Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 8 sur 20 PremièrePremière ... 45678910111218 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 141 à 160 sur 381
  1. #141
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    574
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 574
    Points : 69
    Points
    69

    Par défaut

    Merci Je viens de laisse un post dans la rubrique emploi.
    En fait, j'ai même vu qu'on recherche de plus en plus des directeurs artistiques qui ont cet double casquette, bonne connaissance des arts et de l'informatique... à ce qu'il parait ça marcherait bien.

    Mais bon, c'est pas tant pour réaliser les sites que ça me plairait, c'est surtout pour proposer des idées... Enfin bon, j'ai l'impression que l'on ne connait pas encore tous les métiers qui existent...

  2. #142
    Responsable
    Office & Excel

    Avatar de Pierre Fauconnier
    Homme Profil pro Pierre Fauconnier
    Formateur et développeur informatique indépendant
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    9 235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Fauconnier
    Âge : 47
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur et développeur informatique indépendant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 9 235
    Points : 18 559
    Points
    18 559

    Par défaut

    Bonsoir

    Pour répondre à la question initiale du post...

    De moins en moins.

    Trop de pressions, de délais débiles, de mauvaises préparations de la part du client qui ne sait pas ce qu'il veut, ce qui amène le projet à évoluer en usine à gaz au fur et à mesure de son avancement.

    En tant que petit développeur, je suis souvent confronté à des problèmes non prévus au départ (on a regardé les données sur un échantillon, puis quand on travaille sur la migration, on s'aperçoit que le cas général incontournable prévu par le client est finalement contourné de 36 manières, et on passe un temps fou à négocier le surcoût et le dépassement de délais...).

    Bref, très démotivé par cet aspect des choses, qui fait que, dans un projet établi sur un temps t pour un coût c, on arrive souvent à t * 2, mais rarement à un c * 2... Et le temps de développement est réduit par rapport au temps de préparation, de négociation, de rectifications suite aux "nouveaux" désirs du client...

    Bref, la passion n'y est plus, ou à tout le moins elle s'estompe beaucoup...Et je me demande finalement si un petit développeur (indépendant, TPE, petite PME) peut réellement gagner sa vie (je ne parle pas d'être millionnaire, mais de gagner un peu plus que ma femme d'ouvrage) avec du développement, sans y laisser sa santé et sa famille...

    En clair, j'aime bien développer et être devant mon pc à créer quelque chose, mais c'est de plus en plus la portion congrue de mon boulot. En fait, je voudrais ne jamais devoir rencontrer le client...
    "Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" (Voltaire)
    ---------------

    Mon nouveau tuto Access est en ligne - Mes articles sur DVP
    Vous souhaitez rédiger pour DVP? Contactez-moi
    Amoureux de la langue française? Venez corriger nos ressources
    VBA pour Excel? Pensez D'ABORD en EXCEL avant de penser en VBA...
    N'oubliez pas de VOTER
    (en bas à droite d'un message)
    ---------------

  3. #143
    Membre Expert
    Homme Profil pro Nono Mister
    Informaticien
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Nono Mister
    Âge : 50
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 800
    Points : 1 192
    Points
    1 192

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pierre Fauconnier Voir le message
    Bonsoir



    Bref, très démotivé par cet aspect des choses, qui fait que, dans un projet établi sur un temps t pour un coût c, on arrive souvent à t * 2, mais rarement à un c * 2... Et le temps de développement est réduit par rapport au temps de préparation, de négociation, de rectifications suite aux "nouveaux" désirs du client...

    Bref, la passion n'y est plus, ou à tout le moins elle s'estompe beaucoup...Et je me demande finalement si un petit développeur (indépendant, TPE, petite PME) peut réellement gagner sa vie (je ne parle pas d'être millionnaire, mais de gagner un peu plus que ma femme d'ouvrage) avec du développement, sans y laisser sa santé et sa famille...
    Le client, il faut lui apprendre les bonnes manières.

    Tu t'en tiens strictement au cahier des charges s'il ne veux pas renégocier : à la finale ce serait qui sera embêté et en plus il sera obligé de payer ta prestation qui ne lui servira pas complètement. Il faut bien sûr lui expliquer que tu travaille dur et que pour bien travailler il faut que cela se fasse dans les règles de l'art et avec les moyens qui correspondent au besoin. N'oublie pas c'est toi le professionnel, pas lui.

    En faisans cela tu procèdes à un tri : tu ne gardes que les bons clients, ceux qui te ressemblent. Les casses pieds : dehors.

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  4. #144
    Rédacteur
    Avatar de RideKick
    Homme Profil pro
    Directeur technique
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    5 956
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 5 956
    Points : 11 694
    Points
    11 694

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pierre Fauconnier Voir le message
    Bonsoir

    Pour répondre à la question initiale du post...

    De moins en moins.

    Trop de pressions, de délais débiles, de mauvaises préparations de la part du client qui ne sait pas ce qu'il veut, ce qui amène le projet à évoluer en usine à gaz au fur et à mesure de son avancement.

    En tant que petit développeur, je suis souvent confronté à des problèmes non prévus au départ (on a regardé les données sur un échantillon, puis quand on travaille sur la migration, on s'aperçoit que le cas général incontournable prévu par le client est finalement contourné de 36 manières, et on passe un temps fou à négocier le surcoût et le dépassement de délais...).

    Bref, très démotivé par cet aspect des choses, qui fait que, dans un projet établi sur un temps t pour un coût c, on arrive souvent à t * 2, mais rarement à un c * 2... Et le temps de développement est réduit par rapport au temps de préparation, de négociation, de rectifications suite aux "nouveaux" désirs du client...

    Bref, la passion n'y est plus, ou à tout le moins elle s'estompe beaucoup...Et je me demande finalement si un petit développeur (indépendant, TPE, petite PME) peut réellement gagner sa vie (je ne parle pas d'être millionnaire, mais de gagner un peu plus que ma femme d'ouvrage) avec du développement, sans y laisser sa santé et sa famille...

    En clair, j'aime bien développer et être devant mon pc à créer quelque chose, mais c'est de plus en plus la portion congrue de mon boulot. En fait, je voudrais ne jamais devoir rencontrer le client...
    A la limite , je trouvais cet aspet des choses plutot interessant , le challenge , les journées qui passaient vite grace a la somme de travail ....j'etais dans ton cas mais ça me demotivait pas ...certains jours je rentrait un peu sur les nerfs mais dans l'ensemble ça allait.

    Maintenant en SSII c'est pire ....la je demotive au point de vouloir changer de metier ...tu rentre en tant que concepteur/developpeur et tu te retrouve sur des missions de maintenance ou de hotline ...la panacée....
    Pas de questions techniques en MP please

    Mon site perso

    Mon profil Viadeo

  5. #145
    Membre confirmé Avatar de Contrec
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    585
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 585
    Points : 264
    Points
    264

    Par défaut

    Pour ma part, j'ai un master informatique et je bosse depuis plus d'un an dans une SSII. Je change souvent de projets et en effet, je ne peux que constater le bordel total qui peut se produire.
    On part sur un logiciel bien défini et on fini le développement avant même que le dossier de spécifications ne soit validé. A partir de là, le client peut faire ce qu'il veut, il nous tiens par les roubi...

    Donc pour répondre à la question, j'aime mon métier, j'aime créer l'architecture de mon logiciel, le construire bien proprement, optimisé. Mais il faut faire des compromis dans la réalité des projets...
    Donc j'ai des moments ou j'en ai marre de ce bordel mais je ressens toujours ce plaisir à faire fonctionner (ou modifier) une fonctionnalité qui ne plait plus au client et qui m'a cassé la tête pendant 15 jours (tout en sachant que le client peut encore changer d'avis).

    Donc oui j'aime mon métier même si il y a un foutoir tout autour, il ne faut pas baisser les bras et rester passionné. Il y a des boulots beaucoup plus durs et beaucoup moins payés.

    Il faut bien s'aérer la tête le soir (chacun sa méthode).
    Contrec - Toulouse

  6. #146
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    319
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 319
    Points : 135
    Points
    135

    Par défaut

    J'ajouterai que l'informatique a au moins l'avantage d'évoluer rapidement. Tous les jours il y a quelque chose de nouveau à apprendre.

  7. #147
    Membre Expert
    Homme Profil pro Nono Mister
    Informaticien
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Nono Mister
    Âge : 50
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 800
    Points : 1 192
    Points
    1 192

    Par défaut

    Citation Envoyé par kendras Voir le message
    J'ajouterai que l'informatique a au moins l'avantage d'évoluer rapidement.
    Un avantage ?

    Citation Envoyé par kendras Voir le message
    Tous les jours il y a quelque chose de nouveau à apprendre.
    C'est bien mais l'investissement en formation est continu et intense : quand on est à son compte ce n'est pas évident.

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  8. #148
    Membre confirmé Avatar de Contrec
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    585
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 585
    Points : 264
    Points
    264

    Par défaut

    En effet, pour ceux qui aiment la stabilité, bien connaitre son métier, faire ses heures tranquillement, travailler en SSII n'est pas du tout l'idéal, ça évolue vite, il faut toujours faire ses preuves au sein de nouvelles équipes, nouveaux clients, nouveaux outils...

    Bref, parfois j'aime bien cet aspect, parfois quand j'ai des soucis personnels, j'en ai un peu marre...
    Contrec - Toulouse

  9. #149
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    319
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 319
    Points : 135
    Points
    135

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mister Nono Voir le message
    Un avantage ?

    C'est bien mais l'investissement en formation est continu et intense : quand on est à son compte ce n'est pas évident.

    A+
    Je suis à mon compte, et j'y arrive parfaitement. Il faut juste savoir accepter de s'arrêter 1/2 mois pour faire des auto-formations.
    Je trouve d'ailleurs que c'est bien plus facile quand on est à son compte que quand on est en SSII... car généralement, les SSII ne laissent pas le temps aux employés de faire ses auto-formations.. sauf pendant les intercontrats (encore faut-il en avoir) !

    Citation Envoyé par Contrec Voir le message
    En effet, pour ceux qui aiment la stabilité, bien connaitre son métier, faire ses heures tranquillement, travailler en SSII n'est pas du tout l'idéal, ça évolue vite, il faut toujours faire ses preuves au sein de nouvelles équipes, nouveaux clients, nouveaux outils...

    Bref, parfois j'aime bien cet aspect, parfois quand j'ai des soucis personnels, j'en ai un peu marre...
    On ne peut pas prétendre bien connaitre son métier si on ne fait pas de temps en temps de l'auto-formation, car de toute façon, le métier évolue tout le temps :-)

  10. #150
    Membre confirmé Avatar de ZeRevo
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    302
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 302
    Points : 244
    Points
    244

    Par défaut

    L'autoformation se fait au quotidien et fait partie intégrante de notre secteur d'activité. A la base on maitrise le langage et puis en fonction des erreurs, des bugs, on se forme sur des frameworks. De même pour la veille technologique, on ne peut pas travailler uniquement sur ce qu'on maitrise, on doit trouver et essayer les nouveaux outils / langages

  11. #151
    Candidat au titre de Membre du Club
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 36
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut

    Je suis ingenieur JEE depuis 1 an et demi et j'en ai trop marre d'analyser du code, de resoudre des bugs puis le coeur du metier ne me plait plus: realiser des appli de gestion. Grosse allergie et j'envisage de me reorienter.

  12. #152
    Invité de passage
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut Métier de développeur en France

    Que vous aimez ou pas votre métier dans le domaine du développement, une chose est sûre, c'est que ce métier est sous-estimé et sous-évalué en France. Le métier est loin d'être facile, malheureusement les développeurs sont souvent méprisés par leur hiérarchie, considérés comme des petites mains. Les chefs oublient souvent que ce sont bien eux qui créent le moteur et gère la complexité, le commercial ou le chef de projet se contentera de faire de la saisie de chiffres sur du word ou de l'excel avec des macros encore une fois développé par les "petits développeurs". C'est fou l'écart entre les salaires et la reconnaissance qui existe dans les pays anglo-saxons avec ici. Si vous voulez gagner de l'argent en faisant ce métier, il reste l'option de l'exil aux USA par exemple, mais chose pas facile connaissant la difficulté pour obtenir la fameuse green card.

  13. #153
    Candidat au titre de Membre du Club
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 36
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut

    C'est meme pas question de reconnaissance , ce ma soule tout simplement.
    Apres c'est vrai ce que tu dis. Les developpeurs sont assez mal considerés en france et j'ai tres vite dechanté quand je m'en suis apercu.
    Puis il suffit de voir les personnes promus manager alors qu'ils ne touchent pas une bille en developpement! Et qui vont te mettre la pression en plus! Si c'est pas un manque de respect ca..

  14. #154
    Membre Expert
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 243
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 243
    Points : 1 702
    Points
    1 702

    Par défaut

    Moi j'avoues que je reviens au C++. J'adore toujours mon job, mais je supporte de moins en moins son évolution générale. France ou pas, je trouve que l'informatique devient vraiment un secteur de potiche, où bientôt, il n'y aura plus beaucoup de personnes capables de développer correctement..

    Il y a pas très longtemps, j'ai entendu ça au milieu d'une conférence :
    "Comment pouvez vous dire que Vb script (sic) est moins rapide que C++ sur du calcul intensif à algorithme équivalent ????", là....Honnêtement, savoir que des gens comme ça bossent dans l'info, je me dis qu'on est sur un métier qui régresse tous les jours un peu plus...Que plus personnes connait blas et lapack.....

  15. #155
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    319
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 319
    Points : 135
    Points
    135

    Par défaut

    Effectivement, le niveau n'est pas bien élevé... elle a même eu tendance à baisser affreusement ces derniers années : il était facile de trouver du boulot dans l'informatique, même sans rien y connaitre.
    Mais avec la crise que l'on traverse actuellement, la tendance risque de s'inverser un petit peu ?

    Pour trouver des bons postes il va falloir se démarquer un peu plus de la masse incompétente, et donc se former !

  16. #156
    Membre éclairé

    Homme Profil pro Baptiste
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 255
    Points : 304
    Points
    304

    Par défaut

    Je suis développeur pro depuis 9 ans. J'ai toujours eu la passion, depuis lâge de 14 ans, et j'ai acquis ma formation seul.

    Aujourd'hui, j'aime toujours autant mon métier. Ce qui peut me déplaire, c'est surtout les projets sur lesquels je dois développer, ou le secteur d'activité ciblé.

    Mais j'ai toujours refusé de me lever le matin pour faire un job qui me casse les pieds. Dès que je sens que le matin je traîne des pieds pour venir au bureau, c'est qu'il est temps pour moi de changer. La vie est courte, et les opportunités nombreuses...

    L'important, c'est de faire ce que l'on aime, et surtout quelque chose qui n'ont fait évoluer. Bref, avoir un vrai projet professionnel au départ de sa vie active est ESSENTIEL....

    Zecreator

  17. #157
    Nouveau Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    55
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 55
    Points : 35
    Points
    35

    Par défaut

    EN tant que débutant, j'aime bien le développement, suite logique de ma formation. Les équipes de travail sont jeunes et dynamique, quoi demander de mieux

    Sinon les projets sont pas forcément innovant, les choses sont classiques et se répètent ... ca tourne parfois un peu à l'ennui, en attendant une nouvelle révolution de l'informatique

  18. #158
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    574
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 574
    Points : 69
    Points
    69

    Par défaut

    En fait, ce qui m'embête le plus, c'est que je pense que j'arrive à faire ce job. C'est surtout le contexte de travail qui va faire que je me lève avec joie ou non... Mais vraiment, je suis sure de pouvoir faire tellement d'autre chose qui serait peut être plus motivante, que je me dit que c'est dommage de devoir toujours avoir des diplômes pour faire un truc... J'aimerais donc bien, même via une courte formation, faire autre chose, qui bouge plus, qui demande plus d'énergie et de dynamisme que de rester assis toute la journée... Je sais pas j'aime voir les gens et apprendre... Je cherche pour l'instant ce que je pourrais faire d'autre...

  19. #159
    Membre éclairé

    Homme Profil pro Baptiste
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 255
    Points : 304
    Points
    304

    Par défaut

    2 directions se présentent au développeur expérimenté : faire une formation en management pour devenir chef de projet, ou bien monter sa boîte. Il est rare de voir un développeur accéder à un poste de direction par une évolution de carrière.

    Un chef de projet info peut espérer gagner en fin de carrière 45 k€/an, et encore dans les grosses boites.

  20. #160
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    319
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 319
    Points : 135
    Points
    135

    Par défaut

    Sinon freelance ... et là c'est jackpot

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •