Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 909
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 909
    Points : 57 513
    Points
    57 513

    Par défaut Firefox 22 booste ses performances JavaScript avec OdinMonkey et introduit un support de complet de WebRTC

    Firefox 22 booste ses performances JavaScript avec OdinMonkey et introduit un support de complet de WebRTC
    le navigateur s’ouvre aux jeux 3D et aux appels vidéos

    Fidèle à son calendrier de publication des nouvelles versions de Firefox, la fondation Mozilla vient de mettre à la disposition des internautes la version 22 de son navigateur.

    Peu de changements vont être observés au niveau de l’interface utilisateur, mais cette mouture peut se vanter d’apporter « sous le capot » plusieurs optimisations qui vont améliorer l’expérience de navigation des utilisateurs.

    La première nouveauté phare est l’intégration d’un module d’optimisation assez particulier au moteur JavaScript. OdinMonkey promet d’accélérer l’exécution de JavaScript au delà « des rêves les plus fous ». Selon Mozilla, il peut améliorer les performances JavaScript du moteur actuel de Firefox de près de 1000 %.

    Cette nouveauté permettra aux développeurs de créer des applications Web complexes (surtout des jeux), pouvant s’exécuter dans le navigateur avec une vitesse quasi similaire à une exécution en natif. Pour cela, il faudra juste se familiariser avec asm.js (code JavaScript spécialement conçu, qui est compilé en langage natif C/C++).

    Firefox 22 apporte un support complet de WebRTC (Web Real-Time Communications), permettant aux développeurs d’intégrer facilement les communications en temps réel sur le Web (voix, appels en visio et partage de fichiers inter-navigateurs).

    Les composants PeerConnection et DataChannels manquants ont été ajoutés. PeerConnection permet à deux navigateurs d'échanger des données audio et vidéo en temps réel, tandis que DataChannels permet aux navigateurs d'échanger des données de toutes sortes (texte, vidéos, etc.).

    La prise en charge de WebGL a été accentuée dans cette version. Pour mettre en évidence le potentiel de ces nouvelles fonctionnalités, Mozilla a développé un jeu de tir 3D Web appelé BananaBread, qui utilise WebRTC, asm.js, WebGL, et Emscripten. Pour la fondation Mozilla, « cela permet de prouver qu’il est possible de fournir des jeux en ligne multijoueur de haute volée tout en maintenant une expérience d’utilisation rapide et sensationnelle ».


    L’organisme s’est également appuyé sur ces nouveautés pour porter le moteur de jeux Unreal Engine 3 sur le Web.

    Les développeurs pourront apprécier le support de l’API Web Notifications, qui permettra d’alerter les utilisateurs lorsqu’ils reçoivent par exemple un e-mail ou un tweet. Un nouvel inspecteur de polices permet d’avoir les informations sur les polices utilisées dans une page. Le support des balises HTML5 <data> et <time>, et l’activation de CSS3 Flexbox (fonction d’adaptation des sites aux différentes tailles d’écran) sont également au rendez-vous.

    Pour les utilisateurs de Windows, Firefox inclut également le support de HiDPI, permettant au navigateur de suivre les options d’affichage de Windows afin de rendre le texte plus large ou d’utiliser l’affichage HD. La barre de progression des téléchargements s'affiche désormais sur l'icône du Dock pour OS X.

    Il faut noter que la fonction de filtre intelligent des cookies tiers annoncée en février n’a pas été intégrée au navigateur. Cette fonctionnalité avait été vertement critiquée par l’industrie de la publicité.




    Télécharger Firefox 22

    Les notes de version

    Source : Mozilla


    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouveautés de cette version ? Vont-elles vous séduire ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Expert Confirmé Sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 064
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 064
    Points : 6 708
    Points
    6 708

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric
    Pour cela, il faudra juste se familiariser avec asm.js (code JavaScript spécialement conçu, qui est compilé en langage natif C/C++).
    En fait c'est exactement le contraire.
    asm.js, n'est pas destiné a être utilisé directement par les utilisateurs, c'est certes possible, mais pas conseillé.
    L'iteret, c'est de pouvoir compiler le code C/C++ en asm.js, un javascript basique qui n'utilise aucune fonctionnalité pénalisante en performance (typage dynamique, garbage collector, closure, ...) et peut donc être exécuté de manière optimale avec des performances qui se rapprochent du natif.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •