Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 41 à 55 sur 55
  1. #41
    Membre chevronné
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 477
    Points : 743
    Points
    743

    Par défaut

    Salut
    -----

    Il y a des recherches pour faire des processeurs comme le cerveau
    Les réseaux neuroniques artificiels viennent quand même de prendre du plomb dans l'aile: En effet, elles se basent sur le principe que les possibilités du cerveau sont basées sur des connexions entre neurones tous identiques. Or, des chercheurs viennent de découvrir que le neurone auto-modifie son ADN, et donc le fonctionnement réel du cerveau est beaucoup plus complexe qu'on ne l'a cru jusqu'à présent: Simuler quelque chose dont on ignore le fonctionnement réel risque de ne pas être simple.

    Si si, ça a été récemment expérimenté et il s'avère qu'en finale c'est possible.
    Je confirme qu'au final les auteurs de cette expériences ont annoncé qu'il s'agissait en fait d'une simple erreur de mesure: La vitesse de la lumière n'a jamais été dépassée.

    Ca fait un moment qu'il a ete contredis Einstein
    Pas sur la relativité. Il a juste été contredit sur ses théories locales à variables cachées. Alain Aspect a montré, en se basant sur les inégalités de Bell, que s'il y avait de variables cachées alors il s'agissait d'une théorie non locale (action ayant des conséquences sur un élément non accessible de l'univers dans les temps requis de par sa position: ex: il m'est impossible dans une théorie locale d'influencer un évènement qui se passera dans 1 minute à un endroit situé à une année lumière, quels que soient les moyens que je mets en oeuvre).

    Ensuite ya aussi des recherches sur les particules qui communiquent instantanement voir a l'avancent entre elles, on sait pas encore vraiment comment.
    C'est le phénomène d'intrication. Le raisonnement consistant à dire qu'elles communiquent instantanément est une théorie à variables cachées non locale. Mais il y a des tas d'autres façons de percevoir les choses en restant local, par exemple en définissant que des particules intriquées ne forment qu'un seul élément quelle que soit la distance qui les séparent. Ou encore des théories sur les univers parallèles. Mais tout ceci n'est plus vraiment de la science, c'est de la philosophie.

    et c'est déjà prouvé en créant une machine capable de créer et comparer de nombreuse pairs de particules intriquées. On sait pas encore comment ça marche donc il n'est pas possible d'utiliser ça dans notre technologie ni pour la téléportation
    La téléportation quantique fonctionne et est déjà expérimentée. Le seul "souci" c'est qu'elle nécessite un canal de communication "classique" en plus de la téléportation elle-même, donc inutile d'y penser pour communiquer plus vite que la lumière. On "téléporte" en réalité l'état d'une particule sur une seconde distante (avec comme effet de détruire l'état de la première). C'est pareil en utilisant les propriétés d'intrication: on peut intriquer et avoir égalité des réactions à une même mesure de façon instantanée à de grandes distances, mais le problème est que celui qui mesure ne peut en tirer strictement aucune information, sauf à contacter par canal classique celui qui a fait la mesure à l'autre extrémité. De nouveau, aucun avantage en terme de vitesse de communication.

    vu qu'un file supraconducteur peut fonctionner simultanément dans les deux directions. 1 qubit peut faire 2 choses a la fois
    L'ordinateur quantique ce n'est pas vraiment ça, et en outre ça reste pour l'instant au stade de l'hypothèse niveau possibilités de réalisation concrète.
    En fait, ça consiste à utiliser la superposition d'état d'une particule pour coder un "bit". Comme une particule peut se trouver dans un état superposé, son spin (par exemple) peut "à la fois" être dans deux états simultanément. Donc, si ce spin codait un "bit", ce bit serait à la fois 0 et 1, la détermination ne se faisant qu'au moment de la mesure. On pourrait donc se servir de particules en superposition d'état pour coder "en même temps" plusieurs états possibles d'un même bit, et donc d'une même variable. Moralité, en calculant un résultat, on obtiendrait un résultat superposé contenant l'ensemble des réponses possibles. Bref, plutôt que d'analyser séquentiellement les interactions, on produirait toutes les combinaisons simultanément et il suffirait de choisir la bonne réponse (de façon caricaturée). Le souci est que dès qu'on essaye d'augmenter la taille d'un tel système, il interagit avec son environnement, qui provoque une "mesure" du système, qui perd donc sa cohérence et ses superpositions d'état: ça s'appelle la décohérence.

    un ordinateur quantique c'est pas mal non?
    Les chercheurs y pensent sérieusement, mais on est encore très loin d'arriver à caser quelque chose de fonctionnel dans une puce: pour l'instant c'est plutôt quelques particules casées dans un hangar (à proportionnellement parler).

    Mais évidemment je suis très loin d'être un spécialiste en physique quantique.

    A+
    Claude

  2. #42
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par yoyo3d Voir le message
    En tout cas, cette techno n'est pa prete de se retrouver sur la materiel de Mme Michu
    Ni sur celui de M. Geekounet

  3. #43
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    Pas sur la relativité. Il a juste été contredit sur ses théories locales à variables cachées. Alain Aspect a montré, en se basant sur les inégalités de Bell, que s'il y avait de variables cachées alors il s'agissait d'une théorie non locale
    Ce qui a, de fait, confirmé l'interprétation initiale de la MQ qu'avait l'école de Copenhague et à laquelle Esintein s'opposait, si ma mémoire est bonne, non ?

  4. #44
    Expert Confirmé Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    1 769
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 1 769
    Points : 2 935
    Points
    2 935

    Par défaut

    Citation Envoyé par christy55 Voir le message
    C'est une avancée vraiment significative. Je dirais même que c'est le debut d'une revolution.
    Alors, on va pouvoir mettre un "i" devant !
    Citations :
    Le scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie et restera persuadé qu'il lui reste beaucoup à apprendre.
    Un religieux n'en lira qu'un et sera persuadé d'avoir tout compris.

    Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. (Sénèque)

  5. #45
    Invité de passage
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 15
    Points : 3
    Points
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    La téléportation quantique fonctionne et est déjà expérimentée. Le seul "souci" c'est qu'elle nécessite un canal de communication "classique" en plus de la téléportation elle-même, donc inutile d'y penser pour communiquer plus vite que la lumière. On "téléporte" en réalité l'état d'une particule sur une seconde distante (avec comme effet de détruire l'état de la première). C'est pareil en utilisant les propriétés d'intrication: on peut intriquer et avoir égalité des réactions à une même mesure de façon instantanée à de grandes distances, mais le problème est que celui qui mesure ne peut en tirer strictement aucune information, sauf à contacter par canal classique celui qui a fait la mesure à l'autre extrémité. De nouveau, aucun avantage en terme de vitesse de communication.
    tout a fait d'accord avec toi plus vite que la lumière c'est impossible, on téléporte que des photons pour le moment non?

    Le souci est que dès qu'on essaye d'augmenter la taille d'un tel système, il interagit avec son environnement, qui provoque une "mesure" du système, qui perd donc sa cohérence et ses superpositions d'état: ça s'appelle la décohérence.
    Oui et c'est pour ça que les théories des cordes semble incomplètes

  6. #46
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par TKOP Voir le message
    tout a fait d'accord avec toi plus vite que la lumière c'est impossible, on téléporte que des photons pour le moment non?
    Non, on téléporte leur état quantique, c'est tout.

    Oui et c'est pour ça que les théories des cordes semble incomplètes
    L'argument de ClaudeBg n'a rien à voir avec les théories des cordes.

    Quant aux théories des cordes, elles sont toutes plus ou moins dans l'impasse pour diverses raisons. Une étant qu'il semble qu'on manque d'outils mathématiques adaptés.

  7. #47
    Membre Expert
    Avatar de Pelote2012
    Homme Profil pro Yannick Leborgne
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    816
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yannick Leborgne
    Âge : 33
    Localisation : France, Haute Vienne (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 816
    Points : 1 608
    Points
    1 608

    Par défaut

    J'imagine que si les processeurs évolue dans ce sens, il va falloir qu'il améliore aussi les canaux de communication sur la carte mère... parce que sinon, il n'y aura que la vitesse de calcul qui sera amélioré... mais si derrière l'envoi d'infos ultra rapide du processeur sature les buffers mémoires ... car le disque dur , la RAM ... ne suive pas... ça va limiter les effets
    Si débugger est l'art d'enlever les bugs ... alors programmer est l'art de les créer

  8. #48
    Expert Confirmé
    Avatar de Klaim
    Homme Profil pro Joel Lamotte
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    1 717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Joel Lamotte
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 1 717
    Points : 3 334
    Points
    3 334

    Par défaut

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    Les réseaux neuroniques artificiels viennent quand même de prendre du plomb dans l'aile: En effet, elles se basent sur le principe que les possibilités du cerveau sont basées sur des connexions entre neurones tous identiques. Or, des chercheurs viennent de découvrir que le neurone auto-modifie son ADN, et donc le fonctionnement réel du cerveau est beaucoup plus complexe qu'on ne l'a cru jusqu'à présent: Simuler quelque chose dont on ignore le fonctionnement réel risque de ne pas être simple.




    Mind blown.


    Merci pour toutes ces infos!

  9. #49
    Invité régulier
    Profil pro Philippe Poulard
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Philippe Poulard

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 5
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Une idée d'illuminés, ça

  10. #50
    Membre chevronné
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 477
    Points : 743
    Points
    743

    Par défaut

    Salut
    -----

    Ce qui a, de fait, confirmé l'interprétation initiale de la MQ qu'avait l'école de Copenhague et à laquelle Esintein s'opposait, si ma mémoire est bonne, non ?
    Oui, c'est tout à fait ça.
    Einstein n'a jamais admis que l'état d'une particule dépendait de la mesure qu'on en fait. Pour lui, la mesure ne faisait que révéler un état qui existait avant la mesure mais dépendant de variables dont on ignorait l'existence: Pour lui, le fait que l'expérimentateur ne sache pas où se trouve une particule ne veut pas dire qu'elle n'est pas quelque part.

    Travailler avec des variables cachées ça signifie qu'on affecte une variable à chaque "valeur" d'un élément de l'état. Par exemple, ça signifie que la particule a une vitesse déterminée (la variable "vitesse"). L'utilisateur ignore cette vitesse et n'obtient sa valeur qu'au moment de la mesurer. Donc la vitesse existait avant la mesure et c'était le manque d'informations qu'en a l'expérimentateur qui empêche d'avoir sa vitesse avant de la mesurer. C'est ce qui semble intuitif.

    Or les démonstrations mathématiques et l'expérimentation démontrent qu'en fait la vitesse n'est PAS prédéterminée, et donc n'existe pas avant qu'on en fasse la mesure, SAUF à admettre la non-localité et donc par exemple avoir des informations transmises "instantanément" ou d'avoir des conséquences précédant les causes.

    Donc,

    - soit il n'existe pas de variables cachées, et donc l'état d'une particule est indéterminé en l'absence de mesure (elle est partout à la fois avec une certaine probabilité d'être en un endroit donné, idem pour la vitesse, le spin etc).

    - soit il existe des variables représentant l'état de la particule (vitesse, position etc) comme dans le monde macroscopique, mais alors l'univers dans lequel évoluent ces particules est non-local, ce qui est tout aussi incompréhensible que l'hypothèse précédente mais en plus présente le grave inconvénient de contredire la théorie de la relativité.

    Moralité, soit on est dans le cas 1 et Einstein s'est trompé en affirmant qu'il y avait forcément des variables cachées, et que les probabilités n'étaient que le résultat de l'ignorance de l'observateur. Soit on est dans le cas 2 et Einstein s'est trompé en rédigeant sa théorie de la relativité (qui fonctionne pourtant très bien). Einstein ne pouvait forcément pas soutenir l'hypothèse 2, et il ne pouvait non plus admettre l'hypothèse 1 ("Dieu ne joue pas aux dés"). Il a donc soutenu la théorie des variables cachées locales, et il a été démontré que c'était faux.

    tout a fait d'accord avec toi plus vite que la lumière c'est impossible, on téléporte que des photons pour le moment non?
    Comme le dit bluedeep ce n'est pas une téléportation de matière, c'est une téléportation de l'état de la matière. Un peu comme un fax qui semble téléporter un document (mais un fax qui détruirait l'original): l'information est transmise mais pas la matière du papier, SAUF si on considère (philosophie) que la matière EST information, nous ne serions alors que l'ensemble des informations qui nous caractérisent, indépendamment de la matière qui nous compose (sans ça, mieux vaut éviter de se faire téléporter quantiquement, LOL).

    Pour l'instant je pense qu'on n'arrive à "téléporter" que quelques particules élémentaires, le photon étant évidemment la particule sur laquelle les expériences fonctionnent le mieux. Mais bon, je l'ai dit, je suis loin d'être un spécialiste (juste un curieux) et je ne suis pas à jour concernant les dernières expériences faites.

    A+
    Claude

  11. #51
    Invité régulier
    Homme Profil pro
    RSE
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : RSE

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 6
    Points : 9
    Points
    9

    Par défaut

    Spécialiste ou pas, c'est un plaisirs de vous lire Claudebg...

  12. #52
    Invité de passage
    Homme Profil pro zellf urath
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme zellf urath
    Localisation : France, Haut Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 1
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut Monopole_

    Bonjour,
    IBM a de mon point de vue toujours fais avancer le monde de l'informatique en bien..
    Cela dit lorsque qu'ils en viennent a développer trop loin dans l'inovation,
    Ils usent de leur ( infinis ) moyens et prennent ainsi le pas sur les petites entreprises qui tentent de développer parfois les mêmes "solutions" mais se font au final écraser, d'autant plus que IBM est une très bonne entreprise d'optimisateurs mais n'ont rien inventés.
    Alors je dis un grand OUI et un grand Bravos MAIS N'abusez pas de votre pouvoir économique Restez a votre place de mentors que vous méritez mais n'allez pas la ou les jeunes générations qui ne vous appartiendront jamais sont déja.. en clair je veux dire que les jeunes passionnés en savent ENORMEMENT plus mais n'ont pas autant de moyens..
    DONC, -> " Ce n'est Q'UNE question de moyens " .

  13. #53
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 114
    Points : 273
    Points
    273

    Par défaut

    Pour l'instant je pense qu'on n'arrive à "téléporter" que quelques particules élémentaires, le photon étant évidemment la particule sur laquelle les expériences fonctionnent le mieux. Mais bon, je l'ai dit, je suis loin d'être un spécialiste (juste un curieux) et je ne suis pas à jour concernant les dernières expériences faites.
    Il me semble qu'il s'agit en fait de corrélation.
    On fait en sorte que deux photons aient le même état quantique et pour une raison qui m'est obscure les photons restent comme synchronisé au niveau de leur états quantique. Si on éloigne les deux photons d'un bout à l'autre de la galaxie et que l'on modifie l'état quantique d'un photon l'état du deuxième photon semble se modifier dans le même temps.
    Mais cela est à prendre avec des pincettes. En physique quantique il faut souvent raisonner en statistique. Ainsi quand un photon d'une paire corrélé change d'état, l'autre ne changera pas forcément. Il faut alors deux paquets de photon corrélés de chaque coté et voir quel pourcentage de photon a été modifié, etc.
    Je ne suis pas spécialiste non plus mais il faut être très prudent quant a l’interprétation de nouveau fait scientifique. Par exemple le cas des neutrinos qui ont dépassé la vitesse de la lumière étaient dus à une erreur de mesure.

    Au passage Einstein s'est probablement "largement" inspiré des travaux d'Henri Poincaré pour sa théorie de la relativité. Il n'est pas nouveau qu'un physicien s'inspire des travaux d'un mathématicien pour résoudre les problèmes qu'il rencontre. Il ne faut pas s'attendre à ce qu'il soit un cador en mathématique, "d'ou ses erreurs".
    Quoi qu'il en soit, il faut faire la distinction entre les mathématiques, l'application à la physique et les opinion d'ordre philosophico-mystique (Dieu ne joue pas au dès).

    Tout cela pour dire qu'Einstein n’était un homme qui a probablement été dépassé par son personnage. En science les faits on plus d'importance que l'avis d'une autorité morale quel qu'elle soit. Il n'a fait que tenté d'expliqué l'inconnu avec les moyens dont il disposait alors, ce n'était que des hypothèses.

    Il faut faire preuve de la même prudence avec la physique quantique aujourd'hui qui est victime d'une autre forme de sensationnalisme. Téléportation, pas téléportation...

  14. #54
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    Au passage Einstein s'est probablement "largement" inspiré des travaux d'Henri Poincaré pour sa théorie de la relativité. Il n'est pas nouveau qu'un physicien s'inspire des travaux d'un mathématicien pour résoudre les problèmes qu'il rencontre..
    Tout à fait, sauf que Poincaré est passé à coté car il a manqué un chouia d'imagination, en l'occurence l'idée renoncer à un temps absolu.

    Dès l'instant où tu renonçais à cela, et que tu regardais les résultats de Michelson-Morley avec cette optique, il suffisait de "tirer le fil" pour arriver à la RR (pas pour la RG, qui, elle, est totalement l'oeuvre de Einstein).

    Le manque d'imagination est un point faible chronique chez Poincaré. Par exemple, il a déclaré (je cite de mémoire, donc c'est approchant, pas verbatim) :

    "le simple bon sens empêche de penser que la désigntégration d'un kg de matière puisse détruire une ville" (en 1905, je crois).

    Démenti expérimental 40 ans plus tard , mais en 1910 la théorie tendait déjà à affirmer le contraire (de l'affirmation de Poincaré).

    Dans l'âme, Poincaré est plus un mathématicien qu'un physicien.

    Par ailleurs, attention aussi aux sources sur le net qui décrive (à tort) Einstein comme une sorte de plagiaire, elle sont souvent et très largement connoté d'antisémitisme plus ou moins ouvert.

    C'est d'autant plus absurde que Einstein à l'origine n'appartenait pas au "sérail", ce qui fait que les travaux qu'il aurait soi disant plagiés auraient été à la base publiés avant et bien plus connus que les siens.

  15. #55
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 114
    Points : 273
    Points
    273

    Par défaut

    D’où l'importance de faire la distinction entre les maths, la philosophie et les faits.

    Une théorie mathématique n'aura pas forcément une repésentation équivalente dans le monde réel. Même chose pour la philosophie et les spéculation sur la nature de Dieu.
    Pour ce qui est de Poincaré et de Einstein. L'un avait une approche une approche cartésienne, l'autre avait une approche plus subjective. Il convient de ne pas les opposer mais comme souvent dans le cas d'hommes d'exception, le personnage dépasse l'homme.

    Pour ce qui est de l'utilisation des travaux des scientifiques à des fins politiques, ce n'est pas nouveaux non plus. On a opposé Lamarck et Darwin, Newton et Leibniz, etc. Le fait est qu'en réalité l'opposition entre ces hommes est moins marqué qu'on le dit. Dans certains cas ils entretenaient une correspondance quand ils ne collaboraient pas carrément.

    Il convient de démythifié les hommes et leurs découvertes, sans en enlever autant à leur mérite respectifs. Il faut se méfier des arguments d'autorités et des articles aux titres tapageurs. Au final seul les faits ont force de lois.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •