+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 426
    Points : 7 888
    Points
    7 888

    Par défaut Ubuntu : le SDK doté d'un outil de création simplifiée des packages

    Ubuntu : le SDK doté d'un outil de création simplifiée des packages
    qui élimine le maintainer script de Debian

    Hérité de Debian, le processus de publication des applications pour Ubuntu a toujours été un cauchemar pour la plupart des développeurs d’applications. En effet, pour le développeur désireux de publier une application pour Ubuntu, deux solutions se présentaient à lui : soit avoir les droits nécessaires pour « uploader » l’application dans le répertoire d'applications d’Ubuntu, soit convaincre un développeur qui possède ces droits de le faire. Comme on peut s’en douter, aucune de ces solutions n’est adaptée pour un nombre important d’applications.

    Pour faire face à ces difficultés, l’Application Review Board, en abrégé ARB, a été créé. Il s’agit d’un collectif de bénévoles qui s’est porté garant pour la vérification d’avant insertion des applications dans le répertoire d’Ubuntu réservé à cet effet.


    Malgré toute leur bonne volonté et leur ardeur au travail, ces hommes n’ont pu satisfaire les demandes croissantes des développeurs d’applications. L’ARB a dû faire face à deux défis techniques majeurs. Le premier est la conséquence de l’absence de « SandBox » pour Ubuntu. La conséquence directe de ce manque est le fait que le code source de chaque application doit être évalué ligne par ligne à la recherche d’instruction malveillante (un travail harassant).


    Ajouté à cela, le « maintainer script » des paquets Debian est un problème potentiel de sécurité pour le système, vu qu’il permet d’exécuter toutes les actions possibles avec les droits de l’utilisateur racine.

    Pour faciliter le processus de publication des applications par les développeurs, Jono Bacon et son équipe sont en train de développer un nouveau format de package baptisé « click package ». Ce dernier offre un moyen simple et rapide aux développeurs de publier leurs applications. Intégré au SDK d’Ubuntu, il permet de créer en quelques clics des paquets logiciels ne possédant pas de « maintainer script » Debian.

    De plus, il permet aussi d’éviter les problèmes rencontrés à cause de la résolution des dépendances requises par beaucoup de packages Debian. Par défaut, la seule dépendance requise pour une application « Click Package » est le SDK d’Ubuntu. Dans le cas où cette dernière exige d’autres dépendances, le développeur pourra toutes les empaqueter directement avec son application.

    Par ailleurs, pour simplifier le travail de l’ARB, l’équipe de sécurité d’Ubuntu travaille d'arrache-pied au développement d’un SandBox pour la plateforme. Le développement avance bien et la publication est pour bientôt.


    Source : blog Jono Bacon

    Et vous ?

    Le système proposé par Jono serait-il la solution aux déboires des développeurs pour la plateforme Ubuntu ?

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur
    Avatar de arnolddumas
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    810
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 21
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 810
    Points : 5 941
    Points
    5 941

    Par défaut

    Il faudra voir les fameuses bibliothèques intégrées dans le SDK mais présenté comme ça, leur système pue un peu. Dans deux ans on se retrouvera avec des Ubuntus qui auront plusieurs fois le même .so mais à des endroits différents.

  3. #3
    Provisoirement toléré Avatar de defcard
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 257
    Points : -114
    Points
    -114

    Par défaut

    hey!! c'est le logiciel qui est "libre" ...pas l'utilisateur !!!

    et puis si ces applis ne sont pas accepté, c'est qu'il y a une bonnes raison...je vois pas pourquoi vous insistez?? c'est pas parce que ton appli fonctionne qu'elle est forcement correctement construite...

    en tous cas "warning" !!

    ...soit avoir les droits nécessaires pour «uploader» l’application dans le répertoire d'applications d’Ubuntu, ou alors convaincre un développeur qui possède ces droits de le faire...
    c'est justement pour eviter ce genre de "bêtise" (celle de croire que son appli est une vrai appli vraiment bien faite et plus ...et je suis un dieu et c'est vraiment bien ) qu'il faut des droits !! sacrebleu !!!

    et puis si ces applis ne sont pas accepté...c'est qu'elle ne sont pas valables...c'est tout!!!
    tu crois peut-etre que ton applis est bien...tu es content, je sais bien mais bon il faut que tu comprennes que c'est bien beau mais...voila quoi !!
    --------

  4. #4
    Futur Membre du Club
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 10
    Points : 19
    Points
    19

    Par défaut Wait & See

    Dpkg et apt resteront les gestionnaires de paquet et de mise à jour sur le desktop (et serveur) donc ça ne devrait pas bouleverser les utilisateurs

    La méthode de soumissions peut régler des problème de contrôle en manque de ressource vis-à-vis du nombre important de paquets. A voir à l'usage j'ai envie de dire.

    La méthode de package ( les Clicks devraient je crois contenir toutes les bibliothèques à utiliser dans l'archive d'installation):
    • En espérant qu'il y a un système pour ne par avoir des doublons sur les bibliothèques installés (sauf version différentes) (à moins que ce soit une rêgle qui soit évitée lorsque l'appareil n'est pas considéré comme "rapide" et que dans le cas d'une machine qui ramme, chaque lib dans le dossier de l'apps)
    • Je pense que ça devrait résoudre les problème actuels de processeur (décompression, calcul de dépendance à obtenir et gestion des conflits) et connexions (avoir toutes les dépendances dans le même fichiers limite les demande de connexion, le plus long temps inutile dans une requêtes)

  5. #5
    Provisoirement toléré Avatar de defcard
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 257
    Points : -114
    Points
    -114

    Par défaut

    bah...ca va c'est ubuntu....

    et puis bah...laissons faire...ca servira de leçon quand il verront l'ampleur des degats !!

    et puis d'abord...il suffit de regarder "compiz" sur linux et "cubedesktop" sur windows pour comprendre le fait de la difficulté de creer des logiciels qui seront accepté sous linux
    --------

  6. #6
    Provisoirement toléré Avatar de defcard
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 257
    Points : -114
    Points
    -114

    Par défaut

    je voudrais pas alarmer la cours mais compiz est compatible avec "tous" les logiciels de l'os...et qaund je dis tous...c'est tous !! ...n'est ce pas !!! et c'est pareils pour les autres logiciels...hein...alors ubuntu on peut peut-etre le cassé...mais faudrait quand même pas pousser mémé dans les orties !!
    --------

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •