Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 13 PremièrePremière 12345612 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 253
  1. #21
    Membre Expert Avatar de nebule
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    1 507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 1 507
    Points : 1 455
    Points
    1 455

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance
    Détrompe toi, si tu peux montrer tes compétences et que tu as un patron pas idiot qui veut te garder ça peut le faire... j'en ai fait l'expérience
    Mouai c'est ce que je pensais aussi mais, malgré 6 mois de stage (non rémunéré) + 6 mois de CDD (à 18k€ et la promesse d'un meilleur salaire), je me retrouve avec un CDI à 20k€ ... Je vois pas trop l'amélioration de salaire...
    Alors que mon patron lui meme m'a dit etre content de moi, vouloir absolument me garder

    Enfin, au final, je me suis bien fait avoir (pour rester polie)
    Mais bon, c'est pas un drame... J'ai un boulot, un salaire, un peu d'XP... Ca pourrait etre pire
    Et puis, le marché repart alors avec ma petite expérience, je vais voir ailleur

    D'ailleur soit dit en passant, dans les autres boites, ils trouvent que ma requete de 24k€ n'est pas énorme ... Donc ca me rassure Merci le Cnam

  2. #22
    Membre émérite
    Avatar de Catbull
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2003
    Messages
    542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2003
    Messages : 542
    Points : 833
    Points
    833

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance
    Citation Envoyé par Catbull
    Faire des études n'est-il pas aussi un moyen de montrer sa motivation et ses capacités de travail? Autrement dit un bac+2 qui aura étudié 2 ans post bac et travaillé 3 ans sera plus méritant qu'un bac+5 ayant fait 5 ans d'études supérieures?
    Et que devient cette motivation 3 ans après ??? C'est pas ta motivation à faire des études qui est intéressante... du moins il me semble
    La question est : "Pourquoi faire des études?"

    J'ai poussé les études à Bac+5, mais j'ai été tenté d'abandonner à Bac+2, parceque je préférais gagner mon indépendance et passer à autre chose en travaillant. Poursuivre ses études n'est pas une décision anodine et c'est parceque je voulais accéder à un métier qui m'interresse et "bien" rémunéré que j'ai étudié. Si faire un bac+2 revenait au même qu'un bac+5 alors j'aurais fait bac+2. Et aujourd'hui Je n'aurais pas perdu 3 ans de salaire et un emprunt de 12000€ à rembourser (et louper l'an 2000 )... Je ne suis pas de ceux qui pense que les études sont une fin en soit, alors oui je pense que cette motivation est à prendre à compte

    Ce qui ne veut pas dire que je dénigre la formation bac+2 et cela ne sous-entend pas que ceux qui ont fait le choix de travailler tôt sont moins motivés.

    Citation Envoyé par orafrance
    Citation Envoyé par Catbull
    Il y a des injustices flagrantes dans le monde du travail et je suis d'accord pour dire que l'expérience est primordiale. Mais de l'expérience tout le monde en a ou en aura, ce qui n'est pas le cas des études. Bref, mieux vaut étudier 5 ans que 2 ans et ce n'est un secret pour personne...
    Personnellement ça me saoulait d'apprendre par coeur de l'économie ou du droit alors que je voulais faire du technique... par contre, j'ai voulu profiter de la vague euro et an 2000. Serais-je donc un "sous-produit" de la société parce que j'ai profité d'une excellente opportuniteé ? Est-ce que je ne mérite pas un bon poste simplement parce que je n'aimais pas les études ? Etc... Tout ça n'est qu'élitisme... et là on parle de Bac+2 et Bac+5 mais c'est encore pire quand on voit des différences dans les bac+5 entre eux
    La théorie est inhérente aux études et tu n'es pas le seul que ça souale.

    Et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas parcequ'on a fait peu ou pas d'études qu'on ne mérite pas un bon poste. Et oui il s'agit d'élitisme. Et cet élitisme est normal et on le retrouve partout. Imagine une société de services composée uniquement de cadres dirigeants et de chefs de projet bien payés? Mais je te rassure cet élitisme repose en grande partie sur les compétences et l'expérience. Un diplôme est loin de tout faire
    CatBull - Modérateur VB

  3. #23
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Geek entrepreneur
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    1 212
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Geek entrepreneur

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 1 212
    Points : 2 373
    Points
    2 373

    Par défaut

    Comme je le disais sur l'autre sujet, "sortez tous vos expériences persos" (d'un ton ironique en sachant que chacun sortirait les exemples et leur contraire). Ce débat ne pouvait pas objectivement poursuivre sans préjugé et subjectivité, c'était impossible. Bon ok, moi aussi j'ai décrit mon expérience mais en précisant que je ne la considérais pas comme une généralité.

    D'un coté certains posteurs ici viennent de BAC+2 et ne saisissent pas la difficulté réelle d'avoir fait 3 ans d'études en plus, Ils n'admettent pas la qualification supplémentaire apportée ou nient que les stages ingé soient considérés comme de l'expérience.

    D'un autre coté, des BAC+5 postent ici en défendant leur expérience perso et en tentant de justifier leurs acquis et leur qualification. Ils ne saisissent pas effectivement la frustration de personnes compétentes qui jugent valoir autant qu'eux.

    Mais ce n'est pas en se dévaluant l'un l'autre que ce débat avancera.

    En début de carrière la frustration du BAC+2 est parfois justifié mais pas tant que ca, surtout ces dernières années. J'ai effectivement vu des personnes qui font le même travail que moi dans mon service et qui sont moins bien payés que moi (y compris un BAC+5 venant de DESS). Mais ce n'est pas une généralité.
    En milieu de carrière, et la c'est lié au management a la francais, c'est beaucoup plus vrai. Dans 10 ans ou vous demandera toujours vos diplomes et on se basera la dessus pour le salaire. Pas tous heureusement mais c'est bien souvent le cas. Triste mais réél.

    Mais la question du post était : expérience contre diplome
    Pourquoi les opposer ? Les deux sont qualifiants.
    L'entreprise juge qu'un jeune BAC+5 ne coute pas si cher que ca par les temps qui courent et l'expérience de l'entreprise lui a montré que les BAC+5 s'adaptent rapidement. Si ce n'était pas le cas, elle ne le ferait pas.
    Plus tard, la différence d'expérience devient plus faible (qu'est ce que 3 ans sur 15 ans de carrière) et l'entreprise continue de valoriser le diplome. C'est un fait, je ne juge pas.

    MODE IRONIE ON : Si j'étais recruteur, ce post me ferait réfléchir et je donnerais raison a chacun. Je ramènerais tous les salaires au smic, comme ca, chacun part de la même base. 2 ans d'étude ou 5 ans d'étude, quelle est la différence avec un autodidacte ?
    MODE IRONIE OFF

  4. #24
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par Catbull
    J'ai poussé les études à Bac+5, mais j'ai été tenté d'abandonner à Bac+2, parceque je préférais gagner mon indépendance et passer à autre chose en travaillant. Poursuivre ses études n'est pas une décision anodine et c'est parceque je voulais accéder à un métier qui m'interresse et "bien" rémunéré que j'ai étudié. Si faire un bac+2 revenait au même qu'un bac+5 alors j'aurais fait bac+2. Et aujourd'hui Je n'aurais pas perdu 3 ans de salaire et un emprunt de 12000€ à rembourser (et louper l'an 2000 )... Je ne suis pas de ceux qui pense que les études sont une fin en soit, alors oui je pense que cette motivation est à prendre à compte
    OK mais quid des bac+5 qui font le boulot des Bac+2 ? Mérite-t-il leur salaire supérieur ?

    Citation Envoyé par Catbull
    Ce qui ne veut pas dire que je dénigre la formation bac+2 et cela ne sous-entend pas que ceux qui ont fait le choix de travailler tôt sont moins motivés.
    Heureusement, personne ne semble dire que les bac+2 sont des moins que rien ... mais je veille

    Citation Envoyé par Catbull
    Et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas parcequ'on a fait peu ou pas d'études qu'on ne mérite pas un bon poste. Et oui il s'agit d'élitisme. Et cet élitisme est normal et on le retrouve partout. Imagine une société de services composée uniquement de cadres dirigeants et de chefs de projet bien payés?
    Non, c'est justement là que je ne suis pas d'accord. Cet éllitiste est idiot et dangereux pour les sociétés. Rejetter des candidats à un poste en s'arrêtant à la 1° ligne du CV c'est complétement imbécile et comme je le disais, les anglo-saxons l'ont déjà compris. Le problème c'est pas une société composée que de dirigeant mais une société composée que de bac+5. Pourquoi payer autant un dév qu'un chargé de projet en début de carrière ? Si ils sont payés pareil, pourquoi donné tel poste à l'un et pas à l'autre ? On ne peut pas, chacun son rôle, donc dans un monde merveilleux les bac+2 et bac+5 (au moins en début de carrière) ne devrait pas faire le même boulot et alors dans ce cas, la différence de paie serait justifiée.

    Je rêve d'une paie au mérite, ce qui est infaisable en début de carrière mais complétement envisageable avec l'expérience

  5. #25
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par hugo123
    D'un coté certains posteurs ici viennent de BAC+2 et ne saisissent pas la difficulté réelle d'avoir fait 3 ans d'études en plus, Ils n'admettent pas la qualification supplémentaire apportée ou nient que les stages ingé soient considérés comme de l'expérience.
    Visiblement tu n'as pas compris

    Ce qui n'est pas normal c'est qu'à expérience égale (stage inclus) et travail égal, le diplome change la paie. On est payé pour le travail qu'on fait et non celui qu'on a fait dans une autre vie

    Et c'est encore plus aberrant de voir des différences entre les bac+5 entre-eux

    Citation Envoyé par hugo123
    En milieu de carrière, et la c'est lié au management a la francais, c'est beaucoup plus vrai. Dans 10 ans ou vous demandera toujours vos diplomes et on se basera la dessus pour le salaire. Pas tous heureusement mais c'est bien souvent le cas. Triste mais réél.
    Et c'est bien le fond du problème

    Citation Envoyé par hugo123
    Mais la question du post était : expérience contre diplome
    Pourquoi les opposer ? Les deux sont qualifiants.
    Non, pas avec l'expérience. Aucune école d'ingénieur ou autres ne t'apprend mieux que l'expérience comment gérer les urgences, les crises, la communication et bien entendu la technique.

    Citation Envoyé par hugo123
    MODE IRONIE ON : Si j'étais recruteur, ce post me ferait réfléchir et je donnerais raison a chacun. Je ramènerais tous les salaires au smic, comme ca, chacun part de la même base. 2 ans d'étude ou 5 ans d'étude, quelle est la différence avec un autodidacte ?
    MODE IRONIE OFF
    Si j'étais recruteur je me dirais que le modèle français est complétement idiot puisque finalement personne n'est content

  6. #26
    Membre Expert Avatar de Caine
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 025
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 42

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 025
    Points : 1 069
    Points
    1 069

    Par défaut

    Je n'ai pas tout lu, peut être quelqu'un à déjà fait cette remarque.

    Un ingénieur de développement et un Analyste programmeur ne font tout simplement pas le même métier.

    Je précise que j'ai autant d'années d'expérience sur les deux postes.

    Un ingénieur conçoit, code les parties globales d'une application ( mais il est vrai que de nos jours, il code comme un AP).

    Il se déplace chez le client pour les recettes de projets.

    Il rédige l'ensemble des documents (spécifications, conception préliminaire, conception détaillée, plan de validation, rapport de validation.

    Il a la charge de la bonne tenue du plan qualité, de la gestion de configuration des documents et des sources...

    Il fait largement plus de 40 H par semaine.

    Un analyste programmeur prend en entrée des spécifications de modules, voir des en-têtes, code le corps et les outils de validation unitaire, valide les modules voir le logiciel complet.

    Il rédige quelques parties de documents. Parfois il est amené à ce déplacer ou il est en déplacement continuel car il travaille in situ.

    Normalement au vue de son statut, il est au 35 H (mais la réalité doit être toute autre).

    Personnellement j'ai dix fois plus de responsabilités (avec le boulot derrière ) depuis que je suis ingénieur.

    Je suis mieux payé que quand j'étais AP, encore heureux.

    A mon sens voilà pourquoi ces postes, avec ou sans expérience, ont un salaire si différend.

  7. #27
    Membre confirmé Avatar de tipiak
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    205
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 205
    Points : 249
    Points
    249

    Par défaut

    pour le coup des bac+5 qui "piquent" les job des bac+2
    c'est un peut un autre sujet mais on en avait parlé autour d'une table ronde avec une quinzaines de boites (essentiellement SSII et quelques grand groupes) lors d'une journée organisée par notre école pour prendre la température des entreprises et adapter la formation au mieux à leurs attentes

    et sur ce sujet il y a vraiment deux écoles de penser :

    - celles qui savent exploiter les compétences des bac+2 ce qui apporte qd meme un super avantage de réduire les coûts etc etc et qui donnent au bac+5 des postes qualqué sur leurs compétences.
    l'inconvéniant est qu'il faut bien songer à savoir qui va faire quoi et avoir une bonen matrice de compétances ....

    - Celles qui veullent se simplifier ce taff de gestion des compétances qui prennent que des bac+5 (qui ne se contente pas de faire que du taff de dev mais aussi des bouts de fonctionnel) la contrepartie c'est que ca coute plus cher que des bac+22 donc les salaires ingé dans ces boites sont à la baisse ... mais c'est super simple à gérer d'un point de vu gestion des ressources car tu peux balader plus facilement tes ressources en limitant le temps d'adaptation d'un projet à un autre....
    par ailleurs ces entreprises avaient soulevé le point que l'Ingé s'adapte aussi bcp plus rapidement à un domaine fonctionnel nouveau (en l'occurrence c'était surtt des SSII qui avaient cette opinion ....)=>bénéficier de plus de souplesse.

    Après perso je n'ai pas trop d'avi sur la question : disons qu'il y a du bon et du moins bon dans chaques solutions .... après ce qui me semble néfaste c'est les dérives de ces solutions (genre adopter le system 2 alors que l'entreprise ne s'y prette pas (entreprise avec peu de mobilité de ressources, faible nombre de domaine fonctionnel ...., et organisation des projets))


    sur la reconnaissance des compétances et des expériences en stages : clair que c'est un problème bien Français.

    Je viens d'être emboché sur mes compétences (et un peu de diplome qd meme) dans un domaine où très peu de jeunes diplomés ont eu l'occasion de bosser (alors que j'ai un an d'exp dans ce domaine en cumullant mes expériences)
    et j'ai un salaires fonction de tout ça ... donc je n'ai pas à me pleindre , je bosse dans le domaine que j'aime en étant bien payé et dans des conditions qui me conviennent...

    alors qu'en france je me serait tapé du DEV pour une misère alors que j'ai fait très peu de développement lors de mes expériences passées... (donc j'en aurai surement chié à évoluer....)





    Citation Envoyé par orafrance

    en france l'acces aux études longues est plus accès sur les compétences que sur l'argent (même si cette varaible intervient toujours)
    c'est un argument que je lis souvent mais qui semble oublier qu'il n'y a pas que l'inscription dans le cout d'une année d'étude. Se payer un appart et de quoi manger pendant 2 ans supplémentaires et loin d'être à la portée de toutes les bourses. Pour les familles de plusieurs enfants, ces 2 années en plus peuvent induire pour les parents d'assumer les études supérieurs d'un autre enfant ce qui est loin d'être évident.

    Donc, bac+5 est bel et bien plus compliqué pour les petits revenus même si les aides sont nombreuses
    c'est clair qu'elles ne sont ps facilité, mais la france doit être un pays qui les favorisent le plus....
    et le cas de mon ancien collocataire avec un pret étudiant, les aides et ses rémunérations de stage : il vit en circuit fermé (sans apport de sa famille) donc c'est possible
    (bon aussi un appart' en province c'est pas un appart' à paris, le coup d'une école public (comme à la fac) c'est pas le cout d'une école privée)
    et les rémunérations de stage, dans notre école on arrive à bien être rémunéré .... donc on va dire qu'il doit avoir un des couts les plus bas des bac+5....

  8. #28
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par Caine
    Un ingénieur de développement et un Analyste programmeur ne font tout simplement pas le même métier.
    Très bien expliqué

    Sauf que j'ai encore jamais vu quelqu'un capable de faire une spécification correcte sans expérience ... et j'imagine que tu as commencé par être AP non ?

  9. #29
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par tipiak
    par ailleurs ces entreprises avaient soulevé le point que l'Ingé s'adapte aussi bcp plus rapidement à un domaine fonctionnel nouveau (en l'occurrence c'était surtt des SSII qui avaient cette opinion ....)=>bénéficier de plus de souplesse.
    l'adaptabilité et la souplesse ne dépendent QUE de l'individu, rien à voir avec les études... c'est lamentable d'entendre de tels préjugés

    Citation Envoyé par tipiak
    c'est clair qu'elles ne sont ps facilité, mais la france doit être un pays qui les favorisent le plus....
    et le cas de mon ancien collocataire avec un pret étudiant, les aides et ses rémunérations de stage : il vit en circuit fermé (sans apport de sa famille) donc c'est possible
    (bon aussi un appart' en province c'est pas un appart' à paris, le coup d'une école public (comme à la fac) c'est pas le cout d'une école privée)
    et les rémunérations de stage, dans notre école on arrive à bien être rémunéré .... donc on va dire qu'il doit avoir un des couts les plus bas des bac+5....
    Bien sûr que c'est faisable et la France est peut être le meilleur pays pour ça, mais c'est loin d'être simple... et puis faire 2-3 ans d'études pour payer pendant 5-6 ans ça met tout de suite de coté l'argument : bac+5 pour gagner plus

  10. #30
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Geek entrepreneur
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    1 212
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Geek entrepreneur

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 1 212
    Points : 2 373
    Points
    2 373

    Par défaut

    Orafrance, effectivement a travail égal ce serait injustifié. Mais le travail est il réellement égal ? Dans certains cas, on me trouvera toujours des exemples le prouvant. Mais dans la majorité de cas ce n'est pas vrai. Je suis le premier a dénigrer ce que je fais auprès de mes amis, en considérant que le boulot d'ingé est finalement celui d'un technicien et je crois que beaucoup font comme moi, laissant penser que finalement c'est le même travail.
    Mais bon, pour une fois je vais tenter d'être plus objectif, on me demande d'être polyvalent sur l'ensemble des postes du projet (conception, dev, qualif, assistance), j'ai une visibilité directe auprès du client sur l'assistance, le conseil, je fais des interventions chez le client pour remettre un bouzin qui perd des milions d'euros par journée d'inactivité et j'en passe et des meilleures. On me place sur les épaules des responsabilités (que je gère très bien je vous rassure) qui sont évalués à un certain salaire. Je suis le premier a faire comme si ca n'existait pas (relisez moi plus haut, je parlais du grouillot de base ^^), mais je crois que c'est a cause de ce type d'attitude qu'on en vient a penser des choses fausses. Mea culpa de ma part.

    Quand au diplome, je confirme qu'il t'apprend bien la technique, la communication et comment gérer les urgences ou les crises. A petite échelle bien sur. Le stress continuel des exams et des échéances de projet n'a pas autant d'impact, la technique apprise en école n'est pas tout a fait au gout du jour mais la formation est suffisament variée pour former un ingé a s'adapter. On ne lui apprend pas le C++, le java ou tout autre point technique, on lui apprend a apprendre et a se comporter efficacement face a un probleme.

    Edit pour post croisé :
    Je n'ai jamais vu quelqu'un capable de faire une spécification correcte avec et sans expérience ^^ Est-ce réellement du au diplome ?
    (bon ok, je suis mauvaise langue)

  11. #31
    Membre confirmé Avatar de tipiak
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    205
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 205
    Points : 249
    Points
    249

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance
    Citation Envoyé par tipiak
    par ailleurs ces entreprises avaient soulevé le point que l'Ingé s'adapte aussi bcp plus rapidement à un domaine fonctionnel nouveau (en l'occurrence c'était surtt des SSII qui avaient cette opinion ....)=>bénéficier de plus de souplesse.
    l'adaptabilité et la souplesse ne dépendent QUE de l'individu, rien à voir avec les études... c'est lamentable d'entendre de tels préjugés
    et pourtant les SSII qui pensaient cela ne sont pas inconnue (d'un autre coté c'est facile de les reconnaitre : elles n'ont pas ebochée de bac + 2 depuis 2002 ou très peu alors)

    après je suis d'accord avec caine : je savais pas trop comment l'expliquer et il l'a très bien fait...

  12. #32
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 301
    Points : 352
    Points
    352

    Par défaut

    Citation Envoyé par mmontig
    Un gars qui a un DESS (=BAC+5) sera payé 2 à 5k€ de moins qu'un gars qui a un diplome d'ingé(=BAC+5)!!!!!
    Tu m'expliques :
    L'explication est toute simple : la selection est plus importante pour entrer en école d'ingé qu'a la fac.

    Citation Envoyé par mmontig
    Mais je dis pas ça, je te parle de l'innégalité salariale entre 2 diplômes de même niveau...
    Souvent c'est la même différence entre un BTS et un DUT
    Parceque, "on" suppose que les IUT sont plus sélectifs.

    Citation Envoyé par mmontig
    Citation Envoyé par tesla
    Et alors ?? A toi de te bouger pour montrer tes capacités...
    Et je fais comment : quand j'envoi mon CV je prétends avoir fait un diplome d'ingé juste pour passer le 1er barrage Hum ca fait trop bien
    Y'a bien d'autres moyens !
    Tu peux écrire des tutorials, faire des sites ou des logiciels montrant ce que tu sais faire, travailler tes entretiens, tes CV et lettres de motivation, suivre des formations...
    Citation Envoyé par mmontig
    Puérile et immature alors que les BAC+5 piquent les boulots des BAC+2, ca sert à quoi cette sur-enchére de diplome : A quoi ca sert d'avoir un diplome d'ingé pour coder des if Them Else comme tu le dis si bien :
    Expliques Car la je vois ... Mis à part prendre le boulot des BTS et DUT (qui sont trés compétents!)
    Ca sert qu'il faut bien commencer par quelquechose quelquesoit le niveau à la sortie des études.

    Citation Envoyé par mmontig
    Malheureusement non... Enfin je m'explique, moi j'ai que mon DUT "pour de vrai" + 2/3 de mon DEST (4 Ues sur les 6).
    Et bien je pensais être considérée comme "presque" BAC+4 et avoir le salaire en conséquence (ou au moins avoir la certitude d'avoir ce salaire lors de l'obtention de mon diplome (2006) mais que s'est-il passé :

    Embauchée à un salaire de BAC+2 (20k€) et je ne pense pas qu'en juin (d'ici 10 mois en gros) je passerai à 25k€ Ca fait 25% d'augmentation aucun patron ne me donnera jamais ça si je reste dans la meme boite

    La seule solution : changer de boite... Donc le Cnam oui, c'est une super école (enfin moi je trouve) mais à la fin de ton diplome, faut pas hésiter à changer de boite ... Car tu ne risques pas d'avoir l'augmentation en conséquence
    Le statut "preque bac+4" n'existe pas !
    Pour le reste, bienvenu dans le monde réel.
    Tu veux gagner plus ? Fini ton diplôme, change de boite et monte sur Paris. Si tu te debrouilles bien dans 2/3 ans t'es à 30 K€.

  13. #33
    Membre confirmé Avatar de tipiak
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    205
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 205
    Points : 249
    Points
    249

    Par défaut

    Citation Envoyé par tesla
    change de boite et monte sur Paris
    c'est un autre débat mais je suis convaincu que la hausse de salaire en bossant à Paris ne compense pas le surcoût du niveau de vie ...

    enfin on en a parlé avec quelques amis et on est tombé sur la meme conclusion
    entre 27k€ en province et 32 k€ sur Paris, tu t'en sort mieux en province
    je crois que le point d'équilibre était autour de 27k€ pour 34-35.... après c'est pas forcement les meme possibilités d'évoution de carriere...

  14. #34
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par hugo123
    Orafrance, effectivement a travail égal ce serait injustifié. Mais le travail est il réellement égal ?
    D'expérience, j'ai encore jamais personne fraichement sorti de l'école être plus ou moins compétent selon le niveau d'étude. La seule différence qu'on peut noté c'est sur les écoles en elle-même, par exemple, ma femme a fait une Miage et moi un DUT. Et bien je pense très sincèrement qu'elle n'avait pas plus de compétence que moi en dév quand nous avons eu notre diplome. En revanche, elle avait appris Forms (un AGL Oracle) et était donc plus opérationnelle que moi sur ce point (moi j'ai dû être formé).

    Bref, tout ça pour dire que la qualité d'une recrue réside dans la recrue elle-même et dans ce qu'elle a appris mais pas du niveau d'étude. Un ingé qu'à jamais vu Oracle sera une grosse buse sous Oracle comme un bac+2 qui n'a pas fait de C++ pendant 5 ans sera évidemment moins compétent qu'un bac+5 qui en a fait sa spécialité

    Enfin, je reconnais en outre que les ingénieurs sont formés pour le management et c'est bien là leur point fort, mais c'est complétement inutile en début de carrière (pour ce que j'ai vu en tout cas )

    Mais bon, pour une fois je vais tenter d'être plus objectif, on me demande d'être polyvalent sur l'ensemble des postes du projet (conception, dev, qualif, assistance), j'ai une visibilité directe auprès du client sur l'assistance, le conseil, je fais des interventions chez le client pour remettre un bouzin qui perd des milions d'euros par journée d'inactivité et j'en passe et des meilleures. On me place sur les épaules des responsabilités (que je gère très bien je vous rassure) qui sont évalués à un certain salaire. Je suis le premier a faire comme si ca n'existait pas (relisez moi plus haut, je parlais du grouillot de base ^^), mais je crois que c'est a cause de ce type d'attitude qu'on en vient a penser des choses fausses. Mea culpa de ma part.
    Si tu as plus de responsabilité que d'autres c'est logique d'être rémunéré en conséquence, je ne vois rien d'anormal là dedans

    Quand au diplome, je confirme qu'il t'apprend bien la technique, la communication et comment gérer les urgences ou les crises. A petite échelle bien sur. Le stress continuel des exams et des échéances de projet n'a pas autant d'impact, la technique apprise en école n'est pas tout a fait au gout du jour mais la formation est suffisament variée pour former un ingé a s'adapter. On ne lui apprend pas le C++, le java ou tout autre point technique, on lui apprend a apprendre et a se comporter efficacement face a un probleme.
    Entre foiré un exam et faire perdre des millions d'euros à ton clien, je sais pas toi mais pour moi c'est pas du tout le même stress

    En exam, j'avais pas le boss sur le dos déjà

    Edit pour post croisé :
    Je n'ai jamais vu quelqu'un capable de faire une spécification correcte avec et sans expérience ^^ Est-ce réellement du au diplome ?
    (bon ok, je suis mauvaise langue)
    Non, et c'est pas ce que j'ai dit... je dis juste que ce ne sont pas les diplomes qui t'apprennent à faire des specs... les diplomes te servent juste à bien écrire, la connaissance métier s'apprend sur le terrain

  15. #35
    Candidat au titre de Membre du Club
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 9
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    La faute au système éducatif aussi. A pousser toujours autant d'étudiants à se surdiplomer on se retrouve avec plus de diplômés que d'emplois à leur niveau de compétence (ce qui arrange bien les entreprises car ca fait baisser les salaires mais pas les bénéfices) et un manque de personnel dans certains métiers dits "manuels" (mais qui demandent souvent plus de rigueur et de responsabilité que certains métiers plus "intellectuels"). Ajouté à ça la sale mentalité française du salaire en fonction des études (je ne parle même pas de la discrimination honteuse envers les femmes) et on se retrouve avec une forte offre pour des métiers du bâtiment ou de la restauration mais avec des entrepreneurs "petits épiciers" qui ne sont pas disposés à suivre l'offre et la demande en augmentant les salaires pour satisfaire leurs besoins de main d'oeuvre. Les lois du marché sont d'une hypocrisie

    En extrapolant (avec exagération j'en conviens) on aura un maximum d'ingénieurs ou assimilés sur le marché dont certains devront se contenter d'emploi de manoeuvre tout en réclamant un salaire d'ingénieur. A quand les plongeurs à 35 000 euros/an

  16. #36
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par tipiak
    c'est un autre débat mais je suis convaincu que la hausse de salaire en bossant à Paris ne compense pas le surcoût du niveau de vie ...
    C'est un autre débat mais je peux en parler dans un autre sujet

  17. #37
    Membre émérite
    Avatar de Catbull
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2003
    Messages
    542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2003
    Messages : 542
    Points : 833
    Points
    833

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance
    Citation Envoyé par Catbull
    J'ai poussé les études à Bac+5, mais j'ai été tenté d'abandonner à Bac+2, parceque je préférais gagner mon indépendance et passer à autre chose en travaillant. Poursuivre ses études n'est pas une décision anodine et c'est parceque je voulais accéder à un métier qui m'interresse et "bien" rémunéré que j'ai étudié. Si faire un bac+2 revenait au même qu'un bac+5 alors j'aurais fait bac+2. Et aujourd'hui Je n'aurais pas perdu 3 ans de salaire et un emprunt de 12000€ à rembourser (et louper l'an 2000 )... Je ne suis pas de ceux qui pense que les études sont une fin en soit, alors oui je pense que cette motivation est à prendre à compte
    OK mais quid des bac+5 qui font le boulot des Bac+2 ? Mérite-t-il leur salaire supérieur ?
    Je ne l'aurais pas formulé comme ça. Dans le cas cité par mmontig, je trouve que c'est mmontig qui ne mérite pas son salaire

    Je m'explique avant de m'attirer ses foudres. Je pense honnêtement qu'elle est sous payées et mérite davantage. Le bac+5, en raison de son diplôme, à réussi à négocier un meilleur salaire. Mais celui-ci reste nférieur à ce qu'il peut expérer gagner en tant qu'ingénieur débutant. Doit-on le blâmer, lui, de gagner plus que mmontig? Ne mérite-t-il pas de gagner plus de 23K€? et mmontig plus de 20k€?

    Citation Envoyé par orafrance
    Citation Envoyé par Catbull
    Et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas parcequ'on a fait peu ou pas d'études qu'on ne mérite pas un bon poste. Et oui il s'agit d'élitisme. Et cet élitisme est normal et on le retrouve partout. Imagine une société de services composée uniquement de cadres dirigeants et de chefs de projet bien payés?
    Non, c'est justement là que je ne suis pas d'accord. Cet éllitiste est idiot et dangereux pour les sociétés. Rejetter des candidats à un poste en s'arrêtant à la 1° ligne du CV c'est complétement imbécile et comme je le disais, les anglo-saxons l'ont déjà compris. Le problème c'est pas une société composée que de dirigeant mais une société composée que de bac+5. Pourquoi payer autant un dév qu'un chargé de projet en début de carrière ? Si ils sont payés pareil, pourquoi donné tel poste à l'un et pas à l'autre ? On ne peut pas, chacun son rôle, donc dans un monde merveilleux les bac+2 et bac+5 (au moins en début de carrière) ne devrait pas faire le même boulot et alors dans ce cas, la différence de paie serait justifiée.

    Je rêve d'une paie au mérite, ce qui est infaisable en début de carrière mais complétement envisageable avec l'expérience
    Apparament, tu commencais déjà à commencer la rédaction de ton message quand j'ai modifié mon post

    Il y aura toujours de l'élitisme. Il est vrai aussi que l'expérience et le talent devrait gommer l'effet diplôme ce qui n'est pas toujours (euphémisme?) le cas. Il n'y a qu'à voir la "fierté" de mon patron d'engager des consultants bardés de diplômes pour se rendre compte de cet effet diplôme.

    L'expérience présente sur un CV est un parcours, et ce parcours commence par les diplômes. En tant que consultant, on est jugé sur CV avant de travailler chez un client. Bac+2 ou Bac+5 le travail que nous effectuons est le même, la facturation est donc la même. L'effet diplôme étant ce qu'il est le client préfère généralement les services d'un bac+5.

    [divagation sur l'elitisme] Il est impensable que tout le monde ait une maison individuel avec piscine et jardin, la surface habitable est trop petite. C'est peut-être con comme exemple, mais cela montre bien qu'il y aura toujours une part d'injustice à moins de priver tout le monde de son loft avec piscine et jardin. Le nivellement par le haut étant impossible, il ne reste comme alternative que le nivellement par le bas où l'élitisme.

    Même si cet élitisme est basé sur le "mérite" je le trouve injuste car je ne crois pas en l'égalité des chances.[fin de divagation]
    CatBull - Modérateur VB

  18. #38
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Geek entrepreneur
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    1 212
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Geek entrepreneur

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 1 212
    Points : 2 373
    Points
    2 373

    Par défaut

    Entre foiré un exam et faire perdre des millions d'euros à ton clien, je sais pas toi mais pour moi c'est pas du tout le même stress
    En exam, j'avais pas le boss sur le dos déjà
    Héhé, franchement quand t'es étudiant, t'as l'impression que c'est toute ta vie que tu joues parfois. Se faire jeter en 4eme année et repartir a 0 (parce que tu t'es pas inscrit en équivalence), je t'assure qu'il y a du stress ^^
    Aujourd'hui j'ai le stress quand je vais regarder cette foutu appli qui plante parce que j'ai pas envie de passer pour une buse et rien trouver mais dans les pires cas d'échecs j'ai de l'aide a disposition.
    Bon enfin la c'est tiré par les cheveux, difficile de comparer les deux ^^ En plus certains ne gèrent pas le stress de la même facon.

  19. #39
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par Catbull
    Doit-on le blâmer, lui, de gagner plus que mmontig? Ne mérite-t-il pas de gagner plus de 23K€? et mmontig plus de 20k€?
    Ha non mais attend... c'est pas les salariés qu'il faut blamer de toutes façons (chacun est libre de négocier comme il veut ) c'est bien l'employeur et ses satanés grilles de salaire qui dépendent du diplome au lieu du poste

    Pour répondre : ils devraient être payé pareil à l'embauche si on leur demande le même boulot

    Citation Envoyé par Catbull
    [divagation sur l'elitisme]Même si cet élitisme est basé sur le "mérite" je le trouve injuste car je ne crois pas en l'égalité des chances.[fin de divagation]
    Quelle égalité des chances ? Le mérite est le même pour tous quelques soient les chances. Je m'expliques, tu es bac+2 et tu fais un boulot de bac+5 -> tu mérites son salaire. Tu es bac+5 et tu fais le boulot d'un bac+2 mais il y a moins de retour et les charges sont réduites -> tu mérites ton salaire. C'est tout ce qui fait la différence entre faire son boulot et bien faire son boulot

  20. #40
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 966
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 966
    Points : 18 731
    Points
    18 731

    Par défaut

    Citation Envoyé par hugo123
    Bon enfin la c'est tiré par les cheveux, difficile de comparer les deux ^^ En plus certains ne gèrent pas le stress de la même facon.
    En effet, c'est incomparable

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •