Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 5 sur 5 PremièrePremière 12345
Affichage des résultats 81 à 89 sur 89
  1. #81
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 57
    Points : 23
    Points
    23

    Par défaut

    Cette discussion est vraiment très intéressante et me fait me poser quand même plusieurs questions :
    1: si l'auto formation n'a pas de valeur concrète auprès des recruteurs, le développeur auto didacte ne devrait-il pas gonfler son CV en simulant des projets sur des technologies qu'il a appris à maitriser dans un environnement non professionnel ?
    2: les processus de recrutement en SSII se font souvent de la sorte : entretien téléphonique avec une personne chargée du recrutement, rendez-vous avec cette même personne (en complétant au passage un nieme formulaire de bilan de compétence) et si ça se passe bien entretien avec un commercial ou le directeur de l'agence. Bref on ne rencontre que peu souvent de personnel technique qui pourrait évaluer les compétences auto formées à leur juste valeur en abordant des questions techniques pointues. Finalement les personnes rencontrées prennent le CV du candidat et son bilan de compétence et vérifie que ce qui a dans la partie expérience professionnelle correspond à ce dont ils on besoin. Finalement j'en reviens à ma première question : ne faudrait-il pas pipoter les recruteurs de la même façon dont eux pipotent leurs clients pour être sûrs d'obtenir un poste avec un bon salaire ?
    3: les bac+5 sont exigés, mais ce sont des formations d'ingénieurs. De ma propre formation d'ingénieur en info, je peux dire que ce qui était enseigné était plus un aspect d'analyse et des méthodes permettant d'apporter des réponses à des problèmes. Bien sur on a appris le JAVA et le C++ et le lisp et le prolog et j'en passe, et on a fait toute une palanquée de projets et de stages mettant en pratique tous ces langage mais globablement face à un besoin c'est à l'ingénieur de savoir trouver les solutions dans son environnement technique et pas à apporter une solution dans une technique toujours identique. Jamais mon école n'a voulu former des gens qui soient experts dans une techno en particulier et je pense que pour un ingénieur, s'enfermer dans un environnement technique sera quelque chose de frustrant. Finalement j'ai l'impression que les SSII recherchent des profils ingé plus pour gonfler leurs facturations aux clients mais qu'elles n'accordent pas de crédit aux compétences d'analyse et d'adaptation représentées par ses diplômes. Cela me semble par contre plus difficile de masquer son niveau de formation, puisqu'il apparaît généralement sur le CV.

    Si j'en reviens à mon propre cas : 26 ans, diplômé d'une école d'ingénieur, 3 ans et demi d'expériences diverses et variées mais encore beaucoup de choses à voir : 6 mois de stage en développement J2ME pour téléphones mobiles, 18 mois en SSII à faire du test fonctionnel pour logiciels embarqué dans le cockpit d'un hélicoptère avec du développement en C, 18 mois dans une startup à développer des applications pour téléphones portables en J2ME et depuis 4 mois en Objective-C sur iPhone ; les technos web m'attirent (parce que c'est un environnement que j'ai à peine effleuré et parce que je n'ai pas envie de m'enfermer dans la niche du dev mobile restrainte au J2ME et iPhone), et je souhaite évoluer vers un poste de dev web soit .NET, soit J2EE et plus tard m'orienter vers la gestion de projet. Alors je passe mes soirées sur developpez, je compulse les tutoriels en J2EE (d'ailleurs on ne sait pas vraiment par où commencer tellement c'est devenu vaste au fil temps), les tutoriels en .NET et je commence à avoir une vision concrète de l'utilisation de ces technos (mais sans avoir la maîtrise générale), mais je n'ai pas l'impression que les recruteurs avec qui je discute soient vraiment emballés. Pour eux, j'ai pas fais de projet pro en J2EE donc je suis un débutant voire un noob ; leur expliquer que je pratique le java depuis quand même 5 ans n'apporte pas beaucoup plus d'alacrité ; leur faire comprendre que y a 6 mois je ne connaissais même pas les règles syntaxiques de l'Objective-C et que au jour d'aujourd'hui je vais finaliser ma 3e application iPhone ce qui montre que je sais m'adapter aux défis technologiques, non plus. Où sont passées les beaux discours du directeur de mon école en 1ere année sur les compétences des ingénieurs ?

  2. #82
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 959
    Points : 17 228
    Points
    17 228

    Par défaut

    1. ne jamais mentir en aucune circonstance... rien ne te dis que le recruteur ne connait pas quelqu'un chez la boite dans laquelle tu es sensé avoir bossé
    2. oui, et tu fais comment pendant la période d'essai si tu n'assures pas ?
    3. même si les annonces ne parlent que de bac+5, les postes sont également accessible à des moins diplomés.

    Pour eux, j'ai pas fais de projet pro en J2EE donc je suis un débutant voire un noob
    Et c'est vrai

    Comme tu as de l'expérience, tu dois savoir qu'il y a une différence sensible entre la maitrise d'un langage et son application dans des projets professionnels.

    Où sont passées les beaux discours du directeur de mon école en 1ere année sur les compétences des ingénieurs ?
    T'es pas le premier à tomber dans le panneau des discours marketing des écoles d'ingé qui ne vendent que du rêve... l'ingé des années 80 à vécu... maintenant, ingénieur c'est devenu le tout-venant ou alors, il faut sortir de X, central ou autres écoles d'élites.

  3. #83
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 57
    Points : 23
    Points
    23

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance Voir le message
    1. ne jamais mentir en aucune circonstance... rien ne te dis que le recruteur ne connait pas quelqu'un chez la boite dans laquelle tu es sensé avoir bossé
    2. oui, et tu fais comment pendant la période d'essai si tu n'assures pas ?
    Certes il ne s'agirait pas non plus de mentir comme un arracheur de dent. Un exemple de ce que je voulais dire : dans les formulaires de bilans de compétences que font remplir les SSII, la plupart des technos sont représentées par des cases à cocher. Si on fait du J2EE en autodidacte et qu'on le maîtrise on pourrait tout à fait cocher la case "Pratique courante", plutôt que "Débutant" (mais sans aller jusqu'à "Expert" non plus). Ensuite à partir du moment où on a "gonflé" ses compétences, il faut bien évidemment s'assurer pendant la période d'essai, de continuer l'auto-formation, de faire plus d'heures, d'être curieux, de s'impliquer, etc... c'est une question de responsabilisation de soi-même et de respect vis à vis de l'employeur.

    Citation Envoyé par orafrance Voir le message
    Comme tu as de l'expérience, tu dois savoir qu'il y a une différence sensible entre la maitrise d'un langage et son application dans des projets professionnels.
    Et je serais tenté de dire que la maîtrise dans le cadre d'un projet est plus simple à obtenir que la maîtrise globale de la techno, car un projet donné n'en utilisera pas toutes les possibilités. J'aurais quand même du mal à croire qu'une personne maîtrise par coeur et sur le bout des doigts toutes les facettes de la technologies J2EE par exemple et qu'elle est apte à faire un projet les yeux fermés sans jamais consulter la doc. Et c'est là que je râle après les process de recrutements : parce qu'il n'accordent pas de crédit aux compétences théoriques et analytiques des candidats, au fait que, à défaut d'avoir la connaissance dans la tête, ils savent où la chercher.

  4. #84
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 959
    Points : 17 228
    Points
    17 228

    Par défaut

    Citation Envoyé par BerBiX Voir le message
    Si on fait du J2EE en autodidacte et qu'on le maîtrise on pourrait tout à fait cocher la case "Pratique courante", plutôt que "Débutant" (mais sans aller jusqu'à "Expert" non plus). Ensuite à partir du moment où on a "gonflé" ses compétences, il faut bien évidemment s'assurer pendant la période d'essai, de continuer l'auto-formation, de faire plus d'heures, d'être curieux, de s'impliquer, etc... c'est une question de responsabilisation de soi-même et de respect vis à vis de l'employeur.
    Bah là tu gonfles rien... si tu estimes que tu as le niveau tu le mets et c'est tout

    Citation Envoyé par BerBiX Voir le message
    parce qu'il n'accordent pas de crédit aux compétences théoriques et analytiques des candidats, au fait que, à défaut d'avoir la connaissance dans la tête, ils savent où la chercher.
    La France particulièrement ne voit que par le diplome et le nom de l'école

  5. #85
    Invité de passage
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 15
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut

    bonjour, merci a tous pour ce sujet très interessant.

    Je suis en BTS informatique de Gestion option Maintenance Reseau ..

    Je voudrais poser la même question :

    1) Quelles sont les compétences recherchées par les SSII dans la partie maintenance des serveurs, systemes etc .. ?

    2) Comme je ne connais pas trop les SSII, est ce que par exemple pour 1 projet (JEE par exemple ) on y affecte un ou plusieurs technicien pour maintenir tout le socle, ou ce sont les développeur qui s'en occupe ?

    3) Est ce que les techniciens ont aussi des "missions" et sont envoyés chez les clients ?



    Désolé si je ne suis pas clair, mais j'aimerais savoir si je "gagnerai" à postuler en SSII..

    D'ailleur j'envisage de faire une liscence orienté réseau mais la non plus je ne sais pas ce qui est mieux coté en ce moment ..

    merci et à bientot

  6. #86
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    157
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 157
    Points : 34
    Points
    34

    Par défaut

    Citation Envoyé par djibril Voir le message
    Salut,

    Juste par curiosité, quelles sont vraiment les compétences recherchées par les SSII.

    En fouillant sur le net, j'ai l'impression que celui qui n'a pas fait de JAVA, J2EE en cours ou en expériences professionnelles ne trouvera jamais de boulot.

    Je me trompe peut etre, mais 80% des offres d'emplois (vrai ou fausses offres) demande toujours des compétences J2EE.

    Comment trouver un emploi si on ne connait pas cette technologie, si on a juste des connaissance basique, si on maitrise plus une technologie par très utilisés à yeux ouvert tel PERL par exemple ou autres.

    Merci
    qu'est-ce que tu veux dire par "offres d'emplois (vrai ou fausses offres)" ???

  7. #87
    Expert Confirmé Avatar de jabbounet
    Homme Profil pro frederic frances
    Consultant informatique
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 894
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme frederic frances
    Âge : 38

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 894
    Points : 2 786
    Points
    2 786

    Par défaut

    personnellement je n'aime pas le questionnaire type case à cocher pour les compétences, cela dépend beaucoup trop de l'état d'esprit du recruté.

    j'ai trop souvent vu des personnes revendiquer le titre d'expert dans une techno la maîtriser moins bien que des personne disant ne pas bien la connaitre.

  8. #88
    Nouveau Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 25
    Points : 25
    Points
    25

    Par défaut

    Citation Envoyé par piloupi Voir le message
    bonjour, merci a tous pour ce sujet très interessant.

    Je suis en BTS informatique de Gestion option Maintenance Reseau ..

    Je voudrais poser la même question :

    1) Quelles sont les compétences recherchées par les SSII dans la partie maintenance des serveurs, systemes etc .. ?

    2) Comme je ne connais pas trop les SSII, est ce que par exemple pour 1 projet (JEE par exemple ) on y affecte un ou plusieurs technicien pour maintenir tout le socle, ou ce sont les développeur qui s'en occupe ?

    3) Est ce que les techniciens ont aussi des "missions" et sont envoyés chez les clients ?



    Désolé si je ne suis pas clair, mais j'aimerais savoir si je "gagnerai" à postuler en SSII..

    D'ailleur j'envisage de faire une liscence orienté réseau mais la non plus je ne sais pas ce qui est mieux coté en ce moment ..

    merci et à bientot
    Bonjour,
    Pour la question 3), oui les techniciens sont envoyés en mission, clairement. Les entreprises ont pas mal tendance à déléguer la gestion de leur parc dans le cadre d'un contrat d'infogérance.
    Pour ta question 1, j'ai pas d'idée, je suis plutôt dans le développement.
    Et pour ta question, je pense vraiment que ça dépend de la boite, du projet, etc.

    Bonne chance pour la suite

  9. #89
    Membre habitué
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 448
    Points : 120
    Points
    120

    Par défaut

    En fait, que vous soyez un jeune émoulu des écoles (comme je le fus) ou que vous veniez de faire une formation professionnelle (voire de l'autoformation), il faut :

    1) Bien valoriser les stages et les compétences apprises,
    2) Ne pas à faire n projet personnel et à le mettre en évidence sur un CV.

    Dans tous les cas de figure, les recruteurs sont particulièrement sensibles à ça. Ça montre votre volonté autant au moins que les diplômes et autres certificats, à mon avis.

    Bon dimanche les amis.

    Marco.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •