulier le home directory), faire des sauvegardes de dossiers personnels régulières (sur des disques externes, non connectés.

    Une seconde piste consiste à appliquer les mises à jour de sécurité très régulièrement. Ne pas aller n'importe où, mettre plein de bloqueurs dans son navigateur)

    Une troisième : ne pas avoir un mot de passe unique, et en changer régulièrement. Par exemple en utilisant un générateur (j'en ai un "spécial" pour Microsoft.. pardon pour github :-) )

    Une quatrième (avec Firefox) : par défaut, ne rien autoriser (ni webcam, ni audio avec le micro, etc).

    Une cinquième: utiliser https over ssl (voir ici) : https://www.zdnet.fr/pratique/pratiq...x-39887257.htm

    network.trr.mode à 3 (et non à 2 => DNS leaks systématique sinon ...)

    + là : https://github.com/curl/curl/wiki/DN...ilable-servers

    Ce ne sont que des règles de base, et c'est une veille de tous les instants. ça doit fonctionner un petit peu, car certains sites me demandent si ma machine n'est pas un bot (ça arrive quand on n'arrive pas à recueillir autant de données qu'attendu ;-)
  4. Avatar de Town Ground
    • |
    • permalink
    Certes, mais les opérations que vous attribuez à l'IA, je suis désolé de le dire, ne sont de facto pas de l'IA et existent depuis les années 1980 sous le terme "d'expertise intelligente" dont justement l'ambition des développeurs d'IA est de largement dépasser!
  5. Avatar de CinePhil
    • |
    • permalink
    Une IA est programmée et équipée, au départ, pour faire quelque chose de précis. Ce soi-disant instinct de survie ne pourra donner lieu à une action de survie que si l'IA est équipée pour ça.

    Premier exemple...
    Une IA est chargée d'examiner rapidement des pièces qui se présentent dans son champ de vision pour déterminer si ces pièces sont conformes ou non conformes. Elle est munie des capteurs adéquats, d'un bras manipulateur pour changer le positionnement de la pièce afin de mieux l'examiner et trois tapis roulants de sortie pour les pièces conformes, non-conformes et incertaines.
    Si l'IA n'arrive pas à déterminer, dans le temps maximum qui lui est accordé pour son observation, si la pièce est conforme ou non conforme, elle dirige la pièce sur le tapis "incertain" et c'est une autre IA ou un humain qui aura davantage de temps et, peut-être, des capteurs plus précis, un banc d'essai ou que sais-je d'autre pour prendre la responsabilité de déterminer si la pièce est finalement conforme ou non conforme. Ce second poste de contrôle enregistre le résultat et l'IA du départ récupère cette information pour augmenter sa connaissance et donc sa maîtrise de son opération de contrôle.

    Cette IA est donc capable de faire évoluer ses capacités mais, étant sur un poste fixe, lorsque le courant est coupé, elle s'arrête parce qu'elle n'est pas programmée pour réagir à cette information.

    Second exemple...
    Un chariot autonome est chargé de prendre des objets dans le camion qui se présente au quai d'arrivée et de les emporter au bon endroit dans l'entrepôt. Il est capable aussi d'aller se recharger quand sa batterie atteint un seuil de décharge. Son IA intégrée est capable de moduler ce seuil de décharge en fonction de la masse du ou des prochains objets à transporter et donc décide s'il a l'énergie nécessaire pour faire le prochain boulot. Si ce n'est pas le cas, il transfère le boulot à un autre chariot autonome.

    Cette fois, on peut considérer que cette IA a une sorte d'instinct de survie et le moyen d'entreprendre l'action nécessaire à sa survie mais elle n'est pas programmée pour aller remettre le disjoncteur en route s'il n'y a plus aucune batterie chargée disponible. Même si elle voit un humain actionner le disjoncteur de temps en temps, la capacité de raisonnement permettant de faire le lien entre l'action humaine et le fait que des batteries se chargent est au delà de ses capacités.


    Tout ça pour dire que je pense que votre raisonnement relève davantage d'un roman ou d'un film de science-fiction que d'une réalité. Pour avoir un "instinct de survie", il faut une part de conscience. Attribuer un "instinct de survie" à une IA ou même à un animal relève à mon avis davantage de l'anthropomorphisme.
    Mis à jour 08/12/2020 à 13h42 par CinePhil
  6. Avatar de Town Ground
    • |
    • permalink
    Citation Envoyé par olivier50
    Salut, j'imagine que tu parles de Guido Van Rossum, il n'y a aucun souci à se faire. Comme beaucoup de créateur, il a envie de faire encore des choses notamment pendant sa retraite. Microsoft n'est aucunement un problème. Il y a eu des choses très bien avec Jupyter Notebook.

    A+
    Oui, non mais c'était juste une petite inquiétude genre "la version Python 4.0 seulement sur Visual Studio?", mais je sais bien qu'il y a évidemment toute une communauté de développeurs derrière et que donc ce scénario semble improbable sinon impossible...
  7. Avatar de olivier50
    • |
    • permalink
    Salut, j'imagine que tu parles de Guido Van Rossum, il n'y a aucun souci à se faire. Comme beaucoup de créateur, il a envie de faire encore des choses notamment pendant sa retraite. Microsoft n'est aucunement un problème. Il y a eu des choses très bien avec Jupyter Notebook.

    A+