Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 44

Discussion: XML fête ses 15 ans

  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 770
    Points : 50 868
    Points
    50 868

    Par défaut XML fête ses 15 ans

    XML fête ses 15 ans
    que pensez-vous de l’avenir du format d’échange de données face à l’essor de JSON ?

    XML (eXtensible Markup Language), le format d'échange de données entre différents systèmes et plateformes fête ses 15 ans cette semaine.

    Lancé en février 1998 comme une recommandation du W3C, le langage de balisage extensible a été rapidement adopté pour l’échange des données sur le Web.

    Jean Paoli, cocréateur de la spécification XML 1.0 et désormais responsable de division Microsoft Open Technologies, exprime, dans un billet de blog, sa satisfaction face au succès du standard. « Je n’aurais jamais imaginé il y a 15 ans que nous réussirions notre rêve de disposer d’un moyen d’échange libre des données entre différentes plateformes et désormais à travers divers dispositifs et le Cloud. Pour moi, cela a été le début de la révolution de l’ouverture », écrit Paoli.

    Malgré ce succès, XML présente plusieurs défauts, surtout son caractère verbeux, le rendant trop lourd et peu adapté pour les échanges entre les dispositifs à ressources limitées comme les smartphones et les tablettes.

    Des faiblesses qu’on ne trouve pas du côté du format JSON, qui est de plus en plus utilisé comme format d’échange de données par plusieurs organisations et dont la prise en charge est désormais effective dans la plupart des langages de programmation.

    S’il est clair que le Web s’oriente beaucoup plus vers JSON, XML reste très pratique pour certains scénarios et « sa capacité unique de représenter des documents de façon homogène sera encore importante pour les 15 prochaines années », d’après Paoli.

    Quoi qu'il en soit, en tant que développeurs, nous saisissons l’occasion pour souhaiter bon anniversaire à XML.



    Source : Billet de blog de Jean Paoli


    Et vous ?

    Quel format utilisez-vous pour l'échange de données dans vos applications ?

    Pensez-vous que l'avenir du XML soit menacé par l’essor de JSON ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 531
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 531
    Points : 14 359
    Points
    14 359

    Par défaut

    Pour l'échange de données, c'est plutôt du JSON ou du protocol buffer dans les cas extrêmes.
    XML me sert à représenter mes données de type documentaire, qui ont plus vocation à rester stockées là qu'à être échangées.

    Je pense que XML n'a jamais été adapté pour les données simples, et que JSON aurait dû exister bien avant. Mais à l'époque, bien sûr, on avait pas le recul pour faire la différence. JSON sert pour la plupart des besoins, et XML pour ce que JSON ne peut pas faire.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  3. #3
    Membre Expert

    Homme Profil pro Gilles Vino
    Software Developer
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    1 477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Gilles Vino
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Software Developer

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 1 477
    Points : 2 270
    Points
    2 270

    Par défaut

    et XML pour ce que JSON ne peut pas faire
    Faut pas trop pousser le bouchon non plus... a cette vitesse tu va traiter XML de fardeau
    XML bénéficie d'une excellente intégration avec les languages de programmation + frameworks, JSON beaucoup moins (ou parfois il faut payer tres cher pour des outils qui ne marchent pas toujours).
    En parlant Web, Google (ainsi que ses concurrents) requiert des fichiers XML pour les sitemaps, Shopping, ... comme quoi.

    Si tu dit que XML est meilleur pour le stockage alors je serais content de savoir quels sont tes arguments, parce que si tu dis que JSON est bien meilleur pour les échanges alors pourquoi devoir utiliser XML qui est plus gourmand en espace disque (pas top pour le stockage).

  4. #4
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 531
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 531
    Points : 14 359
    Points
    14 359

    Par défaut

    Citation Envoyé par alex_vino Voir le message
    XML bénéficie d'une excellente intégration avec les languages de programmation + frameworks, JSON beaucoup moins (ou parfois il faut payer tres cher pour des outils qui ne marchent pas toujours).
    Ben, ça fait partie des choses que JSON ne peut pas faire. Your point?

    Citation Envoyé par alex_vino Voir le message
    En parlant Web, Google (ainsi que ses concurrents) requiert des fichiers XML pour les sitemaps, Shopping, ... comme quoi.
    Ouais enfin le besoin d'extensivité ne pisse pas loin pour ces trucs-là. C'est du XML parce pour ce genre de trucs ça n'a pas d'importance, que JSON n'existait pas, et que le CSV maintient une culture d'incompétence crasse qui complique de mettre tout le monde d'accord.

    Citation Envoyé par alex_vino Voir le message
    Si tu dit que XML est meilleur pour le stockage alors je serais content de savoir quels sont tes arguments, parce que si tu dis que JSON est bien meilleur pour les échanges alors pourquoi devoir utiliser XML qui est plus gourmand en espace disque (pas top pour le stockage).
    Pas pour "le stockage." Pour "des choses qui sont faites pour rester là sans bouger." Des documents, des pages, des données détaillées, organisées, et fortement extensibles.

    JSON :
    - est illisible dès qu'on met plus de cinq propriétés différentes, ou dès qu'il y a beaucoup de données d'un point de vue humain. Ce qui n'est pas un problème quand on communique entre applications, mais est un emmerdement de plus pour les données en fichier.
    - n'est pas assez extensible.
    - n'a pas de logique de flux, pourtant omniprésente dans les données avec mise en forme.
    - n'a pas de technologie raisonnable de transformation, de mélange de formats, de validation a priori, et tout un tas de trucs qui sont généralement considérés lourds et peu utiles en XML, mais bien pratique pour des données statiques de niveau avancé.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  5. #5
    Expert Confirmé Sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 034
    Points : 5 887
    Points
    5 887

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Quel format utilisez-vous pour l'échange de données dans vos applications ?
    XML si le fait que ça soit lisible peut-être utile. Binaire sinon.

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Pensez-vous que l'avenir du XML soit menacé par l’essor de JSON ?
    J'ai du mal a voir en quoi le JSON menacerait le XML. Les deux peuvent très bien vivre ensemble.

    Personnellement je trouve JSON à l'image de son papa le JavaScript : pratique pour faire rapidement de petit truc mais une horreur des que les choses se compliquent.
    Et quitte a faire quelque-chose d'illisible, je préfère un format binaire bien mieux optimisé, en taille et performance.

  6. #6
    Membre Expert Avatar de Squisqui
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    355
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 355
    Points : 1 002
    Points
    1 002

    Par défaut

    Le deux commentaires du dessus rassemble mon point de vue.
    Par contre :
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Malgré ce succès, XML présente plusieurs défauts, surtout son caractère verbeux, le rendant trop lourd et peu adapté pour les échanges entre les dispositifs à ressources limitées comme les smartphones et les tablettes.
    C'est vrai que les PC, il y a 15ans, étaient beaucoup plus puissants. J'ose même pas imaginer les échanges sur Internet, à l'époque, de son "cousin" HTML.

  7. #7
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mai 2011
    Messages
    233
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2011
    Messages : 233
    Points : 766
    Points
    766

    Par défaut

    Si l'on regarde uniquement du point de vue des échanges de données, le JSON domine le XML. Plus concis, moins verbeux...

    Mais avec le XML il faut aussi prendre en compte :
    • XSL : Pour mettre en forme ou transformer un document XML. Bien pratique de pouvoir adapter à la voler un document qui ne correspond pas à une structure donnée.
    • XSD : Permet de définir la structure d'un XML. Bien plus facile de valider un XML que des données contenus dans un JSON.
    • XPath et XQuery : Du requêtage sur un ou des documents XML. Plus facile de récupérer des données dans un XML et de faire des calculs puissants sans bibliothèques annexes. (Agrégat, Tri, Filtrage...)
    • ...


    Bref, le XML n'est que la partie immergée d'un vaste monde

  8. #8
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    169
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 169
    Points : 178
    Points
    178

    Par défaut

    XML et JSON ne devrais jamais être comparé, leur utilisation n'est pas la même du tout.

    jai rien d'autre à ajouter.

  9. #9
    Membre Expert
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 012
    Points
    1 012

    Par défaut

    XML et JSON ne devrais jamais être comparé, leur utilisation n'est pas la même du tout.
    +1 , c'est quoi cette manie française de tout opposer juste pour créer un polémique fictive ? un bon développeur sait utiliser la technologie appropriée quand il faut sans pour autant cracher sur le reste pour faire croire qu'il est plus intelligent que les autres.

  10. #10
    Membre éclairé Avatar de Atem18
    Homme Profil pro Kevin Messer
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    92
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Kevin Messer
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 92
    Points : 306
    Points
    306

    Par défaut

    Citation Envoyé par javan00b Voir le message
    XML et JSON ne devrais jamais être comparé, leur utilisation n'est pas la même du tout.
    Je pense la même chose. J'avoue ne pas savoir pourquoi est-ce que les gens se battent pour savoir lequel des deux écrasera l'autre. Bon après, je n'ai que les bases de ces langages, mais pour moi, ils se complètent plus que ne se concurrence.

  11. #11
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 531
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 531
    Points : 14 359
    Points
    14 359

    Par défaut

    En même temps, moi, au lieu de dire qu'ils ne devraient pas être comparés, je montre en quoi ils ne sont pas utilisés pareil. C'est bien beau de raconter qu'il ne faut pas faire des trucs, mais encore faut-il le prouver. Ça s'appelle le partage de connaissance. Un truc qui se pratique sur les forums d'entraide. Enfin...

    Surtout qu'ils devraient être utilisés différemment, mais l'état de l'art, dans l'industrie, est un joyeux bordel.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  12. #12
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 426
    Points : 507
    Points
    507

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Malgré ce succès, XML présente plusieurs défauts, surtout son caractère verbeux, le rendant trop lourd et peu adapté pour les échanges entre les dispositifs à ressources limitées comme les smartphones et les tablettes.
    Il y a 25 à 30 ans, lorsqu'on suivait un "cours d'informatique" en entreprise, on apprenait à quelles adresses mémoire se trouvaient des octets libres dans les 640 (ou 512) ko dont on disposait à l'époque. Un octet par ici et deux octets par là, et on trouvait que c'était génial de pouvoir en disposer !
    Depuis ce moment-là, la puissance des processeurs à augmenté vertigineusement, tout comme la taille de la mémoire disponible et celle des disques, et pendant ce même temps, les vendeurs de système se sont éreintés à trouver comment gaspiller toutes ces ressources : OS de 40 Go, fichiers C qui affichent "coucou" compilés en .EXE qui dépassent 10 Mo parfois, etc.
    XML est dans la tendance : alors que les fichiers .INI étaient tout autant lisibles (quoi que bien moins performants, il faut le reconnaitre), XML utilisé pour tout et pour rien ne sert qu'à encombrer les répertoires de fichiers longs et indigestes, inutilement verbeux et gros, alors que bien souvent un de ces fameux .INI de 10 lignes suffirait.
    On pourrait donc penser maintenant à une prise de conscience : "ah mais on n'a pas la place dans les smartphones : pourquoi donc gaspiller autant ?" ! D'où JSON, bien plus compact que XML, ouf... mais trouvez-vous réellement qu'il soit lisible ? Et est-ce que remplacer des <balises> par des [ ou des ] ou des { ou des } ou... est vraiment une évolution ? Ok, ça fait "c-style", et alors ?
    Je pense que tout ça, c'est une affaire de mode qu'on pousse inutilement au premier plan en ce moment. Voyons : il suffit d'attendre tranquillement 2 ou 3 ans, rien de plus ! A cette époque future mais proche, tous les smartphones auront les 32Go de mémoire et leur téra de stockage. Pourquoi donc se fatiguer à améliorer un système peu performant de fichiers descriptifs, alors qu'on aura bientôt les moyens de l'utiliser sans effort ?
    L'avis publié ci-dessus est mien et ne reflète pas obligatoirement celui de mon entreprise.

  13. #13
    Membre Expert

    Homme Profil pro Gilles Vino
    Software Developer
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    1 477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Gilles Vino
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Software Developer

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 1 477
    Points : 2 270
    Points
    2 270

    Par défaut

    Citation Envoyé par Thorna Voir le message
    Il y a 25 à 30 ans, lorsqu'on suivait un "cours d'informatique" en entreprise, on apprenait à quelles adresses mémoire se trouvaient des octets libres dans les 640 (ou 512) ko dont on disposait à l'époque. Un octet par ici et deux octets par là, et on trouvait que c'était génial de pouvoir en disposer !
    Depuis ce moment-là, la puissance des processeurs à augmenté vertigineusement, tout comme la taille de la mémoire disponible et celle des disques, et pendant ce même temps, les vendeurs de système se sont éreintés à trouver comment gaspiller toutes ces ressources : OS de 40 Go, fichiers C qui affichent "coucou" compilés en .EXE qui dépassent 10 Mo parfois, etc.
    XML est dans la tendance : alors que les fichiers .INI étaient tout autant lisibles (quoi que bien moins performants, il faut le reconnaitre), XML utilisé pour tout et pour rien ne sert qu'à encombrer les répertoires de fichiers longs et indigestes, inutilement verbeux et gros, alors que bien souvent un de ces fameux .INI de 10 lignes suffirait.
    On pourrait donc penser maintenant à une prise de conscience : "ah mais on n'a pas la place dans les smartphones : pourquoi donc gaspiller autant ?" ! D'où JSON, bien plus compact que XML, ouf... mais trouvez-vous réellement qu'il soit lisible ? Et est-ce que remplacer des <balises> par des [ ou des ] ou des { ou des } ou... est vraiment une évolution ? Ok, ça fait "c-style", et alors ?
    Je pense que tout ça, c'est une affaire de mode qu'on pousse inutilement au premier plan en ce moment. Voyons : il suffit d'attendre tranquillement 2 ou 3 ans, rien de plus ! A cette époque future mais proche, tous les smartphones auront les 32Go de mémoire et leur téra de stockage. Pourquoi donc se fatiguer à améliorer un système peu performant de fichiers descriptifs, alors qu'on aura bientôt les moyens de l'utiliser sans effort ?
    Il n'y a pas que la programmation bas-niveau en C dans la vie
    Tout dépend de ce pour quoi tu développe.
    Si tu fait une application smartphone qui prend une photo et nécessite d'ajouter de nouvelles métadonnées en local il n'y a pas besoin de passer des mois a trouver le format de stockage.
    Par contre si tu fait un WebService qui doit distribuer beaucoup de données simultanément a des milliers d'utilisateurs sur un serveur mal dimensionné il faudra peut-etre dans ce cas bien étudié la problématique.
    Dire que demain les machines seront plus puissantes est une mauvaise direction. A moins de dépenser des milliers d'Euros, les ordinateurs portables / smartphones / tablettes sont bien moins puissantes que les traditionnels PC. Imagine que demain Google sort ses Glasses et Apple son iWatch ce te fera bizarre de devoir développer tes application, les porter, ou supporter ce type de client.
    Code léger et optimisé = performance = machines (client/serveur) moins puissantes = bande passante améliorée = durée dans le temps = objectif

  14. #14
    Membre chevronné Avatar de Julien Bodin
    Homme Profil pro Julien Bodin
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    463
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Julien Bodin
    Âge : 27
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 463
    Points : 721
    Points
    721

    Par défaut

    Citation Envoyé par Thorna Voir le message
    Il y a 25 à 30 ans, lorsqu'on suivait un "cours d'informatique" en entreprise, on apprenait à quelles adresses mémoire se trouvaient des octets libres dans les 640 (ou 512) ko dont on disposait à l'époque. Un octet par ici et deux octets par là, et on trouvait que c'était génial de pouvoir en disposer !
    Depuis ce moment-là, la puissance des processeurs à augmenté vertigineusement, tout comme la taille de la mémoire disponible et celle des disques, et pendant ce même temps, les vendeurs de système se sont éreintés à trouver comment gaspiller toutes ces ressources : OS de 40 Go, fichiers C qui affichent "coucou" compilés en .EXE qui dépassent 10 Mo parfois, etc.
    XML est dans la tendance : alors que les fichiers .INI étaient tout autant lisibles (quoi que bien moins performants, il faut le reconnaitre), XML utilisé pour tout et pour rien ne sert qu'à encombrer les répertoires de fichiers longs et indigestes, inutilement verbeux et gros, alors que bien souvent un de ces fameux .INI de 10 lignes suffirait.
    On pourrait donc penser maintenant à une prise de conscience : "ah mais on n'a pas la place dans les smartphones : pourquoi donc gaspiller autant ?" ! D'où JSON, bien plus compact que XML, ouf... mais trouvez-vous réellement qu'il soit lisible ? Et est-ce que remplacer des <balises> par des [ ou des ] ou des { ou des } ou... est vraiment une évolution ? Ok, ça fait "c-style", et alors ?
    Je pense que tout ça, c'est une affaire de mode qu'on pousse inutilement au premier plan en ce moment. Voyons : il suffit d'attendre tranquillement 2 ou 3 ans, rien de plus ! A cette époque future mais proche, tous les smartphones auront les 32Go de mémoire et leur téra de stockage. Pourquoi donc se fatiguer à améliorer un système peu performant de fichiers descriptifs, alors qu'on aura bientôt les moyens de l'utiliser sans effort ?
    Désolé mais je trouve ton message complètement surréaliste.
    L'informatique d'il y a 25 - 30 ans n'existe plus, j'en suis désolé pour toi.

    Tu ne peux pas dire que ces vieux machins que sont les fichiers .INI sont mieux que les XML/JSON. C'est tout aussi lisible (moins pour le JSON qui compense par sa taille), plus performant, plus fonctionnel.

    Il faudrait écrire combien de fichiers INI pour décrire la même chose qu'un XML juste "un peu" évolué ?

    Concernant l'évolution des besoins de stockage je ne comprend pas le lien avec les formats de fichiers... Quand tu parles de vouloir se fatiguer à améliorer un système peu performant de fichiers descriptifs tu parlais pas des .INI rassure-moi ?

  15. #15
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 531
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 531
    Points : 14 359
    Points
    14 359

    Par défaut

    Citation Envoyé par Julien Bodin Voir le message
    Désolé mais je trouve ton message complètement surréaliste.
    L'informatique d'il y a 25 - 30 ans n'existe plus, j'en suis désolé pour toi.
    À mon humble avis il y avait quand même moyen d'utiliser moins d'espace disque, de mémoire, et de temps processeur, tout en avançant les OS et autres systèmes critiques de l'informatique à son niveau d'aujourd'hui. Ça aurait pris plus de temps, mais je ne suis pas sûr que ça aurait été une mauvaise chose. Cette précipitation n'est pas souvent utilisée pour résoudre des problèmes réels, et au final, le matériel s'améliore, mais les effets, non. Un SI d'aujourd'hui est à peine meilleur qu'un SI d'il y a quinze ans. C'est pas que de leur faute, le secteur n'a pas évolué pour que ça s'améliore.

    Dédier des ressources à déléguer le travail aux machines pour construire des choses plus complexes plus vite, c'était un choix technique qui se justifie. Mais il n'était pas obligatoire et a réussi aussi souvent qu'il a échoué.

    Citation Envoyé par Julien Bodin Voir le message
    Tu ne peux pas dire que ces vieux machins que sont les fichiers .INI sont mieux que les XML/JSON. C'est tout aussi lisible (moins pour le JSON qui compense par sa taille), plus performant, plus fonctionnel.

    Il faudrait écrire combien de fichiers INI pour décrire la même chose qu'un XML juste "un peu" évolué ?
    Tout de même, XML et JSON sont souvent utilisés comme des fichiers plats, et avec CSV, c'est exactement ce à quoi sert .INI.
    XML et JSON peuvent faire plus, mais tout le monde s'en sert et presque personne n'a besoin de faire plus.
    Quand c'est pas le cas c'est pas le cas, ok. Mais c'est rare.

    Une autre différence, qui me semble plus significative, c'est l'aura d'incompétence qui tourne autour de CSV et INI. Jamais moyen de mettre tout le monde d'accord sur le format, dès qu'il y a une fin de ligne ou un accent. JSON et XML ont aussi leurs branques, mais eux au moins ils viennent pas nous emmerder sur l'encodage ni la syntaxe (ou en tout cas c'est infiniment plus rare).
    Normal donc qu'on veuille plus perdre du temps avec ces vieux formats, si les nouveaux nous dédouanent de ces problèmes.

    Je ne dis tout ceci que pour nuancer. Je peux voir pourquoi on a inventé des formats plus lourds : pour ce qu'ils apportent par rapport à autre chose. Mais il faut pas oublier qu'il s'agit d'un choix technique. Et qu'assez souvent, ce qu'on voit dans l'état de l'art a juste suivi un effet de mode et fait le mauvais choix.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  16. #16
    Membre Expert Avatar de Zefling
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    394
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 394
    Points : 1 299
    Points
    1 299

    Par défaut

    En tout cas XML n'est pas forcement plus lourd dans 100% des cas, tout dépends du type de structure, de la taille de l'arbre des nœuds. De plus permet les blocs <![CDATA[...]> qui sont bien pratique pour transmettre du HTML.
    Perso, pour le transfère de données, je suis restés sur du XML, c'est pas beaucoup plus lourd et bien plus lisible (JSon dépassé 3 niveaux il faut s'accroche).

    XHTML ça reste du XML, c'est heureusement que si c'était du Json ça serait l'enfer de faire des structures de pages.

    Après j’utilise un format ou l'un autre, je n'ai pas de préférence, tout dépends si je pense qu'un format et plus adapté que l'autre suivant la circonstance.

  17. #17
    Membre régulier Avatar de MagnusMoi
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 27
    Points : 79
    Points
    79

    Par défaut

    Bonjour,

    Ce que je vais écrire ne va pas vraiment être teinté d'un grand professionnalisme et je m'en excuse

    Si le XML a fait ses preuves pour d'écrire des métas-data ou pour faire des fichiers de sauvegarde de nombreuses applications, je ne puis m'empêcher de vouloir le mettre au placard

    Pour ma part, je préfère faire mes propres fichiers de sauvegarde binaire pour mes applications, ce à quoi l'on me rétorque justement, qu'un être humain ne pouvait pas comprendre mes fichiers (est-ce la finalité d'un être humain ?)

    Mais si l'on prend un exemple jeu vidéo-ludique comme les sims 3 (peut-on vraiment parler de jeux vidéo ? ), qui peut être vérifier dans d'autre domaine cependant, nous noterons que les fichiers de sauvegardes sont tellement lourd, qu'il y a la nécessité de les compresser

    Alors pourquoi faire du verbeux, si au final il faut « binariser » le tout
    Pourquoi m'embêter avec des node et autre next sibling alors ?

    Pour le JSON, je l'utilise en développement WEB et il est assez pratique, notamment pour formater une réponse de BDD, mais je vais bientôt faire comme pour mes projets en C, passer par un CSV ( indémodable ce format ^_^, utile en phase de développement, je le remplace par un fichier binaire au format personnel en version finale pour mes projets desktop.)

    Mais une fois de plus, il n'y a pas une méthode, une solution pour un problème. Je peux comprendre l'utilité des 2 conteneurs, mais je souhaiterais plus de tolérance pour les païens comme moi, qui les fuient, sous couvert de gain d’espace, et d'un peu de mauvaise fois

    Merci de m'avoir lu.

    Bonne journée !

  18. #18
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 531
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 531
    Points : 14 359
    Points
    14 359

    Par défaut

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Pour ma part, je préfère faire mes propres fichiers de sauvegarde binaire pour mes applications, ce à quoi l'on me rétorque justement, qu'un être humain ne pouvait pas comprendre mes fichiers (est-ce la finalité d'un être humain ?)
    Ce que moi je te rétorque à ça, c'est qu'on a toute une histoire d'informatique à base de fichiers binaires, et qu'on sait parfaitement ce que ça donne : interopérabilité médiocre et chiantissime à mettre en œuvre, débuggage et maintenance plus compliqués.
    De plus, pendant que tu concevais ton format binaire, moi je faisais quelque chose que la machine ne peut pas faire à ma place.

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Mais si l'on prend un exemple jeu vidéo-ludique comme les sims 3 (peut-on vraiment parler de jeux vidéo ? ), qui peut être vérifier dans d'autre domaine cependant, nous noterons que les fichiers de sauvegardes sont tellement lourd, qu'il y a la nécessité de les compresser
    ... Ce qui est en effet une limitation qui peut justifier de ne pas utiliser de format trop verbeux, quels que soient les avantages qu'on en tirerait.

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Alors pourquoi faire du verbeux, si au final il faut « binariser » le tout
    Penser non-binaire puis binairiser derrière n'est qu'un outil pour l'humain, qui lui permet de penser les choses comme ça l'arrange et de confier les détails d'optimisation à la machine.

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Pourquoi m'embêter avec des node et autre next sibling alors ?
    Binaire et XML ont un mapping 1:1 sur ce dont tu parles. Si tu préfères faire du binaire et tu estimes que tel ou tel mécanisme est plus chiant qu'un autre, ce n'est qu'un sentiment. Décoder des données est chiant, par nature. Mais c'est obligatoire si on veut qu'elles soient interopérables.

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Mais une fois de plus, il n'y a pas une méthode, une solution pour un problème. Je peux comprendre l'utilité des 2 conteneurs, mais je souhaiterais plus de tolérance pour les païens comme moi, qui les fuient, sous couvert de gain d’espace, et d'un peu de mauvaise fois
    Nous sommes d'accord.
    Mes raisons à moi sont l'analyse, totale, théorique et pratique, de ce qu'on gagne et ce qu'on perd. Au final XML a ses utilités, et surtout JSON n'a pas toujours existé. Le binaire a ses défauts. En plus il y a la question de l'usage qui en a été fait dans l'industrie, du coup JSON n'est pas aussi universel que XML, et CSV et INI ne marchent pas très bien. N'empêche qu'assez souvent, quand on rencontre du XML il a mal été utilisé ou choisi.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  19. #19
    Membre Expert

    Homme Profil pro Gilles Vino
    Software Developer
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    1 477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Gilles Vino
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Software Developer

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 1 477
    Points : 2 270
    Points
    2 270

    Par défaut

    Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
    Si le XML a fait ses preuves pour d'écrire des métas-data ou pour faire des fichiers de sauvegarde de nombreuses applications, je ne puis m'empêcher de vouloir le mettre au placard
    Un des grand avantages du XML est son universalité et sa simplicité d'utilisation.
    J'ai aussi utilisé le binaire, mais le probleme c'est que tout des etre "sérialisable" et ce n'est pas toujours multi-language / multi-plateforme.
    Tout dépend donc des besoins de ton projet. Pour les Sims, ce serait un peu bete qu'ils mettent a disposition toutes les données de leur application en utilisant le XML, d'autant plus que les jeux-vidéos ont besoin de performance et donc le XML est rarement adapté (sauf dans quelques rares cas).

    Pour le JSON, je l'utilise en développement WEB et il est assez pratique, notamment pour formater une réponse de BDD, mais je vais bientôt faire comme pour mes projets en C, passer par un CSV
    Bon courage

  20. #20
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 148
    Points : 480
    Points
    480

    Par défaut

    Bonjour

    Personnellement je travaille en .NET/C# et je suis très satisfait du format XML.

    Le framework me permet d'être productif et m'offre beaucoup de possibilité de travail avec du XML. J'aime la sérialisation, la possibilité d'implémenter un héritage en XML (xsi:type), les fonctions me permettant simplement de valider un XML par un XSD, ou bien encore les modes permettant soit un travail précis sur un noeud, avec un XDocument ou bien alors une recherche rapide sur un XML très volumineux.

    Je pourrais éventuellement lui reprocher d'être verbeux, mais bon, on ne peut pas tout avoir.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •