Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12
  1. #1
    Membre actif Avatar de Acrim
    Profil pro
    En recherche d'emploi
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : En recherche d'emploi

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 134
    Points : 179
    Points
    179

    Par défaut Parler de son salaire, une faute grave ?

    Bonjour,

    Je suis consultant (Syntec) dans une SSII et je suis chez un client depuis plusieurs mois.

    Suite à une fuite de la quasi-totalité de son service, mon client m'annonce avoir demandé une hausse de mon salaire à mon manager (puisque selon lui c'est pour cela que tout le monde part). S'en suit une discussion sur mon salaire. Il me dit même qu'il est prêt à me faire engager par une autre SSII pour le même poste. (je décline)


    Convocation par mon manager : où il m'informe que le fait de parler de mon salaire avec le client est une faute grave et que s'ils le souhaitent ils peuvent me licencier sur le champs. De plus le fait pour mon client de me proposer de me reprendre via une autre SSII est un délit, puisque cela reviendra a vendre une personne et non une "fonction" (il a parlé de "délit de commerce de personne" je crois).

    D'un point de vue légal cela vous semble t il crédible ?

    Merci d'avance

  2. #2
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    95
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 27
    Localisation : France, Vienne (Poitou Charente)

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 95
    Points : 41
    Points
    41

    Par défaut

    Citation Envoyé par Acrim Voir le message
    Convocation par mon manager : où il m'informe que le fait de parler de mon salaire avec le client est une faute grave et que s'ils le souhaitent ils peuvent me licencier sur le champs. [...]

    D'un point de vue légal cela vous semble t il crédible ?
    Bien que n'ayant pas fait de droit privé, je ne peux en être 100%, mais il me semble très peu crédible d'avoir commis une faute lourde d'avoir parlé de son salaire à qui que ce soit. C'est ton salaire, tu en parles à qui tu veux. Ça ne fait pas partie des informations confidentielles (t.q. par exemple éventuellement les projets sur lesquels tu travailles).

    Après, je comprend bien que ça le gêne, puisque tout son staff part du fait que le salaire est misérable, mais dans un tel cas, le bonhomme n'a qu'à fixer alors un salaire normal, à la place d'essayer de le cacher.

    À noter que ton contrat peut en parler et t'interdire explicitement de parler de ton salaire aux clients. Dans ce cas, oui, si tu en parles, tu peux être licencié.
    Par exemple, travaillant beaucoup en sous-traitance, je n'ai souvent pas le droit de diffuser au client final les informations sur les sommes que je reçois. Et on le comprend bien : lorsque les sous-traitants qui ne font strictement rien prennent du client le double ou le triple de ce qu'ils me payent, ça a toutes les chances de décourager le client de faire appel à eux par la suite.

    Citation Envoyé par Acrim Voir le message
    De plus le fait pour mon client de me proposer de me reprendre via une autre SSII est un délit, puisque cela reviendra a vendre une personne et non une "fonction" (il a parlé de "délit de commerce de personne" je crois).
    Tiens, lorsqu'on cherche "délit de commerce de personne", on ne trouve que ton message. Et pour "délit de commerce de personnes", ça renvoie à un document qui dit ceci à la page 43 : "l’article 203 [Pénal], définit le délit de commerce de personnes comme l’acte que commet quiconque «...recrute ou enrôle des personnes, avec leur consentement ou par des menaces, des promesses, des mensonges ou toute autre stratagème, pour les soumettre à la prostitution sur le territoire ou en dehors du territoire de la République, ou fait entrer des personnes à cette fin dans le pays».". Bref, pas besoin de continuer, je pense.


    En passant, c'est souvent une bonne idée de demander les sources à une personne qui commence à vous dire que vous avez commis une faute grave etc. Soit elle vous cite les lois et/ou les dispositions du contrat en question, soit elle se la ferme. Gentiment. Ça évite ensuite de passer des jours à stresser et à fouiller les différents Codes et textes de lois.

  3. #3
    Membre émérite Avatar de 10_GOTO_10
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    736
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 736
    Points : 920
    Points
    920

    Par défaut

    Citation Envoyé par Acrim Voir le message
    il a parlé de "délit de commerce de personne" je crois
    Il voulais sans doute parler de "délit de marchandage" ou de "prêt illicite de main d'oeuvre", je pense (loi par rapport à laquelles les SSII jouent un peu au chat et à la souris).
    Sondages gratuits : Le troc d'opinions

  4. #4
    Membre Expert
    Avatar de la drogue c'est mal
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    2 254
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 2 254
    Points : 2 372
    Points
    2 372

    Par défaut

    Citation Envoyé par Acrim Voir le message
    mon client m'annonce avoir demandé une hausse de mon salaire à mon manager (puisque selon lui c'est pour cela que tout le monde part).
    primo : de quoi il se mèle ?
    secundo : si il est pas content de la politique salariale de ta ssii, qu'il arrete de travailler avec elle.
    il y a du linge sur la corde à linge

  5. #5
    Membre émérite Avatar de 10_GOTO_10
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    736
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 736
    Points : 920
    Points
    920

    Par défaut

    Citation Envoyé par la drogue c'est mal Voir le message
    si il est pas content de la politique salariale de ta ssii, qu'il arrete de travailler avec elle.
    C'est bien ce qu'il a tenté de faire, si j'ai bien compris:

    Il me dit même qu'il est prêt à me faire engager par une autre SSII pour le même poste. (je décline)
    @Acrim: tu aurait dû accepter, il ne faut pas avoir de scrupules dans ce genre d'affaires.
    Sondages gratuits : Le troc d'opinions

  6. #6
    Membre actif Avatar de Acrim
    Profil pro
    En recherche d'emploi
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : En recherche d'emploi

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 134
    Points : 179
    Points
    179

    Par défaut

    Bonjour et merci pour vos réponses :

    Citation Envoyé par MainMa Voir le message
    À noter que ton contrat peut en parler et t'interdire explicitement de parler de ton salaire aux clients. Dans ce cas, oui, si tu en parles, tu peux être licencié.
    J'ai vérifié. Dans mon contrat la seule référence à la faute grave c'est en cas d'action ayant pour but ou pour effet la rupture anticipée du contrat liant la ssii au client. Je n'ai pas l'impression de relever de ce cas...


    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Il voulais sans doute parler de "délit de marchandage" ou de "prêt illicite de main d'oeuvre", je pense (loi par rapport à laquelles les SSII jouent un peu au chat et à la souris).
    Oui il parlait sans doute du délit de marchandage mais cela semble assez flou comme notion. Je vais me renseigner plus pour tenter de comprendre ou il veut en venir.

    Citation Envoyé par la drogue c'est mal Voir le message
    primo : de quoi il se mèle ?
    secundo : si il est pas content de la politique salariale de ta ssii, qu'il arrete de travailler avec elle.
    Je suis d'accord. Et je ne doute plus du double jeu du client et de ses régulières dérives. Mais mon inquiétude première est surtout de savoir si cela est légalement répréhensible et d'évaluer mon désintérêt à continuer de travailler dans un tel contexte (mensonges etc).

  7. #7
    Rédacteur/Modérateur
    Avatar de CyberChouan
    Homme Profil pro Benoît Courtine
    Directeur technique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 749
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Benoît Courtine
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 749
    Points : 4 094
    Points
    4 094

    Par défaut

    Citation Envoyé par Acrim Voir le message
    Il me dit même qu'il est prêt à me faire engager par une autre SSII pour le même poste. (je décline)
    C'est sans doute le point le plus délicat.

    Dans beaucoup de contrats de SSII, il est explicitement interdit de travailler après démission pour un client chez qui on a été placé par la SSII, soit directement (embauche par le client), soit indirectement (via une autre société de services).

    Et c'est normal (pour une fois) : la SSII a investi (démarches commerciales) pour te placer. Il est donc normal qu'elle interdise que tu en profites sans que la société ne puisse rembourser son investissement.

    Dans la pratique, cette règle est souvent très assouplie, et se règle généralement entre commerciaux (la promesse d'embaucher une autre personne de la SSII) plus que devant les tribunaux...

    Enfin, même si cette règle n'est pas écrite dans ton contrat, je ne sais pas dans quelle mesure la SSII ne peut pas quand même t'attaquer pour "manque de loyauté" (ou quelque chose du genre : je ne suis pas juriste) si tu passes à une autre SSII pour le même client et le même poste.
    Avant de poster, pensez à regarder la FAQ, les tutoriaux, la Javadoc (de la JRE que vous utilisez) et à faire une recherche
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP: les forums sont faits pour ça
    Mes articles et tutoriaux & Mon blog informatique

  8. #8
    Membre actif Avatar de Acrim
    Profil pro
    En recherche d'emploi
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : En recherche d'emploi

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 134
    Points : 179
    Points
    179

    Par défaut

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    @Acrim: tu aurait dû accepter, il ne faut pas avoir de scrupules dans ce genre d'affaires.
    La aussi je ne suis même pas sûr d'avoir le droit. Mon contrat de travail dit que en cas de rupture, je m'interdis d'intervenir directement ou indirectement au profit du client. Pourtant, je croyais que cela était interdit sans compensation. Je vais vérifier si je ne confonds pas avec la clause de non-concurrence... même si je me vois mal continuer à travailler pour le même client (il y a un contexte assez difficile).

  9. #9
    Expert Confirmé Avatar de Barsy
    Homme Profil pro Sylvain
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 350
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Sylvain
    Âge : 30
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 350
    Points : 3 474
    Points
    3 474

    Par défaut

    Donc, pour résumé, tu es mal payé et tu bosses sur un projet où tout le monde se barre. Ça sent pas très bon ça. Parce qu'un bon projet intéressant chez un bon client, ça ne fait pas fuir les prestas même s'ils sont mal payés (ou alors c'est que le salaire est catastrophique).

    Pour ce qui est de parler de ton salaire, je ne pense pas qu'il y ait de règle qui t'interdise de le faire. Mais si ton client est tellement intéressé pour te garder, pourquoi est-ce qu'il ne t'embauche pas lui-même plutôt que de vouloir absolument passer par une SSII ?
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  10. #10
    Membre actif Avatar de Acrim
    Profil pro
    En recherche d'emploi
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : En recherche d'emploi

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 134
    Points : 179
    Points
    179

    Par défaut

    Citation Envoyé par Barsy Voir le message
    Donc, pour résumé, tu es mal payé et tu bosses sur un projet où tout le monde se barre. Ça sent pas très bon ça. Parce qu'un bon projet intéressant chez un bon client, ça ne fait pas fuir les prestas même s'ils sont mal payés (ou alors c'est que le salaire est catastrophique).

    Pour ce qui est de parler de ton salaire, je ne pense pas qu'il y ait de règle qui t'interdise de le faire. Mais si ton client est tellement intéressé pour te garder, pourquoi est-ce qu'il ne t'embauche pas lui-même plutôt que de vouloir absolument passer par une SSII ?
    En pratique le client, n'a pas forcement le pouvoir pour imposer des embauches. Mais effectivement, étant donné certains évènements récents (mon manager me dit que le client a demandé à me remplacer, pendant que lui me dit qu'il peut me faire changer de SSII si je le souhaite... ) plus un environnement de projet "flou",je souhaite m'éloigner dans des délais aussi courts que possibles.

    Merci de vos réponses. Elles m'ont permis de prendre un peu de reculs.

  11. #11
    Membre du Club
    Profil pro Sebastien
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    132
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Sebastien

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 132
    Points : 64
    Points
    64

    Par défaut

    Parle de salaire n'est pas une faute grave, en général les employeurs acceptent d'en parler si seulement c'est exprimé indirectement

  12. #12
    Expert Confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    esclave du Grand Capital
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : esclave du Grand Capital

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 255
    Points : 2 574
    Points
    2 574

    Par défaut

    Déterrage de topic je vois :p

    Ca peut l'être si c'est spécifié dans le contrat. Je l'ai vu sur le contrat de travail d'une amie, que j'ai du traduire (il était en allemand et elle ne le parle pas).

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •