Voir le flux RSS

matthius

  1. Pour les programmeurs : Le Libre et le Full 64 bits

    par , 27/07/2019 à 00h18
    Quand on travaille sur du privatif, une migration voit s'afficher des erreurs étonnantes et incompréhensibles. Les EDI privatifs prennent beaucoup de mémoire parce qu'ils doivent stocker le code compatible avec les vieilles machines. Ces EDI privatifs ne prendront moins de mémoire que si suffisamment de migrations vers une version plus récente ou libre de l'outil aura été mise en oeuvre.

    La création des processeurs est vérifiée par les logiciels ou applications des langages libres ...
    Miniatures attachées Fichiers attachés
  2. La précarité du logiciel s'acrroît

    par , 19/09/2018 à 16h37
    Les langages se compilant à la volée sur le serveur utilisent beaucoup de temps machine. Ainsi le JAVA, Python, PHP sont lents sur un serveur. JAVA, en plus, utilise le processeur pour effacer les objets non utilisés. Aussi, tout serveur PHP est facilement attaquable si le serveur permet l’écriture, ce qui est demandé par tout CMS PHP.

    Mais dorénavant, avec l’arrivée des robots dans l’informatique, arrive une nouvelle précarité du logiciel, celle de l’architecture choisie pour son ...

    Mis à jour 02/03/2019 à 09h42 par matthius

    Catégories
    Économie , Programmation
  3. Développement très rapide d’applications libre : Extended Man/XML Frames

    par , 15/03/2018 à 06h44
    Peu sont ceux qui travaillent sur le gain de temps en création logicielle. Pourtant, le Libre, ainsi que comme le développement rapide, permettent d’économiser le temps de travail, base de notre économie.

    Le langage de modélisation unifié UML avait été créé pour le développement rapide d’applications. Les composants y sont modélisés sous forme de vues, de diagrammes et de modèles d’éléments. Mais UML n’est pas le seul outil dans ce domaine, UML vise plutôt l’analyse et la conception ...

    Mis à jour 17/03/2018 à 08h59 par matthius

    Catégories
    Sans catégorie
  4. Le Développement Très Rapide d'Applications Libre

    par , 23/08/2017 à 12h26
    Lorsque j'étais chez Microcelt, de 2003 à 2006, j'ai développé pour Microcelt des composants permettant de diviser par trois les temps de développement. Nous étions malheureusement en concurrence avec Cap Gemini, assistant à maîtrise d'ouvrage. Ils avaient loupé un projet précédent. Mais ils collaient toujours à Le Duff, notre principal client. Nous avons subi des attaques de la part du client, de Shark, qui était en fait un ancien chef de projet de Cap Gemini.

    Après être sorti de ...