Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
  1. #1
    Membre habitué Avatar de Merlo
    Homme Profil pro
    Etudiant en Administration Réseau
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant en Administration Réseau
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 117
    Points : 139
    Points
    139

    Par défaut Adressage classe en reseau

    Salut à tous.
    Je voudrai svp avoir la plage d'adresse des adresse de classe A, B, C, D et E, et si possible avec leur masque de sous-réseau.
    Veuillez svp parler aussi de l'adresse de bouclage (utilite, plage, caracteristique)
    Merci

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de IP_Steph
    Homme Profil pro Steph
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    1 854
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Steph
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 1 854
    Points : 4 039
    Points
    4 039

    Par défaut

    Il faudrait faire un effort de recherches

    RFC791, RFC1518, RFC1519, RFC1918 entre autres.

    Et puis aussi

    http://en.wikipedia.org/wiki/Classful_network
    http://www.cisco.com/en/US/tech/tk36...800a67f5.shtml

    J'arrête là parce qu'il y a des milliers de docs sur le net à ce sujet.

    Steph
    ʇɥıs uǝʍ uʌıpıɐ pɹıʌǝɹ snɔʞs :-)

  3. #3
    Responsable Réseaux

    Avatar de ram-0000
    Homme Profil pro Raymond Mercier
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    11 249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Raymond Mercier
    Âge : 51
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 11 249
    Points : 49 891
    Points
    49 891

    Par défaut

    Citation Envoyé par IP_Steph Voir le message
    Il faudrait faire un effort de recherches
    Et même des ressources sur DVP : Introduction aux réseaux TCP IP
    Raymond
    Vous souhaitez participer à la rubrique Réseaux ? Contactez-moi

    Cafuro Cafuro est un outil SNMP dont le but est d'aider les administrateurs système et réseau à configurer leurs équipements SNMP réseau.
    e-verbe Un logiciel de conjugaison des verbes de la langue française.

    Ma page personnelle sur DVP
    .

  4. #4
    Membre habitué Avatar de Merlo
    Homme Profil pro
    Etudiant en Administration Réseau
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant en Administration Réseau
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 117
    Points : 139
    Points
    139

    Par défaut

    svp, j'ai apparemment trop demander.
    ce que je voudrai c'est plutôt la classe d'adresse de l'adresse de bouclage.
    je sais que celle ci est utilisée par ou sur un périphérique pour se rassurer que le protocole TCP/IP est fonctionnel sur ce dernier.
    je sais également que l'adresse de bouclage la plus utilisée est 127.0.0.1, mais je n'en connait pas d'autre.

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de IP_Steph
    Homme Profil pro Steph
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    1 854
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Steph
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 1 854
    Points : 4 039
    Points
    4 039

    Par défaut

    Citation Envoyé par Merlo Voir le message
    svp, j'ai apparemment trop demander.
    ce que je voudrai c'est plutôt la classe d'adresse de l'adresse de bouclage.
    je sais que celle ci est utilisée par ou sur un périphérique pour se rassurer que le protocole TCP/IP est fonctionnel sur ce dernier.
    je sais également que l'adresse de bouclage la plus utilisée est 127.0.0.1, mais je n'en connait pas d'autre.
    D'un point de vue IP, une loopback est une adresse IP qui est en théorie toujours "up and running". C'est une adresse intrinsèque au stack TCP/IP embarqué dans l'équipement.

    L'usage veuille qu'on utilise des adresses IP dans un rang d'adresses IP qui n'est pas routé (généralement de la forme 127.0.0.x). Mais rien n'interdit d'utiliser des adresses Loopback qui seront routées, l'exemple typique étant un réseau de routeurs.

    Les admins réseau peuvent en effet décider d'attribuer des adresses IP routables RFC1918. Il y a même des cas particuliers où les adresses Loopback peuvent être des adresses publiques parce que le design du réseau impose de les utiliser comme extrémités de tunnels IP SEC/GRE. Dans ce cas, bien sûr, les Loopbacks ne sont pas exposées directement sur Internet, elles sont protégées par un ou plusieurs niveaux de firewalling.

    Dans le domaine du routage, spécialement dans des environnements Cisco, la Loopback de plus haute adresse devient le Router ID OSPF/BGP. Ce qui signifie qu'en propageant les Loopback adresses des routeurs, l'absence d'une des Loopbacks dans une des tables de routage mettra en évidence un problème critique de connectivité dans le domaine IP.

    A noter d'autre part que généralement, un équipement est capable de gérer plusieurs adresses Loopbacks. On peut donc dédier une adresse Loopback comme extrémité d'un tunnel IP Sec, une autre comme source pour maintenir les sessions BGP, une autre pour identifer la source IP d'un process OSPF et pourquoi pas une autre comme source IP pour tout ce qui concerne les accès Telnet/SSH et SNMP.

    Steph
    ʇɥıs uǝʍ uʌıpıɐ pɹıʌǝɹ snɔʞs :-)

  6. #6
    Membre habitué Avatar de Merlo
    Homme Profil pro
    Etudiant en Administration Réseau
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant en Administration Réseau
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 117
    Points : 139
    Points
    139

    Par défaut

    Citation Envoyé par IP_Steph Voir le message
    D'un point de vue IP, une loopback est une adresse IP qui est en théorie toujours "up and running". C'est une adresse intrinsèque au stack TCP/IP embarqué dans l'équipement.

    L'usage veuille qu'on utilise des adresses IP dans un rang d'adresses IP qui n'est pas routé (généralement de la forme 127.0.0.x). Mais rien n'interdit d'utiliser des adresses Loopback qui seront routées, l'exemple typique étant un réseau de routeurs.

    Les admins réseau peuvent en effet décider d'attribuer des adresses IP routables RFC1918. Il y a même des cas particuliers où les adresses Loopback peuvent être des adresses publiques parce que le design du réseau impose de les utiliser comme extrémités de tunnels IP SEC/GRE. Dans ce cas, bien sûr, les Loopbacks ne sont pas exposées directement sur Internet, elles sont protégées par un ou plusieurs niveaux de firewalling.

    Dans le domaine du routage, spécialement dans des environnements Cisco, la Loopback de plus haute adresse devient le Router ID OSPF/BGP. Ce qui signifie qu'en propageant les Loopback adresses des routeurs, l'absence d'une des Loopbacks dans une des tables de routage mettra en évidence un problème critique de connectivité dans le domaine IP.

    A noter d'autre part que généralement, un équipement est capable de gérer plusieurs adresses Loopbacks. On peut donc dédier une adresse Loopback comme extrémité d'un tunnel IP Sec, une autre comme source pour maintenir les sessions BGP, une autre pour identifer la source IP d'un process OSPF et pourquoi pas une autre comme source IP pour tout ce qui concerne les accès Telnet/SSH et SNMP.

    Steph
    merci beaucoup pour ce tuto
    faut dire que je m'y attendais vraiment pas

+ Répondre à la discussion
Cette discussion est résolue.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •