Publicité

Affichage des résultats du sondage: Quels sont vos SGBD gratuits préférés en 2012 ?

Votants
347. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Apache Derby

    6 1,73%
  • MariaDB

    13 3,75%
  • MongoDB

    25 7,20%
  • MySQL

    127 36,60%
  • PostgreSQL

    137 39,48%
  • SQL Server Express 2012

    57 16,43%
  • Une autre (laquelle ?)

    65 18,73%
Sondage à choix multiple
Discussion fermée Actualité déjà publiée
Page 5 sur 6 PremièrePremière 123456 DernièreDernière
Affichage des résultats 81 à 100 sur 103
  1. #81
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    NoSQL est, à l'heure actuelle, le seul mécanisme pas trop mal adapté pour gérer les big data et le volume important de données totalement hétéroclites.
    A ce propos, quelqu'un peut il expliquer à l'ignare que je suis la différence profonde entre le "NoSQL" et le séquentiel indexé ?
      0  0

  2. #82
    Membre Expert
    Homme Profil pro Olivier Dehorter
    Ingenieur de recherche - Ecologue
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    977
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Olivier Dehorter
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingenieur de recherche - Ecologue

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 977
    Points : 1 322
    Points
    1 322

    Par défaut

    FIREBIRD

    Simple, robuste ...

    il lui manque les fonctions de fenêtrages (mais cela vient avec la version 3)

    et les fonctions pour la gestions des coordonnées géographiques
      0  0

  3. #83
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro Yves
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yves
    Âge : 41
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 984
    Points : 17 931
    Points
    17 931

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    A ce propos, quelqu'un peut il expliquer à l'ignare que je suis la différence profonde entre le "NoSQL" et le séquentiel indexé ?
    Dans NoSQL, ce n'est pas les bases SQL qui sont remises en cause, mais un des pilier de leur structure qui est le lien relationnel entre les données.

    Quelques liens renvoyer par google pour te documenter :
    Wikipédia en français et en anglais, souvent plus complet.
    Un livre blanc

    A noter qu'il y a, à l'heure actuelle, plus de 150 SGBD NoSQL de recensés
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire
      0  0

  4. #84
    Membre Expert
    Avatar de alassanediakite
    Homme Profil pro Alassane Diakité
    Recherche, formation, développement
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    1 128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alassane Diakité
    Âge : 37
    Localisation : Mali

    Informations professionnelles :
    Activité : Recherche, formation, développement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 1 128
    Points : 2 041
    Points
    2 041

    Par défaut

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Dans NoSQL, ce n'est pas les bases SQL qui sont remises en cause, mais un des pilier de leur structure qui est le lien relationnel entre les données.
    Je pense qu'il y a lieu d'éclaircir un peut ce point.
    Pour moi (pour être trop simple):
    • relationnel: intégrité prime sur la rapidité (adapté pour les domaines comme la comptabilité)
    • NoSQL: rapidité prime sur l'intégrité (adapté pour les domaines comme les sites de milliards d'abonnés)

    @+
    Le monde est trop bien programmé pour être l’œuvre du hasard…
    Mon produit pour la gestion d'école: www.logicoles.com
      1  0

  5. #85
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro Frédéric BROUARD
    Expert SGBDR & SQL
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    13 589
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Frédéric BROUARD
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 13 589
    Points : 30 122
    Points
    30 122

    Par défaut

    Citation Envoyé par alassanediakite Voir le message
    Je pense qu'il y a lieu d'éclaircir un peut ce point.
    Pour moi (pour être trop simple):
    • relationnel: intégrité prime sur la rapidité (adapté pour les domaines comme la comptabilité)
    • NoSQL: rapidité prime sur l'intégrité (adapté pour les domaines comme les sites de milliards d'abonnés)

    @+
    Enfin en ce moment le NoSQL a du plomb dans l'aile... Les opérateurs NoSQL commencent à faire machine arrière en rajoutant les transactions....
    http://www.lemondeinformatique.fr/ac...ses-51899.html
    Ainsi cassandra avec le concept de l'Atomic batching... ça vous rappelle rien ???

    le NoSQL ou l'art le prendre les informaticiens pour des cons !

    Bref, retour à la case départ... NoSQL devient SQL !!!!

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Blog SQL, SQL Server, modélisation données : http://blog.developpez.com/sqlpro
    http://www.sqlspot.com : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *
      5  0

  6. #86
    Invité de passage
    Homme Profil pro jean dugros
    Architecte de base de données
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme jean dugros
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de base de données
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 3
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut Interbase 6.0

    Utilisateur de Delphi (V5 - je ne peux pas suivre les évolutions), j'aime bien Interbase. La version 6 est Open Source et fonctionne sur Windows, Mac OS X, Linux et Solaris.
      0  0

  7. #87
    Membre Expert
    Homme Profil pro Pierre GIRARD
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    876
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre GIRARD
    Âge : 63
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 876
    Points : 1 923
    Points
    1 923

    Par défaut

    Citation Envoyé par vidgeur
    ...La version 6 est Open Source et fonctionne sur Windows, Mac OS X, Linux et Solaris.
    Donc : identique à FireBird puisque ce dernier est issu de la version Open Source d'Interbase. Pour moi, c'est quasiment la même chose.
    Pierre GIRARD
      0  0

  8. #88
    Membre habitué
    Développeur J2EE
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    91
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur J2EE

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 91
    Points : 142
    Points
    142

    Par défaut

    NoSQL, si on aime coder ses propres routines (& fiables) de vérification d'erreurs ou si la perte de données est une option, il y a rien de plus productif
      1  1

  9. #89
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Dans NoSQL, ce n'est pas les bases SQL qui sont remises en cause, mais un des pilier de leur structure qui est le lien relationnel entre les données.
    Je reboucle donc sur ma question : dès l'instant où tu supprimes le lien relationnel et le concept d'intégrité qui va avec, où est la différence profonde avec de l'ISAM ???
    (à part un nouveau mot qui fait "buzz").
      1  0

  10. #90
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 23
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Enfin en ce moment le NoSQL a du plomb dans l'aile... Les opérateurs NoSQL commencent à faire machine arrière en rajoutant les transactions....
    http://www.lemondeinformatique.fr/ac...ses-51899.html
    Ainsi cassandra avec le concept de l'Atomic batching... ça vous rappelle rien ???

    le NoSQL ou l'art le prendre les informaticiens pour des cons !

    Bref, retour à la case départ... NoSQL devient SQL !!!!

    A +
    Le NoSQL n'a pas du plomb dans l'aile du tout. Mais le terme NoSQL est entouré de bcp de méconceptions, qui il faut le dire, est un peu de la faute de tout le hype originel. En particulier, la promesse de ne plus écrire de SQL est probablement l'argument le plus stupide d'entre tous, et MongoDB (entre autres) n'est pas étranger à cela.

    Il faut imaginer l'usage du NoSQL là où on faisait du "sharding", càd la distribution des tables sur plusieurs bases (en général MySQL). Cette architecture impose de très sévères restrictions sur le schéma. En particulier, la plupart du temps, il est impossible d'effectuer des jointures lorsque les tables sont découpées et réparties sur N serveurs. Pour pallier à cette impossibilité, et éviter de faire les jointures coté software (ce qui serait pénible à coder et désastreux pour les performances), le schéma est dénormalisé, autrement dit, on regroupe toutes les tables en une seule grosse table pleine de NULLs et de données redondantes (ce qui est généralement considéré à juste titre comme *mal*), et cette grosse table est distribuée sur N serveurs en fonction d'une clef naturelle bien choisie, avec un load balancer devant. Le problème vient ensuite de comment gérer la haute disponibilité (que se passe-t'il si un des serveurs tombe), l'extensibilité (comment redistribuer les clefs sur les N+1 serveurs), etc. Tous ces problèmes posent des casse-têtes d'administration velus. D'où la naissance de bases comme Cassandra et HBase, qui ne font que reprendre ce principe de schéma clef-famille de colonnes, en simplifiant fortement l'administration, et en automatisant le sharding, la redondance multisites, etc.
    Ces softwares sont très bien adaptés à des matériels comme les blade servers.

    Pour résumer, les bases NoSQL ne remplaceront jamais les RDBMS traditionnels, qui sont de formidables outils. Ceux qui s'imaginent le contraire devraient s'attendre à d'énormes difficultés conceptuelles. Par exemple le CQL (le langage de requête de Cassandra) n'est que très superficiellement similaire au SQL. Il est par exemple impossible de faire des range queries sur des index secondaires, ni même sur une partie quelconque de la clef naturelle: même si le CQl ressemble à du SQL, la base reste essentiellement une table clef-valeurs dans ses capacités, rien à voir avec ce que peut faire une base SQL même primitive. MongoDB est un peu plus souple, mais n'est pas très rigoureux avec la consistence et la persistence des données et peut souffrir de pb de performances. Il faut donc plutôt voir le NoSQL comme un complément pour des usages et des contraintes extrêmes, où les produits existants sont soit inadaptés, soit portant un coût prohibitif.
    A noter qu'il existe des solutions commerciales intermédiaires, comme Greenplum, qui se base sur une version modifiée de PostgreSQL pour faire du massivement parallèle dans les applications analytiques.

    PS: je suis sûr que je ne vous apprends rien en écrivant tout cela, mais je me suis permis d'éclairer (je l'espère) un peu plus nos lecteurs sur l'existant en NoSQL.
      1  0

  11. #91
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 23
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Sinon, pour répondre à la question du topic, j'ai choisi PostgreSQL comme moteur dans nos produits. Il ne se contente pas d'être un bon RDBMS à la base, il se bonifie vraiment avec le temps. C'est certainement l'un des projets open source les plus professionnels qui soient.
    J'avoue ne pas avoir essayé Firebird ni MariaDB.
      0  0

  12. #92
    Membre Expert
    Homme Profil pro Pierre GIRARD
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    876
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre GIRARD
    Âge : 63
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 876
    Points : 1 923
    Points
    1 923

    Par défaut

    FireBird, c'est bien pour un particulier comme moi et pour des petites bases de données. Et surtout, son intégration dans Delphi permet de faire des applications assez puissantes, performantes et ceci assez facilement même pour un programmeur amateur comme moi.
    Pierre GIRARD
      0  0

  13. #93
    Invité régulier
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 10
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut SQLite

    Je trouve bizarre que SQLite ne soit même pas mentionné.
    tous mes tests de structures et de requêtes SQL sont faits avec SQLite
    j'ai aussi quelques implantations web avec SQLite et php.
    http://www.sqlite.org/
      0  1

  14. #94
    Invité régulier
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 10
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut SQLite: correction

    Désolé, je n'avais pas lu les pages précédentes.
    je suis heureux de voir que je ne suis pas seul à apprécier SQLite
    (sur Mac et PC)
      1  1

  15. #95
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro Frédéric BROUARD
    Expert SGBDR & SQL
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    13 589
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Frédéric BROUARD
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 13 589
    Points : 30 122
    Points
    30 122

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_muchacho Voir le message
    Il faut imaginer l'usage du NoSQL là où on faisait du "sharding", càd la distribution des tables sur plusieurs bases (en général MySQL). Cette architecture impose de très sévères restrictions sur le schéma. En particulier, la plupart du temps, il est impossible d'effectuer des jointures lorsque les tables sont découpées et réparties sur N serveurs.
    Cela ma fait hurler de rire !!!!

    SQL Server pratique cela depuis la version 7 (1999) avec les vues partitionnées et il est parfaitement possible de faire une jointure entre la vue concaténant la partition des différentes serveurs et n'importe quelle autre table du fait que l'optimiseur SQL sait tirer partie des contraintes SQL du partitionnement...

    Donc aujourd'hui ce que vous dites c'est que grâce à MySQL on est revenu 14 ans en arrière et que c'est génial !!!!

    Je pisse de rire !
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Blog SQL, SQL Server, modélisation données : http://blog.developpez.com/sqlpro
    http://www.sqlspot.com : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *
      1  1

  16. #96
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro Yves
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yves
    Âge : 41
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 984
    Points : 17 931
    Points
    17 931

    Par défaut

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Cela ma fait hurler de rire !!!!

    SQL Server pratique cela depuis la version 7 (1999) avec les vues partitionnées et il est parfaitement possible de faire une jointure entre la vue concaténant la partition des différentes serveurs et n'importe quelle autre table du fait que l'optimiseur SQL sait tirer partie des contraintes SQL du partitionnement...

    Donc aujourd'hui ce que vous dites c'est que grâce à MySQL on est revenu 14 ans en arrière et que c'est génial !!!!

    Je pisse de rire !
    C'est un peu l'idée reçue qui circule, oui! Malheureusement.

    Je viens de suivre un cours au cnam (smb111) ou il a été dit que les SGBD classiques comme SQLServeur, Oracle, MySQL etc n'était pas prévus pour faire de la base de données répartie, que le langage SQL habituel s'accordait mal avec les BDD réparties. Suite à une remarque concernant SQLServer (je ne connais pas las autres), le prof a confirmer que SQLServer avait bien des options, mais que c'était récent, que ce n'était pas un support complet, sans doute pas très au point et certainement très peu utilisé.

    Il nous a été confirmer, dans ce cours que pour de la BDD répartie il fallait plutôt se tourner vers des structures NoSQL.
    Personnellement, j'ai pas insister, parce que c'est pas avec le SMB111 que les auditeurs sauront utiliser et gérer des BDD, mais bon !
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire
      0  0

  17. #97
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro Frédéric BROUARD
    Expert SGBDR & SQL
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    13 589
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Frédéric BROUARD
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert SGBDR & SQL
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 13 589
    Points : 30 122
    Points
    30 122

    Par défaut

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    C'est un peu l'idée reçue qui circule, oui! Malheureusement.

    Je viens de suivre un cours au cnam (smb111) ou il a été dit que les SGBD classiques comme SQLServeur, Oracle, MySQL etc n'était pas prévus pour faire de la base de données répartie, que le langage SQL habituel s'accordait mal avec les BDD réparties. Suite à une remarque concernant SQLServer (je ne connais pas las autres), le prof a confirmer que SQLServer avait bien des options, mais que c'était récent, que ce n'était pas un support complet, sans doute pas très au point et certainement très peu utilisé.

    Il nous a été confirmer, dans ce cours que pour de la BDD répartie il fallait plutôt se tourner vers des structures NoSQL.
    Personnellement, j'ai pas insister, parce que c'est pas avec le SMB111 que les auditeurs sauront utiliser et gérer des BDD, mais bon !
    Je vais te faire rire, mais quand je donnais des sours d'admin au cnam je prenais SQL Server comme suport de cours et démo... Il m'a été fait remarqué par la haute direction à paris que le cours devait être fait sous Oracle et pas avec un "Access amélioré !"...
    C'est navrant de voir à quel point certains enseignant soit disant de haut niveau ignorent totalement l'état de la technologie actuelle !
    Il n'y a d’ailleurs que depuis quelques années que les fonctionnaire que sont les prof sont autorisé à aller voir dans le privé la vraie vie !!! Avant cela leur était interdit...

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Blog SQL, SQL Server, modélisation données : http://blog.developpez.com/sqlpro
    http://www.sqlspot.com : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *
      3  0

  18. #98
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro Philippe Leménager
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    13 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Philippe Leménager
    Âge : 51
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 13 820
    Points : 24 813
    Points
    24 813

    Par défaut

    sevyc64, tu as bien de la chance qu'on te parle de ces technologies dans le cours CNAM sur les BDD, ou alors celui-ci a évolué depuis que je l'ai suivi en 2003/2004.

    Pour la petite histoire, le cours était divisé en deux parties, données par deux profs différents :
    - un peu de théorie relationnelle ;
    - pas mal de SQL.

    Au début du premier cours, le prof a annoncé :
    "Pour ceux que j'ai eu en BTS, on va refaire la même chose !"

    Ma première impression était donc : "Il vaut quoi ce cours ?"

    Et juste après : "Le SQL vu dans ce cours sera du Oracle."

    Bon, en réalité, je n'ai pas souvenir qu'il y eut beaucoup de dialecte Oracle dans ce cours et je n'ai pas eu trop de difficultés lorsque j'ai eu à faire du MySQL intensivement lors de mon stage à l'INRA.

    Mais dans ce cours destiné quand même à de futurs ingénieurs, il n'y avait que des connaissances basiques en modélisation de base de données et en SQL. Rien sur la réplication, le tuning d'une BDD, l'indexation, même pas de SQL un peu plus évolué genre CTE...

    Bref, j'ai appris des trucs parce que je ne connaissais pas beaucoup le SQL mais j'ai trouvé ça quand même un peu décevant pour un cours de niveau ingénieur.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale de Formation Agronomique. Autoentrepreneur.
    Mon blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP avec Zend Framework...
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !
      0  0

  19. #99
    Modérateur
    Avatar de al1_24
    Homme Profil pro Alain
    Ingénieur d'études décisionnel
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alain
    Âge : 53
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études décisionnel
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 5 632
    Points : 13 770
    Points
    13 770

    Par défaut

    ça ne s'est donc pas amélioré...
    En 1990, mon sujet de mémoire m'a été refusé ; le projet portait sur un développement sur PC, avec un budget en millions de Francs, qui fournissait à la Direction Générale d'une grande banque les tableaux de bord qui lui permettaient d'évaluer sa rentabilité à court et moyen terme.
    Le motif ? "On ne fait pas de vraie informatique sur un micro".
    Modérateur Langage SQL
    Règles du forum Langage SQL à lire par tous, N'hésitez pas à consulter les cours SQL
    N'oubliez pas le bouton et pensez aux balises
    [code]
    Si une réponse vous a aidé à résoudre votre problème, n'oubliez pas de voter pour elle en cliquant sur
    Aide-toi et le forum t'aidera : Un problème exposé sans mentionner les tentatives de résolution infructueuses peut laisser supposer que le posteur attend qu'on fasse son travail à sa place... et ne donne pas envie d'y répondre.
      0  0

  20. #100
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro Philippe Leménager
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    13 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Philippe Leménager
    Âge : 51
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 13 820
    Points : 24 813
    Points
    24 813

    Par défaut

    Pourtant, à l'époque, on faisait déjà des choses symptahiques avec "Supercalc" ou "Lotus 1 2 3 " ou, côté BDD, avec "dbase".
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale de Formation Agronomique. Autoentrepreneur.
    Mon blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP avec Zend Framework...
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !
      0  0

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •