Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 21 à 27 sur 27
  1. #21
    Membre habitué
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    491
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 491
    Points : 130
    Points
    130

    Par défaut

    C'est vrai qu'en bioinfo, notamment en génomique, il y a plus de place pour les ingé/bac+5... Ca me semble assez normal, vu qu'il a beaucoup de gestion de base de données, un peu de programmation etc... Rien de bien inaccessible pour quelqu'un au niveau bac+5 au contraire...

    Malgré tout en entreprise (comme dans le publique), c'est (à ma modeste connaissance) rarement des ingés qui font des modèles par homologie ou des dynamiques moléculaires... Il reste des domaines, enfin des sous domaines, ou le niveau de docteur, voire plus, est requis pour pouvoir travailler correctement...

    Pour le reste, stoyak a tout dit je pense... La recherche fondamentale se faisant dans le publique essentiellement, on a forcément moins de place dans le privé...

    Citation Envoyé par LANklum Voir le message
    Un stage de M1 en entreprise me permettrait il de choisir ou est-ce déjà trop tard pour décider?
    Décider de quoi? N'hésite pas a t'y prendre à l'avance en tout cas... Un stage M1 en bioinfo dans le privé ca se trouve pas facilement je pense... Hésite pas, à demander de l'aide a tes responsable

    Citation Envoyé par LANklum Voir le message
    D'après un autre sujet sur ce forum, dans le public on est bien plus impliqué dans chaque projet auquel on participe. Ai-je de forte chance d'avoir un travail limité a l'set au traitement de données en m'engageant dans le privé?
    C'est bizarre d'affirmer qu'on est plus impliqué dans le public que dans le privé... Naïvement je trouve plus facile d'affirmer le contraire, de part la pression et les deadline auxquelles tu ne peut pas échapper dans le privé, mais dans l'absolu, ça dépend des labos/entreprise, y'a pas de vérité la dessus je pense...

  2. #22
    Membre éprouvé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 515
    Points : 488
    Points
    488

    Par défaut

    Il n'y a peut-être pas encore foule d'entreprises spécialisées en bioinfo, mais je vois passer beaucoup de "grants" et "fellowships" donnés par le privé pour faire de la recherche en bioinfo. Donc, ça s'apparente à CIFRE en France, mais c'est de plus en plus fréquent dans le monde entier.

    Sinon, il y a des thésards en France qui ne font pas de recherche et ont créé une assoce. En général, ce que j'ai vu, des thésards arrivent à se faire embaucher en tant que chefs de projet dans des boîtes privées.

    Donc, bon, à voir et à réfléchir longuement
    Bon courage!
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  3. #23
    Membre éprouvé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 515
    Points : 488
    Points
    488

    Par défaut

    Citation Envoyé par vinzzzz Voir le message
    Décider de quoi? N'hésite pas a t'y prendre à l'avance en tout cas... Un stage M1 en bioinfo dans le privé ca se trouve pas facilement je pense... Hésite pas, à demander de l'aide a tes responsable
    Ca, c'est très bon conseil. Les M2 pro que j'ai connus ont commencé à chercher leur stage en entreprise 6 à 8 mois avant de le commencer... Donc, n'hésite pas à commencer à chercher, oui.


    Citation Envoyé par vinzzzz Voir le message
    C'est bizarre d'affirmer qu'on est plus impliqué dans le public que dans le privé... Naïvement je trouve plus facile d'affirmer le contraire, de part la pression et les deadline auxquelles tu ne peut pas échapper dans le privé, mais dans l'absolu, ça dépend des labos/entreprise, y'a pas de vérité la dessus je pense...
    Clair... Mais bon, on va dire que l'AERES essaie de faire en sorte que le public devienne du privé en moins bien payé et tout aussi stressant... Donc, bon, ça dépend de l'endroit. De toute manière, si tu veux t'investir, tu le fais
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  4. #24
    Invité régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 25
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 7
    Points : 8
    Points
    8

    Par défaut

    Par implication, je voulais parler du fait de suivre un projet du début à la fin et non pas seulement recevoir une information, la traiter par informatique et la rendre.

    Je vais refaire un tour des masters proposés avec tout ca en tête.

    Merci beaucoup.

  5. #25
    Membre habitué
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    491
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 491
    Points : 130
    Points
    130

    Par défaut

    Le master de paris 7 est trés bien pour la recherche mais demande pas mal de travail, surtout en M2 (qui par ailleurs est l'année la plus intéressante, essentiellement basée sur des projets). Je connais pas très bien les autres master, si ce n'est paris 11 qui est un peu plus orienté stats.
    Note aussi l'existance d'un master de chémoinformatique a strasbourg... La chémoinfo c'est plus ou moins relié a la bioinfo, sauf qu'on axe les études sur les petites molécules/médicaments -> liens direct avec l'industrie pharmaceutique.

  6. #26
    Membre Expert
    Avatar de Jasmine80
    Femme Profil pro Jasmine
    Bioinformaticienne
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    2 945
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Femme Jasmine
    Âge : 34
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Bioinformaticienne
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 2 945
    Points : 2 215
    Points
    2 215

    Par défaut

    Citation Envoyé par onylink Voir le message
    J'aurai aimé parler (fourm ou msn) avec des gens qui travaillent déjà en labo ou autre, pour avoir un petit aperçu du travail qu'on y fait.
    J'ai déjà bien expliqué ce que je fais ici
    Mais si tu as d'autres questions, je veux bien en discuter avec toi, de préférence via le forum car je suis rarement sur msn.
    -- Jasmine --

    Merci de poser les questions dans le forum, je ne répondrai pas aux MP.

  7. #27

    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 22
    Points : -6
    Points
    -6

    Par défaut

    BTW, quels sont les débouchés avec ce type de formation compte tenu de l'environnement économique en France, en particulier dans les biotechs?

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •