Soutenez-nous
Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Invité de passage
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 2
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut migration informix V 7.3 -> V 11.5

    Bonjour,

    j'aurais voulu quelques informations concernant ceci :

    1) la différence entre informx V7.3 et informix V11.5

    2) quelles sont les difficultés lors du passage d'une application développé sous Powerbuilder 8.0.3 sous informix V7 à la V11.

    3) Quels sont les problèmes (si il y en a) de migration des applications sous V7 informix vers la V11 informix.

    merci

  2. #2
    Membre habitué
    Homme Profil pro Eric Vercelletto
    Achitecte Informix SGBD et applications - IBM Champion - Data Management
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    99
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Eric Vercelletto
    Âge : 53
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Achitecte Informix SGBD et applications - IBM Champion - Data Management
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 99
    Points : 139
    Points
    139

    Par défaut

    Bonjour,

    bon je sais, le post a 3 ans, mais la réponse peut toujours servir.
    A savoir qu'à ce jour la version courante est 11.70 xC4. Toutefois, le fait d'évoquer la 11.50 n'est pas anodin? nous le verrons plus bas

    1) les différences:
    : le produit a énormément évolué, de ouvelles fonctionnalités ont vu le jour, la syntaxe du SQL s'est beaucoup enrichie et s'est alignée sur celle des autres éditeurs, notamment en ce qui concerne les built-in functions.
    Le niveau de performance a également augmenté, notamment avec les fuzzy checkpoints: les checkpoints ne bloquent pratiquement plus les transactions, ce qui améliore de façon très conséquente les temps de réponse globaux.
    Egalement, un certain nombre de fonctionnalités de Informix XPS ( le moteur dédié DataWarehouse ), ont été incluses dans Informix Dynamic Server de base, comme les très puissantes External Tables qui permettent pratiquement de se passer d'un ETL dans de très nombreux cas, ou les multi-index ( plusieurs index utilisés pour une table dans une même requête), etc.
    L'enterprise réplication s'est nettement améliorée, de même que le concept de réplication en général: cluster grid permettant le partage des ressources sur plusieurs instances.
    En général, les améliorations tendent vers le "zero administration time": autodiagnostics et autocorrection du tuning, en suivant l'adage set it and forget it.
    Maintenant il existe une édition de IDS gratuite et utilisable en production: Innovator-C
    X datablades sont livrés gratuitement avec le produit:
    TimeSeries, Spatial Datablade, Basic Text Search, MQ,

    Enfin cerise sur le gâteau, Informix Warehouse Accelerator. C'est comme une extension à l'instance OLTP, qui s'installe soit sur la même machine soit sur un serveur Linux avec beaucoup de RAM ( pas forcément beaucoup de capacité disque), qui compresse les données, les monte totalement en shared memory et les structure en "colonnnes profondes". Résultat?
    suivant les cas, une division des temps de réponses par 100,200,300 et parfois plus. Des requêtes qui duraient 3 ou 4 heures sur XPS peuvent maintenant s'exécuter en 2 ou 3mn, suivant les cas.
    Les avantages?
    * Zéro nécessité de monter un énorme serveur à plusieurs centaines de milliers d'euros ( ou plus), on obtient des résultats fulgurants avec un serveur x86 en dessous des 10.000 Euros.
    * zéro index, donc zéro prise de tête à ce niveau-là
    * la maintenance se limite à concevoir les datamarts, et les charger dans l'accelerator au moment opportun ( hyper simple et rapide ). Cette dernière tâche peut être par la suite automatisée.
    * on ne touche pas à l'application: c'est l'optimiseur de l'instance OLTP qui déterminera automatiquement si la requête soumise doit être soumise à l'Accelerator. Donc zéro réécriture de l'application d'Infocentre, on garde tout tel quel.

    Le problème? c'est que quand on exécute 200 ou 300 requêtes dans le temps où on en exécutait auparavant une seule, ça donne de mauvaises idées aux services demandeurs et vous allez recevoir plein de nouvelles demandes...

    Ceci est un piètre résumé: plus de détail sur le site IBM Informix 11.70

    2) quelles sont les difficultés lors du passage d'une application développé sous Powerbuilder 8.0.3 sous informix V7 à la V11
    .
    A priori, au niveau de l'application, je ne vois pas ce qui pourrait changer. Par acquis de conscience, vérifier que cette version de PowerBuilder communique bien avec 11.70 ( dans le cas d'un driver spécial, mais bon...)

    3) Quels sont les problèmes (si il y en a) de migration des applications sous V7 informix vers la V11 informix.
    Il faut noter, comme je l'évoquais plus haut, qu'en ce qui concerne le chemin de migration, il est possible de faire une migration "in-place" ( éteindre le moteur, installer la nouvelle version, rallumer le moteur sans aucune manipulation des données) depuis la version 7.31, 9.40, 10.00, 11.10 et 11.50.

    Les versions antérieures nécessitent ( 7.30, 7.24, 5!) , pour une migration "in-place" soit un passage intermédiaire par la 11.10, soit un chemin passant par la 11.10. Autant considérer une "non-in-place" dans ce cas, car le serveur est tellement vieux qu'il n'est pas envisageable de le garder! On

    Sinon le principal "écueil" est de ne pas oublier, en cas de "in-place", de dropper les statistics et de les re-créer entièrement. Dans le cas d'un oubli, les performances seront désastreuses.

    Petit détail également: IBM a reconduit pour une Xème fois l'extension du support de la 7.31 jusqu'à Septembre 2013, mais je viens de migrer récemment une 7.31 dont le serveur commençait à tomber en morceaux...

    Conscient d'avoir exhumé un vieux post, je pensais que ces quelques précisions rendraient quelques services et fourniraient des éléments de décision, entre autre qu'il est stupide de jeter une vieille instance Informix parce que le produit actuel en vaut plus que largement la peine, et que passer à la concurrence constituerait, en dehors d'un gros effort de migration, une perte fatale pour ce qui est de la stabilité, la performance et les coûts d'administration.

    Amen :-)
    E.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •