Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 6 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 107
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 432
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 432
    Points : 34 254
    Points
    34 254

    Par défaut Delphi a-t-il encore un avenir ?

    Delphi a-t-il encore un avenir ?
    Oui, pour la créateur du seul « Centre de Services » française uniquement spécialisé dans la plateforme

    Delphi a-t-il encore un avenir ?

    La question peut paraître provocante. Mais si l'on se fie à un classement – imparfait certes – comme TIOBE, celui-ci montre un très fort recul de la popularité de la technologie. Delphi serait même sur le point de sortir du Top 15 des langages les plus populaires.

    Dans le même temps, un acteur comme DelphiStaff (société FLX) - l'unique société de services en France exclusivement spécialisée sur la technologie Delphi - propose lui des services et un support de plus en plus poussés et personnalisés pour accompagner les entreprises vers de nouveaux défis IT. Au premier rang desquels la mobilité.

    Entre le pessimisme de TIOBE et l’investissement humain et financier important de DelphiStaff, les perceptions autour de Delphi semblent donc radicalement opposées. Pour ne pas dire contradictoires.

    Pour y voir un peu plus clair, nous avons demandé l'avis des « optimistes » de DelphiStaff pour savoir comment – d’après eux – Delphi va évoluer, s’il va survivre (face à .NET par exemple) et en quoi un « Centre de Services » comme celui que la société a ouvert peut participer à la pérennité de la plateforme.

    Voici en intégralité notre entretien avec Félix Guillemot, PDG de DelphiStaff et co-créateur de FLX.

    N'hésitez pas à réagir et à nous dire si vous aussi vous croyez en de futurs « beaux jours » pour Delphi. Ou pas du tout.



    Developpez.com : Dans le dernier index TIOBE, Delphi est en très fort recul. Comment voyez-vous Delphi actuellement dans le développement pro ? Delphi va-t-il bien ?

    DelphiStaff : Delphi reste un marché de niche mais un marché stable.

    Les dernières versions de Delphi, notamment la XE2, ont fait croitre les ventes de manière très significative. Nos clients sont des grands comptes et des grosses PME. Beaucoup d’entre eux ont migré vers XE2.


    « Embarcadero avait besoin d’un partenaire sérieux pour tout ce qui est service. Cela a fait du bien à Delphi et aux clients »


    Pour ce qui est de DelphiStaff, nous avons doublé notre masse salariale en 2 ans en passant de 10 à 20 salariés et nous faisons travailler 30 personnes en tout en comptant les indépendants ; je pense que c’est un bon indicateur. L’éditeur avait besoin d’un partenaire sérieux pour tout ce qui est service. Cela a fait du bien à Delphi et aux clients qui trouvent un interlocuteur à la hauteur de leurs attentes en passant à côté des grosses SSII généralistes et de leurs habituels commerciaux

    Developpez.com : Comment voyez-vous l’avenir ?

    DelphiStaff : Je pense que Delphi a encore de beaux jours et qu’il restera une technologie d’excellence sur une belle niche. Il y a ceux qui partiront, attirés par .NET et il y aura aussi du new business grâce aux efforts fournis par Embarcadero, notamment avec FireMonkey et la mobilité.

    « Delphi a encore de beaux jours,
    il restera une technologie d’excellence sur une belle niche »


    Developpez.com : La mobilité justement est un domaine en pleine croissance dans le monde de l’entreprise. Quels sont les atouts de Delphi face à cette nouvelle problématique ?

    DelphiStaff : Même si c’est un peu tard, beaucoup de clients attendent XE4 avec le compilateur pour Android.

    Il y a encore un barrage avec XE3 mais XE4 va ouvrir les vannes. Le framework Crossplatform FireMonkey est une très belle réussite et Embarcadero réussit là à reproduire l’esprit de Delphi dans les belles années entre 1995 et 2000 : un vrai RAD où construire des applications de manière productive reste simple tout en permettant la souplesse d’aller aussi loin que l’on veut.


    « XE4 va ouvrir les vannes »


    Pour avoir testé XE2 et la bêta de Quitessence (XE 3.5), je peux vous dire que beaucoup vont être séduits. Grâce à des éditeurs stables de longue date comme TMS, il est très simple de se procurer des composants additionnels pour fabriquer des composants dernier cri.

    Developpez.com : Pourquoi et à partir de quel constat avez-vous décidé de créer DelphiStaff ? À qui vous adressez-vous ?

    DelphiStaff : Le marché de la prestation informatique est une jungle dans laquelle des commerciaux exploitent un business model poussé à l’extrême. Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend des développeurs avec une carte de visite d’« ingénieur commercial ». J’étais indépendant avant et y ai été confronté.

    J’ai pensé que l’on pouvait faire leur métier mieux qu’eux en étant spécialisé sur la technologie sur laquelle je suis expert, c’est-à-dire Delphi. L’idée était de proposer aux clients un service de qualité fourni par des spécialistes qui comprennent leur métier et leur environnement technique.


    « Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend aujourd’hui des développeurs […] l’idée était de proposer un service par des gens qui comprennent le métier »


    De l’autre côté, il y a tous ces développeurs qui méritent que l’on leur tienne un discours clair en leur proposant des missions qui leur correspondent et leur permettent de s’épanouir.

    Ça marche. DelphiStaff est LE « Pure Player » de Delphi en France et a pour clients les plus grands comptes sans jamais faire aucune sous-traitance.


    Developpez.com : Dernière question que nous souhaitions vous poser. Vous êtes depuis peu à même de prendre en charge des projets « en mode délocalisé ». En clair, qu'est-ce que cela signifie ?

    DelphiStaff : Cela signifie que nous avons maintenant la capacité à prendre en charge des projets au forfait ou des TMA dans nos locaux à Paris pour le compte de nos clients. Il s’agit ici d’une adaptation au marché.

    « Et ça marche.
    Nous avons les plus grands comptes sans jamais faire de sous-traitance »


    Beaucoup de comptes optent pour la délocalisation de leur technique et nous sommes à leur écoute. Nous avons donc créé ce centre de services proposant des offres cadrées. Nous ne voulions pas tomber dans un système « régie déguisée » comme le pratiquent certains de nos concurrents et c’est la raison pour laquelle nous avons investi sur une équipe encadrante appliquant des processus projet rigoureux pour respecter la charte qualité de notre société.


    Détails et informations complémentaires sur le « Centre de Services » de DelphiStaff




    Source : entretien Developpez.com, 12/03/2013

  2. #2
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 717
    Points : 4 140
    Points
    4 140

    Par défaut

    nous avons demandé l'avis des "optimistes" de DelphiStaff
    Avez-vous demandé les avis des pessimistes pour avoir quelconque matière à avoir un esprit critique sur les informations que vous nous fournissez ?
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  3. #3
    Chroniqueur Actualités

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 432
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 432
    Points : 34 254
    Points
    34 254

    Par défaut

    Bonjour,

    Il est clairement dit que cet article est un point de vue.

    J'ai par ailleurs tenu à présenter tout aussi clairement que possible celui qui s'exprimait.

    Il s'agit d'une interview, pas d'une analyse de Developpez. A aucun moment nous n'avons revendiqué une objectivité dans ces propos.
    Ce qui, à nos yeux, ne retire en rien leur intérêt. Félix Guillemot étant un observateur privilégié de Delphi.

    Enfin, et puisque c'est l'ADN même de Developpez, nous avons introduit ce texte comme un point de départ pour un débat constructif. Et nous invitons nos lecteurs à y participer.

    Si vous êtes du côté des "pessimistes" ou de n'importe quel autre : exprimez-vous, vous êtes sincèrement le bienvenu. Les critiques que vous formulez seront d'elles mêmes résolues.

    Bien cordialement,

    Gordon

  4. #4
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 717
    Points : 4 140
    Points
    4 140

    Par défaut

    Je ne suis pas utilisateur de Delphi (je rentre donc dans la catégorie "curieux") et je n'avais pas compris cet article dans le sens d'une simple interview en raison justement de ce point de départ un peu troublant (un peu trop riche par rapport à l'interview elle même).
    Merci de cet éclaircissement.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  5. #5
    Membre actif
    Homme Profil pro Stéphane Gillet
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane Gillet
    Âge : 41
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 61
    Points : 151
    Points
    151

    Par défaut

    Je ne connais pas plus que ça le Delphi (quoi que j'ai un peu développé sur Lazarus) mais celle la je l'aime
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    DelphiStaff : Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend des développeurs avec une carte de visite d’ « ingénieur commercial ».

  6. #6
    Membre habitué Avatar de Vespiras
    Homme Profil pro Alexandre
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alexandre
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 126
    Points : 142
    Points
    142

    Par défaut

    Bonjour à tous :p,

    J'aimerais apporter ma faible contribution au sujet, j'ai juste appris la syntaxe de base de Delphi pour un examen pendant mes études.
    Mais ce que j'ai retenu du Delphi, c'est que c'était un langage extrêmement rapide à l’exécution (plus que le C), et qu'il était encore beaucoup utilisé pour les transactions bancaires, (developpement d'applications sécurisées bancaires) et pour le développement sur bus CAN dans l'automobile (tableaux de bord, commandes au volant, etc ,etc).

    Il est vraiment adapté pour ces deux domaines apparemment

    Cdt,
    Vespiras

  7. #7
    Rédacteur
    Avatar de sjrd
    Homme Profil pro Sébastien Doeraene
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    4 508
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Sébastien Doeraene
    Âge : 24
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 4 508
    Points : 9 241
    Points
    9 241

    Par défaut

    Ah ! L'avenir de Delphi, grande question s'il en est. Tellement grande que ça fait 10 ans qu'on la pose

    Certains d'entre vous le savent, j'ai été un grand optimiste de Delphi. J'ai écrit plusieurs tutoriels sur Delphi pour developpez.com il y a quelques années.

    Depuis, j'ai fait du chemin, et j'ai laissé tombé Delphi, je l'avoue. Je maintiens toujours mon plus gros projet, FunLabyrinthe, mais je ne commence plus rien en Delphi.

    Maintenant je crois en la programmation fonctionnelle. En particulier Scala, bien sûr ! C'est tellement plus agréable, efficace et surtout on développe beaucoup plus vite, avec moins de code et du code plus facile à maintenir.

    Et même du côté impératif, je suis finalement tombé du côté de C++11, grâce à ce dernier standard qui, selon moi, en fait enfin un langage dans lequel on peut écrire du code à la fois propre, modulaire, et néanmoins extrêmement optimisé (par le compilo). Indispensable pour l'écriture de VMs et autres composants bas niveau de nos systèmes logiciels.

    Je crois que Delphi est dépassé. Il est supplanté des deux côtés : par C++11 côté bas niveau, et par Scala et les autres langages fonctionnels côté haut niveau. Delphi se perd en restant au milieu, là où il ne peut plus concurrencer personne. Il continuera de "survivre" encore de nombreuses années, bien sûr... Tout comme Cobol et plus récemment Java Donc je ne m'en fais pas pour les entreprises et les développeurs qui sont spécialistes du langage.

    Après, je n'ai jamais fait partie du monde commercial. Les entreprises, tout ça... C'est assez loin, pour moi. Je ne comprends probablement pas les enjeux qui s'y déroulent.
    sjrd, ancien rédacteur/modérateur Delphi, désormais membre de l'équipe Scala à l'EPFL en tant que doctorant.
    Auteur de Scala.js, le compilateur de Scala vers JavaScript.
    Découvrez Mes tutoriels, ou mon logiciel phare FunLabyrinthe v5.3 : un jeu de labyrinthe gratuit et personnalisable à l'infini avec des scripts Delphi-like.

  8. #8
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 698
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 698
    Points : 6 227
    Points
    6 227

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vespiras Voir le message
    Mais ce que j'ai retenu du Delphi, c'est que c'était un langage extrêmement rapide à l’exécution (plus que le C),
    Euh ouais attention avec ce genre d'affirmation. Disons plutôt que le compilateur est de qualité et que le binaire généré est performant.
    Sinon je dois dire qu'il y a 10 ans j'avais parié sur la mort prochaine de delphi face aux mastodontes Java et .Net et en fait il semblerait qu'il soit toujours là. Comme quoi ça confirme ce que je pensais : un langage qui se compile en natif, avec un bon environnement et des temps de compilation rapide, ça a une place quelque part. Pour moi delphi, je le vois comme la pièce manquante entre un .Net et un C++.

  9. #9
    Membre chevronné
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    720
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 720
    Points : 608
    Points
    608

    Par défaut

    Delphi Quintessence ou XE 3.5 m'a impressionné. Le développement cross platform pour Delphi et notamment sur iOS est vraiment super simple...

    On verra bien...

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 215
    Points : 363
    Points
    363

    Par défaut

    j'ai fait beaucoup de delphi, je suis passé comme plusieurs à Java.
    Cependant, je trouve que delphi est le langage avec le plus de richesse niveau composant graphique.

    Si delphi pousse vers le mobile, il y a peut-être un marché qu'elle peut prendre surtout si beaucoup de composant graphique y est présent.

  11. #11
    Modérateur
    Avatar de tourlourou
    Homme Profil pro Yves Lemaire
    Biologiste ; Progr(amateur)
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    2 133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yves Lemaire
    Âge : 51
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Biologiste ; Progr(amateur)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 2 133
    Points : 4 123
    Points
    4 123

    Par défaut

    Je trouve ahurissant qu'au cours d'études supérieures scientifiques non destinées à former des informaticiens, il puisse y avoir de courts modules de programmation avec initiation au C plutôt qu'au Pascal.

    J'estime que :
    - le Pascal est plus structuré, logique, lisible et accessible à l'apprentissage pour des sujets à culture scientifique que le C ;
    - l'EDI Delphi avec les aides précieuses intégrées dans d'anciennes versions est plus accessible à mon sens qu'Eclipse ou devC++;
    - Delphi permet commodément et rapidement la réalisation d'interfaces basiques plus sympas que les programmes console qu'on leur demande de réaliser.

    Pour des étudiants qui ne programmeront plus ensuite, je ne vois pas d'avantage à étudier le C. Et s'ils doivent programmer ensuite, avoir des bases en Pascal ne peut pas nuire, alors que leurs bases en C ne formeront pas un socle bien épais s'ils doivent s'y mettre !

    Si l'on enseignait Pascal/Delphi au lieu du C (voire Java) dans ce cadre, il y aurait peut-être aussi plus de vocations que de maintien dans la pensée dominante et une plus juste appréciation le jour où ils seront non pas programmeurs, mais décideurs ou demandeurs.
    Delphi 5 Pro et Code Typhon 4.41 sous Win 7 64 bits - Code Typhon 4.50 sous Ubuntu 12.04 64 bits (VM)

  12. #12
    Modérateur

    Homme Profil pro
    Ingénieur retraité
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur retraité

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 177
    Points : 2 595
    Points
    2 595

    Par défaut

    Bonjour,

    A mon avis l'avenir de Delphi dépend en grande partie des efforts qui seront faits pour promouvoir son utilisation dans les écoles d'enseignement, car dès qu'on entre dans la vie professionnelle on n'a plus guère beaucoup de temps à consacrer à sa re-former pour pratiquer un autre langage sans oublier qu'on passe déjà beaucoup de temps pour se mettre à jour avec la flopée de versions de Delphi (Turbo-Pascal, Delphi-1, ... Delphi-N, ... XE1 ... XE-N).

    A+.

  13. #13
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 698
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 698
    Points : 6 227
    Points
    6 227

    Par défaut

    Bonjour,
    Je dirai aussi que dans le contexte actuel il est très difficile de promouvoir un produit sans version gratuite ou double licence.

  14. #14
    Membre du Club
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 22
    Points : 41
    Points
    41

    Par défaut

    Après 20 ans d'expérience en Delphi et de nombreuses années sur C, C++, Java ... je n'ai jamais trouvé compilateur plus performant et éditeur/langage plus efficace. C'est rapide, simple, puissant.... mais quasi uniquement sur PC windows.

    Avec l'explosion des terminaux mobiles et la diversité des OS mobiles, je crois très fortement en l'avenir de la webapp HTML5. Et là, Delphi n'existe pas.

    Alors, à moins que Delphi XE4 permette de développer/tester/installer des appli natives aussi facilement sur Android & co que sur PC ... la part de marché de Delphi va continuer à décroitre à mon grand désespoir.

  15. #15
    Membre du Club
    Homme Profil pro GREGOIRE REYNS
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme GREGOIRE REYNS
    Localisation : France, Vaucluse (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 9
    Points : 51
    Points
    51

    Par défaut Borland-Inprise-Borland-Codegear-Embarcadero

    A force de faire n'importe quoi avec une version tous les ans, un manque de visibilité total (je te fais du .net, j'arrête, je te fais du Linux, j'arrête, je te fais du BDE j'arrête, je te fais du dbExpress, je vais bientôt arrêter....), les responsables du produit Delphi ont tué Delphi.

    Il suffit de voir la part de marché de Delphi 7 pour comprendre que la stabilité et la constance sont très importantes pour les développeurs. Si Embarcadero continue à sortir une version tous les ans, ça continuera à être la foire d'empoigne (XE2 a initié le développement iOS qui ne fonctionne plus sous XE3, et XE3 est une version non-finie avec des promesses dignes d'un candidat à une élection présidentielle). Bref, au lieu de se concentrer sur des versions robustes et fiables tous les 2-3 ans, le déferlement irresponsable de versions annuelles ont contribué à décrédibiliser le produit.

    Et pourtant, quel bon produit. S'il est encore là, c'est que ses qualités intrinsèques lui ont fait tenir le choc face aux dirigeants qui n'ont voulu que faire de l'argent avec. Delphi est épuisé mais pas mort.

    Espérons que XE4 sera la bonne et que la stratégie suicidaire de la version annuelle cessera.

  16. #16
    Rédacteur/Modérateur
    Avatar de Andnotor
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    3 336
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 3 336
    Points : 5 343
    Points
    5 343

    Par défaut

    Premièrement, je trouve cet article un peu trop publicitaire

    Sinon, je lis ici certaines choses intéressantes, mais d'autres qui mélangent un peu tous les sujets.

    Si on parle de Delphi en tant que langage compilé pour Windows, il n'y a strictement rien à lui reprocher. Il est parfaitement maintenu depuis sa création et pour peu que le programmeur ait codé son application avec un minimum de rigueur, le passage d'une ancienne version (même très vieille) à l'actuelle se fait quasiment instantanément. S'il est difficile, la raison est plutôt à chercher du côté des composants tiers non maintenus et des sources indisponibles.

    Il est un peu facile de le critiquer. Il faut tout de même se souvenir que ses concepteurs courent derrière les évolutions d'OS. Je rappelle que Visual Studio est sorti en version RC en même temps que Windows 8 RC, donc avec plusieurs longueurs d'avance et que pour bien mettre des bâtons dans les roues de la concurrence, MS a modifié son système de certification la rendant à l'heure actuelle impossible à obtenir par une application codée en Delphi
    Delphi n'est pas un langage scripté et ne repose pas uniquement sur la "simple" adaptation d'une machine virtuelle.

    On peut reprocher aux différentes sociétés qui l'ont commercialisé d'être parties sur différents outils .NET, php (et maintenant HTML5) et d'avoir souvent détourné le nom Delphi pour certainement rendre ces produits plus attractifs. C'était clairement une erreur qui, si elle n'avait pas été commise, éviterait les amalgames que nous constatons aujourd'hui. C++ Builder ne souffre d'aucune comparaison. Ce ne serait pas le cas s'il c'était appelé Delphi++

    Delphi mort ? Il ne l'est pas plus que les autres technologies annoncées aussi comme tel ou en passe de l'être : .NET, Silverlight et j'en passe...

  17. #17
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 23
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 78
    Points : 120
    Points
    120

    Par défaut

    Citation Envoyé par tourlourou Voir le message
    Je trouve ahurissant qu'au cours d'études supérieures scientifiques non destinées à former des informaticiens, il puisse y avoir de courts modules de programmation avec initiation au C plutôt qu'au Pascal.

    J'estime que :
    - le Pascal est plus structuré, logique, lisible et accessible à l'apprentissage pour des sujets à culture scientifique que le C ;
    Pour avoir eu à travailler avec les deux langages dans ma première année d'études supérieures, il en ressort que le Pascal......n'a jamais pu passer. À contrario du C avec lequel je travaillait très bien. J'aurais grand mal en revanche à maintenir une comparaison aujourd'hui, les années ayant passées et n'ayant pas travaillé tant que ça avec. Beaucoup de gens avec qui j'en ai discuté pensaient en revanche qu'il était un non-sens de travailler sur une technologie comme celle-ci, considérée comme dépassée.
    Citation Envoyé par tourlourou Voir le message
    - l'EDI Delphi avec les aides précieuses intégrées dans d'anciennes versions est plus accessible à mon sens qu'Eclipse ou devC++;
    - Delphi permet commodément et rapidement la réalisation d'interfaces basiques plus sympas que les programmes console qu'on leur demande de réaliser.
    Je n'ai jamais utilisé l'EDI Delphi, mais si je ne dit pas de bêtises, Borland C++ était plutôt très similaire. J'ai travaillé un an et demi dessus (certes une version qui datait un peu : Borland C++ Builder 6). Alors, certes, on fait sa petite GUI très rapidement.....mais j'ai jamais vu un foutu IDE planter autant (parfois il n'était même pas possible de tuer le processus, il fallait reboot la machine). Par ailleurs, je trouve dommage de redéfinir des types qui existent déjà dans la STL pour leur usage propre et leurs API propres.
    Résultat, dans le cadre des études, on était censé travailler le C++, mais c'était plutôt 25% de C++ pur et 75% d'API Borland et API win32....
    Alors que ce langage permet tant sur le plan du standard et de la portabilité....


    Citation Envoyé par tourlourou Voir le message
    Si l'on enseignait Pascal/Delphi au lieu du C (voire Java) dans ce cadre, il y aurait peut-être aussi plus de vocations que de maintien dans la pensée dominante et une plus juste appréciation le jour où ils seront non pas programmeurs, mais décideurs ou demandeurs.
    Ça dépend des préférences de chacun et de la conception que tu as de la programmation. Personnellement je le vois comme un espace d'expression, et le fait que "normalement" il n'existe pas une solution unique à un problème unique en est une part.
    Je ne t'expliques pas les prises de têtes que j'ai eu face à un langage tel qu'OCaml l'an dernier qui possède à mon sens une philosophie parfaitement opposée au C : Là où le C est pour le "Trust the programmer", l'OCaml te pose des barrières partout. Ça plaît à certains. Pas à moi

  18. #18
    Membre éclairé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 215
    Points : 363
    Points
    363

    Par défaut

    Citation Envoyé par tourlourou Voir le message
    Je trouve ahurissant qu'au cours d'études supérieures scientifiques non destinées à former des informaticiens, il puisse y avoir de courts modules de programmation avec initiation au C plutôt qu'au Pascal.

    J'estime que :
    - le Pascal est plus structuré, logique, lisible et accessible à l'apprentissage pour des sujets à culture scientifique que le C ;
    - l'EDI Delphi avec les aides précieuses intégrées dans d'anciennes versions est plus accessible à mon sens qu'Eclipse ou devC++;
    - Delphi permet commodément et rapidement la réalisation d'interfaces basiques plus sympas que les programmes console qu'on leur demande de réaliser.

    Pour des étudiants qui ne programmeront plus ensuite, je ne vois pas d'avantage à étudier le C. Et s'ils doivent programmer ensuite, avoir des bases en Pascal ne peut pas nuire, alors que leurs bases en C ne formeront pas un socle bien épais s'ils doivent s'y mettre !

    Si l'on enseignait Pascal/Delphi au lieu du C (voire Java) dans ce cadre, il y aurait peut-être aussi plus de vocations que de maintien dans la pensée dominante et une plus juste appréciation le jour où ils seront non pas programmeurs, mais décideurs ou demandeurs.
    en amérique, c'est souvent du basic qui est enseigné

  19. #19
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 81
    Points : 159
    Points
    159

    Par défaut

    On ne le cite peut être pas assez, mais Lazarus commence à se montrer comme alternative sérieuse à Delphi. Il n'a peut être pas toutes les fonctionnalités ou ouverture aux composants propriétaires. Mais pour certains projets, Lazarus peut se montrer plus que suffisant. Avec des amis nous avons d'ailleurs réalisé sans peine une application de gestion classique (application comptoir dans un restaurant) avec formulaires, base de données locale et impression d'états. Et je n'y pas trouvé une limitation dans mon cas.

    J'ai d'ailleurs trouvé qu'il a évolué bien plus vite que Delphi depuis son abandon par Borland.

  20. #20
    Membre Expert
    Avatar de Thierry Laborde
    Homme Profil pro Thierry LABORDE
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    1 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Thierry LABORDE
    Âge : 44
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 1 106
    Points : 1 475
    Points
    1 475

    Par défaut

    Bonjour à tous,

    Je trouve toujours hallucinant que régulièrement des sujets débarquent pour discuter autour de l'avenir de Delphi. Pour être sincère, aujourd'hui, je ne sais pas si je dois trouver ça fatiguant ou amusant.
    Du coup j'ai fait quelques recherches et voici un petit récapitulatif :

    Tout commence en 2006 :

    http://www.developpez.net/forums/d93...avenir-delphi/
    http://www.developpez.net/forums/d13...phi-ca-existe/

    Puis on revient en 2007 :

    http://www.developpez.net/forums/d38...phi-vaut-coup/

    Et ça continue encore en 2009 (3 sujets, on a été gâté cette année là ):

    http://www.developpez.net/forums/d76...delphi-csharp/
    http://www.developpez.net/forums/d78...avenir-delphi/
    http://www.developpez.net/forums/d85...-faire-delphi/

    Et nous revoilà encore en 2010 :

    http://www.developpez.net/forums/d11...avenir-delphi/

    Rebelote en 2012 :

    http://www.developpez.net/forums/d11...avenir-delphi/

    Et donc nous continuons en 2013.......

    Donc en résumé beaucoup de monde se posaient déjà la question en 2006. Et aujourd'hui en 2013, 7 ans après on est toujours là, et bien là je peux vous le garantir.
    Alors je pense qu’il y aura toujours des guerres entre langages et que ça ne se terminera jamais. Et il y aura toujours tous ceux qui se précipiteront sur ces sujets pour dire que Delphi est nul, Delphi est mort….etc.
    Au passage ce qui est assez marrant c’est qu’avec le retour maintenant je sais qu’une partie de ces gens-là sont encore sur des anciennes versions de Delphi, mais sans avoir testé les nouvelles versions, se permettent de juger parce qu’ils ont lus ici et là que c’était nul, que c’est la fin de Delphi….etc.
    Alors plutôt que de discuter sur des choses ou l’on peut dire tout et n’importe quoi je vais juste citer un chiffre qui est vérifiable et que certainement beaucoup d’entre vous peuvent confirmer.

    Je m’explique :

    Je rejoins Logix (Devenu ArrowEcs depuis) en tant que responsable Technique des outils de développement Codegear à l’époque.
    Pour faire repartir et redécoller Delphi on décide d’organiser différents évènements et en 2008 on organise le CodeWay Tour 2008. Un évènement dans différentes villes en France qui se termine en Juin 2008 à Paris. Certains d’entre vous ont peut-être participé à cet évènement et nous étions à l’époque entre 50 et 60 personnes présentes à Paris ce jour-là.
    Nous avons continué d’organiser ces évènements chaque année. En septembre 2012, l’année dernière, nous terminions donc le CodeWay Tour 2012 avec son étape Parisienne comme d’habitude. Et nous étions environ 180 Personnes présentes lors de cette journée.

    Alors expliquez-moi pourquoi un langage qui soit disant est mort et n’a aucun avenir depuis 2006 arrive, 7 ans après, à réunir 3 fois plus de personnes ?

    Et l’on pourrait aussi parler de la progression de ventes de licences qui n’a cessé de croître depuis 2007. Ou encore des évènements online comme le Dev du Jeudi Saison 2 qui se déroule actuellement. Où l’on a des sessions avec plus de 100 personnes connectés, et en tout plus de 300 Personnes inscrites pour le moment et il continue d’y avoir des inscriptions régulièrement.

    Et puis de la même manière que l'on parle de l'avenir ou de la mort de Delphi on pourrait parler de que sont devenus ceux qui faisaient du Visual Basic ? Et quel est l'avenir de ceux qui ont fait le choix de Silverlight ? Et .Net a t'il vraiment un avenir depuis Windows 8 ?.......

    Bref, tout ça pour dire que sur tous les langages on peut palabrer des heures et des heures en trouvant que ça ou ça n’est pas bien, que c'est la mort du langage, que ça n’a pas d’avenir….etc.

    Ce qui est sûr en tout cas c’est que Delphi n’est certainement pas mort, et je le rappelle, vient de fêter ses 18 ans. Pas mal pour un langage qui a failli mourir des tas et des tas de fois .

    Donc je vous souhaite un bon Dev en Delphi, et je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour la prochaine discussion sur le sujet.
    Thierry Laborde

    Embarcadero
    Directeur des Ventes France

    Blog : http://blogs.embarcadero.com/tlaborde
    _____________________________________________
    Un logiciel permet de remplir certaines taches. Mais la plupart du temps il est également destiné à des utilisateurs. Alors n'oubliez jamais l'Ergonomie

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •