Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 30
  1. #1
    Expert Confirmé Avatar de Barsy
    Homme Profil pro Sylvain
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 376
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Sylvain
    Âge : 31
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 376
    Points : 3 786
    Points
    3 786

    Par défaut Comment prouver que 3 = 0

    Bonjour,

    Une nouvelle énigme pour les plus matheux d'entre vous.

    Tout d'abord, je souhaite résoudre l'équation suivante :

    (1) x² + x + 1 = 0 avec x dans R

    Je passe 1 de l'autre côte et j'obtiens

    (2) x² + x = -1

    Dans la première équation (1), je multiplie tout par x ce qui donne

    (3) x³ + x² + x = 0

    Je remplace x² + x avec ce que j'ai trouvé dans (2), on trouve

    (4) x³ - 1 = 0

    Donc

    (5) x³ = 1

    On a pour résultat à l'équation x = 1

    Je remplace les x par le résultat dans (1) et je trouve

    (6) 1² + 1 + 1 = 0

    Donc

    (7) 3 = 0

    Maintenant, dites-moi où j'ai fait l'erreur

    Bon courage !
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  2. #2
    Membre éclairé Avatar de Vespasien
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    383
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 383
    Points : 391
    Points
    391

    Par défaut

    C'est une parabole donc il est normal que tu obtiennes 2 solutions pour x. Ce type d'équation se résoud avec Delta.

  3. #3
    Membre confirmé
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    239
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 239
    Points : 281
    Points
    281

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vespasien Voir le message
    C'est une parabole donc il est normal que tu obtiennes 2 solutions pour x. Ce type d'équation se résoud avec Delta.
    C'est pas un problème de maths, ça doit être un problème de logique ...
    (pour info delta = -3 donc pas de solutions)

  4. #4
    Membre expérimenté
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 515
    Points : 532
    Points
    532

    Par défaut

    Ca fait longtemps que je n'ai pas fait de maths Mais bon, j'ose penser que le ridicule ne tue pas


    Citation Envoyé par Barsy Voir le message
    (2) x² + x = -1

    Dans la première équation (1), je multiplie tout par x ce qui donne

    (3) x³ + x² + x = 0
    Bon, je ne vois pas pourquoi tu multiplies par x... Si tu ne le fais pas, tu obtiendrais :
    x (x + 1) = -1
    donc, deux solutions :

    x = -1 ou x + 1 = -1, soit x = -2

    Apres, si on passe ca et admettons que ca te chante, tu fais ce que tu fais, on arrive a 3 = 0.
    Le truc est que ce n'est pas solution de l'equation. Dans le sens ou tu cherches a trouver quel(s) nombre(s) de R verifie(nt) l'egalite a 0. Or, 3 n'est pas egal a 0, donc ce que tu obtiens n'est pas une solution de l'equation de depart.
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  5. #5
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    1 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 1 514
    Points : 2 483
    Points
    2 483

    Par défaut

    Ton raisonnement n'est qu'une suite d'implications. Ca veut simplement dire que :
    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x réel) => (3 = 0)
    Ce qui n'est pas choquant puisque la proposition de départ est fausse (x² + x + 1 n'a pas de racines réelles). Quelque chose de faux implique quelque chose de faux... Ca étonne quelqu'un ?

  6. #6
    Membre Expert
    Avatar de jbrasselet
    Homme Profil pro Julien Brasselet
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Julien Brasselet
    Âge : 35
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 999
    Points : 1 363
    Points
    1 363

    Par défaut

    Le souci c'est que tu suppose au départ que ton assertion (1) est vraie.

    Si elle était vraie, tu trouverais une solution qui est x=1. Or de façon triviale, x=1 n'est pas une solution.

    Donc ton ensemble de solution est vide !
    L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai.

  7. #7
    Membre expérimenté Avatar de LinuxUser
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    813
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 813
    Points : 568
    Points
    568

    Par défaut

    Citation Envoyé par matafan Voir le message
    Ton raisonnement n'est qu'une suite d'implications. Ca veut simplement dire que :
    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x réel) => (3 = 0)
    Ce qui n'est pas choquant puisque la proposition de départ est fausse (x² + x + 1 n'a pas de racines réelles). Quelque chose de faux implique quelque chose de faux... Ca étonne quelqu'un ?
    Exact, j'invite les indecis à méditer la table de vérite de l'implication :

    A B A=>B
    0 0 1
    0 1 1
    1 0 0
    1 1 1

  8. #8
    Membre expérimenté
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 515
    Points : 532
    Points
    532

    Par défaut

    Hum, interessant

    Barsy? Le verdict?
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  9. #9
    Expert Confirmé Avatar de Gastiflex
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    1 322
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 1 322
    Points : 3 221
    Points
    3 221

    Par défaut

    C'est les ensembles de définitions qui ne sont pas bons.
    (1) n'est pas définie sur R, mais en (3) quand tu multiplie par x, tu introduit 0 comme solution possible.

    MaliciaR, ça c'est pas bon :
    Bon, je ne vois pas pourquoi tu multiplies par x... Si tu ne le fais pas, tu obtiendrais :
    x (x + 1) = -1
    donc, deux solutions :
    x = -1 ou x + 1 = -1, soit x = -2
    Un produit de deux facteurs est nul si un ou plusieurs de ses facteurs est nul. Ca marche pas pour un produit égal à -1.
    Il faut passer par le déterminant et on voit que les solutions son imaginaires.

  10. #10
    Expert Confirmé Avatar de Barsy
    Homme Profil pro Sylvain
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 376
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Sylvain
    Âge : 31
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 376
    Points : 3 786
    Points
    3 786

    Par défaut

    Mesdames et Messieurs... voici... LE VERDICT !!

    Bon, je vais prendre les réponses dans l'ordre :

    C'est une parabole donc il est normal que tu obtiennes 2 solutions pour x. Ce type d'équation se résoud avec Delta.
    C'est pas un problème de maths, ça doit être un problème de logique ...
    (pour info delta = -3 donc pas de solutions)
    Alors en effet la courbe f(x) = x² + x + 1 est une parabolle mais là n'est pas la question. Le but est simplement la résolution d'une équation du second degré.

    Une des méthodes pour résoudre ce genre d'équation est en effet d'utiliser le discriminant. Mais il ne s'agit là que d'une méthode, rien ne m'empêche de faire autrement. Et en effet, le calcul du discriminant nous indique que cette équation n'a "normalement" pas de solution, mais au contraire mon raisonnement démontre qu'il y en a une.

    Bon, je ne vois pas pourquoi tu multiplies par x... Si tu ne le fais pas, tu obtiendrais :
    x (x + 1) = -1
    donc, deux solutions :

    x = -1 ou x + 1 = -1, soit x = -2
    alors non, ça ne marche que si le deuxième côté est égal à 0. Par exemple si x(x+1) = 0 alors x = 0 ou x = -1.

    Ton raisonnement n'est qu'une suite d'implications. Ca veut simplement dire que :

    (x² + x + 1 = 0, x réel) => (3 = 0)

    Ce qui n'est pas choquant puisque la proposition de départ est fausse (x² + x + 1 n'a pas de racines réelles). Quelque chose de faux implique quelque chose de faux... Ca étonne quelqu'un ?
    Je tente simplement de résoudre une équation. Au départ, je ne peux dire si ce que je dis est faux. A partir du moment où j'ai réussi à démontrer que cette équation acceptait une solution et que cette solution était 1, je peux en conclure que (x² + x + 1 = 0, x réel) est possible.

    Si mon équation n'acceptait pas de solution, il serait impossible de la résoudre (je veux dire par là que je n'aurais pas pu arriver à 1).


    bref, pour préciser un peu.

    Le problème ne vient pas de x²+x+1=0. L'erreur est dans le raisonnement qui amène à x=1 et c'est elle qu'il faut trouver.

    EDIT : Pour répondre à Gastiflex qui a posté en même temps que moi :

    C'est les ensembles de définitions qui ne sont pas bons.
    (1) n'est pas définie sur R, mais en (3) quand tu multiplie par x, tu introduit 0 comme solution possible.
    Oui, sur l'ensemble C ça marche sans qu'il n'y ait d'erreurs. Mais dans notre cas, on vas rester sur l'ensemble des Réels. Les Complexes sont un peu à part et ne changent rien au problème.
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  11. #11
    Membre du Club Avatar de TrYde
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    55
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 55
    Points : 67
    Points
    67

    Par défaut

    Je dirais que le problème vient de l'étape 3. Multiplier une équation par l'inconnue ne peut que fausser le résultat.

    Exemple: 1/x = 0 => je multiplie par x => j'obtiens 1 = 0
    I am the Master. I do not have to answer to you. Richard Grey, Fallout

  12. #12
    Expert Confirmé Avatar de Maxoo
    Profil pro Maxime Pasquier
    Expert PHP
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    2 123
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Maxime Pasquier
    Âge : 31
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert PHP
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 2 123
    Points : 2 613
    Points
    2 613

    Par défaut

    On ne peut multiplier des deux cotés une équation avec une variable
    surtout si elle ne peut exister
    Pour une bien meilleur lisibilité, utilisez la balise [code], c'est le [#] dans votre éditeur.
    Mon espace Développez : mes Créations.


    Rencontre & Carte des Membres de Developpez.com, version 3.0

  13. #13
    Scorpi0
    Invité(e)

    Par défaut

    Formalisons :


    (1) Soit l'équation x² + x + 1 = 0 avec x dans C (parce que ça change rien, et sinon x il existe pas)

    Rappel, les solutions sont (-1 +- i*sqrt(3))/2

    (2) x² + x = -1

    On multiplie par x, on va poser x != 0 histoire de garder l'équivalence (de toute façon osef, 0 n'est pas solution)

    (3) x³ + x² + x = 0

    Je remplace x² + x avec ce que j'ai trouvé dans (2), on trouve

    (4) x³ - 1 = 0
    Oui mais alors la et faut pas déconner non plu.
    Bon, on a donc deux équations à une inconnue :

    x³ + x² + x = 0
    x² + x = -1

    On substitue la deuxième dans la première MAIS on garde la deuxième quand même (je pense que l'erreur est de faire sauter une des deux équations au moment de la substitution, ce qui est mal)

    <=>

    x³ - 1 = 0
    x² + x = - 1

    <=>

    x³ = 1
    x² + x = - 1

    Or soit x est dans R, dans ce cas la, la première équation nous donne x = 1, et la deuxième nous donne toujours rien, donc intersection des deux ensembles, vide \o/. Jusque là on est d'accord.

    Soit x est dans C, et x³ = 1 nous donne bien 3 solutions, 1 et (-1 +- i*sqrt(3))/2.
    La deuxième équation nous confirme que les solutions sont (-1 +- i*sqrt(3))/2

    CQFD

  14. #14
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    1 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 1 514
    Points : 2 483
    Points
    2 483

    Par défaut

    Citation Envoyé par Barsy Voir le message
    Je tente simplement de résoudre une équation. Au départ, je ne peux dire si ce que je dis est faux. A partir du moment où j'ai réussi à démontrer que cette équation acceptait une solution et que cette solution était 1, je peux en conclure que (x² + x + 1 = 0, x réel) est possible.

    Si mon équation n'acceptait pas de solution, il serait impossible de la résoudre (je veux dire par là que je n'aurais pas pu arriver à 1).
    Ok donc, tu n'a toi même pas compris la faille de ton raisonement

    Ton raisonement est juste, tu ne fais aucune erreur mathématique, aucune erreur de logique. Ce que tu montre, c'est simplement la proposition suivante :
    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x réel) => (3 = 0)
    C'est à dire que si x et réel et que x² + x + 1 = 0, alors 3 = 0. Cette proposition est vraie, elle n'a rien de choquant. C'est du même genre que "Si 1 + 1 = 0 alors 3 = 0" : cette proposition aussi est vraie (pour ceux qui en doute, une manière equivalent de l'écrire est "si 3 != 0, alors 1 + 1 != 0").

    Tout ce que tu peux en déduire, c'est que puisque 3 est différent de 0, alors x² + x + 1 ne vaut jamais 0 pour x réel (c'est la contraposée de la proposition à laquelle tu arrives).

    Bref, seuls jbrasselet, juve1897 est moi même ont répondu de manière satisfaisante Ceux qui essaient de trouver une faille dans ta suite de propositions se fourvoient. Tout est juste, c'est juste ton interprétation du résultat qui est fausse.

  15. #15
    Scorpi0
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par matafan Voir le message
    Ton raisonement est juste, tu ne fais aucune erreur mathématique, aucune erreur de logique.
    Alors ça c'est faux, pour la simple et bonne raison que Barsy aurait pu poster avec x dans C.
    Dans ce cas, tout le raisonnement est le même, mais à la fin, il trouve une absurdité :

    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x complexe) => (3 = 0)
    Donc d'après toi, ça aussi ça ne te pose aucun problème ?
    Donc par l'absurde, le raisonnement initial de Barsy est faux, et il faut trouver l'erreur.

  16. #16
    Membre émérite
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 764
    Points : 865
    Points
    865

    Par défaut

    Citation Envoyé par Scorpi0 Voir le message
    Alors ça c'est faux, pour la simple et bonne raison que Barsy aurait pu poster avec x dans C.
    Dans ce cas, tout le raisonnement est le même, mais à la fin, il trouve une absurdité :
    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x complexe) => (3 = 0)
    Non, c'est faux.
    Car à l'étape 5 on a : x^3 = 1 => x = 1
    Or dans C il existe deux autres solutions, donc l'implication est fausse.
    Et d'ailleurs, avec ces deux solutions, on a bien x² + x + 1 = 0.

  17. #17
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    1 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 1 514
    Points : 2 483
    Points
    2 483

    Par défaut

    Citation Envoyé par Scorpi0 Voir le message
    Alors ça c'est faux, pour la simple et bonne raison que Barsy aurait pu poster avec x dans C.
    Dans ce cas, tout le raisonnement est le même, mais à la fin, il trouve une absurdité :

    Code :
    (x² + x + 1 = 0, x complexe) => (3 = 0)
    Donc d'après toi, ça aussi ça ne te pose aucun problème ?
    Donc par l'absurde, le raisonnement initial de Barsy est faux, et il faut trouver l'erreur.
    Ah mais non, pas du tout, si tu tu remplace "x réel" par "x complexe", la suite d'implication ne tient plus, et là effectivement il y a une erreur de raisonement.

    Avec x complexe, le raisonement est vrai jusqu'au point (5). Mais si x est complexe, alors x³ = 1 n'implique plus du tout que x = 1 ! Ca implique simplement que x vaut soit 1, soit (-1/2 - sqrt(3)/2*i), soit (-1/2 + sqrt(3)/2*i). Et il se trouve que les deux dernières possibilités sont les deux racines complexes de l'équation initiale.

    Edit : je me suis fait griller par Astartee

  18. #18
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Guigui_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2002
    Messages
    1 861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2002
    Messages : 1 861
    Points : 8 090
    Points
    8 090

    Par défaut

    Moi, je suis d'accord avec Scorpio. Le raisonnement que ce soit dans R ou C est le même. A l'étape 4, il faut garder les 2 équations
    x³ - 1 = 0
    x² + x = - 1
    De toute façon, si on ne garde pas la deuxième équation, on arrive aussi à une absurdité que ce soit dans R ou dans C
    x^2 +x + 1 = 0 <=> x^3 = 1 est bien entendu faux

  19. #19
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    1 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 1 514
    Points : 2 483
    Points
    2 483

    Par défaut

    Bien évidement que l'équivalence est fausse, que ce soit dans C ou dans R. Mais dans le post initial on ne parle que d'implication. L'implication est vraie, dans C comme dans R.

    Je le répète encore, son raisonement est parfaitement juste, jusqu'à son interprétation de l'implication finale.

    Mais bon, beaucoup de personnes ont du mal à distinger implication et équivalence, donc on peut comprendre que beaucoup pense à une erreur dans la chaine de raisonement.

  20. #20
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Guigui_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2002
    Messages
    1 861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2002
    Messages : 1 861
    Points : 8 090
    Points
    8 090

    Par défaut

    Citation Envoyé par matafan Voir le message
    Mais bon, beaucoup de personnes ont du mal à distinger implication et équivalence, donc on peut comprendre que beaucoup pense à une erreur dans la chaine de raisonement.
    Je ne vois pas trop où est l'implication entre l'étape (5) et l'étape (6) (les implications jusqu'à (5), pas de souci)
    sauf que pour aller à l'étape (6), ce n'est plus une implication simple mais
    (5) et (1) => (6)
    Donc certes ce qui est écrit au final est "juste" mais la chaîne de raisonnement n'a pas de sens (parce que pour écrire (5) et (1) => (6), y'a pas besoin d'écrire les 5 premières implications)

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •