Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 788
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 788
    Points : 51 103
    Points
    51 103

    Par défaut La commission européenne se lance dans la construction d'un supercalculateur pour simuler le cerveau humain

    La commission européenne se lance dans la construction d'un supercalculateur pour simuler le cerveau humain
    le coût du projet HBP estimé à 1,19 milliard d’euros

    La commission européenne a officiellement désigné le projet Humain Brain Project (HBP) comme l’un de ses projets FET Flagship.

    Le projet HBP vise à construire un supercalculateur capable de simuler le cerveau humain. Le but serait de réunir toutes les connaissances actuelles sur le cerveau humain afin de le reconstituer, pièce par pièce, dans des modèles et des simulations informatiques.

    Selon les informations publiées sur le site du projet, HBP devrait « ouvrir de nouvelles perspectives permettant de mieux comprendre le cerveau humain et les maladies neurologiques ». Le développement de technologies novatrices dans les domaines de l’informatique et de la robotique est également visé par le projet.

    Les travaux autour de ce projet débuteront à la fin de cette année et dureront dix ans. Le coût global du projet serait estimé à 1,19 milliard d’euros.

    Le projet regroupera des spécialistes des neurosciences, médecins, physiciens, mathématiciens, informaticiens et éthiciens de plus de 80 institutions européennes et internationales de recherche.

    En France, le projet implique la participation du CEA, de l’Inserm, du CNRS, de l’Inria, mais également de l’Institut Pasteur, du Collège de France, du Centre hospitalier universitaire de Vaudois (CHUV) et de l’Université Victor Segalen Bordeaux II. L’Institut Européen des Neurosciences Théoriques (EITN) sera créé dans le cadre du projet en région parisienne.

    La simulation la plus complexe du cerveau humain est actuellement l’œuvre des chercheurs canadiens de l'Université de Waterlo, qui ont construit le premier cerveau artificiel disposant d'aptitudes lui permettant, par exemple, de voir des images, de les retenir et de répondre à des questions.




    Source : Le site du projet
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 160
    Points : 310
    Points
    310

    Par défaut

    C'est fascinant. Mais une question me brûle les lèvres. Si on simule le cerveau humain, on a une IA, non?

  3. #3
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 740
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 740
    Points : 4 247
    Points
    4 247

    Par défaut

    Citation Envoyé par doublex Voir le message
    C'est fascinant. Mais une question me brûle les lèvres. Si on simule le cerveau humain, on a une IA, non?
    Pas forcement.
    Une IA serait capable de réagir par elle même et d'apprendre.
    Une simulation pourrait ne tout simplement que faire réagir les bonnes zones mémoires en détail suite à une action définie par l'utilisateur. Cela permettrai d'avoir une trace de ce qui se passe dans notre cerveau.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  4. #4
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 160
    Points : 310
    Points
    310

    Par défaut

    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Pas forcement.
    Une IA serait capable de réagir par elle même et d'apprendre.
    Une simulation pourrait ne tout simplement que faire réagir les bonnes zones mémoires en détail suite à une action définie par l'utilisateur. Cela permettrai d'avoir une trace de ce qui se passe dans notre cerveau.
    Mais si on simule le cerveau, (cerveau artificiel), on doit aussi simuler la cognition, (intelligence artificielle), je pense. Je ne suis pas neurologue, mais je crois que la cognition joue un rôle central chez l'humain, et qu'elle interagit avec toutes les autres fonctions du cerveau.
    Bien sûr, si on ne simule pas à l'identique, on n'aura pas d'IA globale. Mais j'ai peur que, dans ce cas, les simulations ne soient pas fiables à 100%. Même si cela nous fait beaucoup avancer.
    (Note: Je ne veux pas troller. Paix et félicité à toi, citoyen. )

  5. #5
    Membre régulier Avatar de Sahengette
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 78
    Points : 73
    Points
    73

    Par défaut

    Si le projet est estimé à 1 milliard d'€ c'est qu'il en coutera 3.
    Le projet est pas inintéressant, mais comme souvent ce genre d'utopie est un paradis pour qui veut détourner de la monnaie sur le compte de l'UE et de la France.

  6. #6
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 740
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 740
    Points : 4 247
    Points
    4 247

    Par défaut

    Citation Envoyé par doublex Voir le message
    Mais si on simule le cerveau, (cerveau artificiel), on doit aussi simuler la cognition, (intelligence artificielle), je pense. Je ne suis pas neurologue, mais je crois que la cognition joue un rôle central chez l'humain, et qu'elle interagit avec toutes les autres fonctions du cerveau.
    Bien sûr, si on ne simule pas à l'identique, on n'aura pas d'IA globale. Mais j'ai peur que, dans ce cas, les simulations ne soient pas fiables à 100%. Même si cela nous fait beaucoup avancer.
    (Note: Je ne veux pas troller. Paix et félicité à toi, citoyen. )
    Non mais de toute manière ce n'est qu'un projet...
    Actuellement aucun projet ne simule plus de 10% du cerveau humain alors on a le temps de voir venir.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  7. #7
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 160
    Points : 310
    Points
    310

    Par défaut

    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Non mais de toute manière ce n'est qu'un projet...
    Actuellement aucun projet ne simule plus de 10% du cerveau humain alors on a le temps de voir venir.
    J'ai un ami en thèse d'IA. Il estime que la singularité technologique arrivera aux alentours de 2035/2040.
    On a le temps de voir venir, oui. Mais on le verra, je pense.

  8. #8
    Membre Expert Avatar de Firwen
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    437
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 437
    Points : 1 047
    Points
    1 047

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sahengette
    Si le projet est estimé à 1 milliard d'€ c'est qu'il en coutera 3.
    Le projet est pas inintéressant, mais comme souvent ce genre d'utopie est un paradis pour qui veut détourner de la monnaie sur le compte de l'UE et de la France.
    Ah ben voilà Sahengette ! ça m'aurait étonner de ne pas voir ce genre d'ineptie au moins une fois.
    Car c'est evident que tout projet européen se doit d'échouer et de dépasser ses budgets... evidemment .
    Bel anti européanisme primaire, c'est tellement à la mode en ce moment.

    Quelle bande de salauds ces fonctionnaires de l'UE quand même, ils essaient de financer des projets potentiellement utile à l'humanité, quelle honte !
    On devrait plutot investir l'argent public dans des recherches sur les cotés arrondis du design de l'Iphone 7... ça serait clairement mieux investi et d'utilité publique.
    J'ai du mal à saisir que même sur des sujets de recherche aussi fondamentaux que ça, certains arrivent encore à cracher de la bile..

    Quand je lis ce genre de chose, je me dis qu'on risque d'etre trés surpris ( déçu ?? ) par le fonctionnement du cerveau humain... si on le comprends un jour.
    It's not a bug, it's a feature
    Site web : www.firwen.org
    GPG id : 0x8C717673

  9. #9
    Membre actif Avatar de a028762
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    308
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 308
    Points : 184
    Points
    184

    Par défaut

    D'accord avec Sahengette
    On a des sous pour délirer sur ces sujets (pas forcément inintéressants), mais on (l'europe) envisage de supprimer les aides (insuffisantes) aux nécessiteux...

  10. #10
    Membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    75
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 75
    Points : 56
    Points
    56

    Par défaut

    Je suis aussi d'accord sur le fait que c'est "encore" un de ces projets qui va très probablement dépasser les budgets alloués.
    D'ailleurs, quand je lis "L’Institut Européen des Neurosciences Théoriques (EITN) sera créé dans le cadre du projet en région parisienne." Ca veut donc dire que toutes les belles institutions vont avoir droit à un nouveau bâtiment ? Budgété lui aussi ?

    Bref, je ne crache pas sur le projet, au contraire, heureux qu'on lance encore ce genre d'initiatives. Mais je pense que ce genre de choses apportera bien plus d'interrogations qu'elle n'apportera de réponses (aussi intéressantes soient-elles).

  11. #11
    Membre éclairé Avatar de diallomad
    Homme Profil pro .M DIALLO
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    147
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme .M DIALLO
    Âge : 25
    Localisation : Mali

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 147
    Points : 303
    Points
    303

    Par défaut

    Citation Envoyé par samus35 Voir le message
    Je suis aussi d'accord sur le fait que c'est "encore" un de ces projets qui va très probablement dépasser les budgets alloués.
    Possible, il se peut également que ce projet fascinant aille au delà de l’espérance en apportant plus de réponses au monde de la santé.
    Pour moins de 2 milliard d'euro investit pour l'amélioration de la santé, je ne vois vraiment pas où est le problème.
    Le budget militaire de l'union européenne est 100 fois plus élevé (supérieur à 200 milliards d’euros).
    Je trouve que c'est une bonne initiative d'investir dans la technologie au service de la santé.
    Le chemin de la réussite n'a jamais été une courbe stable tant qu'on respire dans les mêmes fautes sans fin.
    Thomas Sankara

  12. #12
    Membre confirmé Avatar de 4sStylZ
    Homme Profil pro
    Analyste - Développeur
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    115
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste - Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 115
    Points : 223
    Points
    223

    Par défaut

    Tain c'est tellement de fric...

    Comment justifier cela? Quel sont les progrès que cela vas amener?
    N'y à t'il pas mieux à faire que de filer autant de fric pour cette œuvre là?

  13. #13
    Membre Expert Avatar de prgasp77
    Homme Profil pro Yankel Scialom
    Ingénieur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yankel Scialom
    Âge : 27
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en systèmes embarqués
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 084
    Points : 1 390
    Points
    1 390

    Par défaut

    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    Tain c'est tellement de fric...
    Non. Pas du tout. Au contraire même. Déjà il faut savoir que l'on traite avec des sommes étatiques, qui ne sont pas du tout à la même échelle que les sommes que l'on traite, nous, pauvres humains. Un milliard n'est pas grand chose ; ce n'est pas négligeable, mais ce n'est pas une somme extraordinaire, loin de là.

    De plus, il faut savoir que cet argent n'est pas jeté par la fenêtre. Il sera reversé aux entreprises et employés travaillant sur le sujet. Ces entreprises et employés payent des impôts et consomment en Europe. En investissant 1,2G€, l'Europe contribue à la recherche scientifique et donne un coup de souffle à son industrie.

  14. #14
    Expert Confirmé Sénior

    Profil pro Jean-Michel BORLOT
    Fabricant et casseur d'avions
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    3 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Jean-Michel BORLOT
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fabricant et casseur d'avions
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 3 428
    Points : 5 635
    Points
    5 635

    Par défaut

    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    Comment justifier cela? Quel sont les progrès que cela vas amener?
    Informatique, médecine, décisionnel, psychologie/psychiatrie, neuro-sciences, etc
    Voir le dernier numéro de Science et Vie qui présente tous les projets sur le sujet (et celui-ci n'est pas le seul, loin de là).


    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    N'y à t'il pas mieux à faire que de filer autant de fric pour cette œuvre là?
    Et comment justifier celle-ci plutôt que celle-là?
    Les partisans de l'une vont obligatoirement aller contre l'autre, et inversement.
    Sans compter toutes les autres oeuvres qui sont elles aussi "subventionnées".
    Je bosse en R&T en ce moment, subventionné par l'europe, la france et d'autres partenaires privés. Ca me fait manger, ça fait manger tous ceux qui bossent sur les projets, ça fera manger tous ceux qui bosseront sur ce qu'on va en sortir, et ça fera peut-être manger tous ceux qui s'en serviront au final.

    Ca s'appelle de la recherche...
    Il faut savoir jeter un kilo de blé, qui aurait pu servir à faire du pain, pour moissonner un champ de blé...
    "Errare humanum est, sed perseverare diabolicum"

    Ma page sur DVP.com

  15. #15
    Membre Expert
    Avatar de mumen
    Homme Profil pro
    Développement à façon multisecteur.
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    545
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développement à façon multisecteur.

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 545
    Points : 1 194
    Points
    1 194

    Par défaut Intelligence pétrifiée

    L'intelligence artificielle est une narrative : on raconte quelque chose et on se met à y croire.

    On serait complètement incapables de reproduire l'intelligence d'une fourmi ou d'une mouche et on serait capables de le faire pour un humain ?

    Quel délirant manque d'humilité.

    On ne peut pas séparer la notion d'intelligence de la notion de l'être qui la porte. Cela à a voir avec la l'intuition, l'autonomie, l'erreur, l'invention, etc.
    L'intelligence n'est même pas quelque chose de clairement défini pour nous humains. Ce ne peut pas être défini par la science car c'est très exactement l'impensé des sciences objectives.

    Que ces projets à la désignation fumeuse soient des gouffres à budgets, cela ne fait aucun doute. Maintenant, qu'il puisse quand même en sortir quelque chose d'imprévu, face à des prémisses aussi peu réalistes, cela reste très possible puisque ce sont des êtres vivants intelligents qui vont faire cette recherche et qu'ils sont précisément ouverts à l'intuition, eux. Mais ils ne vont pas transférer ces qualités à la matière inerte.

    C'est un sujet profond et important pour la civilisation terrienne. Plusieurs approchent peuvent expliquer un tel égarement. La manipulation gouvernementale impose de faire circuler des idées montrant le contrôle technologique imparables sur les êtres. Il peut être considéré comme politiquement stratégique que la population, simplement, croie en l'intelligence artificielle des ordinateurs comme futur.

    Nakedata : La démo.

    ·

  16. #16
    Membre Expert

    Homme Profil pro Michel
    Chef de projet MOA
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    595
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Michel
    Âge : 47
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet MOA

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 595
    Points : 1 078
    Points
    1 078

    Par défaut

    Bonjour à toutes et à tous,

    moi je vais vous faire une réponse à la Rabelais pour deux raisons : la première, c'est qu'il viendra pas me réclamer de droits d'auteur, et la seconde c'est parce que je pense que c'est pile poil le bon contexte.

    L'UE va lancer un grand projet de simulation artificielle d'un cerveau humain. Très bien, on a besoin technologiquement de comprendre comment fonctionne le cerveau (ne serait-ce que pour le réparer lorsqu'il disjoncte), ou pour pouvoir le simuler dans certains cas ou la présence de l'homme serait dangereuse (travail en profondeur, en milieu hostile, sur Mars...).

    Pour autant, gardons un oeil critique et éclairé sur un grand nombre de films de SF qui, sans pour autant devoir être considérés comme véridiques, n'en posent pas moins une question fondamentale : n'est-il pas dangereux de vouloir créer une machine intelligente, dans l'optique que se passerait-il si elle se met à dérailler ? Tout le monde a en mémoire la crise financière de 1987, lorsque des automates de cotation et d'animation de marché se sont mis à passer massivement des ordres à contresens. Là on ne parle que de millions, mais qu'adviendrait-il si un système de combat perdait les pédales ? Tout le monde a vu Terminator je pense... Tout le problème vient à mon avis de la capacité de créer une machine "intelligente" qui aurait une (bonne) conscience. J'ai malheureusement le sentiment que on primera la capacité à agir (et donc être rentable) sur la capacité à agir bien...

    D'un autre côté, pouvoir envoyer un robot "intelligent" refermer un puit offshore avant qu'il ne déverse des millions de m3 de pétrole dans la mer serait assez vertueux je pense.

    Voila pour le fond. Toute médaille a son revers, et toutes les grandes avancées technologiques ont toujours eu un relent d'utilisation militaire, quand leur découverte n'a pas été faite spécifiquement POUR ou PAR l'armée, ce qui est souvent le cas. On fait plus de cas sur la possibilité de détruire des vies que sur la possibilité d'en sauver.

    Après il y a la forme. Monter une structure européenne, c'est pas bête, on récolte plus de cervaux (ce qui pour simuler un cerveau peut être intéressant ), par contre, on met en place de facto un système de pilotage qui va à mon avis très vite devenir ingérable. Il faudrait éviter que les frais de fonctionnement ne viennent ponctionner trop lourdement ceux alloués à la recherche. Si encore ils lui en laissent...
    "L'incohérence de ceux qui dirigent et l'incompétence de ceux qui critiquent sont un vibrant hommage à ceux qui exécutent."
    Général George S. PATTON. Messine 1943.

  17. #17
    Membre chevronné
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 477
    Points : 681
    Points
    681

    Par défaut

    Salut
    -----

    Les magasines scientifiques récents ont annoncé un rebondissement dans la compréhension des mécanismes du cerveau: Contrairement à ce qu'on pensait jusqu'ici il ne fonctionne pas uniquement sur base de liaisons synaptiques entre neurones identiques, ces liaisons constituant le "programme" du cerveau.

    Bien au contraire, les neurones sont eux-mêmes actifs et modifient une partie de leur propre ADN, afin d'obtenir des fonctionnalités spécifiques.

    Et les chercheurs d'en conclure qu'on doit repenser notre façon de concevoir le fonctionnement du cerveau, qui serait bien plus complexe que ce qu'on ne le pensait.

    Ma question candide est donc :

    Comment peut-on prétendre simuler quelque chose avant même d'avoir compris comment il fonctionne?

    Qu'on ambitionne un projet sur l'intelligence artificielle ou autre, pourquoi pas? Mais prétendre simuler le cerveau, au stade actuel de nos connaissances, c'est se moquer des gens et gaspiller de l'argent obtenu sur le dos des moins nantis.

    Quant au financement de la "généreuse Europe", je me demande bien qui peut imaginer que l'Europe finance quelque chose??? Elle ne fait que ponctionner les états les plus riches pour leur en redistribuer une toute petite partie avec l'étiquette "Europe" collée dessus, le reste va aux pays les moins développés pour leur permettre.... de nous faire concurrence grâce aux inégalités sociales.

    A+
    Claude

  18. #18
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro
    Enseignant Chercheur
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant Chercheur
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 20
    Points : 37
    Points
    37

    Par défaut

    "...En France, le projet implique la participation du CEA, de l’Inserm, du CNRS, de l’Inria, mais également de l’Institut Pasteur, du Collège de France, du Centre hospitalier universitaire de Vaudois (CHUV) ..."
    Tiens, la France aurait annexé une partie de la Suisse, le canton de Vaud ? Sans compter que l'article ne parle même pas que la maitrise de la recherche se fera à l'EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne), la France n'a qu'une petite portion de cette recherche.

    Mais bon, cocorico ...

  19. #19
    Invité de passage
    Homme Profil pro
    Ressources humaines
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ressources humaines
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut EPFL....

    Exact: le projet sera piloté par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) qui a déjà beaucoup investi dans ce domaine de recherche et depuis bon nombre d'années. La France, cette fois, n'est que dans le gros du peloton parce que le sujet n'y intéresse que relativement peu de monde, la psychanalyse y ayant encore des partisans très militants voire acharnés....

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •