Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 52
  1. #1
    Membre confirmé
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    817
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 817
    Points : 236
    Points
    236

    Par défaut Comment négocier une augmentation de salaire ?

    Comment bien négocier son augmentation lors de l'entretient annuel en SSII ?
    Combien faut-il demander en plus ?

  2. #2
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 959
    Points : 17 228
    Points
    17 228

    Par défaut

    en demandant gentillement et le plus que tu peux

    Plus sérieusement, en montrant que tu as atteint tes objectifs et plus encore donc que tu mérites d'être mieux rémunéré. Quand à "combien"... bah pas trop pour rester dans les moyennes du marché tout simplement

  3. #3
    Membre expérimenté Avatar de anitshka
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    624
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 624
    Points : 518
    Points
    518

    Par défaut

    ca depend de ton métier et du context dans lequel tu evolu, de ta personnalité, de celle de ton commercial, du temps qui fait...

    En gros plus tu as d'arguments disant qu'il doivent te payer plus plus tu auras des points aupres de ton commercial plus tu auras de chance d'avoir une augment'

    Type d'arguments:
    - tu es bon, le client apprécie ton travail et il en a parlé a tes chefs
    - tu es irremplaceable (d'un point de vue des technos, des relations clients ...)
    - il y a peu de personnes sur le marché comme toi
    - tu es motivé, tu es un bon représentant de la SSII
    - si tu cherches ailleurs on te propose tant et aux vues des arguments précédents il y perdrait plus a ce que tu partes a la concurrence...

    Pour la valeur ca depend de ton salaire... en général on déconseille de demander plus de 10% (sachant qu'en général en SSII c'est plus de l'ordre de 3 à 5%)

    mais apres tout depend de ton culot...
    Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel!

  4. #4
    Membre habitué
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 114
    Points : 121
    Points
    121

    Par défaut

    Citation Envoyé par Oberown
    Comment bien négocier son augmentation lors de l'entretient annuel en SSII ?
    Combien faut-il demander en plus ?
    Ca ne m'arrive plus très souvent de venir ici, ni de répondre sur le forum, mais je vais faire une exception dans votre cas.

    Tout d'abord, n'oubliez pas que les augmentations sont une pratique de plus en plus rare de nos jours. Aujourd'hui, mieux vaut tenter de négocier une prime ou des avantages en nature. Vous aurez nettement plus de chance d'obtenir satisfaction.

    Examinons les choses, point par point :

    Flexibilité. Les chefs d'entreprises n'ont plus que ce mot-là à la bouche. Côté salariés, ça veut dire ? Bosser quand la boîte en a réellement besoin (d'où l'enthousiasme patronal pour l'annualisation du temps de travail en France), mais aussi accepter que ses revenus le soient (flexibles). Autrement dit, ajustés aux performances collectives (de la boîte, du secteur...) et/ou individuelles. Pronostic de tous les cabinets-conseils de recrutement ? A l'avenir, les rémunérations seront de plus en plus "sur mesure". Les augmentations collectives (hormis quelques dixièmes de points annuels pour compenser l'inflation) font partie du passé. Traduisez : aujourd'hui, plus que jamais c'est vous versus Duboss, arguments et chiffres à l'appui.

    Par conséquent, misez sur l'augmentation du variable. En effet, dans ce contexte, comprenez que le "fixe" (votre salaire mensuel) a peu de chance de faire de la grimpette. Ca, Grocigare, le big boss, déteste. Primo, ça lui coûte cher (vous décrochez 800 balles de mieux ? Il paie, en plus, 45% de charges sociales). Deuxio : il considère que c'est moyennement motivant, vu que vous êtes sûr(e) que ça tombera tous les mois. Voilà pourquoi tout patron préfère de loin les primes individuelles (de fin d'année ou mensuelles), véritables carottes argentées... qu'on peut sucrer au premier faux pas (ou contre-performance de la boîte). Avantage : si Grocigare est content de vous, il peut vous le faire savoir à vous, et pas à tout le service. En vous donnant par exemple une prime de spécialité (vous êtes le/la seul/e dans votre boîte a connaitre telle langue ou tel domaine très pointu), une prime de résultat (grace à vous, les ventes de ceci ou cela ont grimpé de X % en 6 mois!), de déplacement (vous passez 45 jours par an très loin du bureau, à l'étranger, etc), ou même de disponibilité (vous vous êtes laissé fourguer un portable qui sonne non-stop? Demandez qu'on vous indemnise pour cette hot line professionnelle). A vous de savoir convaincre. Mais pour décrocher la timbale, acceptez le gel de votre fixe : on ne peut pas tout avoir. Dans certains pays, le "variable" représente déjà 15 à 25 % du salaire annuel. La tendance s'exportant rapido, en France aussi vous pouvez espérer obtenir en primes l'équivalent de un ou plusieurs mois de salaire.

    Obtenez des notes de frais. Ou faites-vous offrir un ordi. Moins difficiles à obtenir aussi qu'une augmentation classique. Tout ce qui "passe en frais" pour la boîte : remboursements d'essence, de notes de téléphone portable, achat d'un portable, location d'une place de parking. En effet, sur 1000 F de frais -qu'elle vous rembourse intégralement- l'entreprise récupère la TVA : 20,6% en France (je crois), soit 206 F. Et les 794 F restants, elle les déduit de son bénéfice imposable. Pigé ? Quant aux gros achats -ordinateur, meubles, voitures de fonction-, ils sont "amortis". Traduisez : la compta fait le même calcul, mais sur plusieurs années. Si vous réussissez à les convaincre qu'il vous faut un ordi pour bosser at home, les 10000 F d'investissement, la boîte les amortira sur 3 ans (chaque année, elle aura 3333 F de frais).

    Surtout ne faites pas les erreurs que font beaucoup (trop) de gens :
    - Demander une augmentation parce qu'on a "bien travaillé". Vu les rapports de force employeurs-employés, ça ne suffit plus.
    - Confondre négociation et revendication. En dépit de ce que vous pensez (c'est dégueulasse, Francis Machin est mieux payé que moi...), Duboss ne vous doit rien. Vous devez argumenter, et non pas exiger. Ca signifie : 1. constater le problème de façon objective et indéniable : "pour le même travail, je gagne moins que mes collègues" ou "que les gens qui occupent la même poste chez Truc S.A., notre concurrent direct, pourtant moins bien placé en parts de marché". 2. Poser une question ouverte : "Que peut-on faire pour que ça change?" 3. Proposer plusieurs solutions. Car une seule, c'est une impasse, deux un dilemme. Avec trois, on a un début de choix. Alors, restez souple : ne sommez pas Duboss d'augmenter votre fixe et pas autre chose, même si celui-ci n'a pas bougé depuis 4 ans.

    Ensuite, rappelez vos bons et loyaux services, chiffres à l'appui. Ayez en tête une fourchette claire : fixez-vous un maximum raisonnable (ce que vous allez demander) et un minimum en deçà duquel vous ne descendrez pas.

    Enfin, ne vous laissez pas piéger. Des arguments à la noix, Duboss vous en sortira sûrement, ayez du répondant.
    "On verra plus tard" => Faites l'idiot(e), prenez-le au mot. "D'accord, fixons un rdv tout de suite. Lundi 11h?" Si lundi Duboss s'esquive, faites-lui comprendre que vous ne lâcherez pas prise tant que vous ne l'aurez pas vu entre quat'z'yeux.
    "Ce que vous demandez est impossible : ca va créer un précédent dans le service" => En mauvais manager, Duboss a besoin d'arguments clés en main qu'il resservira à ses subordonnés ("elle a eu une image et pas toi, car elle est meilleure") mais aussi pour ses supérieurs ("c'est une bonne élève, il faut la récompenser"). Fournissez-les lui!
    "Si je vous augmente, votre amie, Mme Truc, sera moins bien payée que vous" => Variante perverse de l'excuse précédente. Vous, si gentil(le) vous n'allez pas faire ça à Truc. Le but : vous faire glisser du registre "rationnel" à celui de l' "émotionnel". Répondez qu'au boulot vous n'avez pas d'amis mais des collègues.
    "Impossible de vous augmenter, vous passeriez dans une autre catégorie" => Qu'à cela ne tienne. Négociez un nouveau statut, plus en phase avec votre fonction réelle. Le salaire suivra.

    Voilà. Je pense que ça devrait vous aider pour préparer votre négociation.

  5. #5
    Membre chevronné Avatar de Peut-êtreUneRéponse
    Homme Profil pro Guillaume VENTRE
    z/OS Senior Technical Leader
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    538
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Guillaume VENTRE
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : z/OS Senior Technical Leader
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 538
    Points : 712
    Points
    712

    Par défaut

    Koket>

  6. #6
    Membre Expert
    Avatar de viena
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    1 073
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 1 073
    Points : 1 430
    Points
    1 430

    Par défaut

    Un petit tuto ?
    Modératrice [Java] [J2EE]
    "La liberté de tout être s'arréte là où commence celle de l'autre... Respecter l'autre, c'est préserver sa liberté d'être, de penser et de vivre"

  7. #7
    Membre Expert Avatar de Nemerle
    Inscrit en
    octobre 2003
    Messages
    1 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2003
    Messages : 1 106
    Points : 1 099
    Points
    1 099

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kokett

    Tout d'abord, n'oubliez pas que les augmentations sont une pratique de plus en plus rare de nos jours.
    faut pas exagérer, ca dépend de la boite. Les grands groupes pratiquent une politique constante d'augmentation: dans ma boite, c'est ~3% annuel.
    Nemerle, mathématicopilier de bars, membre du triumvirat du CSTM, 3/4 centre

  8. #8
    Membre chevronné Avatar de Peut-êtreUneRéponse
    Homme Profil pro Guillaume VENTRE
    z/OS Senior Technical Leader
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    538
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Guillaume VENTRE
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : z/OS Senior Technical Leader
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 538
    Points : 712
    Points
    712

    Par défaut

    3%... c'est une augmentation ou c'est l'inflation?

  9. #9
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur R&D
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    4 502
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur R&D
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 4 502
    Points : 6 153
    Points
    6 153

    Par défaut

    3% à partager avec toutes les personnes de l'entreprise.
    Ce qui représente plus ou moins 5-9 euros brut max par an
    " Dis ce que tu veux qui insulte mon honneur car mon silence sera la réponse au mesquin.
    Je ne manque pas de réponse mais : il ne convient pas aux lions de répondre aux chiens ! " [Ash-Shafi'i ]

  10. #10
    Membre Expert Avatar de Nemerle
    Inscrit en
    octobre 2003
    Messages
    1 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2003
    Messages : 1 106
    Points : 1 099
    Points
    1 099

    Par défaut

    bein non toto. Ca fait 3% réel du brut sur tous les employés. Soit en moyenne 1.4 k€ sur la moyenne des salaires
    Nemerle, mathématicopilier de bars, membre du triumvirat du CSTM, 3/4 centre

  11. #11
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 959
    Points : 17 228
    Points
    17 228

    Par défaut

    plus de 45k€ en moyenne... c'est pas mal comme boite

  12. #12
    Membre Expert Avatar de Nemerle
    Inscrit en
    octobre 2003
    Messages
    1 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2003
    Messages : 1 106
    Points : 1 099
    Points
    1 099

    Par défaut

    Citation Envoyé par Fred_D
    plus de 45k€ en moyenne... c'est pas mal comme boite
    Nemerle, mathématicopilier de bars, membre du triumvirat du CSTM, 3/4 centre

  13. #13
    Membre du Club
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 61
    Points : 59
    Points
    59

    Par défaut

    c'est quoi ta super boîte Nemerle ?

  14. #14
    Membre éclairé
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    503
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 503
    Points : 373
    Points
    373

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kokett
    Ca ne m'arrive plus très souvent de venir ici, ni de répondre sur le forum, mais je vais faire une exception dans votre cas.
    Et bien c'est dommage que vous n'interveniez pas plus souvent !
    ...je dis respect pour ce post très réaliste et qui donne de vraies astuces.
    L'interêt du doute est que cela fait avancer.
    (parenthèses)Je suis à la recherche d'un emploi sur Valence(26) et ses environs.
    mon cv:
    http://charegis.netcv.org/

  15. #15
    Membre confirmé
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    234
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 234
    Points : 229
    Points
    229

    Par défaut

    Vraiment très bien et réaliste le post de Kokett.

    J'émets toutefois un bémol sur les primes, qui peuvent sauter bien plus facilement que l'augmentation du fixe, et qui l'année suivante ne sont pas intégrées au salaire pour une nouvelle négociation ...

    Or quand une prime saute soit on accepte et les supérieurs voient là l'occasion de tout faire passer, soit on part ... (je le sais bien j'y ai été confronté et je suis parti).

    Donc moi je privilégierais plutôt l'augmentation du fixe.

  16. #16
    Membre confirmé
    Profil pro Matthieu
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    394
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Matthieu
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 394
    Points : 295
    Points
    295

    Par défaut

    Si je peux me permettre ,
    salaire = cotisation pour ta retraite
    Avantage en nature / prime / heures supplémentaire ( dernier point a confirmer ) = s'est pas compris dans la retraite

    Pour moi , la retraite s'est très très loin ( faut que je sorte des études avant ...) mais le chômage s'est pareil , tu as 25 % de ton salaire en prime , sa fait sa en moins , et le chômage s'est pas 100 % de ton salaire , mais moins ...

  17. #17
    Nouveau Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    52
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 52
    Points : 31
    Points
    31

    Par défaut

    Bonjour,
    Je vais peut-être me faire taper dessus parce que je remarque que l'argent est un sujet tabout dans ce pays (cela parait souvent mal vu de vouloir plus d'argent). Il ne l'est pas pour moi.

    Alors personnellement, j'ai demandé une seule fois une augementation. Les autres fois j'ai démissionné. J'avais obtenu une augementation de 12%. J'étais débutant et c'était 1an après ma première année en SSII.

    Comment ai-je fait ?

    Simplement, j'étais un peu en position de force parce que je travaillais sur un projet où je m'étais beaucoup impliqué. Du coup, le client m'appréciait et voulais me garder sur le projet. Je suis allé voir ma SSII et j'ai demandé une augementation substantielle. Bon, j'ai un peu déconné dans ma demande parce que j'étais à Toulouse à 1900€ net/mois et je voulais au moins 2500€ net/mois.

    Je leur ai dit en gros "soit vous m'augmentez, soit je me barre". Et ce n'étais pas du bluff. J'avais commencé à chercher ailleurs.
    C'est ainsi que j'ai pu négocié une augementation de 12% et une prime mensuelle plus importante que la moyenne.

    Conclusion : Ceux qui vous parlent de grille de salaires racontent des bobards. Ce n'est que de l'intimidation. En négociation tout est une question de perception. Vous pouvez relever le niveau d'estime que votre patron a pour vous rien qu'en parlant. En relevant le niveau d'estime, vous relevez le niveau de rémunération. Maintenant il faudrait que si votre patron en SSII appelle le client pour s'enquerrir auprès de lui de la qualité de votre travail. Il faudrait que le client puisse parler en votre faveur et là, tout dépend de la façon dont vous travaillez.
    J'estime que si l'on sait se vendre et faire jouer la concurrence on peut avoir une bonne augmentation de salaire. Surtout il faut rester HYPER- COURTOIS.


    Cordialement,
    Melchisédec
    ----------------------------------
    Let the feast, start !
    Vitamines pour l'esprit : http://www.batisseurs-de-succes.com/

  18. #18
    Rédacteur
    Avatar de orafrance
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    15 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 15 959
    Points : 17 228
    Points
    17 228

    Par défaut

    Citation Envoyé par Melchisedec Voir le message
    Conclusion : Ceux qui vous parlent de grille de salaires racontent des bobards.
    Non seulement c'est pas un bobard mais c'est nécessaire. Comment imaginer un dév payé plus qu'un CP ou un bac+2 payé plus qu'un ingé avec la même expérience ? Alors en effet, on peut faire bouger les choses si on a été méritant mais il y a des limites... celles-ci constituent la grille de salaire

  19. #19
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 21
    Points : 29
    Points
    29

    Par défaut

    Citation Envoyé par orafrance Voir le message
    Non seulement c'est pas un bobard mais c'est nécessaire. Comment imaginer un dév payé plus qu'un CP ou un bac+2 payé plus qu'un ingé avec la même expérience ? Alors en effet, on peut faire bouger les choses si on a été méritant mais il y a des limites... celles-ci constituent la grille de salaire
    Raisonnement typiquement francais Tant que la majorité des gens garderont ce type de pensées, on aura jamais des entreprises françaises leader dans le logiciel.

    Vu ton raisonnement : si tu veux progresser dans ta "grille", il faut passer chef de projet. Conclusion, tous les experts dev vont vouloir passer CP, et au final les seuls qui resteront à faire du dev seront ceux qui ne sont pas très bons. D'où la baisse de la qualité des produits, de l'innovation, etc ...

    Ne pas reconnaître qu'un très bon dev peut rapporter bcp plus qu'un chef de projet est à mon avis un non-sens. Mais nous français, nous aimons être chefs.

    Si vous connaissiez les pratiques des entreprises américaines (Google et Microsoft en tête), vous seriez surpris ...

    Pour terminer, une "grille" de salaire me semble raisonnable pour les nouveaux embauchés, histoire d'avoir une base mais ensuite seules les compétences doivent compter.

  20. #20
    Membre émérite Avatar de Yurck
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    682
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 4
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 682
    Points : 961
    Points
    961

    Par défaut

    Citation Envoyé par toto_toto Voir le message
    Raisonnement typiquement francais
    pas si sûr.

    Citation Envoyé par toto_toto Voir le message
    Vu ton raisonnement : si tu veux progresser dans ta "grille", il faut passer chef de projet. Conclusion, tous les experts dev vont vouloir passer CP, et au final les seuls qui resteront à faire du dev seront ceux qui ne sont pas très bons. D'où la baisse de la qualité des produits, de l'innovation, etc ...
    +1

    La grille de salaire n'est qu'un argument facile pour clore une discussion. Il faut savoir passer au dessus ou partir. Entendons nous bien tous le monde est remplaçable et il y a des limites à l'augmentation mais un très bon développeur n'est pas toujours la personne la plus facile à remplacer.

    Mais attention on n'est pas au poker il faut avoir des cartes en main ou quitter la table.
    Dans le vocabulaire des couturiers seulement, patron est synonyme de modèle.
    Aymond d'Alost

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •