Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 511
    Points : 51 016
    Points
    51 016

    Par défaut Les plateformes de Cloud sont-elles matures ?

    Les plateformes de Cloud sont-elles matures ?
    Les services Cloud de Google, LinkedIn et Microsoft tombent successivement en panne

    Aucune solution informatique n’est exempte de bogues. Cette dure loi, les utilisateurs de Google, LinkedIn et Microsoft l’ont apprise à leurs dépens.

    Et d’un. Les utilisateurs de Google Drive (plateforme de stockage Cloud), pendant la période de 6h15 à 9h10 de la matinée auraient tenté en vain de se connecter au service. Ils recevaient des messages d’erreurs du serveur ou alors des temps de téléchargement interminables.

    Dans un rapport publié par Google, on peut noter que 33 % des requêtes d’utilisateurs auraient été affectées pendant cette période. La raison majeure évoquée serait un bogue survenu dans le logiciel de gestion du trafic réseau.

    Le design réseau de Google intégrant la redondance des serveurs, le trafic réseau a été inégalement réparti entre les serveurs par ce logiciel. Par conséquent, la surcharge générée au niveau de certains serveurs de l’architecture a poussé ces derniers à traiter moins vite les requêtes utilisateurs, d’où les temps de chargement interminables observés.

    De deux. « Le spectre de cette malédiction » s’est également abattu sur LinkedIn. Les utilisateurs du réseau social professionnel populaire ont également subi les mêmes symptômes que ceux de Google. Temps de téléchargement long ou absence de réponse du serveur. Par contre, aucun communiqué officiel n’a été fait ici comme dans le cas de Google.

    Et de trois. Les utilisateurs de Microsoft Hotmail et Outlook ont fait également les frais de ce phénomène. Selon le rapport officiel, une mise à jour du firmware des équipements présents dans le « bloc cœur de réseau de leur Datacenter » aurait mal tourné, provoquant une élévation de température. Cette élévation de température aurait provoqué l’activation automatique de certaines mesures de protection à l’origine de tous les troubles observés par les utilisateurs.

    Les entreprises se tournent de plus en plus vers les plateformes Cloud. Le cabinet Gartner prédit que le marché du Cloud public devrait passer de 91 milliards de dollars à 207 milliards de dollars d’ici 2016.

    Sauf qu’actuellement, pratiquement aucune plateforme n’offre une garantie de disponibilité sûre. Symantec avait prédit que « les pannes des services de cloud computing vont augmenter considérablement en 2013 ».

    Cela laisse-t-il penser que le Cloud manque encore de maturité ?

    Sources : Google, Microsoft
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Nouveau Membre du Club
    Profil pro Vincent Poupet
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Vincent Poupet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 21
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Je ne suis pas sur que cela soit un pb de maturité...
    Au final, ce genre ce soucis n'est pas vraiment lié au fait que cela soit des solutions cloud.
    J'entend par la que même en sur un parc interne ou infogéré, ce genre d'erreurs arrivent avec les mêmes effets !

  3. #3
    Membre chevronné Avatar de Jarodd
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    542
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 542
    Points : 769
    Points
    769

    Par défaut

    On a beau s'appeler Google ou Microsoft, ce n'est pas pour autant que le risque zéro n'existe pas.

    Ce qu'il faut étudier, c'est en combien de temps c'est rétabli, la récurrence des pannes, les explications officielles (sont-ils en cause ou est-ce un élément extérieur non maîtrisable), et les éventuels dédommagements si la panne dure longtemps.

    La meilleure des sécurités étant toujours de ne pas mettre ses oeufs dans le même panier, et de conserver un panier chez soi

  4. #4
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 8
    Points : 24
    Points
    24

    Par défaut

    Moi j'ai pas pris de risque. J'ai installer DropBox sur tout les PC de ma maison. Comme ça tout ce que j'upload sur DropBox se retrouve aussi automatiquement sur tout les disque dur la maison.

    En fait, DropBox me sert plus en tant que logiciel pour connecter mes PC entre eux qu'en tant que logiciel pour le cloud. Avoir ses donnée sur un serveur extérieur c'est un gros plus, mais je suis pas assez fou pour faire confiance uniquement a ce système.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •